/sports/others
Navigation

Contador s’essaye, Nibali tient le coup

« Je me souviens que c’était toujours les débuts d’étapes qui étaient les plus difficiles au niveau du rythme de course. »

Coup d'oeil sur cet article

Comme je pensais, il y a eu une échappée de 5 coureurs dès le début de la course au 35e kilomètre, et c’est Blel Kadri qui a tenu le coup et a remporté la 8e étape. Du côté des favoris, également comme prévu, Contador a essayé de distancier Nibali, mais celui-ci a réussi à s’accrocher.

Comme je pensais, il y a eu une échappée de 5 coureurs dès le début de la course au 35e kilomètre, et c’est Blel Kadri qui a tenu le coup et a remporté la 8e étape. Du côté des favoris, également comme prévu, Contador a essayé de distancier Nibali, mais celui-ci a réussi à s’accrocher.

Encore de la pluie

Pour faire changement, sur ce Tour 2014, les coureurs ont encore eu droit à de la pluie tout au long de l’étape. Comme il y avait de fortes chances que l’échappée aille jusqu’au bout, il y a environ 120 coureurs qui voulaient essayer de partir et tout le monde roulait très rapidement. Jusqu’à ce que le groupe de 5 coureurs prenne le large, la vitesse moyenne du peloton a été de 51 km/h! Je me souviens que c’était toujours les débuts d’étapes qui étaient les plus difficiles pour ce qui est du rythme de course.

Hier, je vous parlais des 3 différentes façons d’aborder une course. Le vainqueur de la 8e étape est un bon exemple de coureur qui a été conservateur depuis le début pour avoir les réserves nécessaires pour obtenir une victoire d’étape.

Contador et Nibali

Dans le final, la dernière côte qui menait à la ligne d’arrivée était très abrupte (1,8 km à 10 %). Étant un pur grimpeur, Contador est l’un des meilleurs au monde dans ce genre d’arrivée. C’était donc à son avantage de faire rouler ses équipiers pour fatiguer le peloton avant d’arriver dans la dernière côte. On a pu voir Contador accélérer à quelques reprises pour distancer Nibali, mais celui-ci a réussi à rester dans sa roue chaque fois.

Richie Porte prend la relève

C’est Richie Porte qui sera le nouveau leader de l’équipe Sky, après l’abandon du vainqueur de l’année dernière, Chris Froome, il y a 3 jours. Même s’il devient le Plan B après Froome, on peut dire qu’il serait le plan A+ pour de nombreuses autres équipes au Tour. Porte est un excellent coureur de courses par étapes qui n’a pas peur de prendre sa place. Je suis certain qu’il sera dans le top 10 à la fin, mais je ne sais pas s’il sera en mesure de se hisser sur le podium. Il sera bien présent dans la montagne et un des acteurs importants de la course. Porte a d’ailleurs fini tout juste derrière Nibali dans l’étape d’hier.

L’étape d’aujourd’hui

Plus difficile qu’hier, l’étape d’aujourd’hui comprend 6 cols répertoriés. En plus, le départ se donne au pied d’un col de 11,5 km. Les coureurs seront donc en intensité dès les premiers mètres et ça risque d’être encore très dur de prendre la bonne échappée. Je pense encore que c’est dans le groupe d’échappée que la victoire sera disputée étant donné qu’après le sommet du dernier col, il reste qu’une descente de 20 km et un autre 20 km de plat.

 

Commentaires