/opinion/blogs/columnists
Navigation

"On n'a rien volé"... Ah oui?

Coup d'oeil sur cet article

Lettre que j'ai reçue d'un lecteur... Qu'en pensez-vous?

 

Bonjour,

 

On entend beaucoup ces temps-ci de la part des fonctionnaires qu'ils n'ont rien volé. Que leur régime de retraite a été négocié de bonne foi. Et bien c'est faux.

 

Ils l'ont extorqué.  Comme ils ont aussi extorqué toutes leurs demandes au fil des années (en menaces, grèves, chantage, en prenant les contribuables en otages).

 

En 1974, lors du week-end rouge, comme la ville n'avait pas les moyens d'acquiescer aux demandes salariales des pompiers, le maire Jean Drapeau a refusé une partie des demandes syndicales. Par hasard, par la suite, des feux se sont  déclarés aux quatres coins de la ville dans des quartiers pauvres où la majorité n'avaient pas d'assurances.

 

Les pompiers n'ont pas éteint les feux et plusieurs ont été ruinés et jetés à la rue (environ 150 familles "sans fonds de pension," qui elles n'ont jamais été dédommagées).

 

Le gouvernement libéral de l'époque de Robert Bourassa a plié et fourni les fonds que la ville n'avait pas pour accéder aux demandes des syndiqués.

 

Les chauffeurs d'autobus eux, ont fait geler les résidants de Montréal par leur grève  jusqu'à ce qu'ils obtiennent ce qu'ils demandaient. L'histoire s'est répétée à chaque négociation, sous la violence, l'intimidation, etc...

 

Si c'est ce qu'on appelle une saine négociation, on n'a pas les mêmes critères.  Désolé, mais en tant que payeur de taxes à Montréal, je me sens extorqué.

 

Sachant que seulement quelques-uns de ces fonctionnaires  résident à Montréal  et que la grande majorité demeurent en banlieue et ne paient aucune taxe à Montréal.

 

J'espère que cette fois-ci le gouvernement ne cèdera pas aux menaces et aux violences qui pourraient survenir.

 

R. Pagé

 

 

273 commentaire(s)

Victor dit :
16 août 2014 à 14 h 42 min

Ce que j'en pense? Que ce texte devrait être partagé sur tous les réseaux sociaux afin que les gens qui sont encore assez naifs pour croire aux reventications syndicales aient une idée plus juste de la réalité.

Bravo à l'auteur de cette lettre!

Claude dit :
16 août 2014 à 15 h 09 min

Tout à fait pertinent. Bravo!

PéPé dit :
16 août 2014 à 15 h 13 min

Et c'est pour ça que j'ai déjà écrit sur se blog à propos de ses supposés négociations de bonne foi avec un couteau en dessous de la gorge ,les municipalités et les gouvernements sont pris en otages , même chose avec les médecins , imaginez-vous les médecins qui font du zèle est-ce-que le gouvernement à le choix de dire oui à toutes leurs revendications. ON N'A RIEN VOLÉ mon œil .

Mario dit :
16 août 2014 à 15 h 26 min

Dans le nom propre "Couillard", il y a le mot "couille".

M. Couillard a ici une TRÈS BELLE occasion de démontrer à tous le Québec qu'il porte bien son nom.

SVP, M. le premier ministre, faites honneur à ce paragraphe qu'il y a sûrement dans votre définition de tâches, et GOUVERNEZ.

Je ne vous demande pas d'écraser et de ridiculiser publiquement quelques travailleurs que ce soit, mais faites prendre conscience à ces bébés gâtés qu'ils ont "poussé leur luck" une fois de trop.

Steve Harvey-Fortin dit :
16 août 2014 à 15 h 27 min

Exactement, ils n'ont rien volé puisque les ententes ont été signées de bonne foi à l'époque et aujourd'hui. À l'époque le syndicalisme était dans une autre dynamique de mise à niveau sur un retard à rattraper d'un siècle. Il n'était donc pas nécessaire de porter des gants blancs avec le patronat de l'époque.

Mais pour maintenir aujourd'hui les acquis en place pour les fonctionnaires, ils doivent user de persuasion tout comme à la belle époque des brutes patronale qui ne voulaient rien donner. Notre société ne peut pas se permettre de reculer sur les acquis obtenus simplement parce que le gouvernement gère mal ses budgets et son économie. De la corruption et des dépenses illimitées en plus des augmentations que ce sont donné ces patrons et maires sans toutefois menacer qui que se soit. Parce qu'eux n'ont pas a menacer pour obtenir ce qu'ils veulent mais ils n'ont qu'à se l'octroyer par un vote en chambre ou du conseil.

Les pleurnichards anti syndicaliste qui prétende toujours que cet argent sort de leur poche de contribuable sont des envieux de la fonction publique. N'ayant pas les mêmes avantages que les fonctionnaires, ils décident de s'attaquer à ces derniers comme bouc émissaire. Ils pensent qu'ils auront des réductions d'impôts et de taxe comme citoyen en nivelant par le bas.

Il va falloir que les gens arrêtent de critiquer l'État, les fonctionnaires ainsi que les autorités qui font appliquer la loi. Vous allez devoir vous soumettre d'une façon ou d'une autre et on ne vous prendra pas en pitié parce que vous passez votre temps à chialer négativement sur tout et rien.

campbo dit :
16 août 2014 à 15 h 36 min

Je suis d’accord avec M. Martineau ,quand des négos se font sous la menace , sous intimidation , et du vandalisme , ce n'est pas de saine négos. Cela s'apparente plutôt à du hold up . Mais quand nos dirigeants n'ont pas de couilles ou ont peur de perdre des votes ,on accorde tout , sans penser à tous le reste de la population qui paie des impôts pour ces enfants gatés.

Denis825 dit :
16 août 2014 à 15 h 40 min

Très vrai ce que cette personne dit et puis s'ils n'ont rien volé, surveillez l'arbitre parce qu'on est les citoyens les plus taxés d'Amérique du nord et les taxes ça sert pas mal à payer des salaires et autres avantages aux fonctionnaires.

Christian dit :
16 août 2014 à 15 h 41 min

À Steve Harvey-Fortin,

Vous dites : "Vous allez devoir vous soumettre d’une façon ou d’une autre et on ne vous prendra pas en pitié parce que vous passez votre temps à chialer négativement sur tout et rien."

C'est justement cette attitude de matamore et de "tout m'est dû" qu'on vous reproche. Vous nous en donnez un exemple patent rien qu'en essayant de défendre votre point!

Et de dire que les ententes ont été signées de bonne foi est absurde, quand on pense à l'intimidation et aux menaces dont VOS syndicats ont fait l'utilisation.

serge desrochers dit :
16 août 2014 à 15 h 41 min

Dans les années 80 le gouvernement du parti Québécois avais ré-ouvert les conventions collective,alors c'est pas un précédent.

francois450 dit :
16 août 2014 à 15 h 48 min

En '74 le maire Jean Drapeau était occupé à mettre la ville en ruine avec ses olympiques et son fameux stade, facile à comprendre qu'il n'avait plus d'argent pour ses employés...non c'était de la faute de ses employés.

Parlant d'otages de menaces d’extorsion. Pourquoi ne parlez-vous pas des gars de la construction qui ont tout saccagé sur le chantier de la Baie James. Vous croyez que vous n'avez pas payé pour ça? Pourquoi ne parlez vous pas des gars de la construction qui ont volé du temps et des matériaux comme ça ne s'était jamais vu et fait une grève sauvage sur le chantier du stade tenant la ville par les couilles? Vous payez encore de votre impôt ce que ça a coûté ce stade. Non c'est vrai c'est la faute aux fonctionnaires. Mais parce que ce ne sont pas des fonctionnaires même si ça vous coute de l'argent c'est pas grave.

vous mentionnez: "Les chauffeurs d’autobus eux, ont fait geler les résidants de Montréal par leur grève jusqu’à ce qu’ils obtiennent ce qu’ils demandaient. L’histoire s’est répétée à CHAQUE négociation, sous la VIOLENCE, L'INTIMIDATION, etc..."

