/misc
Navigation

Par bonheur, Harper ne lit pas...

Coup d'oeil sur cet article

Voici de quoi foutre le cafard aux nationalistes québécois qui prétendent depuis des années que le statu quo coûte cher au Québec.

Que le Canada n’est pas rentable. Qu'on nous saigne à blanc. Qu'Ottawa abuse du Québec. Que les fédéraux siphonnent taxes et impôts au bénéfice des autres provinces, en particulier des Maritimes.

J’ai cru cela aussi. À force de l’entendre.

Mais voici que l’Institut de la statistique du Québec précise que le gouvernement fédéral dépense plus au Québec qu’il y collecte en impôt, en TPS ou en divers autres taxes et tarifs.

C'est donc pas une mauvaise nouvelle en provenance d'Ottawa ou de la propagande du Conference Board. Ça vient de Québec. Chemin Sainte-Foy. Pas de Bay street...

bureau harper

Il ne faudrait pas que Stephen Harper se mette à lire et qu’il tombe sur l’édition 2013 des Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec. Ce document dresse le portrait précis des finances publiques du Québec en 2012.

Alors voici ce qu’on apprend, à la page 46 : le gouvernement fédéral obtient dans la Belle Province des recettes totalisant 44,5 milliards. Cela inclut l’impôt des particuliers, des entreprises, les taxes, les cotisations à l’assurance chômage, etc. Un total donc de 44,5 milliards.

Mais Ottawa dépense au Québec pas moins de 60,8 milliards. Dépenses courantes en biens et services, des versements aux particuliers, des subventions aux entreprises, etc. L’Institut de la Statistique ajoute 6,1 milliards constituant les intérêts sur la part du Québec de la dette fédérale. Or, si on s’en tient aux services, ou aux dépenses directes au Québec et/ou aux citoyens québécois, Ottawa dépense 54,7 milliards dans la Belle Province. Le déficit est donc d’au moins 10,2 milliards. Si on ajoute les intérêts sur la part du Québec de la dette : le déficit fédéral au Québec est de 16,2 milliards.dette

J’ai voulu être bien certain de comprendre comme il faut.

Appel à l’ISQ. On me passe Richard Barbeau, économiste et coordonateur des Comptes économiques, édition 2013.

-     Alors, cela veut donc dire qu’Ottawa ne fait pas d’argent avec le Québec?

-     Exact. C’est ce que montrent les chiffres. Pour le fédéral, il y a déficit...

Le gouvernement québécois n’est pas dans une meilleure posture. Il collecte 93,5 milliards en taxes, impôts et tarifs divers. Mais, avec une liste de paye interminable et des programmes sociaux incomparablement généreux, il dépense 95,9 milliards. Soit un déficit de 2,4 milliards. Mais ça, les déficits, on s’y habitue. Depuis le temps qu’on les additionne, on pourrait les ranger dans le tiroir des «valeurs québécoises». Cette année, le total des déficits franchira le cap des 125 milliards. Au total, la dette publique oscille à 265 milliards.

Un détail m’a frappé. Les intérêts payés par le Québec sur la dette totalisaient 12,9 milliards en 2012. Un Québec indépendant devrait logiquement assumer la part québécoise de la dette fédérale, soit 6,1 milliards de plus. La facture totale serait de 19 milliards d’intérêts annuels. Comme le temps file, même pour la dette, le Québec paie déjà plus de 20 milliards en intérêts. C'est beaucoup plus que ce que l'on dépense en éducation, en environnement, pour le développement économique, etc. Les experts et les politiciens comme Jacques Parizeau préfèrent considérer la dette nette. Ils préfèrent oublier que les intérêts sont payables sur la dette totale...

Évidemment, ce portrait de notre déficit national ne réconfortera pas les partisans du pays. Il reste que l'Institut de la statistique du Québec est une institution publique crédible. Les conclusions que l'on en tire aussi...

136 commentaire(s)

anne sophie dit :
21 janvier 2014 à 12 h 19 min

" Ses conclusions le sont forcément aussi.". Quelles conclusions.? Que le Quebec a un deficit national? C'est un fait. Quele Quebec ne peut pas etre un pays independant? C'est une analyse politique (vraie ou fausse) faite par des journalistes et non par l'Institut. Je pense que l'lnstitut de la statistique du Québec est une institution publique crédible et donc APOLITIQUE. Les conclusions que l'on tire de ses statistiques sont politiques et donc faites non pas par l'Institut mais par des journalistes et des politiciens. Si je me trompe, eclairez ma lanterne.

Roger lafontaine dit :
21 janvier 2014 à 12 h 27 min

M. Hébert, vous allez vous faire cruxifier en publiant de telles choses.

Oh boy, Je vois déjà Carole C nous faire la crise du bacon.

Au fond, ce qui motive les souverhaineux, c'est belle et bien la haine des anglais et leur complexe chronique d'inferiorité.

seb dit :
21 janvier 2014 à 12 h 52 min

Faisons un petit calcul rapide. Le déficit fédéral pour 2012-2013 a été de 18,9 milliards. La portion attribuée au Québec est donc d'environs 4 milliards.

Si on reprend vos chiffres donnant un minimum de 10,2 milliards et d'un maximum de 16,2 milliards, on doit donc conclure qu'il y a 4 milliards qui est de l'argent emprunté. C'est comme si j'utilise votre carte de crédit pour faire des achats pour vous. Allez-vous considérer les biens achetés comme des cadeaux?

Nous avons donc un déficit fédéral au Québec de 6,2 à 12,2 milliards. À combien évaluez-vous le coût du fédéralisme pour le Québec? Quel est le coût d'avoir deux ministères des finances, du revenu, de l'environnement, de la santé, etc.? Assurément une dizaine de milliards.

Enfin, il faut noter que les dépenses n'ont pas toutes le même effet sur l'économie. D'ailleurs, le Québec reçoit nettement moins par habitant que les autres provinces pour les dépenses en biens et services ou en transferts aux entreprises. Rappelez-vous les milliards dépensés en ontario pour sauver l'industrie automobile.

Carole C. dit :
21 janvier 2014 à 12 h 55 min

Étonnant en effet!

Et le fédéral dépense combien en Ontario, en biens et services, recherche et développement, pour l'industrie automobile et le reste? Je serais bien curieuse de le savoir!

Je serais curieuse aussi de comparer avec les années antérieures. Et de TOUT mettre dans la balance (les dédoublements, la bureaucratie qui augmente, etc.)

Quant à la dette canadienne, nous sommes responsables de notre part qu'on soit souverain ou non. Et si on était souverain, on ne serait pas obligé de continuer de s'endetter avec le Canada qui s'endette pourquoi au juste avec le peu de responsabilités qu'il a? Des contrats d'avions ridicules? Des sous-marins vétustes?

Ou avec l'argent qu'il "donne" aux provinces? On baisse les taxes et les impôts pour se faire élire d'un côté, et on augmente la dette de l'autre?

En tout cas, le vieillissement de la population ne rend pas le Canada plus "viable" que le Québec côté finances à long terme... Ceux qui pensent que c'est notre bouée de sauvetage risquent d'être déçus.

Carole C. dit :
21 janvier 2014 à 12 h 57 min

Roger Lafontaine

"Oh boy, Je vois déjà Carole C nous faire la crise du bacon."

Je fais des crise de bacon, moi?

Ça me fait rire un peu les gens comme vous qui "prévoyez" les réactions des uns et des autres. Une bizarre de manie. Réagissez pour vous, et laissez les autres le faire pour eux.

Complexe d'infériorité?

Pourquoi, parce que je crois le Québec capable d'être un pays?

Hé ben. On n'a pas la même notion de complexe.

Julie dit :
21 janvier 2014 à 13 h 04 min

Beau sujet de texte en ce jour du drapeau, de son histoire, de l'épanouissement du peuple québécois.

Petit peuple? Nan, petit chroniqueur...

Luc Duranleau dit :
21 janvier 2014 à 13 h 05 min

Encore une analyse fondalement biasée d'un système frauduleux de redistribution de la richesse que représente cette monarchie canadienne. Il n'est guère important de savoir quels montants sont redistribués mais bien qui a l'autorité de les redistribuer et à qui ils sont redistribués. Dans l'intérêt de qui et au détriment de qui cette redistibution est elle faite.

Quand même incroyable d'entendre ces éternelles inepties sur les avantages fiscaux du Québec. Ce n'est pas de cela qu'il s'agit. Il s'agit de la redistribution du pouvoir de dépenser à des intérêts particuliers qui agissent contre les intérêts de la nation.

C'est ça le vrai débat. Suffit de regarder les profils de redistribution entre les régions indépendantistes versus les régions fédéralistes; entre les régions d'expression française versus anglaise. Et cette démesure s'amplifie si l'on considère les secteurs d'économie, de l'énergie et des compétences en général du Québec. L'example le plus frappant et de voir que le plus gros budget pour la fête du Canada est depensé au Québec pour une programmation à 75% anglaise tout événement confondu.

Alors cesser de détourner le vrai sujet qui se cache derrière ce système néo-colonial qui détourne les fonds de la nation au profit d'intérêts politiques et privés.

Luc Duranleau Parti Indépendantiste

Michel Hébert dit :
21 janvier 2014 à 13 h 27 min

@julie

Prévisible. La vérité choque n'est-ce pas?

Dernier sondage Léger: le Oui à 26% chez les 25-34 ans...

Le national-syndicalisme, ça pogne plus... dsl

Drako dit :
21 janvier 2014 à 13 h 30 min

"Il reste que l’Institut de la statistique du Québec est une institution publique crédible. Ses conclusions le sont forcément aussi."

Absolument pas. Leurs chiffres sont faux. Cette institution québécoise a été envahie par les fédérapetteux, par les partisans de la charia et des Imans à la Couillard, les traîtres à notre nation que nous devons nous débarrasser pour notre survie. M. Hébert vous êtes un vendu, un traitre à notre nation. Cessez votre propagande pro-charia à la fédéraliste et sortez les vrais chiffres 8-O

C'est ce que j'aurais répondu si j'étais un péquistanais. Heureusement je n'en suis pas un. Qu'un simple et humble humain qui n'a pas la foi péquistanaise :-D

Jac dit :
21 janvier 2014 à 13 h 39 min

Je vous suggère la lecture du livre 'Un gouvernement de trop' par Stéphane Gobeil. https://www.edvlb.com/gouvernement-trop/stephane-gobeil/livre/9782896493999

Jac

Louis Francoeur dit :
21 janvier 2014 à 13 h 41 min

L'État gargantuesque étrangle l'économie du Québec.

Nos généreux programmes sociaux attirent les tire-aux-flancs et nos taxes et impôts repoussent les entreprenants.

