/opinion/columnists
Navigation

Opération garage

Coup d'oeil sur cet article

Je ne raboudinerai plus. Je ne rabourdinerai plus. Je ne raboudinerai plus. C’est la promesse que je me fais en finissant de vider mon garage d’un million de cossins dont je ne me serais jamais servi, mais que je gardais… au cas où. C’est décidé. Si je ne prévois pas utiliser la patente au cours des trois prochains mois, direction vidange. Et, mauvaise nouvelle pour les gars des ordures demain: vous vous arrêterez plus de 15 secondes devant chez moi.

Je ne raboudinerai plus. Je ne rabourdinerai plus. Je ne raboudinerai plus. C’est la promesse que je me fais en finissant de vider mon garage d’un million de cossins dont je ne me serais jamais servi, mais que je gardais… au cas où. C’est décidé. Si je ne prévois pas utiliser la patente au cours des trois prochains mois, direction vidange. Et, mauvaise nouvelle pour les gars des ordures demain: vous vous arrêterez plus de 15 secondes devant chez moi.

Parce que, côté garage, je suis en train de devenir un homme normal. Cela signifie qu’après plus de 20 ans sans avoir laissé une seule bagnole y pénétrer, dans quelques jours, la petite Manon pourra y entrer sa

Civic. Mais avant, il faut élargir la place. Les étagères latérales passent de 14 à 8 po. C’est bien beau d’insérer la voiture, mais, une fois dedans, il faut aussi ouvrir une porte. J’espère que Rambo Gauthier ne me lit pas parce que je travaille pendant les vacances sacrées de la construction et je fais ma propre soupe. Je suis démolisseur, plâtrier, peintre et menuisier. Je suis devenu le Dr Bolduc de la réno.

L’ILLUMINÉ

Le défi est de minimiser l’espace de rangement alors que, depuis l’arrivée de ma blonde chez moi, il y a deux fois plus de choses à ranger. C’est là où tout mon génie entre en jeu. Pas besoin d’appeler Dessau, SNC ou Roche. Je me donne mes enveloppes brunes moi-même. Déjà, après avoir fait l’inventaire de la case électricité réunissant ce que j’avais et ce que Manon apporte, je peux vous dire tout de suite que nous serons au moins 15 ans sans acheter une seule ampoule électrique et ce garage sera dorénavant une salle d’op. Je suis en feu! C’est important un garage, dans la vie.

FACTEUR GAG

  • Quelle chaleur! Le Dr Barrette sue des aisselles 1, 3 et 7.
  • À Montréal, c’est pire. Le maire sue des aisselles 1, 5, 7 et 9.
  • «Je m’en vais voir le show de Claude Dubois au Québec.» (Le maire Ford sur la 417 en tracteur à gazon)
  • Réponse au gars de Calgary. Nos rues ont l’air de vos Flames.
  • «Ce ne serait pas arrivé si j’avais été à Amsterdam ou à Rio…»

(Ti-Claude)

À DEMAIN

La bonne nouvelle pour Claude Dubois, c’est qu’au tribunal il n’y a pas de file.

 
Commentaires