/news/currentevents
Navigation
l’Abbé Gravel

Le maire Coderre rend hommage à feu l’Abbé Raymond Gravel

QMI_qmi__1310261821001
CAPTURE D'ÉCRAN/TVA NOUVELLES Raymond Gravel

Coup d'oeil sur cet article

De précieux conseils et une source d’inspiration : le maire de Montréal Denis Coderre a tenu à remercier l’abbé Raymond Gravel, décédé lundi, pour sa grande contribution.

«C’est avec beaucoup de tristesse que j’apprends le décès de l’abbé Raymond Gravel. C’était un être humain inspirant, d’une grande dignité», a écrit le maire sur Twitter dans les minutes qui ont suivi l’annonce de la mort de l’Abbé.

«Vraiment l’impression que j’ai perdu un ami :( Merci Raymond pour tes précieux conseils et ta contribution pour le mieux-être des gens».

En août dernier, les médecins ont diagnostiqué l’abbé Gravel avec un cancer du poumon de stade 4 avec des métastases aux os. Il savait que ses jours étaient comptés.

Le premier ministre du Québec a été l’un des premiers à exprimer ses sympathies. «Mes condoléances à la famille et aux proches de l'abbé Raymond Gravel. Un homme de conviction qui a marqué la vie de milliers de Québécois», a dit Philippe Couillard sur Twitter.

Stephen Harper, le premier ministre du Canada, a aussi des bons mots pour son ancien collègue au Parlement. «Laureen et moi offrons nos plus sincères condoléances à la famille de Raymond Gravel, avec qui j’ai siégé il y a quelques années», a-t-il dit.

«Mes sympathies à la famille de l'abbé Raymond Gravel #respect», a souligné pour sa part Denis Lebel, ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités, ministre des Affaires intergouvernementales.

«Aujourd'hui j'ai une pensée pour l'abbé Raymond Gravel et sa famille. Un homme de bien, un homme bon. Repose en paix», a écrit de son côté le député néo-démocrate de Repentigny, Jean-François Larose.

La députée de Joliette, Véronique Hivon, a tenu à souligner son «engagement politique, mais surtout humain». «Merci Raymond Gravel. Pour ton humanisme, tes luttes pour changer les choses de l'intérieur, ta fougue progressiste et indépendantiste», a-t-elle ajouté.

- Avec l'Agence QMI

Commentaires