À certains égards, nous sommes devenus une grande réserve indienne pour Ottawa: nous avons notre culture propre de dépendance à l'État qui est entretenu par les transferts fédéraux comme les indiens ont la chasse et la pêche et la vie en région éloignée qui n'est pas économiquement rentable mais qui devient durable par la générosité des transferts fédéraux.

Le Québec se meurt de ne pas vouloir encourager ses citoyens à se prendre en main et à ne plus dépendre de l'État. Il se referme dans l'idéologie pour protéger on ne sait quoi: il enseigne mal sa langue dans les écoles, stimule le décrochage scolaire, encourage la dépendance économique en tuant toute exploitation de ses richesses, et s'invente de faux problèmes pour occuper l'insignifiance de son existence de sous-développé qui se fait vivre par les autres.

Véronique Bouthillier dit :
21 janvier 2014 à 13 h 41 min

Merci M. Hébert pour ces détails et oui, en lisant les propos des gens, la vérité choque vraiment!!!! Le sentimentaliste ne rendra pas le Qc plus indépendant, bien au contraire, plus ça va et plus le PQ nous démontre qu'ils ne peuvent pas gérer convenablement et de plus, ils nous cachent la vérité en créant des peurs non véridiques et la réaction des gens...on lance la pierre à celui qui rapport la vérité!!! Lorsque nous pourrons démontrer que nous sommes apte à vivre sans être dépendant des mamelles fédéralistes, nous pourrons peut-être en rediscuter mais d'ici là, le national-syndicalisme ne me représente plus!!

Drako dit :
21 janvier 2014 à 13 h 47 min

"Au fond, ce qui motive les souverhaineux, c’est belle et bien la haine des anglais et leur complexe chronique d’inferiorité."

@Roger Lafontaine,

Vous avez oublié que maintenant leur cible de haine n’est plus les Québécois anglophones, mais le 2% de Québécois de confession musulmane, bien attendu toujours alimenté par leur complexe chronique d'infériorité. Peut-être quand ils auront fini avec les Québécois de confession musulmane ils retourneront à leur ennemi adoré les Anglais, à moins qu'ils trouvent une autre cible de minorité qui leur fera peur à cause de leur complexe chronique d'infériorité.

onepeopletrust dit :
21 janvier 2014 à 13 h 53 min

Ce que les cours d'économie ne disent pas est que tout l'argent scriptural et difuciaire en circulation dans notre société est de la dette avec intérêts fictifs. Ces intérêts composés ne font jamais partis de la masse monétaire d'un pays d'où l'obligation de toujours emprunter pour les payer. On appelle ça un schéma ponzi d'endettement M. Hébert. Et 90% des pays qui ont signés le traité de Maastrich au début de 1970 sont endettés jusqu'à l'os à cause justement de ces intérêts cumulés au fil des années ... Les banksters privés en sont morts de rire !! Il sera impossible de payer cette dette fictive M. Hébert, voilà la réalité hors matricielle !!

anne sophie dit :
21 janvier 2014 à 14 h 11 min

onepeopletrust: La loi Pompidou de 1973 par exemple et qui n'est suggere par aucune theorie economique classique.

Eric dit :
21 janvier 2014 à 14 h 18 min

@drako

Tu oublies les Juifs. Imagine la frustration et la haine les journalistes du Devoir quand il voit Harper accueilli comme un roi en Israel.... Je suis certain que les journalistes du Devoir en sont physiquement malades et gardent des gravol à portée de la main pour ne pas vomir dans les corbeilles à papier!

@jac

Ce livre est juste bon pour les Caron-Pineault.

jackwood dit :
21 janvier 2014 à 14 h 20 min

Le Canada est très bien administré sous les conservateurs. Le Canada est encore en déficit, mais il y a eu la crise et le PLC ou le NPD auraient fait pire. Le Canada a un taux de chômage qui fait l`envie de plusieurs pays, le déficit sera éliminé l`année prochaine comparativement à plusieurs pays qui seront en déficit pour longtemps encore comme les US et la France. Les taxes et impôt du gouvernement du Canada sont raisonnables pour les citoyens et entreprises. Et les conservateurs ne sont pas soumis aux syndicats et aux écolos comme le gouvernement du Québec. Une très bonne chose. Le Québec est un des canards boiteux du Canada et pourrait faire beaucoup mieux si les Québecois arrêtaient de voter PQ-PLQ. 2 partis médiocres qui ont fait leurs preuves en fait de médiocrité. Les Québecois devrait voté CAQ ou parti conservateur du Québec et deviendraient ainsi moins dépendant du fédéral.

Eric dit :
21 janvier 2014 à 14 h 25 min

M. Hébert, vous avez vraiment cru à ces bêtises, que le Québec faisait vivre le reste du Canada avec son armée de pauvres et sa douzaine de riches? Cela me surprend de vous...

seb dit :
21 janvier 2014 à 14 h 29 min

@Michel Hébert

"Dernier sondage Léger: le Oui à 26% chez les 25-34 ans...

Le national-syndicalisme, ça pogne plus... dsl"

Pour\Contre\Indécis+Refus\Incertitude 18-24 : 34%\43%\22%\7.7% 25-34 : 33%\55%\12%\7.6% 35-44 : 26%\58%\16%\7.2% 45-54 : 44%\40%\15%\6.6% 55-64 : 42%\48%\10%\6.7% 65+ : 36%\53%\11%\6.8%

Vous vous basez vraiment là-dessus pour faire des prédictions sur l'avenir du mouvement souverainiste?

Eric dit :
21 janvier 2014 à 14 h 30 min

Ça fait un certain temps que je dis que Harper est littéralement le sugar daddy du Québec, je suis content de ne plus être le seul à réaliser cela.

Michel Hébert dit :
21 janvier 2014 à 14 h 35 min

L'avenir appartient aux jeunes, pas aux retraités. Pensez-vous sérieusement qu'à une question claire sur l'indépendance, le Oui l'emporterait? Si c'était le cas, ça aurait été fait... depuis le temps. Ça fera bientôt vingt ans...

Eric dit :
21 janvier 2014 à 14 h 44 min

@seb

Ton pays-modèle a un seul ministère des finances, un seul ministère de l'environnement et de tout ce que tu veux.... et ils sont en faillite socialiste pareil. Donne le Sahara à des péquistes/socialistes et dans 5 ans ils manquent de sable.

@drako

Mdrrrr! Alors c'est là que les femmes en tchador se cachent, à l'Institut de la statisque? Elles trafiquent les chiffres pour favoriser l'implantation de la théocratie islamiste du Québec! T'as un scoop!

Eric dit :
21 janvier 2014 à 14 h 47 min

Vous savez, l'orcheste sur le pont du Titanic qui continuait à jouer pendant le naufrage? Les débats sur l'indépendance et la charte remplissent exactement le même rôle. Des distractions pendant qu'on coule et qu'on devient de plus en plus.... dépendants de sugar daddy.

seb dit :
21 janvier 2014 à 15 h 18 min

@Michel Hébert

Présentement non. Dans l'avenir, je ne sais pas. Je suis un partisan de la gouvernance souverainiste d'un Mathieu Bock-Côté afin de remettre la question nationale au coeur de la vie politique québécoise. Je trouve que le PQ fait un excellent travail à ce chapitre.

@Eric

Qui est en faillite? Savez-vous que la croissance économique au Québec a été de 0.9% au 3e trimestre alors qu'elle a été de 0.7% au canada? Savez-vous que le gouvernement du Québec a déclaré un surplus de 600 millions en septembre 2013, soit le dernier mois dont les chiffres sont disponibles?

Jac dit :
21 janvier 2014 à 15 h 22 min

@Eric

Je vois que tu as lu le livre de Gobeil (Un gouvernement de trop). J'aimerais maintenant que tu essaie de nous convaincre que les informations de cet ouvrage sont fausses. Entre temps, je te souhaite bonne chance.

Jac

Carole C. dit :
21 janvier 2014 à 15 h 31 min

Michel

"Si c’était le cas, ça aurait été fait... depuis le temps."

Que voulez-vous dire?

Que le gouvernement aurait dû refaire rapidement un autre référendum? Bouchard a été trop lâche. Ensuite il y a eu près de 10 ans de règne libéral. Des référendums, ça peut pas revenir aussi souvent que Noël pis le Jour de l'An.

Et je vous pose la même question que je pose à tous ceux qui parlent clarté. La question référendaire a été calquée sur le modèle de la question de Charlottetown, faisant référence à des ententes et documents que tout le monde avait reçu par la poste.

Pourquoi personne n'a chialé sur la clarté de la question du référendum de Charlottetown?

Vous vous souvenez que Jean Charest et le camp du non n'arrêtaient pas de parler de SÉ-PA-RA-TION, brandissant passeport canadien et petit change à face de Reine.

Pour ne pas comprendre de quoi il s'agissait, fallait parler ni anglais ni français, et comme je le dis toujours, ceux-là ont voté non.

Entre vous et moi, dans un enjeu comme celui-là, ceux qui sont mal informés n'ont qu'eux à blâmer. Et ceux qui en sont incapables, ben caline... on peut pas faire de la politique en fonction d'eux?

Carole C. dit :
21 janvier 2014 à 15 h 31 min

À ce compte-là, y en a peut-être qui ont répondu non qui n'ont pas compris la question non plus.

Non mais t'sais...

Carole C. dit :
21 janvier 2014 à 15 h 33 min

Eric

Lâchez-nous avec "Harper sugar daddy", il sort quand même pas l'argent de ses poches quand même.

Quand je vous vois le faire incarner littéralement la fédération, je suis sidérée j'avoue.

Michel Hébert dit :
21 janvier 2014 à 15 h 49 min

@ Carole

Le Québec prend à rebours les chemins de sa mémoire... -Paul Chamberland.

Ici, ce fut l'État avant la patrie. La liberté comptait moins que la sécurité d'emploi pour les élites d'hier...

Bibianne Lajoie dit :
21 janvier 2014 à 15 h 59 min

Pauvre Carole, grosse epaisse

Eric dit :
21 janvier 2014 à 16 h 07 min

@jac

C'est presque trop facile: Gobeil base ses calculs sur des transferts fédéraux de 13.4 milliards (page 147). Or, les transferts fédéraux sont rendus à 19.3 milliards. Juste là, une erreur de 6 milliards. Livre pour les Caron-Pineault.

Gabriel Arteau dit :
21 janvier 2014 à 16 h 08 min

@ Michel Hébert

Je me rend compte en lisant vos textes et vos commentaires que votre attitude manque parfois de franchise et un peu trop de démagogie. Ce que Seb tentait de démontrer dans les chiffres qu'il a inscrit dans son commentaire, c'est que le pourcentage d'indécis est très élevé chez les 18 à 44 ans (ma tranche d'âge). Le problème c'est que depuis 20 ans, on n'explique plus la souvenraineté, contrairement aux tranches d'âge plus élevé qui ont connu le débat sur la souveraienté.