Chaque négociation????? Sous la violence et l'intimidation?? Quelle violence et intimidation de la part des chauffeurs????

Démagogie: Action de flatter les aspirations à la facilité et les passions des masses populaires pour obtenir ou conserver le pouvoir ou pour accroître sa popularité. (Larousse)

popole dit :
16 août 2014 à 15 h 49 min

Ce texte me rappelle les vieilles rangaines du passés des autochtones :ils ont volé nos terres et tra la li la la . Il y a des ententes signés ,des contrats signés ,on les brisent comme ça ,au gré de notre humeur?C'est la nouvelle révolution que vous voulez pour le Québec?Je vais appeler ma banque demain ,en fin de compte je ne rembourserai pas mon hypothèque ,vous savez la conjoncture économique m'en empêche alors oubliez mon remboursement s.v.p.Oui il faux impérativement règler le présent et le futur .tous le monde est d'accord.Mais le passé est le passé on ne peux y revenir ...over

Claude B. dit :
16 août 2014 à 15 h 59 min

Bravo pour l'auteur de cette lettre.

Moi aussi parmi tant d'autres '' On a rien volé ''

joe blow dit :
16 août 2014 à 16 h 03 min

vous avez oublier tous les gestionnaire et membres des conseil d administration ( conseil du patronat).,les deputées federal, provincial, juge,qui ont recus des augmentation de salaire plus forte que la moyenne et aussi des conditions de traitement superieure (compte de dépense,fond de pension, assurance entierement payé par l employeur. comparons des pommes avec des pommes avant de crier au loup. Cequi est bon pour les cadre et gestionnaire est aussi valable pour les employée. le temp des rois et reine est revolues.

francois450 dit :
16 août 2014 à 16 h 12 min

Combien ont coûté les dernières élections provinciales pour satisfaire la Marois qui croyait tout rafler? Vous ne payez pas pour ça, ben non.............

Combien vous a fait économiser les annexions des villes? On vous disait que vous économiseriez en taxes parce qu'il y aurait moins de fonctionnaires, tout serait mis en commun etc...Combien vous économisez, hein? Rien, ça vous coûte plus cher avec les "maires d'arrondissements" et leur cour; la main gauche ne sait pas ce que la main droite fait. Ben non c'est la faute des fonctionnaires si vous payez trop de taxes.

Combien vous ont coûté les aberrations qu'on a entendu à la commission Charbonneau? Ben non c'est la faute des fonctionnaires.

Combien coute les 103 élus avec leur entourage à Montréal à comparer aux 45 élus de Toronto et sa population 2 1/2 fois plus grande que Montréal? C'est juste plus de 4 fois plus que Toronto per capita...Ben non c'est la faute des fonctionnaires.

Martine Blais dit :
16 août 2014 à 16 h 13 min

Steeve Harvey Fortin, bien dit!

Je suis entièrement d'accord avec vous! Avec notre société qui est elle-même bébé gâtée (je n'en ais pas après le fait qu'on soit gâtée, c'est le côté bébé qui me titille) mais se permettent de traiter les autres comme tel quand ce n'est pas à son avantage. Bonjour la maturité!

Tout le monde veut et doit se battre pour garder leurs acquis, donc pourquoi pas les fonctionnaires, les policiers et pompiers? Ça ne me tente pas que le patronat et la mauvaise gestion de nos gouvernements arogants reignent à nouveau en maîtres sur les gens! Moi aussi je dit non au nivellement par le bas! Bravo au Policier de se battre dignement, un peu comme à l'européene, quoi... Hein Monsieur Martineau...? Mais eux c'est pas juste pour louer une belle villa mais pour un grand enjeux.

yvan dit :
16 août 2014 à 16 h 20 min

Je pense que les leaders syndicaux viennent de se trouver une cause pour justifier leur existence et pour taxer encore plus les travailleurs. Encore une fois, on se dirige vers la prise en otage de la population pour leur cause.

Vivement une refonte des Lois sur le travail et les syndicats. - Vote de grève secret par au moins les 2/3 des syndiqués. - Fin de la syndicalisation obligatoire. - Fin de la promotion par ancienneté - Choix du syndicat par chacun des travailleurs. - Livres comptables des syndicats accessibles au public.

N'oublions jamais qu'un employé compétent est un employé que le patron gardera à tout prix.

Elyse dit :
16 août 2014 à 16 h 36 min

En voila des accusations!

Vous sous-entendez que c'est la fautes des pompiers en grêve si des incendies ont ruiner des citoyens. En passant encore aujourd'hui la majorité des québecois n'ont pas d'assurance et les quartiers les plus pauvres sous comme hier plus succeptible d'être victime du feu et non assurer. Et vous seriez surpris du nombre de raison que les pompiers peuvent évoquer pour ne pas approcher un incendie.

C'est très hypocrite de votre part de fausser ainsi l'information. Surtout quand l'on sais que tout les journeaux et quotidien donc ceux qui vous publie ont droit a des subventions et se malgré les profie de votre patron. Dites moi, tout les employer de votre grand patron ont-il un salaire qui leur permet de se payer maison et fond de retraite? J'en serai supprise!

xenon dit :
16 août 2014 à 16 h 51 min

Il est permis de s'interroger sur la légitimité d'une entente, même si signée.

Considérant que les jeunes générations -qui n'ont rien signé!- sont condamnées à payer pour les grasses retraites des fonctionnaires que leur ont accordé des gouvernants peu soucieux d'hypothéquer les générations qui les suivront, et ce aussi bien au municipal, au provincial et au fédéral...je dirais que OUI, ils ont été volés.

Mario dit :
16 août 2014 à 16 h 54 min

@Martine Blais et @Steeve Harvey-Fortin: Je vous lance un défi:

Je vous met au défi d'aller dans un Tim Horton's, un McDonald ou encore une cabane à patates quelconque, et de leur expliquer pourquoi vous êtes malheureux....BONNE CHANCE!!

François F dit :
16 août 2014 à 16 h 55 min

Moi j'ai juste une chose a dire a tous les fonctionnaires, policiers, pompiers et autres ....SI VOUS ÊTES SI MAL TRAITÉS, SURCHARGÉ DE TRAVAIL, SOUS PAYÉS, QUE DANS LE PRIVÉ ON EST MIEUX PAYÉS ETC... QU'EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ POUR DÉMISSIONNER ??? Vous êtes des enfants gâtés pleurnichards.Voila !

Ronald Santerre dit :
16 août 2014 à 17 h 00 min

Steve Harvey-Fortin laisse moi deviner, tu es fonctionnaire??? Signée de bonne foi mon oeil!

Jean-Louis dit :
16 août 2014 à 17 h 00 min

Dommage qu'il n'y ait pas plus de journaliste comme vous Bravo

Yves dit :
16 août 2014 à 17 h 00 min

Les chauffeurs d'autobus de la STL ont souvent fait des grèves illégales, le citoyen attend l'autobus le lundi matin, l'autobus se présente pas, arrive en retard a la job et on apprend au bulletin de 18:00 que les chauffeurs avaient fait une'' journée d'étude'', les cols bleus de MTL avaient fait la même chose lors d'une journée de verglas, ils avaient camouflés leur greve illégale en'' journée d'étude''. Ben hâté de voir si le gouvernement Couillard va se tenir debout cette fois-ci, mais j'ai des doutes, ça prendrait un Ronald Reagan qui avait juste mit a la porte les contrôleurs aériens des aéroports qui avaient déclencher une greve illégale, mais nos politichiens ont pas ce courage au Québec.

