/lifestyle/food
Navigation
Saveurs | Resto

C’est beau…

Brasserie Bernard
Photo Le Journal de Montréal, Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

La Brasserie Bernard a vu le jour il y a un an et elle s’est vite fait une belle réputation. Il faut dire que le lieu avait déjà dans le passé une belle histoire avec le restaurant La Moulerie. Puis, quelques changements d’orientation chaotiques avaient laissé, c’est le cas de le dire, les clients sur leur faim.

La Brasserie Bernard a vu le jour il y a un an et elle s’est vite fait une belle réputation. Il faut dire que le lieu avait déjà dans le passé une belle histoire avec le restaurant La Moulerie. Puis, quelques changements d’orientation chaotiques avaient laissé, c’est le cas de le dire, les clients sur leur faim.

Les frères Holder, bien connus dans le milieu de la restauration, ont donc repris les rênes de ce local fort bien situé. J’y ai fait deux lunchs et un souper en quelques mois. Un premier lunch très prometteur, un autre catastrophique et un souper en montagnes russes. Rien pour me convaincre, mais c’est beau…

Style de restaurant

Belle brasserie, menu varié, mais sans surprise, Formule éprouvée dans leur autre établissement le Holder sur Mc Gill. Les prix sont raisonnables et la grande terrasse sur le coin de rue est parfaite pour les belles soirées d’été. Un endroit charmant!

Décor

C’est beau! Je pourrais m’arrêter là, mais le sarcasme ce n’est pas mon truc. Donc, un très beau local que les designers ont bien aménagé. J’aime particulièrement les petites séparations bois et métal judicieusement placées pour créer des petites sections. J’aime aussi les couleurs en deux tons, foncé et clair. Cela donne un effet de hauteur.

Le bar aussi est charmant… C’est beau!

Ambiance

L’hiver, l’ambiance est plus feutrée, l’été avec la terrasse, c’est plus festif. On vit tellement enfermé que cette terrasse est bienvenue. Finalement, dans ces conditions, l’action se passe dans la rue, les gens passent, les clients les regardent et vice et versa.

Clientèle

Une belle clientèle outremontaise heureuse de retrouver quelques repères de l’ancienne Moulerie. Le monde est chic et heureux d’être là.

Le repas

Salade d’endives, émulsion de fromage bleu, raisins frais, quelques noix de Grenoble. Le résultat est bien tristounet. Ça manque de soin et de présentation. Le goût, lui, est assez neutre, rien d’éclatant. Une petite salade que tu fais chez toi lorsque tu n’as pas envie de cuisiner. Justement, c’est là que le bât blesse, j’ai toujours du mal à imaginer un plat au restaurant moins bien fini que n’importe quelle personne pourrait le faire à la maison… Calmars en croûte de parmesan.

Côté présentation, l’effort est là, on veut changer des traditionnelles rondelles de calmar en faisant des incisions pour donner un aspect accordéon, c’est bien. Malheureusement, c’est fade, pas très tendre, voir un peu caoutchouteux et surtout, ça ne goûte pas une seule seconde le parmesan. Ça part mal. Foie de veau arrivé plus cuit que la cuisson demandée, servi sur une purée de pommes de terre sans panache, petits champignons de Paris enrobés d’un caramel au balsamique (j’imagine) et beaucoup trop réduit et concentré, dommage. La qualité du foie de veau, elle, est parfaite.

Puis, raie à la grenobloise. Voilà une réalisation fort plaisante à l’œil et au palais. La cuisson est impeccable, la fraîcheur exemplaire, l’assemblage de cette belle assiette nous surprend agréablement et on se demande même comment il est possible de faire si bien pour ce plat et si mal pour les autres. C’est un peu étrange, ce n’est donc pas un manque de talent, mais plutôt un manque d’attention, faut croire. Nous avons aussi commandé des frites et elles étaient délicieuses, la mayonnaise, elle, était, complètement ratée.

Desserts, un délicieux pouding et une inqualifiable, et le mot est faible, tarte Tatin. J’avais déjà pris ce dessert lors de ma dernière visite et je me suis dit que c’était peut-être une mauvaise journée, non non, c’était encore pareil… Loupée! C’est nul de chez nul!... Sûrement une des pires tartes Tatin mangées dans ma vie. La pâte n’est pas cuite, mais translucide, en plus, complètement détrempée dans un caramel sans saveur… Un loupage total et là, ce n’est pas beau!

Le service

La jeune femme qui nous a servis était adorable!

Carte des vins

Il vous sera facile de trouver votre bonheur, les prix sont doux, c’est bien.

 
Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.