PS: Ne me répondez pas, je sais déjà que vous allez nier l'évidence des chiffres.

Louise dit :
21 janvier 2014 à 16 h 09 min

Roger Lafontaine (et Michel Hébert !) ont bien raison. Plus capable d'entendre la République du Plateau et consorts de Radio-Canada dénigrer le reste du Canada et le pétrole de l'Ouest. La « Belle Province » est une (vieille) poupoune entretenue depuis bientôt 150 ans !!! Et ingrate, avec ça !

anne sophie dit :
21 janvier 2014 à 16 h 13 min

Michel Hebert dit:"L’avenir appartient aux jeunes, pas aux retraités.". Il aurait fallu dire cela a Jean Charest. Malheureusement, les politiciens de tous les partis (PLQ,PQ,CAQ) ne songent qu'a seduire la classe des 45 ans et plus , c'est a dire favoriser la sante (50 % du budget) au detriment de l'education, des familles ( et leur implication sur l'immigration )... C'est sur qu'un jour , cela va poser probleme (Charte, retraites ....) car un jour les generations spoliees (18-45 ans) seront au pouvoir et le debat sur la Charte ressemblera a un modele de collaboration lorsque les problemes d'equite generationnelle seront abordees.

domi00 dit :
21 janvier 2014 à 16 h 19 min

Les jeunes ne sont pas pro charte et ils sont de moins en moins indépendantistes. Y a-t-il un lien entre les deux ? En tout cas l´avenir du PQ à moyen terme n´est pas rose du tout

Eric dit :
21 janvier 2014 à 16 h 21 min

@seb

Le Québec fait des surplus? Excuse-moi, je ne savais pas que le déficit zéro était atteint. Le PQ a réussé a faire le déficit zéro même en reportant le déficit zéro à plus tard? C'est formidable, j'avoue.

@carole

Je sais que ça te gosse, je fais donc exprès un peu mais je n'en pense pas moins ;-)

Carole C. dit :
21 janvier 2014 à 16 h 26 min

Jac, Luc Duranleau, Seb

Effectivement, faut mettre les choses en perspective. Il faut voir ce que ça nous donnerait de dépenser TOUT notre argent en fonction de NOS intérêts, au lieu qu'il y en ait qui soit dépensé non seulement en ne nous aidant pas, mais en nous nuisant. Il y a tellement d'exemples de pactes, de lois, etc., qui ont nui ou nuiront au Québec!

La Vice-Première Ministre d'Écosse a déjà dit:

"«Nous ne réussirons pas à atteindre notre plein potentiel tant que nous serons enfermés dans une économie déséquilibrée et contrôlée par Westminster qui bénéficie de façon disproportionnée à une région et une partie de la société», a-t-elle martelé."

Y a personne qui va me faire croire que le Québec n'est pas dans cette situation, dans cette économie déséquilibrée d'un pays trop grand et aux réalités économiques et intérêts divergents d'un bout à l'autre.

Au-delà des chiffres, il y a quelque chose qui ne se quantifie pas, c'est "l'effet" estime de soi.

Je vais me répéter: il en va à mon avis des nations comme des individus, la fierté, l'estime de soi, l'indépendance, le sens des responsabilités, c'est tout ce qu'il faut pour avancer et réussir.

On veut ça pour nos enfants.

On peut-tu siouplaît le vouloir pour notre nation?

Yasser Izbak dit :
21 janvier 2014 à 16 h 38 min

La propagande du Conférence Board? Et pour quelle entité politique très le Canadian Conférence Board ferait-il les frais? Pourquoi ne pas plutôt dire que le document que vous avez pris en exemple peut tout simplement vous servir à conclure votre propre conclusion? Serait-ce cette analyse qui nous dit que le Québec une fois indépendant serait tout à fait viable qui vous tracasse? Ou de voir que le fait de ne pouvoir contrôler qu'une partie de notre économie ne nous avantage en rien. Sommes-nous si nul ici au Québec pour ne pas être capable de s'occuper de notre économie sans subir les orientations la plupart du temps contraire au notre venant de ceux qui contrôle la moitié de nos économies?

Guy E. Trépanier dit :
21 janvier 2014 à 17 h 00 min

"Mais voici que l’Institut de la statistique du Québec précise que le gouvernement fédéral dépense plus au Québec qu’il y collecte en impôt, en TPS ou en diverses autres taxes et tarifs." M.Hébert

Pour un fédéraliste de la "province" de Québec, on appelle cela le fédéralisme rentable ou si vous préférez le confort et l'indifférence.

Bonjour chez-vous!

Le Québec dit :
21 janvier 2014 à 17 h 17 min

Les sécessionnistes ne savent pas gouverner.

Ils veulent pourtant des Bixi mais ne savent pas compter pour s'apercevoir que leur modèle de gouvernance est déficitaire.

On peut dire, avec certitude, que les sécessionnistes ne savent pas compter aussi.

En fait, ils disent n'importe quoi.

michel dit :
21 janvier 2014 à 17 h 44 min

Pour être sérieux vous devriez comparer les dix provinces, pour avoir un portrait d'ensemble c'est mieux pour tirer des conclusions, les autres provinces vous savez????

Vous ne me ferez pas croire que le Nouveau Brunswick rapporte a Ottawa, et l'Ontario....

Froide Réalité dit :
21 janvier 2014 à 18 h 21 min

Juste que le Québec dépense 95 milliards par année pour une population d'environ 7 millions, c'est complètement FOU FOU FOU.

95 milliards, çà représente à peu près 14000$ par citoyens de dépensé par l'état.

Çà n'a aucun sens. Et si nos politiciens et gestionnaires s'en rendent bien compte, çà ne change rien et ils continuent quand même car plus personne ne peut arrêter ce train fou.

Ils sont quasiment 2 fois plus nombreux qu'au Québec à vivre juste dans la ville de New York et croyez-vous que la ville dépense autant par citoyen là-bas? Je serais bien curieux de savoir.

Yves dit :
21 janvier 2014 à 18 h 24 min

L'indépendance politique commence avec l'indépendance financière et le gouvernement québécois continue de dépenser comme si de rien était, a venir bientôt, l'assurance-autonomie, parait que ça va JUSTE couter 4 milliards$ environ , on va créer une banque québécoise aussi, on avait la Caisse de dépôt, la Société Générale de Financement pour gaspiller l'argent des contribuables, et la on va avoir une banque d'investissement,$ 12 milliard d’intérêt que coute la dette, pas le principal,la, juste les intérêts sur la dette, le taux d'endettement des ménages québécois est de 165%, le gouvernement comme le peuple vit au-dessus de ses moyens, et il y a encore du monde qui croit a la séparation ? Continuez de rêver, ça, au moins ça coute rien.

Carole JEAN dit :
21 janvier 2014 à 19 h 02 min

Le supposé déficit fédéral net au Québec

M. Hébert, vous oubliez un petit détail.

En 2012, le gouvernement d'Ottawa a dépensé $18,3 milliards de plus dans l'ensemble du Canada que ce qu'il a prélevé en taxes et en impôts, parce que cet écart représente le déficit budgétaire du gouvernement fédéral cette année-là. Rien donc de surprenant qu'il ait dépensé plus au Québec que ce qu'il a perçu en taxes et en impôts. C'est le cas dans la plupart des provinces. Supposons que le Québec représente 23 pourcent de la population canadienne, cela signifie que le gouvernement fédéral y a dépensé $4,21 milliards d'argent emprunté. Il faut soustraire ce montant du supposé déficit de revenus fédéraux au Québec égal à $10,2 milliards, pour un déficit net de seulement $5,99 milliards. Mais entendez. Le gouvernement fédéral perçoit moins d'impôts au Québec qu'ailleurs en partie parce que le gouvernement fédéral accorde un dégrèvement d'impôts aux contribuables québécois égal à 16,5 pourcent pour couvrir certaines dépenses que le gouvernement du Québec assume et que les autres gouvernements provinciaux n'assument pas. Il faudrait faire ici certains ajustements.

Le petit résidu des dépenses fédérales sur les revenus fédéraux au Québec vient essentiellement des paiements d'assurance-chômage, parce que l'économie québécoise profite moins que l'Ontario ou l'Alberta des politiques économiques du gouvernment fédéral. En conclusion, la situation fiscale nette est beaucoup moins claire que ce que votre billet peut laisser croire.

Michel Hébert dit :
21 janvier 2014 à 19 h 07 min

Le déficit, selon l'Institut de la statistique (et non selon moi), est de 16 milliards. J'en ai soustrait six pour exclure les intérêts sur la part de la dette fédérale. Mais tout cela dit, faites-moi la démonstration qu'Ottawa collecte plus qu'il ne dépense. On sera de retour à l'argumentaire traditionnel...

Bibianne Lajoie dit :
21 janvier 2014 à 19 h 14 min

@Carole

 

ca fesse asoiewere....pis c'est quoi le deal marois blanchet -FTQ?

lemoutongris dit :
21 janvier 2014 à 19 h 17 min

C'est très divertissant de lire les séparatistes enragés se faire péter leur bulle.

Ne vous en déplaise, votre "pays" serait du Tiers-Monde s'il devenait indépendant demain matin. Oubliez le budget de l'an 1 de François Legault; TOUT ce qui crée de l'incertitude affole les marchés. Donc, en devenant un pays aussi endetté (et qui, pour l'instant, semble s'en ficher comme l'an 40), la cote de crédit va chuter, augmentant le cout des emprunts et augmentant encore plus la dette.

Sans le secours financier continuel du Canada (et particulièrement de l'Alberta), le Québec fait faillite. Bordel, si la Saskatchewan et TERRE-NEUVE sont capables d'être contributeurs nets à la péréquation, le Québec peut aussi... en autant que le Léviathan soit finalement tué et enterré le plus profond possible afin que l'initiative privée puisse finalement enrichir tout le monde

Sinbad dit :
21 janvier 2014 à 19 h 19 min

Ce qui est ahurissant, c'est que les fédéralistes considèrent que la possibilité qu'on reçoive plus d'argent d'Ottawa qu'on en donne est une raison de rester dans le Canada... Non mais quelle mentalité de #$%#$@%! Ça veut dire quoi?, que les fédéralistes québécois apprécient l'idée de vivre aux dépens des autres? Que ce sont eux, au final, les assistés sociaux; alors que les souverainistes, eux, veulent faire l'indépendance qu'il y ait surplus ou déficit de transfert, parce que l'indépendance, c'est pas juste une question de donner ou de recevoir davantage de bidous d'une fédération avec laquelle on a rien à faire!