Stéphane dit :
16 août 2014 à 17 h 05 min

Bravo M.Harvey-Fortin,

Avec votre commentaire, vous venez confirmer la majorité des commentaires du blogue. En nous disant que nous devons nous "soumettre", vous utilisez un language qui incite vraiement a la libre nego !!!

Personne ne désire nivelez par le bas, il s'agit uniquement de capacité de payer. Quand vous dites que l'on prétend que l'argent sort de nos poches, il ne s'agit pas de prétentions, mais de la réalité . Auriez-vous la gentillesse de m'informer d'où proviennent les fonds qui servent a payer les fonctionnaires si ce n'est pas des taxes et impôts.

Finalement, la libre négociation, ça signifie que l'on est libre de décider ce que l'on demande et libre de décider pour qui on veut travailler . Si vous considérez que le patronat est si horrible comme Patron, changez de job ! Si vous considérez que vous travailler pour des pourris ou idiots ou incompétent on voleur ou tout ce que vous voulez, et que vous demeurez a leur emploi, on peut douter de votre jugement.

C'est effectivement votre choix de travailler pour ces gens là. Si vous avez du guts, changer de job et aller travailler pour un bon patron. Si vos arguments sont valables, vous serez payer a votre juste valeur.

Et ne me dites pas que tous les patrons sont pareils. Sinon vous faites preuve de fanatisme !

Yves dit :
16 août 2014 à 17 h 06 min

On a rien voler nous autres, ben non Dupuis et ses comptes de dépenses au syndicat, Arsenault et ses tours de bateau avec Accurso et les rénovations a la maison de sa femme payés par les contribuables. Il est sérieusement temps que l'on réforme le Code du travail au Québec. Vote secret pour la syndicalisation, choix du syndicat, choix d’être syndiqué ou non, cotisation monétaire obligatoire seulement lors des négociations pour le renouvellement de la convention, le reste du temps aucune obligation de cotiser au syndicat, abolition du crédit d’impôt pour cotisation syndicale.

Guy Desjardins dit :
16 août 2014 à 17 h 18 min

Quelles professions ou métiers qui à un secondaire cinq et trois ans d'apprentissages qui gagnent plus de 95,000$ par an après quelques années de travail et une retraite mur à mur à 48 ans de services, payer par les citoyens?

Yves dit :
16 août 2014 à 17 h 19 min

ReggB

''Les salaires versés dans le privé ont suivi la courbe des salaires versés au public et, dans nombre de cas, les ont carrément dépassés''

Mais comment ça se fait que si le privé paie plus que les fonctionnaires quittent pas leur job pour le privé ? Pourquoi le taux de roulement du personnel au privé est plus élevé qu'au gouvernement ?

Pourquoi quand le gouvernement ouvre un poste, on loue des écoles pour faire passer des tests a tlm qui veut avoir la job tellement il y a du monde qui se présente pour une job au gouvernement ?

Il y en a des syndicats dans le privé, ils signent des conventions de 7 ans minimum, pourquoi au gouvernement c'est encore des contrats de 3 ou 4 ans ? Pour faire chanter les gouvernements qui sont en élections aux 4 ans ?

Le problème c'est les syndiqués de l'État, contrairement a une compagnie privé, un gouvernement municipale, provincial, peut pas déménager si le syndicat exagère dans ses demandes et ça les syndicats le savent, leur convention est même pas échu que déjà ce sont les menaces de greve illimitée avec quoi on fait chanter les gouvernements, ça va faire, le gouvernement c'est nous autres. En Suède on a enlever la sécurité d'emploi aux fonctionnaires, quand tu as une promotion c'est parce que tu es compétent, pas parce que tu as plus d'ancienneté, quand t'es incompétent c'est la porte.

Joe Pelletier dit :
16 août 2014 à 17 h 19 min

Force est de constater que les syndicats se sont empressés de renouveler leurs conditions salariales avec les villes en laissant de côté le volet des fond de pensions. Les villes se fient au gouvernement pour légiférer sur le partage 50-50 et ont consentis des bénifices en ce sens. Les syndicats se fient au gouvernement pour plier devant leurs manifestations... On verra bien si les villes (donc les contribuables) se sont fait passer un sapin....

Gibo61 dit :
16 août 2014 à 17 h 22 min

Bon, Richard il va falloir que vous trouvez d'autre chose a vous mettre sous la dent, vous radotez pas mal. Comme vous le savez si bien, les pouvoirs de negotiations sont nuls si les deux parties ne negocient pas de bonne fois. Ce n'est pas comme si la loi 3 fait partis d'une nego en bonne et du forme. Comme je vous l'ai deja mentionner dans une autre de vos interventions sur le meme sujet que vous ne lachez pas, si le meme contexte serait appliquer sur vos benifices, seriez vous aussi co-operant que vous semblez etre presentement ? Pas sur, pas sur n'est ce pas ?

L'union n'a pas d'autre choix que d'appliquer de la pression pour se faire entendre. Pas si dure a comprendre. Pensez vous serieusement qu'avant de se rendre a posez des "stickers" sur des chars de police, que les syndicalistes qui sont representer par leurs elus n'ont pas essayer de dialoguer avec les villes respectives ? Quand les patrons decide d'arreter les meetings car ils se rendent compte que leurs arguments ne tiennent pas la route, quelle autre moyen de pression voulez vous que les syndiquers utilisent pour ne pas perdre leurs droits acquis. Pour ce qui est des feux que les pompiers ne voulaient pas eteindres, j'ai beaucoup de misere a croire que l'on assisteraient a ce genre de choses de nos jours. Meme que cela me surprend au plus au point que c'etait le cas dans le "bon vieux temp".

Nous le savons tous que les villes sont pogner a la gorge. Dites nous dont au juste ce que les villes font pour remettre de l'ordre dans leurs depenses si ce n'est que de s'en prendre a leurs travailleurs. En finissant, pour ceux qui crient haut et fort que les villes tiennent leurs bouts et que Mr. Couillard nous demontrent qu'ils en a, vous serez les premiers a crier au meurtre la journees ou il y'aura debraillages des employees municipaux. Il y'a encore du temp pour le dialogue. En esperant que les tetes froides vont en profiter.

Denis dit :
16 août 2014 à 17 h 24 min

Steve Harvey Fortin. Je ne suis ni pour ni contre... Bien que.... Mais me soumettre, jamais, vous devrez me passer sur le corp... Je sais je sais vous allez probablement envoyer des gros bras pour le faire mais bon, c est votre vision de la démocratie !

Babouchette dit :
16 août 2014 à 17 h 32 min

Oui! De la véritable démagogie. Le couteau sur la gorge...il y a 40 ans de cela. Il me semble que c'est pas d'hier. Et du côté des col blancs de Montréal, sachez que la dernière grève remonte à 1967. Ça Monsieur qui connais tout, ça fait plus de 45 ans....et vous appelez toujours ça le couteau sur la gorge. Oui, il y a eu des gains, mais des gains négociés. Oui, je suis un ex-col blanc retraité. Quand j'ai commencé en '73, je gagnais exactement $10.00 de plus (clair) que quelqu'un sur l'aide social. Par contre je devais payer mon transport, des vêtements autres que des jeans. Oui, j'ai acquis un salaire supérieur avec les années mais avec 4 ans de cours universitaire de soir. Y a rien de volé de ma part. Quand j'ai pris ma retraite, j'ai dû signer une panoplie de documents à l'effet que je ne pouvais revenir sur mon ancien poste Est-ce que la Ville va maintenant me reprendre à mon ancien poste puisque l'on joue dans l'entente de retraire?

