/news/health
Navigation
Ministère de la Santé

Les établissements de santé de la région de Québec devront se soumettre à une cure minceur

Quebec
Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC Les cinq hôpitaux du CHU de Québec, dont le CHUL, sont soumis à des compressions de 15,4 millions $, cette année.

Coup d'oeil sur cet article

Les établissements de santé de la région de Québec devront se serrer la ceinture au cours de la prochaine année afin de répondre aux coupes de 30,8 millions $ exigées par le ministère de la Santé.

À lui seul, le CHU de Québec devra comprimer ses dépenses à hauteur de 15,4 millions $. Ces compressions s’ajoutent à la ponction de 14 millions $ faite l’an dernier, afin de respecter l’équilibre budgétaire.

«On a déposé notre budget à l’Agence de santé de Québec, vendredi dernier. Il comprend des efforts de 14 millions $ en mesures d’optimisation et de 1,4 million en mesures administratives», confirme la porte-parole du CHU de Québec, Geneviève Dupuis.

Parmi les mesures retenues, l’entretien ménager se fera toutes les deux semaines dans le secteur des bureaux, au lieu de façon hebdomadaire. «Depuis 2010, nous avons livré pour 53,6 millions $ de compressions, sans toucher aux services à la population. Nous sommes assez confiants d’y arriver cette fois encore», assure Mme Dupuis.

Achats en commun

Même son de cloche à l’IUCPQ (hôpital Laval), qui devra sabrer plus de 4,2 millions $ dans son budget, cette année. «Les économies réalisées grâce au projet d’approvisionnement en commun pour les fournitures médicales en cardiologie tertiaire nous ont aidés à présenter un budget équilibré, en plus de nous permettre d’investir dans nos secteurs d’activités», illustre Joël Clément, porte-parole de l’IUCPQ.

Soutien à domicile

Les deux CSSS de la région de Québec écopent pour leur part de compressions totalisant 5,1 millions $. Au CSSS de la Vieille-Capitale, le secteur du soutien à domicile pourrait se voir amputer de 1 million $, alors que le budget actuel peine à combler tous les besoins, selon certaines sources qui craignent les répercussions sur les services à la population.

Au CSSSde la Vieille-Capitale, le secteur de l’hébergement ainsi que le pôle enfance-jeunesse-santé mentale n’échapperaient pas non plus au couperet.

Les établissements de santé ne sont d’ailleurs pas au bout de leurs peines, puisqu’une autre vague de compressions est attendue, l’an prochain.«Le prochain budget 2015-2016 comportera plusieurs défis auxquels nous devrons trouver de nouvelles pistes d’optimisation», entrevoit Joël Clément.

Coupes budgétaires 2014-2015
30,8 millions $ (28,9 millions l’an dernier)
Cinq hôpitaux du CHU de Québec: 15,4 millions (14 millions l’an dernier)  budget global: 1,1 milliard
IUCPQ (hôpital Laval): 4,2 millions.
IUSMQ (Robert-Giffard): 1,4 million
CSSS de Québec-Nord: 2,5 millions
CSSS de Charlevoix: 1,2 million
CSSS de Portneuf: 729 272
Commentaires