Si on reçoit plus d'argent du Canada qu'on en donne, c'est une raison de plus de faire l'indépendance, pas une raison de moins!!!!!. Y a toujours ben des limites à vivre au crochet des autres. Un peuple se doit mieux que ça. Et l'indépendance dépasse largement les questions monétaires.

Vraiment, si c'est là l'argument des fédéralistes, et bien ils me font encore plus pitié.

Jac dit :
21 janvier 2014 à 19 h 21 min

@Eric

Ton argument ne m'a pas convaincu. Gobeil a utilisé l'année 2010 comme base de ses calculs. Tu compare ses chiffres avec une autre année.

Jac

Sinbad dit :
21 janvier 2014 à 19 h 23 min

J'espère que Harper et tout le reste du ROC va lire ce rapport et qu'ils vont nous sacrer dehors de la fédération. Enfin!

seb dit :
21 janvier 2014 à 19 h 43 min

@Eric

Vous devez comprendre comment fonctionne le gouvernement. Le budget publié au début de l'année est une projection des dépenses et revenus. À chaque mois pendant l'année financière, le gouvernement donne un compte-rendu. L'équilibre budgétaire a été repoussé car pour les 4 premiers mois de l'année, le déficit était déjà de 2.3 milliards, ce qui était plus élevé que prévu dans les projections initiales. En faisant de nouvelles projections avec les chiffres des 4 premiers mois de l'année, on prévoyait donc un déficit de 2,5 milliards pour l'année entière.

Hors, depuis ce temps, les chiffres pour août et septembre sont sortis. Pour ces deux mois, le gouvernement a fait un surplus d'environs 1,2 milliard. Donc, pour les six premiers mois de l'année, le déficit cumulé est de 1,1 milliard.

Il faudra voir ce qui va se passer durant la deuxième moitié de l'année. Je ne suis pas en mesure de dire si le déficit pourrait être moins élevé que prévu.

LPB dit :
21 janvier 2014 à 19 h 44 min

Le statu quo coute chere au Québec....jamais si bien dit mr Hebert...reprenons notre place dans cette fédération . Un parti dont les visés sont de 50 plus 1 pourcent saurait il faire autre choses que diviser ???

seb dit :
21 janvier 2014 à 20 h 11 min

@Michel Hébert

Les chiffres de l'Institut de la Statistique sont ceux qui viennent du fédéral. Hors, celui-ci divise les dépenses au prorata de la population de chaque province. Ces chiffres ne reflètent pas les dépenses réelles effectuées au Québec.

Le meilleur exemple est les dépenses effectuées pour la commission de sécurité nucléaire. Est-ce que nous recevons vraiment 23% des dépenses en sécurité nucléaire alors que nous avons fermé notre seule centrale et qu'il y en a 17 dans le ROC?

Michel Hébert dit :
21 janvier 2014 à 20 h 16 min

@seb

Aucun rapport. On aura environ 10 milliards en péréquation. Personne ne dit mieux au Canada...

Plattoon 74 dit :
21 janvier 2014 à 20 h 49 min

Ha La pensée magique des péquistes !!! Après avoir tué dans l'œuf le plan Nord , continué les parcs éoliens qui appauvrissent le Québec à chaque tour d'élisse, le maintient de la fameuse taxe santé de Bachand sans avoir essayé de couper dans les structures , esquiver le débat sur l'économie (leur talon d'Achile d'une épouvantable évidence) avec la super charte de nos soit disante valeurs québécoise qui sera de toute évidence taillé en pièce devant les tribunaux...ils remontent dans les sondages??? youhou la gang , Après 10ans dans l'opposition je pensais que peut-être une fois au pouvoir ils nous aurait fait enfin avancer dans la bonne direction...nous avons reculés !!! Manque de vision à Long terme mené par leurs soif de pouvoir à court terme, ils ont nui d'une façon irrémédiable à notre rayonnement international !!! Merci au patriote ...c'est la faute aux ethnies commes dirait super Jaques Parizeau leurs fleurons nationale qui nous chante que nous ne sommes pas endettés...+\-43000$ Chaque, incluant ma filles de 13ans ! Nous sommes malheureusement les BS du Canada , il faut pour notre fierté collective se reprendre en main et exploiter au plus vite nos ressources naturelles que nous avons la CHANCE d'avoir sous nos pieds (pétrole Gaz...etc) afin de baisser notre déficit & celui de nos enfants et futurs petits enfants . Même Terre Neuve les BS d'autrefois ont comprit qu'il vaut mieux exploiter le pétrole chez nous que d'en faire venir par bateau ( faut comprendre qu'un petrolier qui transporte 1 million de barils ,consommes avec ces 30000 hp ...100 tonnes de brute/jour !!! faite le calcul allez/retour de l'Afrique du Nord fois la quantité requise de prétrole du Québec ,c'est phénoménal la quantité de brute envollé en fumée !!! Équiterre peut nous chanter que le pétrole c'est du passé Grace à nos surplus d'électricité (il va toujours rester tout les milliers de camion transport /avion /bateau etc.)

10/4 longue vie à la CAQ et leurs vent de...

Bibianne Lajoie dit :
21 janvier 2014 à 20 h 55 min

@lemoutongris

tres juste description du Qwebekistan indpendant

Yvon dit :
21 janvier 2014 à 21 h 01 min

M. Hébert je ne comprend pas, il faut qu'il nous aime pas pour rire !

Il y a certainement anguille sous roche !

Plattoon 74 dit :
21 janvier 2014 à 21 h 37 min

Malheureusement la péréquation devrait nous servir à se sortir du gouffre mais nous l'utilisons pour vivre au dessus de nos revenus au crochet des autres provinces, 95 milliard et nous sommes pas capable de balancer ? Et trouver 2.5 milliard afin d'y arriver... 2% hey un petit effort serait le bienvenu de la part des personnes qui ont la lourde tâche de nous gouverner !

seb dit :
21 janvier 2014 à 22 h 15 min

@Michel Hébert

Aucun rapport? De la même manière que pour la part des frais des intérêts sur la dette, les dépenses fédérales sont essentiellement divisées au prorata de la population dans les données. Ne venez pas me dire que vous croyez que l'Alberta reçoit 11,5% des dépenses du ministère des pêches et océans?

La péréquation n'a strictement rien à voir là-dedans. En tout respect, vous mélangez les choses.

Audrey Dépault dit :
21 janvier 2014 à 23 h 03 min

Il nous faudrait un Mike Harris comme nouveau PM québécois. Mais est-ce qu'il y a un volontaire dans la salle. L'an passé, pour une simple augmentation de frais scolaires, on a eu droit à un festival de manifestations de quelques mois. Imaginez le branle-bas de combat, s'il fallait faire toutes les coupures nécessaires pour redresser vraiment les Finances.

On projette l'exploration du pétrole pour boucler le budget. On ne récoltera pas le premier baril, avant dix ans. Dans dix ans, le pétrole américain aura quintuplé, et le prix aura chuté, donc le pétrole québécois ne sera plus rentable. Comme l'électricité, présentement, ce qui devait être notre sécurité financière, a bien pâlie. Il faudra bien, un jour, apprendre à vivre selon nos moyens.

Joseph l. smith dit :
22 janvier 2014 à 5 h 17 min

pour lutter contre la pensée magique au Québec, il faut se rallier a un parti, pas a trois. Les péquistes n'auraient jamais été minoritaire la derniere fois, ils auraient été battus par les libéraux encore. La CAQ ont divisés les forces de droite avec un discours populistes eux aussi mais avec une saveur pseudo-souverainiste, et en prime un ex-ministre péquiste comme chef qui danse souvent sur une ligne d'un coté et de l'autre. Trois partis c'est laisser de la glace a la pensée magique sur la patinoire, a deux partis, c'est plus restreint, et ca empeche les reveurs de vendre leurs reves.

jcpomerleau dit :
22 janvier 2014 à 6 h 40 min

Les chiffres de l’Institut de la statistique du Québec sont très intéressants. Cette étude va donner au gouvernement l'occasion de clarifier la situation. Et je ne doute pas qu'il vont le faire. Entre autre mettre un coup sur le dédoublement des compétences et son incidence sur la cohésion en matière de stratégie de développement économique.

Autre étude à prendre en compte dans ce débat, celle là du gouvernement fédéral concernant non pas le déséquilibre fiscale, mais bien l'étranglement fiscal : ....

La conclusion à l’effet que le Québec va subir un étranglement fiscal (structurel) dans les décennies à venir nous provient, non pas d’un document partisan du mouvement souverainiste, mais bien d’un organisme du gouvernement canadien dont la mission est justement la présentation objective des projections budgétaires et ses incidences sur la fédération. Plus précisément du Bureau du directeur parlementaire du budget (DPB).

Dans son rapport publié le 23 janvier 2013, le DPB prévoit, en tenant compte de trois changements politiques annoncés par le gouvernement conservateur, que le Canada aura épongé sa dette nette en 2040 ! Pendant que le Québec... consacrera l'entièreté de son budget à la santé !

Il serait intéressant d'avoir l'opinion de M Michel Hébert sur ces prévisions qui nous viennent d'un organisme fédérale. Un bon débat en perspective.

Roger Lafontaine dit :
22 janvier 2014 à 7 h 04 min

A voir nos péquistes tenter de noyer le poisson, on voit bien que la notion économique est déficiente chez les "Caribou de Pauline".

Vous me faites penser à une bande d'ados qui sont face à la vérité mais préfère se défiler dans le déni.

Quel petit bout de phrase Carole C. va-t-elle prendre dans mon texte et essayer de faire de l'esprit?

Louis Francoeur dit :
22 janvier 2014 à 7 h 49 min

@Audrey Dépault

Mais le Québec a découvert une nouvelle source d'énergie. Ou plutôt une ancienne redécouverte... Laquelle?

Mais le voile, comme dans bateau à voile. Une énergie infiniment renouvelable qui fonctionne au vent, et qui produit une forte énergie électorale. Harnachons la musulmane, canalisons l'ignorance et la xénophobie, activons les turbines démagogiques et...

Et Pauline s'éclairera de milles feux parce qu'elle pensera conserver SON PRÉCIEUX!

Pour le citoyen... Bien comme nous ne faisons pas partie des apparatchiks syndicaux, nous ne faisons pas partie des gens dont parle le couple Blanchet-Marois, lorsque Pauline dit qu'elle "prend soin de son monde". Un chum c't'un chum comme ils disent dans le milieu syndicalo-péquiste.