Johnny'B'Goode dit :
16 août 2014 à 17 h 35 min

Pauvre peuple québécois, à lire les commentaires on dirait que la majorité aimerait que tout le monde travaille au salaire minimum. Le patronnat doit se tordre de rire. Si les syndicats n'aurait jamais existé je serais curieux de voir le niveau de vie des citoyens, tous le monde du peuple roulerait en "bazous" pour retourner à leur petit loyer à prix modique après leur journée de boulot...

Babouchette dit :
16 août 2014 à 17 h 38 min

De la démago. vous en voulez. M. Couillard s'avance avec les municipalités pour ensuite faire de même avec ses employé(e)s d'État. et que pensez-vous que Mr. Harper tentera de faire par la suite....et finalement le secteur privé, la construction, etc... feront de même. Tous n'attendent que ça.....sauf que là on y va avec un à la fois. C'est la technique libérale des frais de scolarités qui s'est amélioré. On a appris, alors on ajuste notre tir.

danie dit :
16 août 2014 à 17 h 51 min

Si les gouvernements ont baissé les bras quand c'était le temps, à qui la faute?

Les employés provinciaux et fédéraux ont toujours eu la menace d'une loi spéciale, et bien souvent en ont eu. Alors, eux, selon vous, les ont-ils volés leurs conditions de travail? Méritent-ils une pension, payée à même leur salaire. Quand on est payé moins cher (rémunération globale, incluant la part de l'employeur) que les autres travailleurs faisant un travail semblable, peut-on considérer que la différence nous sera remise à notre retraite?

Les travailleurs de la construction sont les plus gâtés. Savez-vous que les différentes cotisations des employeurs représentent environ 30% de leur salaire, soit le double des travailleurs ordinaires.

Parmi les gens qui se retrouvent sans pension, il y a des malchanceux, des travailleurs autonomes par choix, des gens ayant choisi le confort et l'indifférence et refuser d'étudier, des gens qui ont travaillé au noir, au moins pour une partie de leurs revenus. Il y a des gens ayant gagné de très bon salaire, ont toujours tout dépensé.Parmi tous ces gens, il y en a pour qui ma cote de sympathie est au minimum. Savez-vous comment a fait une de mes tantes, vendeuse dans un grand magasin, donc à petit salaire, pour devenir très à l'aise financièrement? Elle a épargné, travaillé, travaillé, fait de bons placements, épargné. Bref, elle ne l'a pas volé.

Vous mêmes avez choisi d'être antisyndicaliste, svp, ne venez pas pleurer sur mon épaule de ne pas avoir les avantages des syndiqués.

D'un autre côté, avec tous ces accords de libre-échange, se sont nos acquis sociaux qui passent à la moulinette, car aucun de ces accords n'inclue de réciprocité dans le traitement des travailleurs. Pas tant en tant que salaire, mais condition de vie minimale. Et puis, on est si content d'aller chez Walmart profiter des bas prix qu'on peut obtenir en payant un ouvrier quelques dollars par jour.

Babouchette dit :
16 août 2014 à 18 h 03 min

Ce qui me fait rire là-dedans c'est qu'au fil de mes 35 ans de services, j'ai souvent parlé avec monsieur tout-le-monde que je côtoyais durant mon travail. "Pourquoi n'appliquez-vous pas pour un poste à la Ville?" Et la réponse à plus de 75% était : "Es-tu fou, jamais, pas assez payant" Vrai, ils disait vrai, pas assez payant au jour le jour. C'est juste à la retraite qu'on peut parler de un peu plus payant, mais encore là, faut pas se comparer à des entreprises comme GM ou autres grosses boîtes, parce que là, c'est autre chose. Ah oui, je demeure à Montréal, je paye mes taxes à Montréal. C'est donc dire qu'une partie des $$$ de ma pension payé par Mtl retourne à Mtl.

Babouchette dit :
16 août 2014 à 18 h 05 min

Bravo Diane

Martine Blais dit :
16 août 2014 à 18 h 26 min

Mario, aucun rapport, ce n'est pas une question d'être malheureux ou pas mais de conserver des acquis. De plus, je fait plutôt de la catégorie bas salaire et je ne suis pas jalouse de ceux qui gagnent plus que moi et même si ils ne sont pas à pleindre, pourquoi le devienderaient-t'ils sous prétexte que d'autres gagnent moins. Encore du nivellement par le bas! Bravo! Le commentaire de Johnny'B'Goode plus haut démontre bien ceci, j'espères que vous ne passerez pas à côté, il vaut la peine d'être lu.

PéPé dit :
16 août 2014 à 18 h 27 min

Pour francois450 :

Pourquoi ne parlez-vous pas des gars de la construction qui ont tout saccagé sur le chantier de la Baie James. Vous croyez que vous n’avez pas payé pour ça.

Eh oui encore la faute des syndicats qu'est-ce-que tu penses franky boy le syndicat est mêlé à tout ça et c'est ce que tout le monde essaie de te faire comprendre

syndicat de la police ou syndicat de la construction c'est encore des avantages de trop.

Bert dit :
16 août 2014 à 18 h 33 min

Encore des bobards de ''Poubelles & Crottins'', comment croire de telles affirmations venant d'un lecteur qui signe R. Pagé. A-t-il des preuves formelles de qu'il avance, s'il en a, qu'ils les transmettent à la police. Tout ça ressemble à du mémérage de quartier.

Encore un autre jaloux chronique qui écrit n'importe quoi!!!

tout cela ne sent pas bon, un bel exemple de journalisme jaune.

Olyster dit :
16 août 2014 à 18 h 43 min

Les acquis ... si ca fait crever les autres autours, vous les voulez toujours ? Les syndicats sont là pour l'agent ; plus il y en a et plus ils en recoltent donc ils en veulent plus ... mieux vaut faire fermer un couche-tard que d'y travailler ... Ils ont toujours prit la population en otage. "Nous voulons négocier" et bien qu'êtes-vous prêt a faire comme concessions ? "Rien!" Belles négos !!

On vit au quebec ...personne est riche ... et à ce qu'on dit c'est un choix de société alors non vous n'aurez pas les salaires d'ailleurs

Mangez-en !

steven dit :
16 août 2014 à 18 h 46 min

En tant que haut salarié (et mon salaire je ne le vole pas mais le gagne le plus honnêtement du monde) je paie plus que ma part de taxe et impôt et j'ai mon maudit voyage de devoir encore payer pour des gens qui sont gras dure grâce à l'ensemble des taxes et impôts de tous les québécois haut salariés ou non. Ce n'est parce que nos politiciens passés tant Libéral que PQ qu'ils n'ont pas su se tenir debout devant les revendications syndicales qu'aujourd'hui nous devons payer pour leur manque de jugement et de vision. Les temps changes et comme dans n'importe quoi tout contrat peu être revue dans l'intérêt général et non seulement l'intérêt du bien de certains privilégiés. Par contre je suis contre le fait d'annuler l'indexation des pensions à ceux qui sont déjà à leur retraite. Pour les autres, alors faites comme tous ceux qui n'ont pas de régime de retraite et faite vous un budget et vivez selon vos moyens et non selon ce que vous pensez recevoir dans le futur. Car souvenez vous que le passé n'est pas garant de l'avenir et si une ville comme Détroit est en faillite à cause de demande non raisonnable faite dans un cadre de vision à court terme cela peur aussi bien arriver à nous au Québec car nous ne sommes par à l'abris des imprévus financiers et économique. L'attitude des dirigeants et alliance syndicale est comme les politiciens qui veulent avoir tout de suite le fruit de leur promesse en promettant des choses qui ne se réaliseront pas mais le moment venue ils ne seront plus au pouvoir pour être jugés. Pour une fois les syndicats autant déconnectés qu'ils sont devraient vraiment mettre en application leur slogan Sososos pour les générations à venir dans leur métier. Pour ce qui est des grandes gueules comme Marc Parent et co je les comprends de se faire aller le mâche patate au salaire qu'ils ont et le fonds de pension qu'ils toucheront je ferais peut-être pareil.....de la désinformation. Si seulement Ronald Reagan pourrait revivre de ses...

