/news
Navigation
Camp d’été de Leucan

Du répit malgré la maladie

Jude passe la semaine au Camp vol d’été Leucan accompagné de sa famille.
Photo Josée Guillemette Jude passe la semaine au Camp vol d’été Leucan accompagné de sa famille.

Coup d'oeil sur cet article

À seulement 13 mois, Jude a déjà traversé plusieurs épreuves. Lors de sa naissance, on lui a diagnostiqué une tumeur d’une livre sur le coccyx.

Le bambin qui pesait alors sept livres était accaparé d’une masse d’une livre, soit le septième de son poids. Pour retirer la tumeur, trois opérations ont été nécessaires. Depuis, il se porte plutôt bien. «On ne sait pas trop comment ça va aller dans le futur, mais on touche du bois», admet sa maman, Sophie Rioux-Hébert.

Réconfort

Pour s’amuser et se changer les idées, Jude participe cette semaine à la 29e édition du camp d’été de Leucan. Accompagné de ses parents et de son grand frère de quatre ans, il a l’occasion de rencontrer d’autres enfants des quatre coins du Québec qui sont atteints du cancer.

Pendant que les moniteurs prennent en charge les enfants, Leucan s’assure d’offrir du repos et du réconfort aux parents. Spa, massage et randonnée pédestre, tout est mis à leur disposition pour les aider à se ressourcer.

«On crée des liens facilement et ça fait du bien de parler à des parents qui vivent sensiblement les mêmes choses que nous, explique Mme Rioux-Hébert. On est très reconnaissants envers Leucan de nous offrir des vacances en famille.»

Camp adapté

Une équipe de 120 bénévoles s’occupe, pendant les deux semaines du camp, du bien-être des enfants et des parents.

Installé au Centre de plein air Le Saisonnier du Lac-Beauport, le camp est équipé d’une clinique médicale qui assure les soins et les traitements des enfants malades.

L’édition 2014 du Camp vol d’été Leucan aura accueilli, du 27 juillet au 8 août, plus de 120 familles touchées par le cancer pédiatrique.

Le camp existe depuis 1985.

Commentaires