Jean-Marc dit :
22 janvier 2014 à 9 h 24 min

Entendu ce matin à la tee vee. Il faut faire attention à notre consommation d 'électricité car il fait fret. Nous ne somme pas des producteurs d'électricité ici au Québec? A c'est vrai nous avons fait un choix de société en allant vers l'éolienne. A c'est vrai une éolienne , quand il ne vente pas comme ce matin, ça a la pale à terre. Ce matin le Québec doit acheter ce que les éoliennes ne peuvent nous fournir. A c'est vrai, en général quand il y a de grands froids il ne vente pas. Y on pas pensé à `ca nos zigottos.

Eric dit :
22 janvier 2014 à 9 h 51 min

@seb

J'avais très bien compris que tu faisais du cherry picking. c.-à-d. isoler les chiffres qui font notre affaire. C'est comme un gars qui perdrait $50,000 en une soirée au casino mais qui dirait: hé, pendant la première heure, j'ai gagné $10,000!

Eric dit :
22 janvier 2014 à 9 h 56 min

Je rappelle que le dernier déficit du Québec aurait été de 4 milliards sans sugar daddy.

seb dit :
22 janvier 2014 à 10 h 34 min

@Eric

"J’avais très bien compris que tu faisais du cherry picking. c.-à-d. isoler les chiffres qui font notre affaire. C’est comme un gars qui perdrait $50,000 en une soirée au casino mais qui dirait: hé, pendant la première heure, j’ai gagné $10,000!"

Vous ne semblez pas comprendre qu'il ne suffit pas de multiplier le résultat du premier mois de l'année par 12 pour obtenir le surplus ou le déficit de l'année complète...

"Je rappelle que le dernier déficit du Québec aurait été de 4 milliards sans sugar daddy."

Hum...J'aimerais bien savoir comment vous arrivez à un tel chiffre.

Michel Hébert dit :
22 janvier 2014 à 11 h 08 min

Appel téléphonique d'un lâche... qui crache une insulte, raccroche mais n'a rien à dire sur le contenu... #Pays #Grandeur

JeffB dit :
22 janvier 2014 à 11 h 15 min

@Seb,

Vous perdez la vue d’ensemble ici. Le principe c’est que les revenus perçus au Qc sont inférieurs aux versements des différents programmes. La péréquation fait partie de ces programmes, tout comme les autres transferts qui sont bel et bien chiffrés et non pas définis au prorata. Effectivement le calcul de certaines dépenses qui sont établies en fonction du ratio de population est discutable. Mais au total ça ne change pas grand chose puisque cela joue dans les deux sens. Il en est de même pour la dette, on attribue une portion des charges de la dette à l’Alberta, à l’Ontario. Il faudrait exclure la portion de la dette attribuable aux déficits puisque dans ces provinces, du moins jusqu’à récemment, les revenus perçus ont pratiquement toujours excédés les versements des divers programmes. Comment peut-on être responsable d’un déficit lorsque les revenus excèdent les dépenses. Si on appliquait cette logique, la portion de la charge de la dette qui est attribuée au Qc augmenterait.

Donc oui on peut passer programme par programme mais le final sera tout de même dans le même ordre de grandeur. Ca fait des décennies que le fédéral ne reçoit pas du Québec ce qu’il y dépense. Vous pouvez jongler avec les programmes comme vous voulez au final cette réalité ne changera pas. La première étape pour résoudre un problème est de le reconnaitre ce que plusieurs, comme vous, refusent de faire.

papajohn dit :
22 janvier 2014 à 12 h 46 min

“Je rappelle que le dernier déficit du Québec aurait été de 4 milliards sans sugar daddy.”

Hum...J’aimerais bien savoir comment vous arrivez à un tel chiffre.

FACILE ' TU MULTIPLIES PAR 13 COMME "RISÉE"

Eric dit :
22 janvier 2014 à 13 h 03 min

@seb

4 milliards de déficit moins 1,5 milliard venant du 2e versement de la compensation pour l'harmonisation de la TVQ égale 2,5 milliards, le dernier déficit officiel.

Guy E. Trépanier dit :
22 janvier 2014 à 13 h 38 min

"Ca fait des décennies que le fédéral ne reçoit pas du Québec ce qu’il y dépense. Vous pouvez jongler avec les programmes comme vous voulez au final cette réalité ne changera pas. " JeffB

Pour un bon fédéraliste québécois, c'est cela le fédéralisme rentable: J'envoie 44,5 G$ à Ottawa et on me retourne 60,8G$. 16,3G$ sur 44,5 G$, c'est un excellent rendement de 36,63%.

Bonjour chez-vous!

seb dit :
22 janvier 2014 à 14 h 24 min

@JeffB

Je ne doute pas qu'on arrive au même ordre de grandeur si on passe programme par programme. Étant donné qu'il y a au-delà de 50 milliards de dépenses de programmes du fédéral, une simple différence de 1% correspond à une variation de 500 millions. La seule personne qui a analysé les dépenses programme par programme est Stéphane Gobeil et il est arrivé avec un manque à gagner de 7,5 milliards.

seb dit :
22 janvier 2014 à 14 h 35 min

@Eric

Le déficit officiel pour 2012-2013 était de 1,6 milliard.

La compensation pour l'harmonisation des taxes aurait dû être versée au Québec il y a 20 ans. Avez-vous une idée du chiffre qu'on aurait si notre compensation avait été versée immédiatement comme pour les autres provinces?

2,2 milliards avec un rendement annuel de 5%, ça donne presque 6 milliards au bout de 20 ans...

papajohn dit :
22 janvier 2014 à 14 h 39 min

D'après moi G.E.T est le contrôleur financier de Marceau avec de si bonne notion de comptabilité!

Eric dit :
22 janvier 2014 à 15 h 42 min

Selon Statistique Canada, la province de Québec présente, à égalité avec la Colombie-Britannique, la plus forte fréquence de personnes âgées à faible revenu au Canada.

Imaginez le montant total payé aux personnes âgées du Québec en tant que supplément de revenu garanti, un programme pour les personnes âgées à faible revenu. Je ne connais pas ce montant mais pas besoin d'être grand clerc pour déduire que le Québec en reçoit beaucoup plus que 23-24% (% de la population canadienne vivant au Québec). Ce transfert aux particuliers n'est pas au prorata de la population; il dépend des données démographiques et des revenus par ménage.

Eric dit :
22 janvier 2014 à 15 h 51 min

Inutile de souligner également que des personnes à faible revenu, âgées ou non, ce n'est pas le pactole, fiscalement parlent, pour le fédéral.

Ladak dit :
22 janvier 2014 à 16 h 25 min

Le Québec représente 23 % de la population du Canada mais ne génère qu'à peine 20% de son économie. Avec de tels ratios, faudrait être un magicien pour prétendre que le Québec n'est pas avantagé par son appartenance au Canada. seb voudrait comptabiliser chaque rubrique pour voir si le fédéral dépense 23 % du budget au Québec item par item, mais la triste vérité est qu'il est impossible que le 23% que nous sommes contribuant seulement 20% des revenus du Canada pourrait contribuer plus que sa part. Me semble que cela ne prend pas un diplôme en économie pour le comprendre

Joseph DuLac dit :
22 janvier 2014 à 18 h 12 min

La péréquation au Québec on l`utilise pour : 1. Se payer des garderies a $7 dans lesquelles on flush nos jeunes 2. Permettre aux étudiants chauffeurs de banc en sciences moles de se payer des cours pas chers 3. Subventionner nos artistes sans talents dont la population est désintéressée 4. Payer pour notre police de la langue à se promener devant les vitrines de commerce et faire fermer des commerces et entreprises.

Michel Hébert dit :
22 janvier 2014 à 19 h 54 min

@ tous

À lire: https://bit.ly/1bjjbb3

seb dit :
22 janvier 2014 à 20 h 12 min

@Eric

Les transferts aux particuliers (vos chèques aux personnes âgées) représentent une proportion relativement petite dans les "dépenses fédérales" au Québec.

JeffB dit :
22 janvier 2014 à 20 h 17 min

@Seb,

vous dites: " La seule personne qui a analysé les dépenses programme par programme est Stéphane Gobeil"

Désolé mais ce ne sont pas les analyses sur le sujet qui manquent, Vous devriez plutôt écrire le seul qui arrive aux conclusions que vous voulez entendre est M. Gobeil.

1% vous dites? et alors? même à 20%, c'est 10G, donc même à cet ordre de grandeur on est loin du 16,2G mentionné par M. Hébert, son affirmation tiendrait donc toujours. En reprenant sa constatation on dirait alors le déficit fédéral au Qc est de 6,2G... Comme je vous le disais, même si vous jouez dans les programmes (et à 20% c'est jouer pas mal fort!), la vue d'ensemble sera la même...

seb dit :
22 janvier 2014 à 20 h 24 min

@Michel Hébert

Même si je suis conscient que la situation financière du Québec est fragile (comme pour toutes les provinces), je prend avec un gros grain de sel des prévisions sur 36 ans. J'ajouterais qu'il est plus facile de faire des choix lorsqu'on contrôle nous-même tous nos leviers économiques.

En passant, avez-vous vu que le déficit de 4,6 milliards du régime de retraite d'Hydro-Québec au 31 décembre 2012 a été éliminé au 31 décembre 2013? La fameuse dette brute du gouvernement est réduite d'autant.

seb dit :
22 janvier 2014 à 21 h 19 min

@JeffB

Avez-vous d'autres études sur le sujet? Je serais intéressé à les consulter.

Prenez le chiffre que vous voulez. Si on prend les chiffres de M.Hébert, soit 10G ou 16,2G, on arrive effectivement à des dépenses supplémentaires du fédéral quelque part entre 0 et 6,2G. Par contre, pour faire le bilan complet de l'impact du fédéral sur les finances du Québec, il faut aussi prendre en compte son coût. Nous en revenons au coût associé au fait d'avoir à ottawa un deuxième ministère des finances, du revenu, de l'environnement, des transports, de la culture, etc. Surtout que ce deuxième ministère est contrôlé en majorité par des élus de l'extérieur du Québec (nous ne formons que 23% de la population après tout).

Audrey Dépault dit :
22 janvier 2014 à 21 h 49 min

@ Louis Francoeur

Un peu d'humour fait du bien. (7h. 49). Mais ce n'est pas parce que l'on rit que c'est drôle. Mais est-ce que Mme Marois rigole à Davos, présentement. La Commission Charbonneau a un peu terni son escapade en Suisse.

Mme Marois n'a jamais voulu de Commission d'enquête. Elle harcelait M. Charest pour ce faire, mais elle croyait dur comme fer, qu'il avait la tête trop dure pour cèder aux pressions qui venaient de toutes parts. Elle a dû tomber de sa chaise quand il a annoncé le déclanchement de cette Commission d'enquête. Et c'est elle qui doit la gérer. C'est bien fait pour elle.