Olyster dit :
16 août 2014 à 18 h 46 min

..."Moi aussi je cotise dans mon fond de pension"

-Un syndiqués au généreu fond de pension

"oui mais moi je n'en verrai jamais la couleur Monsieur"

-La majorité qui n'a pas de fond de pension mais qui le rempli en allant travailler ...

Froide Réalité dit :
16 août 2014 à 19 h 15 min

Personne n'est obligé de travailler avec des conditions inacceptables. Tous les médecins, infirmières, policiers et pompier devraient TOUS donner une semaine de préavis et démissionner en bloc.

Trouvez-en des remplaçants, au fond, c'est comme travailler au Tim Hortons, tout le monde peut faire ces jobs n'est-ce pas?

Patches dit :
16 août 2014 à 19 h 15 min

Je pense qu'on est rendu à l'étape ou l'on devrait abolir les syndicats dans la fonction publique...

Je dis bien publique, car dans le privé, les syndicats sont nécessaire pour contrebalancer les désirs de faire le plus de profits en payant le moins de salaires possible pour faire plaisir aux PDGs & Actionnaires...

Mais dans le secteur publique, C'est l'Etat et le simple citoyen qui paye... Et les syndicats le savent que trop bien et en abusent... La lettre, ne montre que la pointe de l'iceberg...

Les maires et autres gestionnaires publiques du temps, peuvent cependant être blâmé d'avoir trop facilement & souvent plié l'échine devant les menaces syndicales...

C'est pas beau, l'intimidation à l'école... Mais quand on regarde les adultes syndicaleux agir, on voit que l'intimidation au travail est toléré et même encouragé dans certains milieu...

gilles dit :
16 août 2014 à 19 h 22 min

bravo Richard avec un beau 50 mois devant lui j'espère que le gouvernement va mettre au pas cette gang de braillards qui continu de penser que tout leur est du ,qu'il abolisse la syndicalisation dans le secteur public et para-public ,tout l'argent qu'ils donnent à la mafia syndicale ,ils vont pouvoir la mettre dans leur fond de pension ,l'ensemble des payeurs de taxe en a raz-le-bol de ces gâtés de la sociétée

jackwood dit :
16 août 2014 à 19 h 45 min

«Exactement, ils n’ont rien volé puisque les ententes ont été signées de bonne foi à l’époque et aujourd’hui. À l’époque le syndicalisme était dans une autre dynamique de mise à niveau sur un retard à rattraper d’un siècle.»

Ben oui. Ça crevait de fin dans les année 70 les pompiers, les policiers, les chauffeurs d`autobus et autres travailleurs municipaux ou gouvernementaux. Quel farce !

jackwood dit :
16 août 2014 à 19 h 52 min

«Tout le monde veut et doit se battre pour garder leurs acquis»

Oubliez ça les acquis. Il n`y a rien d`acquis dans la vie. On croule sous la dette, les déficits, les taxes, les impôts, les taxes déguisés(les tarifs de toutes sortes). La compétition internationale nous fera pas aucun cadeaux. Si au moins on avait un gouvernement qui montrait l`exemple en congédiant un paquet de BS de luxe qu`on pourrait se passer facilement.

Chaturanger dit :
16 août 2014 à 19 h 56 min

C'est un fait qu'ils ont fait des acquis en prenant en otage la population. Souvent de façon odieuse. Mais les gouvernements ne se sont pas toujours aidés. Ils pouvaient poursuivre les saccageurs, imposer une loi spéciale, etc. Regardez le laxisme actuel vis-à-vis les policiers. Ceux-ci ne respectent le contrat de travail signé duquel ils se sont engagés à respecter le code vestimentaire. Ils sont coupables d'insubordination et devraient donc subir des mesures disciplinaires.

jackwood dit :
16 août 2014 à 19 h 58 min

Si on continue à augmenter les taxes, on va détruire encore plus l`économie du Québec. Les syndicats connaissent rien à l`économie et à la compétition internationale que le Québec doit faire face.

Paul Shantz dit :
16 août 2014 à 20 h 08 min

Réponse a M. Pagé Les seules personnes qui textorque a la ville de mtl ce sont tes elus! Ce ne sont pas les employées. Comment un ville comm Mtl avec 2 millions de population a 140 maires et conseiller pour gérer la ville? La ville de New york avec 10 millions de population soit 5 fois plus grande a 60 conseiller et maire pour gerer?? Avec la commision charbonneua qui met a jour toute les gamiques et pot de vin et ce tout ce que l'ont ne sais pas... Ce sont les employer qui textorque ton argent??? Je suis un Quebecois et pas fiere de letre avec toute cette jalousie que les gens font pour ces fameux fonds de pension. Dans 40 ans nos enfants aurrons plus rien comme job décente.

Victor dit :
16 août 2014 à 20 h 19 min

L'argument principal des fonctionnaires et syndiqués: les patrons, dirigeants, ministres et députés sont corrompus et profitent de gros salaires.

Bien que je ne peux les contredire sur ce point, l'argument ne tient pas la route. Il reflète simplement une mentalité de bébé gâté.

Si un enfant reçoit un billet de $10 en cadeau, et son frère en reçoit $12, vous pouvez être certain de l'entendre brailler, crier à l'injustice, se révolter, peut-être même vouloir se venger. Tout comme les syndiqués font tout le temps.

Exiger par la force plus d'argent sous prétexte que les dirigeants gagnent plus est exactement la même chose.

Autre argument utilisé: dire que ceux qui chiâlent sont des jaloux. Mais, lorsque vous chialez que vous gagnez moins que vos patrons, n'est-ce pas de la jalousie de votre part?

Société d'enfants-rois.

Vincent Dugas dit :
16 août 2014 à 20 h 25 min

Je pense que ce gars est simplement un anti-syndicaliste, comme la plupart des gens qui vous adulent. C'est certain qu'en offrant un service public, considérant que la police est un "service" mettons, ces employés n'ont pas le choix de "prendre en otage" le pauvre payeur de taxes. J'ai l'impression que pour vous la grève n'est légitime que si elle n'affecte personne, or le but d'une grève ou d'un moins de pression est justement qu'il y est des répercussions, afin qu'un des côté finisse par céder. Personne ne va brailler sur le sort des employés municipaux et encore moins sur celui des policiers qui sont là que pour faire de la répression et donner des tickets. Mais qu'en est-il des infirmières qui se font carrément exploiter ?? Ils offrent un service public eux aussi, s'ils revendiquent va t'ont les targuer de paralyser le système ??

André B. dit :
16 août 2014 à 20 h 28 min

Ces ententes ont été négociées de bonne foi. Les deux parties ont été en accord lors de la signature. Si l'argent versé par les syndiqués a rapporter plus (%) que celui versé par la partie patronale, ou est le problème ??

steve dit :
16 août 2014 à 20 h 52 min

Juste pour le benifice de tous et pour arrêter la désinformation. Le chiffre avancé par le gouvernement et repris dans les médias qui révolte tout le monde est le 24% de contribution au fond de pension des policiers du SPVM alors que la ville met 76%. Que ce soit 24%, 50% ou 100% ne change rien au prix des bananes. Exemple très simple. Un policier de mtl contribu 24% de son fond de pension contrairement à 50% à Repentigny. Wow ca parait outrageux!!! mais ce policier de Repentigny gagne 10 000$ de plus annuellement qu un policier de Mtl. Car ceux de mtl se sont entendus avec la ville ppir avoir un salaire moindre pendant leur carriere pour en profiter d avantage à leur retraite. Ca pourrait être 100% ville et 0% employé, mais celui-ci gagnerait beaucoup moins annuellement. Au bout du compte, même salaire globale. Le % payé n a aucune importance car le salaire annuel est ajusté en conséquence de la contribution. Les gens disent vraiment n importe quoi c est drôle de lire vos commentaires. Je ne commente pas publiquement la gymnastique rythmique car je n y connais rien et ferais un fou de moi. Vous devriez peut être vous abstenir également de commenter des dossiers dont vous ne connaissez rien du tout.

