/misc
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

Heroes of the Storm : Un tutoriel pour les autres MOBAs

Coup d'oeil sur cet article

Connaissez-vous Blizzard? Bien sûr que vous connaissez Blizzard. Ce sont eux qui vous ont procuré les excellentes séries de Warcraft, Starcraft et Diablo. Ces jeux qui sont souvent vus comme les meilleurs dans leur genre respectif. Eh bien, il y a plusieurs mois, quelqu'un chez Blizzard a dit: "Vous savez ce qui vendrait plus que nos trois séries réunies? Nos trois séries réunies!" Heroes of the Storm était né.

Si vous me lisez depuis un moment, vous savez combien j'aime les MOBA (Multiplayer Online Battle Arena). J'adore DotA, J'ai énormément joué à League of Legends, J'ai bien aimé Smite et j'ai grillé pleins de sorciers dans Magicka : Wizard Wars. Je fut donc très heureux lorsque je reçus un e-mail de Blizzard m'annonçant que je pouvais jouer comme bon me semble à la Technical Alpha de Heroes of the Storm! Sans plus attendre, voici ce que j'en pense. Les points forts :

  1. L'un des aspects de HotS que j'aime beaucoup, c'est que je connais la grande majorité des personnages qui y combattent. Contrairement à DotA ou à League of Legends, où les héros n'ont qu'une courte introduction, beaucoup de joueurs ont joué pendant des heures aux côtés ou même aux commandes de Illidan Stormrage, Tyrande Whisperwind, Jim Raynor, Nova, Diablo et bien d'autres. Ces personnages épiques rendent les combats encore plus impressionnants, et ajoutent à l'excitation des affrontements.
  2. Bien que plusieurs Héros soient simples et faciles à jouer, HotS ne manque pas de Héros utilisant des mécaniques originales. Prenons Abathur par exemple. Abathur joue le rôle de support au reste de son équipe. Son pouvoir principal lui permet de se connecter à n'importe quel allié (un Héros, un creep ou même un bâtiment) et de le rendre plus fort. Cette habileté est temporaire mais peut être utilisée de n'importe où à la fois. Un joueur expérimenté avec ce personnage doit donc surveiller constamment l'entièreté de ses coéquipiers, où qu'ils soient, afin de leur venir en aide.
  3. Tanné de vous casser la tête à DotA ou à League of Legends? Prenez une pause bien méritée et jouez à HotS à la place. Le jeu est beaucoup plus facile d'approche que tous les autres du même genre. Il est facile de soigner son héros, il n'y a aucun objet à acheter, et les montures permettent aux joueurs de se déplacer rapidement. En plus de tout ça, l'expérience de l'équipe est partagée. Cela signifie que jamais le joueur de support ne sera laissé derrière, plus faible que le reste de ses compagnons. HotSRoster
Les points faibles :

  1. Il s'agit peut-être seulement d'un défaut de l'alpha, mais en ce moment le choix du héros que l'on veut jouer se fait avant d'être assigné à une équipe. Ainsi, il n'y a aucune stratégie possible au moment du choix des héros, ce qui peut mener à deux équipes menant un combat complètement débalancé.
  2. L'absence d'équipement rend certainement le jeu plus facile pour les débutants, mais il fait aussi en sorte que le degré de personnalisation des personnages est extrêmement réduit. Les habiletés des personnages montent toutes de niveau en même temps, et la seule chose qui change une Kerrigan d'une autre est le choix de sept talents qui altèrent ses habiletés de base.
  3. La jungle a une importance exceptionnelle tout le long de la partie. Ici, vaincre des monstres dans la jungle ne donne pas seulement de l'expérience, mais permet aussi de recruter les monstres vaincus pour qu'ils se joignent à l'assaut. Cela a pour effet d'inciter les joueurs à ne pas assiéger la base adverse par eux-mêmes, décourageant les combat entre les deux équipes. Ces combats ont encore lieu, mais ils sont pratiquement sans effet si tous les monstres de la jungle ont déjà été recrutés.
  4. Les apparences alternatives des personnages ont beau êtres très belles, elles sont souvent très étranges. Il peut être difficile de reconnaître Diablo s'il est déguisé en Murloc géant... et encore plus difficile de trouver que l'affrontement est épique si votre adversaire est Arthas chevauchant un poney arc-en-ciel. Un des plus gros point fort du jeu est de reconnaître des personnages qu'on adore depuis des années, pour ensuite les voir défigurés par des achats de 9.99$. À mon avis, c'est du gâchis!

    Lurkablo

Heroes of the Storm est le jeu que je vais jouer pour passer du temps à relaxer avec mes amis. Assez simple pour que les débutants s'amusent, assez cool pour les autres. Il ne remplacera jamais les autres jeux du même genre, mais a définitivement su trouver sa niche, qui saura attirer beaucoup de joueurs. Un avertissement, cependant : Ne vous excitez pas trop. Les premières parties sont très amusantes, mais on se lasse vite de jouer sans ses amis.