Roby R22R dit :
23 janvier 2014 à 6 h 32 min

Oui pour aider à contrôler la dette et mieux vérifier les dépense. La solution serait celle proposé par Mike Harris en Ontario l'emprunte digital pour tout service. Exemple chèque de chômage, de bien être social soins de santé. Les fraudes seraient beaucoup plus difficiles et alors avec l'informatique aujourd'hui ce serait possible assez facilement.

seb dit :
23 janvier 2014 à 6 h 59 min

@Audrey Dépault

Elle ne voulait pas de commission d'enquête mais elle n'a pas cessé de la réclamer pendant 2 ans? Elle ne voulait pas de commission d'enquête mais une fois au pouvoir, elle a prolongé le mandat de celle-ci pour lui permettre d'aller au fond des choses?

Franchement, un peu de sérieux.

Eric dit :
23 janvier 2014 à 10 h 11 min

@seb

1.6 milliard le déficit? Source?

Eric dit :
23 janvier 2014 à 10 h 26 min

Seb devrait écrire à Luc Godbout et P. Fortin pour les informer que le Québec est déjà en surplus budgétaire... Oups, c'est vrai, il trouve les diplômés en communications de l'UQUAM sur la liste de paie du PQ plus crédibles....

Eric dit :
23 janvier 2014 à 10 h 36 min

@seb

Écris au ministre des Finances aussi, il ne semble pas compétent vu qu'il se trompe sur le déficit....

"Le ministre des Finances, Nicolas Marceau, a confirmé jeudi, lors de sa mise à jour économique, que le Québec enregistrait un déficit de 2,5 milliards de dollars pour l'exercice financier en cours. L'année prochaine (2014-2015), le déficit sera de 1,75 milliard. Le gouvernement table désormais sur un retour à l'équilibre budgétaire l'année suivante, en 2015-2016. "

seb dit :
23 janvier 2014 à 10 h 59 min

@Eric

Vous mélangez les choses. Le déficit de 2,5 milliards est une PRÉVISION pour l'année financière en cours, soit 2013-2014. Il va falloir attendre plusieurs mois(probablement en octobre 2014) avant de connaître le chiffre réel pour 2013-2014.

Le dernier chiffre confirmé disponible est pour l'année financière 2012-2013. Le déficit 2012-2013 a bel et bien été de 1,6 milliard. La source est le bilan des comptes publics, disponible sur le site du Ministère des Finances et de l'Économie du Québec.

Eric dit :
23 janvier 2014 à 11 h 29 min

@seb

Mais bon, je comprend ton point. Le déficit s'enligne pour être de 2.5 milliards. Mais vu le boom économique incroyable présentement au Québec, les emplois qui se créent par milliers, l'économie qui tourne à plein régime (est-ce la charte qui a déclenché cette vigoureuse reprise économique?), vu les investisseurs qui se battent pour investir ici, bref, d'ici le mois de mai, le 2.5 millards de déficit va littéralement fondre. C'est bien ce que tu dis?

seb dit :
23 janvier 2014 à 12 h 39 min

@Eric

Je ne sais pas quel sera le déficit à la fin de l'année. Au 30 septembre, le déficit de l'année en cours est de 1,15 milliard alors qu'au même point l'année dernière, c'était un déficit de 900 millions. L'année dernière s'est terminée avec un déficit de 1,6 milliard. On peut donc voir que si l'économie se comporte exactement comme l'année dernière pour les 6 derniers mois de l'année, on se dirige vers un déficit de 1,850 milliard, soit 650 millions de moins que la prévision.

Hors, nous avons appris que la croissance économique au Québec a été forte au mois d'octobre. Cela fait suite à une croissance très vigoureuse au troisième trimestre (juillet à septembre). On peut espérer que cette croissance soutenue pour juillet à octobre se poursuivra jusqu'à la fin de l'année. Cela contribuerait à faire diminuer davantage le déficit.

obwandiyag dit :
23 janvier 2014 à 12 h 40 min

Même au niveau de la péréquation, Ottawa vole le Québec. Le montant de péréquation devrait être supérieur à celui que l'on reçoit. Si Ottawa respectait à la lettre le principe sous-jacent à la loi de la péréquation, Québec devrait recevoir encore plus. Pratiquement toutes les les politiques économiques fédérales nuisent a développement du Québec.

Go West Young Man.

Eric dit :
23 janvier 2014 à 13 h 00 min

Vu le dynamisme de l'économie québécoise et les finances publiques saines du Québec, j'ai de la difficulté à comprendre pourquoi Marois a menti sur la taxe-santé. En quoi on a besoin de cette taxe?

Jai mal au bull's eye dit :
23 janvier 2014 à 19 h 30 min

Ca regarde pas bien! Car la plupart des gens globalement ne realise pas ce que est le vrai probleme. Vous etes pas cave juste qu'on vous tiend dans l ignorance. @ Michel Hebert: A quand un journalist va poser les vrai questions au politiciens? La dette est une dette perpetuel et impossible a rembourser. C est un fait! 13 milliards en INTERETS en 2012?? Personne semble comprendre ce qu'il ce passe.

Sommes nous un pays souverain?(Canada) Somme nous maitre chez nous? oui en principe.

Alors pays souverain, maitre chez nous. Pourquoi payons nous des interets sur un dollard que nous imprimons comme un pays souverain. ALL BULL S^&T

Nous avons le pouvoir d'imprimer notre propre devise et de controler notre propre inflation! J en ai tellement a dire sur le sujet............................. Je pete les plombs quand on parle d argent VOLE!.

T.

Audrey Dépault dit :
23 janvier 2014 à 21 h 35 min

@ seb

Mme Marois (et le PQ) n'a jamais voulu de Commission d'enquête, je le repète. Elle harcelait M. Charest pour l'embêter. Stratégie politique. M. Bouchard et M. Landry n'en ont pas fait non plus, malgré les nombreuses demandes. Ils ne voulaient pas indisposer les syndicats. Mme Marois croyait que M. Charest était aussi tenace que ces deux prédécesseurs.

seb dit :
24 janvier 2014 à 6 h 57 min

@Audrey Dépault

Donc, elle ne voulait pas de commission d'enquête mais elle a prolongé le mandat de celle-ci dès qu'elle en a eu l'occasion?

Ça ne fait pas très sérieux votre affaire.

Eric dit :
24 janvier 2014 à 9 h 55 min

Une autre statistique intéressante qui est sortie dernièrement : c'est au Québec que le revenu disponible est le plus bas au Canada, après l'Île du Prince-Edouard (150,000 habitants). Pas très glorieux.

papajohn dit :
24 janvier 2014 à 11 h 43 min

seb dit :

 

24 janvier 2014 à 06:57

@Audrey Dépault

Donc, elle ne voulait pas de commission d’enquête mais elle a prolongé le mandat de celle-ci dès qu’elle en a eu l’occasion?

Ça ne fait pas très sérieux votre affaire. NON mon Seb pas "dès la première occasion" apres un peu de tordage de bras de la communauté qui en voulait plus, de tentative d'intimidation en rappelant a la commissaire de ne pas aller trop loin dans ses investigations(qui a mal passé aupres de la communauté) et surtout du au fait qu'elle est minoritaire donc doit avoir l'air de

papajohn dit :
24 janvier 2014 à 11 h 47 min

seb dit :

 

24 janvier 2014 à 06:57

@Audrey Dépault

Donc, elle ne voulait pas de commission d’enquête mais elle a prolongé le mandat de celle-ci dès qu’elle en a eu l’occasion?

Ça ne fait pas très sérieux votre affaire. NON mon Seb pas "dès la première occasion" apres un peu de tordage de bras de la communauté qui en voulait plus, de tentative d'intimidation en rappelant a la commissaire de ne pas aller trop loin dans ses investigations(qui a mal passé aupres de la communauté) et surtout du au fait qu'elle est minoritaire donc doit avoir l'air de travailler pour les électeurs ET ULTIMEMENT ¨CA AURAIT L'AIR LOUCHE DE REFUSER ET AVEC CE QUI SORT ' ON COMPREND LE NIAISAGE A DONNER LA RALLONGE!

seb dit :
24 janvier 2014 à 13 h 51 min

@papajohn

"NON mon Seb pas “dès la première occasion” apres un peu de tordage de bras de la communauté qui en voulait plus, de tentative d’intimidation en rappelant a la commissaire de ne pas aller trop loin dans ses investigations(qui a mal passé aupres de la communauté) et surtout du au fait qu’elle est minoritaire donc doit avoir l’air de travailler pour les électeurs ET ULTIMEMENT ¨CA AURAIT L’AIR LOUCHE DE REFUSER ET AVEC CE QUI SORT ‘ ON COMPREND LE NIAISAGE A DONNER LA RALLONGE!"

Le niaisage à donner la rallonge?

La juge Charbonneau a déposé une demande de prolongation le jeudi 7 mars 2013. Le ministre de la justice Bertrand St-Arnaud a accordé une prolongation de 18 mois le mardi 19 mars 2013. Étant donné que cette décision devait être approuvée par le Conseil des Ministres qui avait lieu le mercredi 13 mars 2013, la réponse du gouvernement a donc été donnée en 6 jours.

Êtes-vous sérieux lorsque vous parlez de niaisage?

papajohn dit :
24 janvier 2014 à 17 h 51 min

OUI très sérieux car ta gang de bouffon avec leurs chapes blanche aurait du dire Si nous sommes porté au pouvoir nous élargirons le mandat de la commission afin de faire la lumière complète sur le dossier de la corruption et le financement des partis au lieu d'attendre une demande qui a pris (si je me fie a tes dates deux semaines (qui ont servi a voir avec les avocats jusqu'ou la lame allait les couper) ! car le smurf, les pékiste ont pris le train de la commission 7 mois après l'adq qui a commencé a demander l'enquêtes par Sylvie Roy et non les séparatistes ! et dire que les gens pensaient que les LIB jouaient de la déchiqueteuse alors que dans le fait c'est probablement plus les syndicats et le péku

A. Arcand dit :
24 janvier 2014 à 22 h 54 min

'' Le déficit est donc d’au moins 10,2 milliards.'' Michel Hébert

Monsieur Hébert, c'est beaucoup plus complexe que ça ... Il faut considérer quels sont le ''biens et services'' que le fédéral nous 'accorde': les dépenses militaires, les avions, les hélicoptères, les ambassades, les dédoublements de ministères, le parlement canadien, le sénat, les dons aux pays sous-développés ou aux réfugiées ... etc .... Le fédéral n'est probablement pas si généreux quand il s'agit du développement du Québec ... et c'est probablement dans le but de créer une dépendance ...