Paul Shantz dit :
16 août 2014 à 21 h 35 min

Jouer au bonhomme-sept-heures avec les caisses de retraite est inapproprié, injuste, indécent. C’est pourtant ce que fait le gouvernement de Québec.

La cause.

Les Libéraux et des chroniqueurs radoteurs vous annoncent la catastrophe financière, y inclus la vôtre, parce que les régimes privés de retraite sont sous-capitalisés. C’est un vieux truc utilisé par les experts et les snobs: utiliser de grands mots pour montrer que, contrairement à vous, ils comprennent le problème et ont, bien sûr, trouvé la solution. Il est vrai que si les municipalités aux prises avec une sous-capitalisation des régimes de retraite de leurs employés fermaient boutique demain, il manquerait d’argent dans la caisse pour payer les pensions de tout le monde. Mais malgré les sommes colossales que des villes ont gaspillées en extras et cadeaux aux amis, personne ne s’imagine qu’une administration municipale donnée va mettre sous peu tous ses employés à la retraite pour cause de fermeture.

Deuxièmement, les difficultés de certaines caisses de retraite sont dues en partie à la crise financière de 2008. Souvenez-vous ce qui est arrivé à la Caisse de Dépot du Québec, ou plus douloureux, rappelez-vous ce qu’il est advenu de l’argent que vous aviez mis de côté dans votre REER. Je vous soumets que vous étiez sous-capitalisés en sapristi et, pourtant les prévisions de fin du monde ne se sont pas avérées.

Les principes.

Le premier ministre a promis une honorable flexibilité sur les mesures de sauvetage qui seront imposées, doublée d’une foi inébranlable en certains ‘principes’. Le premier principe serait le partage moitié-moitié employés-employeurs du « rattrapage » à faire. Tant pis si une franche négociation amène les deux parties à une autre conclusion. Un autre soi-disant principe limiterait la part que pourra représenter le financement des caisses de retraite dans l’ensemble de la masse salariale. Il y a beaucoup d’items dans une masse salariale: salaires, caisse de retraite,...

Bert dit :
16 août 2014 à 21 h 36 min

Ayant travaillé pendant 60 ans, j'ai maintenant 80 ans, je dois dire que j'ai payé plus d'impôts que vous tous. Mais je ne jalouse pas les policiers, les pompiers et autres employés des villes. A 80 ans, j'ai jamais mis les pieds dans un hôpital, sauf pour accompagné un bon ami en phase terminal, Les médecins seraient tous au chômage, s'il avaient des clients comme moi. Mon secret de santé: je ne jalouse personne, j'aide les pauvres, fait du bénévolat, et ne fréquente que des gens positifs et honnêtes et surtout pas jaloux de la bonne fortune des autres, faut que je vous disent que ce genre de personne est de plus en plus rare.

Benvoyons dit :
16 août 2014 à 22 h 07 min

Wow on se calme les neurones ... Un chauffeur d'autobus qui gagne 95,000$ par année , temps supplémentaire , jours de conges , tout en pensant a son fond de pension , le gars sais très bien qu'il prendra sa retraite sous peu , donc il travaille en temps double et les journées fériées ......

La poignée est ou?

Fini de nous niaiser ........

Que le gouvernement Couillar tiennne Tete !!!

Martin Mimeault dit :
16 août 2014 à 22 h 14 min

Voici mon top 5 des premiers films avec lesbiennes fantastiques, de construction syndicalistes, épicées de science fiction : Ha non pas le temps, Y'é trois heures, on farme !

Timé dit :
16 août 2014 à 22 h 24 min

Il y a trente ans les policiers ont accepté une baisse de salaire ( 50,000 au lieu de 60,000 ) à la condition que le 10,000 de différence soit déposé dans un fond et ainsi avoir accumulé 300,000$ pour leur retraite.

30 ans plus tard ils s'apercoivent que non seulement la ville n'a pas accompli son devoir et que le 300,000 n'existe pas mais qu'en plus ils doivent payer rétroactivement un certain montant d'argent parce que les gouvernements ont décidé de prendre congé de paiement.

Qui ne serait pas en beau fusil de voir que son employeur les a enfirouappé de la sorte?

daniel gagne dit :
16 août 2014 à 22 h 33 min

Dans le nom propre « Couillard », il y a le mot « couille ».

M. Couillard a ici une TRÈS BELLE occasion de démontrer à tous le Québec qu’il porte bien son nom

Il l'a déjà démontré en appuyant son bougon de voleur d'argent son ministre Bolduc.... de Bolducgate.

Steve Harvey-Fortin dit :
16 août 2014 à 23 h 03 min

Si nos conditions de travail recule en raison de la corruption politique qui enlève toute stabilité au Québec, c'est que nous avons perdu la bataille démocratique de l'évolution sociale. Pas compliqué à comprendre car dès que les politiciens utilise une excuse pour retrancher un acquis à la société c'est qu'il y a anguille sous roche. Ces gens n'ont pas de foi et ni loi car ils sont des opportunistes de toute situation, alors quel est leur crédibilité comme créateurs de conflits.

Ce n'est pas compliqué à comprendre car si demain il y avait une invasion du pays, ces gens se tiendraient derrière vous et prêt à vous abattre pour vous obligez à aller au front. Vous n'auriez plus aucun droit non pas comme citoyen mais comme être humain qui a le droit de respirer un certain nombre d'année sur la terre.

jackwood dit :
16 août 2014 à 23 h 09 min

«honnêtes et surtout pas jaloux de la bonne fortune des autres»

Ben oui. Les syndicats vont venir nous taxer nous autres pour garder leur bonne fortune...

Les fonds de pension à prestation déterminé, c`est ruineux. Pas pour rien que la Suède les a changé pour des fonds à cotisations déterminés. Toutes les compagnies s`en viennent comme ça. Quand on sait qu`au Québec à cause du vieillissement, la population active va diminuer comparé au nombre de retraité, quand on sait qu`il y aura d`autres récessions qui mettront à mal les fonds de pensions, c`est complètement aberrant de continuer avec ces fonds de pensions ruineux que sont les fonds de pensions à prestations déterminés.

Les syndicats comme les syndiqués connaissent rien à l`économie et ils ruinent le Québec. Au Québec, on est les plus syndiqués, pas pour rien aussi qu`on est les plus taxés et les plus endettés d`Amérique du Nord. Et eux-autres, ils veulent continuer les folies pour leurs propre bien-être mais ils vont mettre à mal tout le Québec.

Steve Harvey-Fortin dit :
16 août 2014 à 23 h 10 min

M. Couillard vous a couillonné sur toute la ligne. Mais s'il me verserai un POT de vin peut-être que je changerai vite d'avis sur le sujet. Qui sait, il n'y a que les fous qui ne change pas d'idée. Ah ah ah ah !

Ça parle au diable !!! Viande à chien !!! comme dirait Séraphin Poudrier dans la passion !

Ne lâchez pas le morceau les gars car pour prendre la proie d'un lion il faut lui taper sur la tête avec un gros bâton et bien le sonner comme il faut.

