/news/health
Navigation
Alzheimer

Des chercheurs montréalais font une découverte importante sur la maladie d’Alzheimer

QMI_QMI_1205141815_001
Photo Ève Lévesque / Agence QMI Des chercheurs de l'Institut Douglas ont découvert une variante génétique qui protégerait contre la forme la plus commune de la maladie d’Alzheimer.

Coup d'oeil sur cet article

Une variante génétique qui protégerait contre la forme la plus commune de la maladie d’Alzheimer a été découverte par une équipe de chercheurs montréalais.
 
Selon l’auteur principal de cette recherche, Judes Poirier, de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, affilié à l’Université McGill, cette variante génétique peut retarder le déclenchement de la maladie.
 
«Nous avons découvert que des variantes génétiques spécifiques dans un gène appelé HMG CoA réductase, qui règle normalement la production et la mobilisation du cholestérol dans le cerveau, pouvaient modifier le processus et retarder de près de quatre ans le déclenchement de la maladie d'Alzheimer», a expliqué le Dr Poirier.
 
Cette percée scientifique permettra d’explorer de nouvelles pistes thérapeutiques.
 
Les résultats de ces travaux ont été dévoilés lors de la Conférence internationale de l'Association Alzheimer à Copenhague.
 
Commentaires