Quand on ne contrôle pas nos finances, nos taxes et nos impôts .. ce sont les autres qui s'en occupent ... ;)

seb dit :
25 janvier 2014 à 9 h 29 min

@papajohn

Comment vouliez-vous que le PQ fasse la promesse d'allonger la commission d'enquête en campagne électorale alors qu'à ce moment, on ne savait pas encore que la juge Charbonneau demanderait plus de temps? La demande de la juge Charbonneau est arrivée environs 7 mois après l'élection et le gouvernement a pris 6 jours pour y répondre favorablement.

Désolé de vous dire ça mais vous vivez dans une réalité parallèle. Probablement à cause de votre haine irraisonnée du PQ, vous refusez de regarder objectivement les faits.

Eric dit :
25 janvier 2014 à 12 h 15 min

@arcand

"Quand on ne contrôle pas nos finances, nos taxes et nos impôts .. ce sont les autres qui s’en occupent"

Le PQ/PLQ ne contrôle pas les finances, tu as raison là-dessus, mais pour nos taxes et impôts, ils contrôlent très bien ça , je te rassure.

Eric dit :
25 janvier 2014 à 12 h 24 min

@seb

"2,2 milliards (de sugar daddy) avec un rendement annuel de 5%, ça donne presque 6 milliards au bout de 20 ans..."

Ben oui, comme si le Québec pouvait se permettre de s'asseoir sur cet argent. Le milliard que sugar daddy a donné a Charest pour le pseudo déséquilibre fiscal : baisse d'impôts (il s'est bien repris par la suite). Les millards pour l'harmonisation de la TVQ : utilisés pour réduire le dernier déficit et celui à venir.

Eric dit :
25 janvier 2014 à 12 h 47 min

En France, le pays-modèle du PQ, ils n'ont pas de dédoublements, et cela ne les aide aucunement : c'est la débandade fiscale, la bureaucratie kafkaienne, le chômage chronique, l'exode des entreprises et des riches et la stagnation économique. D'un autre côté, l'Allemagne est une fédération et, étrangement, ça ne les empêche pas d'être le pays le plus prospère d'Europe.

seb dit :
25 janvier 2014 à 13 h 22 min

@Eric

"Ben oui, comme si le Québec pouvait se permettre de s’asseoir sur cet argent. Le milliard que sugar daddy a donné a Charest pour le pseudo déséquilibre fiscal : baisse d’impôts (il s’est bien repris par la suite). Les millards pour l’harmonisation de la TVQ : utilisés pour réduire le dernier déficit et celui à venir."

Ce que je voulais dire, c'est que le Québec a dû attendre 20 ans pour recevoir la même entente que les autres provinces pour l'harmonisation des taxes. Hors, pour être juste, ce montant aurait dû être au minimum indexé, ce qui n'a pas été le cas.

"En France, le pays-modèle du PQ, ils n’ont pas de dédoublements, et cela ne les aide aucunement : c’est la débandade fiscale, la bureaucratie kafkaienne, le chômage chronique, l’exode des entreprises et des riches et la stagnation économique. D’un autre côté, l’Allemagne est une fédération et, étrangement, ça ne les empêche pas d’être le pays le plus prospère d’Europe."

Chaque pays a ses particularités. Il y a des fédérations qui fonctionnent bien et d'autres non. Il y a des pays plus centralisés qui fonctionnent bien et d'autres non. Je vous conseille de vous garder une petite gène avant de regarder les autres de haut. La productivité française (+ de 55$ US par heure travaillée) est largement supérieure à celle de votre beau canada (~42$ US par heure travaillée).

François dit :
26 janvier 2014 à 0 h 52 min

Une piasse investie par moi-même dans mes intérêts stratégiques vaut bien plus qu'une piasse investie par quelqu'un d'autres.

papajohn dit :
26 janvier 2014 à 14 h 31 min

Probablement à cause de votre haine irraisonnée du PQ, vous refusez de regarder objectivement les faits.

 

NON je ne déteste pas le PÉKU, juste ses dirigeants qui sont aussi voleurs que les autres a qui ont volé le pouvoir et quelques crétins qui le composent

"regarder les faits comme tu dis" bien en voici un fait grâce a tes incompétents politique la semaine dernière il s'est perdu encore 2000 jobs au Québec! c'est ça que tu voulais nous signaler? ou Est-ce encore une augmentation des cout d'électricité de 5.8% en avril alors que l'on est en état de surplus?

Eric dit :
27 janvier 2014 à 11 h 03 min

Harper a tellement bien fait de couper l'avantage fiscal de la mafia-FTQ.

seb dit :
27 janvier 2014 à 12 h 30 min

@papajohn

"“regarder les faits comme tu dis” bien en voici un fait grâce a tes incompétents politique la semaine dernière il s’est perdu encore 2000 jobs au Québec! c’est ça que tu voulais nous signaler? ou Est-ce encore une augmentation des cout d’électricité de 5.8% en avril alors que l’on est en état de surplus?"

J'imagine que vous n'avez pas pris en compte les 400 nouveaux emplois annoncés chez Aldo ou les 600 emplois annoncés à Davos par Mme. Marois?

Pourquoi dites-vous qu'il s'est perdu encore des emplois? Est-ce une référence à l'annonce de la perte de 10 000 emplois pour décembre 2013? Je ne veux pas vous décevoir mais pour ce mois, il y a eu 5200 emplois perdus dans la fonction publique et 4800 emplois perdus dans l'enseignement. Probablement des contrats qui se terminent en fin d'année. À l'opposé, il y a eu création de 4800 emplois manufacturiers. D'un point de vue économique, c'est un excellent mois!

seb dit :
27 janvier 2014 à 12 h 37 min

@Eric

"Harper a tellement bien fait de couper l’avantage fiscal de la mafia-FTQ."

Savez-vous combien de PME au Québec ont pu croître grâce au financement du fond FTQ?

Premier Tech, Devinci, Acquisio, Teraxion, Bois BSL, Coveo, etc.

papajohn dit :
27 janvier 2014 à 13 h 02 min

SEB tu nous prends pour des valises avec tes pertes d'emplois au gvt la fonction public a grossie de 21000 fonfons en un an (ca oubli vite un séparoteux) 400 nouveaux job versus 2000 perdus et on va attendre de voir les premier cheques de Davos avants de parler de jobs et en plus des jobs HYPER SUBVENTIONNÉES avec exo d'impots et aide financiere a l'implantation, en plus ! ca c'est jobs, mais des subventionnés a l'os!

seb dit :
27 janvier 2014 à 14 h 45 min

@papajohn

Sérieusement, je ne sais plus quoi faire. Vous vous contentez de prendre un paquet de chiffres à gauche et à droite qui servent votre idée de départ, soit que tout va mal. Hors, les chiffres officiels ne vous donnent pas raison. Je ne sais pas pourquoi vous faites ça mais j'imagine que c'est une tactique partisane. Probablement que la seule façon de défendre le canada, c'est de faire croire aux gens que tout va mal au Québec.

papajohn dit :
27 janvier 2014 à 15 h 09 min

les chiffres officiels ne vous donnent pas raison. SEB

écoute bien le champion Ton ministre des finance a selon les CHIFFRES officiels, affirmé (lui même) que le gvt n'arrive pas a boucler son budget et a un trou de 2.5G alors ne viens pas dire que ca va bien il se perd des milliers de job a chaque trimestres et l'économie est reliée a une seule chose des jobs au GVT (autrement dit; ÉCONOMIE 101 POUR LES NULS) sur le 40K d'impôts qui pourrait vouloir dire 40K de lit d'hôpital, livre pour des élèves , chauffage d'une école, diesel pour un camion qui déneige les routes, etc etc etc NON ce 40K passe par un fonfon qui est souvent(95% du temp) INUTILE car on s'évertue a créé des postes ! lui se donne un salaire avec mon 40K et fini par redonné environ 8K a l'impôts ce qui donne un ratio de 5 fois moins le tout jumelé au fait que 40-45% des gens ne paient pas une cenne noire d'impôts. Et la différence entre toi et moi , c'est que moi , la politique n'est pas devenu une religion aveugle . Que j'ai changé trois fois d'al;légence politique en trois élections alors que toi tu es bleu de la vie a la mort , que tu t'es convaincu que c'était L'OPTION

je pensais que c'était impossible de battre Charest comme gvt pourri ! Ben Cr... il est battu a plate couture par le PÉKU qui est aussi corrompu sinon plus! a chacun ses bad friends

seb dit :
27 janvier 2014 à 16 h 06 min

@papajohn

Chiffres pour le Québec, décembre 2013(source : analyse économique Desjardins):

Secteurs gagnants: Santé (+8000), Manufacturier (+4800), Commerce (+2300) et Autres services (+1900)

Secteurs perdants: Enseignement (-5200), Administrations publiques (-4800), Autres primaires (-4800) et Construction (-4500)

Depuis 3 mois:

Emplois secteur public (-8200), Emplois secteur privé (+9500), Travailleurs indépendants (+31200)

Depuis 1 an, il y a 6500 employés de plus dans le secteur public(pour tous les paliers de gouvernement). Votre chiffre de 21000, il provient d'où?

Passons maintenant au PIB:

Pour le troisième trimestre 2013 (juillet-septembre), la croissance du PIB au Québec(+0.9%) a été supérieure à celle au canada (+0.7%). Pour le mois d'octobre, la croissance du PIB au Québec(+0.6%) a été deux fois plus forte qu'au canada (+0.3%).

En terminant, je voudrais citer le PDG de l'entreprise Goldcorp lors du dépôt de son offre pour l'achat de la québécoise Osisko il y a deux semaines:

"Les dirigeants de la minière de Vancouver se sont dit «particulièrement heureux» de réaliser un nouvel investissement important au Québec, l'«un des meilleurs territoires miniers au monde»."

Eric dit :
28 janvier 2014 à 9 h 40 min

"Le rapport constate en outre que l'assurance-emploi redistribue la richesse à l'instar des paiements de péréquation aux provinces. Ainsi entre 1981 et 2009, l'Ontario et les quatre provinces de l'Ouest auraient contribué 113 milliards de plus en primes d'assurance-emploi que ce qu'ils ont reçu en prestations, tandis que les provinces de l'Atlantique et le Québec auraient reçu 38 milliards de plus que ce qu'ils ont payé."

Typique du Québec. Contribuer moins pour recevoir plus.Merci sugar daddy!