Doom dit :
16 août 2014 à 23 h 21 min

Couillard ? ou bien Couillon ? L'histoire nous le dira bientôt !!!

Guy B dit :
16 août 2014 à 23 h 53 min

Et que penser du double emploi chez les policiers, pompiers, chauffeurs d'autobus et nombreux autres fonctionnaires.... Grassement payé à se regarder le nombril !!! Quand on n'est pas content de notre job, on va voir ailleurs.....

Martin Mimeault dit :
16 août 2014 à 23 h 59 min

@ Timé : Il y a trente ans, les policiers gagnaient 60 000 $ par an ? Si c'est le cas, juste cela en ferait des voleurs ! À 2 % de plus par année, ( on s'entend que c'est conservateur) cela donne 30 ans plus tard un salaire de 109 000 $ par an.

Plus d'infos sur où tu prends tes infos SVP ?

L'imprévu dit :
16 août 2014 à 23 h 59 min

J'ai été à Laval dernièrement, visiter ma maman. Nous sommes allé magasiner ensemble et dans le petit Centre d'achat où nous étions il y avait une série de fenêtres toutes "bariolées" avec les collants de ces policiers. C'était le bureau de la député et ministre Charbonneau. Pourtant, c'est du vandalisme faire ce qu'ils ont fait. Les policiers ont fait du vandalisme mais arrêtent les vandales qui font la même chose.

Pour moi ça confirme ce que je dis depuis 45 ans (depuis que je suis assez grand pour comprendre). La police est rien d'autre qu'une bande de rue qui a pris le contrôle de la société. Elle taxe, emprisonne, matraque. Quand ils veulent encore plus d'argents, ils font du vandalisme.

Il faudrait foutre à la porte (ce n'est pas exactement le mot auquel je pense) toute cette mafia une fois pour toutes et reprendre le contrôle de notre société. Ils ont matraqué et gazé les étudiants l'an dernier, mais pour moi, ils sont encore plus dangereux, parce qu'ils ont pris possession du droit. Leurs chefs ont peur de sévir, les gouvernements tolèrent, plusieurs maire prennent pour eux parce qu'ils ont peur d'eux.

Une organisation criminelle ressemble pas mal à ça.

Comme le dit le proverbe anglais: si ça marche comme un canard, ça ressemble à un canard et ça fait coin coin comme un canard c'est parce que c'est un canard.

fontaine de feu dit :
17 août 2014 à 0 h 03 min

Faut quand même être dans la marde et bien mal négocier nos conditions de travail et de pension dans le privé pour être jaloux des conditions des cols bleus!!!

Jean dit :
17 août 2014 à 0 h 58 min

Pas de danger martineau que tu post les articles de Lapresse fais par des vrai chroniqueurs connaissant le sujet et qui appuient fortement les syndicats. Vous etes vraiment d'accord avec ce gouvernement qui nous crossent depuis des années et qui veux nous crosser encore ??? Wow. Je reve du jour ou la police et pompiers vont tous refuser de rentrer travailler pour que ca soit le chaos total et pt vous aller comprendre qu'ils meritent leur salaire et leur fond de pension . C'est qui qui torchent la ville ? Cest la police !! sans eux votre petite vie paisible prendrait fin

pierrebertrand dit :
17 août 2014 à 1 h 13 min

Les policiers après 25 ans de services reçoivent une pension de plus de 50,000.00 par année et indexé a 100% .

La solution est simple...aucun fond de pensions provenant du gouvernement : pour tous les employés municipal, provincial ou fédéral , inclus les députés , juges, président et haut fonctionnaires du gouvernement ou des sociétés d'état ne devraient être supérieure a 35,000.00 $ par année et indexé a 100%, car ceux qui gagne 70,000 .00$ par année et plus ont les moyens de créer leur fond de pension REER et celui qui gagne 700,000.00$ par année comme les présidents de société d'état ont encore plus les moyen de créer leur REER personnel

André le Géant dit :
17 août 2014 à 2 h 50 min

Lorsque les blogueurs, chroniqueurs ou journalistes tentent d'excuser l'attaque en règle contre une convention signée, plusieurs justifient l'injustifiable en donnant des exemples d'abus syndicaux (et, malheureusement, il y en a eu). La grande majorité de ces évènements se sont déroulés il y a 30, 35 et même 40 ans. Jusqu'à très récemment, le ton avait changé et les négociations se déroulaient dans le calme et le respect. Soit dit en passant, une grève est un outil légitime pour un syndicat. Par contre, la dernière grève des cols blancs remonte à 1967 !

André le Géant dit :
17 août 2014 à 3 h 05 min

"Steve Harvey-Fortin dit : Les pleurnichards anti syndicaliste qui prétende toujours que cet argent sort de leur poche de contribuable sont des envieux de la fonction publique. N’ayant pas les mêmes avantages que les fonctionnaires, ils décident de s’attaquer à ces derniers comme bouc émissaire. Ils pensent qu’ils auront des réductions d’impôts et de taxe comme citoyen en nivelant par le bas."

Il y a certainement une naiveté concernant les gouvernements; on semble convaincu que si on foute tous les fonctionnaires à la porte, les taxes vont baissé, les services vont s'améliorer et le Québec nagera dans les milliards. Vraiment triste.

"Il va falloir que les gens arrêtent de critiquer l’État, les fonctionnaires ainsi que les autorités qui font appliquer la loi. Vous allez devoir vous soumettre d’une façon ou d’une autre et on ne vous prendra pas en pitié parce que vous passez votre temps à chialer négativement sur tout et rien."

Je comprends votre point ici, mais quel manque de tact ! Je préfère dire que les emplois du secteur privé sont généralement mieux rénumérés que ceux des secteurs publics mais ces derniers ont de meilleurs bénéfices marginaux incluant les pensions. Ceux qui travaillent dans le secteur privé peuvent toujours se syndiquer s'ils désirent améliorer leur sort.

André le Géant dit :
17 août 2014 à 3 h 19 min

"popole dit : Je vais appeler ma banque demain ,en fin de compte je ne rembourserai pas mon hypothèque ,vous savez la conjoncture économique m’en empêche alors oubliez mon remboursement s.v.p.Oui il faux impérativement règler le présent et le futur .tous le monde est d’accord.Mais le passé est le passé on ne peux y revenir ...over"

Une meilleur façon d'illustrer le problème serait d'inverser les rôles dans votre exemple. Si la banque vous appelle et vous dit que les conditions de votre hypothèque ont été changé unilatéralement et rétroactivement puisque "il n'y a plus d'argent, les temps ont changé, c'est différent aujourd'hui, etc.", je certain que ceux qui approuvent la Loi 3 changeraient de discours assez rapidement, merci beaucoup.

Pour ce qui est des négos, les maires et leurs représentants ont certainement le droit de se présenter à la table et de dire aux syndicats: "nous voulons des changements pour le présent et pour le futur". Des changements, ça se négocient. D'ailleurs, deux syndicats, un à Montréal et un à Québec, l'ont fait avant le dépôt de la loi. Mais ça, on ne veut pas en parler.

André le Géant dit :
17 août 2014 à 3 h 41 min

"Stéphane dit : Finalement, la libre négociation, ça signifie que l’on est libre de décider ce que l’on demande et libre de décider pour qui on veut travailler . Si vous considérez que le patronat est si horrible comme Patron, changez de job ! Si vous considérez que vous travailler pour des pourris ou idiots ou incompétent on voleur ou tout ce que vous voulez, et que vous demeurez a leur emploi, on peut douter de votre jugement. C’est effectivement votre choix de travailler pour ces gens là. Si vous avez du guts, changer de job et aller travailler pour un bon patron. Si vos arguments sont valables, vous serez payer a votre juste valeur."