Eric dit :
28 janvier 2014 à 9 h 46 min

Les souverainistes ont totalement raison quand ils disent qu'il faut se séparer car le fédéral nous coûte trop cher. Le seul problème est qu'ils se trompent de province. Ils devraient déménager dans l'ouest pour faire l'indépendance de l'Alberta ou de la Saskatchewan oü leur discours "économique" prendrait un peu de sens.

papajohn dit :
28 janvier 2014 à 13 h 52 min

Seb; t'as beau essayer de nous bourrer avec tes PIB et patati et patata ON RECOIT 16G DE PLUS QUE NOUS DONNONS A OTTAWA ! Alors il est mathématiquement impossible qu'on ait un meilleur rendement qu'eux , sinon c'est nous qui donnerions du fric aux autres provinces et pas l'inverse. tu ne pourra jamais contredire ce fait!

La balance n'est que pure religion pékiste ! et je suis non-croyant alors que toi, t'es moine pékiste , t'as besoin de croire!

Eric dit :
29 janvier 2014 à 12 h 59 min

@seb

C'est spécial que tu ris de la productivité du Canada alors que celle du Québec est plus basse:

"En moyenne, un Québécois produit 54,95 $ de richesse par heure travaillée, ce qui place le Québec au sixième rang des provinces. Les résidents de Terre-Neuve produisent plus de 82 $, ceux de la Saskatchewan plus de 79 $, ceux l’Alberta plus de 77 $ et l’ensemble des Canadiens, près de 60 $.

Source: nouvelle étude des HEC qui vient juste de sortir.

paul dit :
3 février 2014 à 20 h 47 min

Encore un article partiel et occultant complètement la réalité. La dette brute n'est pas une mesure valable puisqu'elle n'inclut pas les actifs. Il faut plutôt privilégier la dette nette. Dans le cas du Québec cette partie est non négligeable puisqu'elle inclut aussi l'actif des sociétés d'État, notamment d'Hydro-Québec, qui valent plusieurs dizaines de milliards!

La même logique s'applique si le Québec devient indépendant, il héritera certes de la dette, mais également des actifs sur son territoire, à moins qu'Ottawa pousse la mauvaise foi jusqu'à voler le Québec sur son propre territoire. Combien valent les bases militaires? Les innombrables tours à bureau? Tous les bureaux de poste? Les aéroports? Les ports? Probablement bien davantage que le maigre 6 milliards dont vous faites état...

Il y a des limites à la désinformation...

Eric dit :
4 février 2014 à 17 h 19 min

Ben oui on va vendre Hydro-Québec et les aéroports. Bon plan!

Hugues Tremblay dit :
7 février 2014 à 12 h 56 min

Je ne vais pas tirer sur le messager, je laisse cela aux commentateurs de droite qui ont souvent la gâchette facile quand vient le temps de tirer sur le messager.

Votre analyse demeure simpliste et alarmiste elle ne considère aucunement les actifs du Québec et ce que l'on achète du Canada. De plus, si le Québec était à ce point un fardeau pour le Fédéral, pourquoi alors ils ont tout fait en 1995 pour nous retenir dans le Dominion ? certainement pas pour notre langue ou notre culture.

Si une entreprise a des actifs qui ne sont pas rentables, elle s'en débarrasse, alors si le Québec coûte si cher au Canada, ils savent quoi faire, on sera très bien s'arranger, le Québec a ce qu'il faut pour être indépendant sans qu'une autre nation vienne s'en mêler.

Pascal T dit :
12 février 2014 à 14 h 15 min

@ Paul... pauvre ti-Paul...(et à tout québécois qui pense comme lui) Quel argument que celui d'encore utiliser la dette nette... (On reconnaît bien Lisée, Parizeau, Landry ici!) Décidemment y'en a qui comprenne rien à rien... Les "actifs" que sont les Hydro-québec et la SAQ et les aéroport et tout ce qui appartient aux sociétés d'état ne peuvent servir à rembourser la dette. Pour rembourser une dette, il faut des entrées d'argent... et quand c'est entrées d'argent ne sont pas suffisantes, vous n'êtes plus capable de payer... C'est ce qui arrive au québec. Vous êtes propriétaire d'une maison et avez une hypothèque? Et bien il faut la rembourser cette hypothèque... et si vous ne remboursez pas il arrive quoi? La banque vous la reprend pour se payer et vous n'êtes plus propriétaires. Autre exemple venant de Denis Julien (économiste) pour illustrer ce qu'est une dette nette: trouvez-vous quelqu'un qui est prêt à vous prêter 2 000 000$ et achetez-vous une maison avec. Votre dette nette est de 0 (petite dette aux dires des gens comme vous) car vos actifs sont égaux aux passifs. Mais si vous gagnez 60 000$ par année, vous ne serez pas capable de garder vos actifs... donc cet argument vieux jeu que vous apportez est vraiment du gros n'importe quoi. Les gens scolarisés et au fait des idioties piquouistes et libérales qui se succèdent avec les années s'en vont ailleurs où le travail acharné est récompensé et non puni. Il n'y a plus d'investissements étrangers donc le seul argent disponible est celui qui roule à l'interne. Le bilan des exportations nettes du québec est négatif (les importations sont beaucoup plus nombreuses que les exportations). En gros ça veut dire que y'a pas d'argent neuf qui entre et les cerveaux éduqués à des frais ridicules s'expatrient. Dû à un évident manque d'éducation, la population du québec ne sait pas compter, ne sait pas calculer, ne sait pas s'informer, ne sait pas remettre en question ses vieux clichés et...

Pascal T dit :
12 février 2014 à 14 h 23 min

@ Guy E. Trépanier "Pour un bon fédéraliste québécois, c’est cela le fédéralisme rentable: J’envoie 44,5 G$ à Ottawa et on me retourne 60,8G$. 16,3G$ sur 44,5 G$, c’est un excellent rendement de 36,63%.

Bonjour chez-vous!"

Et en plus, ils osent dire que Ottawa vole le québec ... et que le québec paye trop! Ça commencerait à être le temps que les québécois apprennent à compter et à écrire ...

Renée Houde dit :
16 mars 2014 à 4 h 34 min

Bravo M. Hebert! Finallement un journaliste qui dévoile les vrais affaires. Tout les séparatistes appèle cette vérité de la propagance fédéraliste, c'est tellement drôle tout ce qu'ils répètent sur le méchant Canada, comme des pérroquets. Ça fait 30 ans que je suis revenue au Qc, et je n'en revenais pas que les journalistes ne parlaient pas de l'argent (des Milliards) que nous reçevons des provinces riches ( C.B. Alberta, Sask et Terreneuve). Vos chiffres sont exacts, je suis l'économie de très près depuis longtemps.

 

Si les journalistes auraient discuté ce sujet de la péréquation en profondeur comme vous venez de la faire. depuis tout ces années, il n'y auraient plus de séparatistes, le PQ would be dead. Les Québecois se font leurer par le PQ qui profite de la naivité de certains. Mais finallement la vérité sort sur ce merveilleux pays que nous habitons, cette fédération qui prend de l'argent des provinces riches pour en donner aux provinces pauvres. Le Qc reçoit 50% de toute la péréquation. Wake up people.

Gilles David dit :
16 mars 2014 à 15 h 01 min

50% en 2013 c'est exact...mais ce sera 55% pour 2014 et c'est aussi exact...et dire que le Québec ne représente que 24% de la population canadienne....et le PQ signe 100% des mensonges de la présente campagne électorale...C'EST AUSSI EXACT !

Paul Pieter Kruijmer dit :
22 mai 2014 à 4 h 26 min

J aimerais aussi mentionner qu entre le milieu des annees 90 et 2000, les provinces riches ont rembourses une partie de la dette federale, d environ 100 milliards. Evidenment le Québec n y a pas participe. Preuve: meme durant ces annees de prosperites, le Québec a profite des paiements de perequation.

Alex Vignola dit :
22 mai 2014 à 22 h 13 min

C'est curieux, car lorsque je constate les deux provinces qui ''coûtent le moins cher'' à Ottawa, je me rend compte que ce sont aussi les deux principales provinces du Canada qui exploitent le pétrole. Oui, cela rapporte beaucoup plus d'argent, mais je préfère faire moins d'argent comme le Québec et protéger mon environnement et la nature que de me glisser une poignée d'argent sale chaque année dans les poches en menaçant l'écosystème. Réveillez-vous gang! Les études ne cessent de le marteler! Si ça continue, les conséquences seront irréversibles. C'est l'argent où l'environnement... Moi, j'ai choisi l'environnement

Lucie Guindon dit :
1 juin 2014 à 15 h 38 min

Tout a été dit. Il faut absolument que le Canada se débarrasse au plus tôt du Québec ! On est un GROS POIDS pour eux ! Merci à Michel Hébert d'ouvrir enfin les yeux à tous les Canadiens et de leur démontrer qu'ils doivent appuyer la séparation du Québec dans leur propre intérêt !

VIVE LE QUÉBEC LIBRE !!!!

Steve Chartrand dit :
2 juillet 2014 à 15 h 09 min

Vous ne pouvez pas vous baser sur les chiffre actuel c'est complètement absurde.. Dans le cas d'un québec souverain beaucoup de changement ferais en sorte que c'est chiffre son complètement nul .... Exemple : Je travail pour une entreprise d'insertion au travail subventionner par emploi quebec , nous recevons des centaines de milliers de dollars en subvention par année. Emploi québec exige que nous soyons une entreprise viable , bref que si demain matin nous n'avions plus de subvention , que nous pourrions subvenir a nos besoin. Bien sur si on nous retire ces centaine de milliers de dollars dans les conditions actuel nous ne survivrions pas , CEPENDANT si nous serions plus affilier a emploi-quebec les chose seraient bien différente ! premièrement plus besoin des intervenant que nous possédons , ah ! déjà un 100 000$ de récupérer ,,, plus besoin de formation a l'exterrieur pour nos employer permanent , une batisse plus petite étant donné que nous avons besoin de moin de locaux etc ..... BREF en bout de ligne en prenant tout ca en compte OUI nous serions viable !! Biensur plus facile de faire parler des chiffres pour faire une campagne de peur ......

DooM Dumas dit :
29 juillet 2014 à 2 h 09 min

@Lucie Guindon Donc, selon vous, le Québec doit se séparer de la Gaspésie?

Désabusé dit :
31 juillet 2014 à 8 h 36 min

Incroyable votre analyse mais tout à fait exacte et c'est ce qui est le pire ! Je n'en reviendrai jamais car le seule chance que nous avions de se sortir de ce bourbier, c'était en mais 1980 au moment du référendum où nous étions si je m'en réfère aux stats de l'époque, la deuxième province la plus riche du Canada ...

Est-ce que mes infos sont bien validées Mr. Hébert ? Revenez-moi pour me corriger si tel n'est pas le cas.

Merci à l'avance de votre collaboration !

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.