On peut vous répondre exactement la même chose: les fonctionnaires ont des avantages que vous n'avez pas ? Alors, changez d'emploi ou syndiquez-vous.

Alain Thomas dit :
17 août 2014 à 3 h 42 min

De 1900 à 1974, il n’y aura eu que 4 grèves au service d’incendie de Montréal, vous voulez parler du passé ayez au moins l’honnêteté de parler des conditions de ce temps-là. Vous omettez de dire que les pompiers de Montréal ont patienté de 1971 à 1974 avant de commencer à perdre patience.

En 71 tous ont eu de belles augmentation, les pompiers de Montréal ont demandé la parité salarial comparée avec les pompiers de Toronto. On compare des pommes avec des pommes. La réponse fut un non catégorique de la part de la ville de Montréal, pas une contre-offre, un non alors que la ville se prépare à dépenser des centaines de millions voire des milliards dans le Jeux Olympiques.

En 1971 après 10 mois à demander une négociation à la ville, les pompiers de Montréal font une grève qui ne dure que 6 jours. C’est au 6e jour qu’il se déclare un incendie qui n’est pas l’œuvre des pompiers comme vous tentez malhonnêtement de faire croire. D »ailleurs les pompiers ont répondu à l’appel, se sont assuré qu’il n’y avait aucune victime et le feu étant déjà trop avancé il ont fait ce que tous les pompiers font, ils protègent les immeubles autour. On ne risque pas sa vie pour des 2x4 en bois, que ce soit une maison de pauvre ou de riche, une vie humaine vaut plus. Il faut aussi penser que les normes de construction de ce temps étaient bien plus permissives, il devait y avoir des Martineau et ses groupies aux commandes qui ne voulaient pas de mur coupe-feu ou anti explosion.

Les pompiers sont rentrés au travail après ce 6e jour un conciliateur étant nommé. Entre 1971 et 1974, le syndicat des pompiers de Montréal est né. Aujourd’hui, plusieurs services d’incendie n’entrent pas dans les bâtiments ou un incendie fait rage, il applique une attaque défensive en protégeant plutôt les immeubles autour.

Alain Thomas dit :
17 août 2014 à 3 h 44 min

Vous oubliez de parler de l’arrogance de la Ville de Montréal et de son indifférence pour la sécurité des citoyens. Voici le déroulement de 1974.

-Juin 1974, des moyens de pression légaux sont votés et annoncés.

- 3 octobre 1974, au lieu de chercher la négociation, Montréal met à pied 80 pompiers.

- 6 octobre 1974, Montréal ferme 18 des 43 casernes. au diable la sécurité des gens, Drapeau veut son power trip. Et vous venez parler de 2x4 en bois qui ont brûlé. Ce doit être çà une saine négo pour la ville. Martineau et ses groupies comme l’auteur de la lettre.

- Octobre se passe en menaces de moyens de pression, mais aussi patronales.

- 1er novembre 1974, c’est le débrayage total, une grève illégale qui dure 3 jours seulement. C’est le premier ministre du Québec, Robert Bourassa qui intervient et donne raison aux pompiers.

Aucunes victimes pendant ces débrayages.

Quand on parle d’un évènement, il faut être assez honnête intellectuellement pour parler des deux côtés et quand on fait des affirmations comme «seulement quelques-uns de ces fonctionnaires résident à Montréal et que la grande majorité demeurent en banlieue et ne paient aucune taxe à Montréal.» sans nommer sa source d’information çà devient n’importe quoi. Je peux aussi affirmer le contraire, beaucoup de fonctionnaires résident à Montréal et y payent des taxes.

À quand un texte sur les grèves dans le journal de Montréal et de ceux qui ont passer outre les piquets de grève pour licher le patron.

André le Géant dit :
17 août 2014 à 3 h 47 min

"Guy Desjardins dit : Quelles professions ou métiers qui à un secondaire cinq et trois ans d’apprentissages qui gagnent plus de 95,000$ par an après quelques années de travail et une retraite mur à mur à 48 ans de services, payer par les citoyens?"

Je ne connais aucun emploi dans la fonction publique qui correspond à ce que vous décrivez. De quels métiers ou professions parlez-vous ?

Alain Thomas dit :
17 août 2014 à 3 h 51 min

Oh juste ajouter en précision, que peu importe ce que les Martinoupies (groupies à Martineau) diront de mes commentaires, la lettre n'est pas très bonnes comme argument. Martineau se sert d'une lettre d'un lecteur qui fait un anachronisme puisque c'est la question des fonds de pensions qui se pose. Le fond de pension des pompiers de Montréal n'existe tel qu'il est que depuis 1986. Le conflit de 1974 n'a donc absolument rien à voir, dans ce temps là les pompiers n'avaient pas d'appareil respiratoire, pas de gants protecteurs, pas d'assurances médicale ou salaire. Mais les Martinoupies sont tellement manipulables.

André le Géant dit :
17 août 2014 à 4 h 01 min

"steven dit : En tant que haut salarié (et mon salaire je ne le vole pas mais le gagne le plus honnêtement du monde) je paie plus que ma part de taxe et impôt et j’ai mon maudit voyage de devoir encore payer pour des gens qui sont gras dure grâce à l’ensemble des taxes et impôts de tous les québécois haut salariés ou non. Ce n’est parce que nos politiciens passés tant Libéral que PQ qu’ils n’ont pas su se tenir debout devant les revendications syndicales qu’aujourd’hui nous devons payer pour leur manque de jugement et de vision. Les temps changes et comme dans n’importe quoi tout contrat peu être revue dans l’intérêt général et non seulement l’intérêt du bien de certains privilégiés."

Alors, puisque les temps changent, on peut réviser et réduire votre salaire et vos bénéfices unilatéralement et rétroactivement ? Après tout, les temps changent et si vous manquer d'argent pour maintenir votre style de vie, il vous faudra faire un budget et vivre selon vos moyens. Non ?

André le Géant dit :
17 août 2014 à 4 h 07 min

"Patches dit : Je pense qu’on est rendu à l’étape ou l’on devrait abolir les syndicats dans la fonction publique... Je dis bien publique, car dans le privé, les syndicats sont nécessaire pour contrebalancer les désirs de faire le plus de profits en payant le moins de salaires possible pour faire plaisir aux PDGs & Actionnaires... Mais dans le secteur publique, C’est l’Etat et le simple citoyen qui paye... Et les syndicats le savent que trop bien et en abusent... La lettre, ne montre que la pointe de l’iceberg..."

Alors les syndicats dans le privé, c'est bien parce que ça empêche les abus. Cependant, puisque les patrons dans le secteur public, c'est les citoyens, donc pas de syndicat pour empêcher les abus qui sont acceptables. C'est bien ça ?

sososo dit :
17 août 2014 à 4 h 10 min

Et le président de la FTQ lui annonce au peuple payeur de taxes saigné à l'os.....pliez mes braves taxés, sinon il y'a aura de lourde représailles!

Alors petit peuple, on plient les genoux encore une fois... ou cette fois on se tient?(sans partisannerie duquel les syndicats ont toujours su en profiter)

Alain Thomas dit :
17 août 2014 à 5 h 38 min

J'en ajoute, en 1985, l'espérance de vie d'un retraité pompier de Montréal était de 5 ans. Il avait fait 32 ans de service, il prenait sa retraite et 5 ans après se retrouvait mort. En 2014, l'espérance de vie de ce même pompier dépasse rarement 15 ans après la retraite. On est loin de l'espérance de vie nous amenant à 82 ans.

Des coupures de salaires et d'avantages pour les fonctionnaires il y en a eu en 1983, combien? 21%. Est-ce que vous avez vu des améliorations avec les fonds recueillis? On nous dit qu'on est encore dans le trou à cause des fonctionnaires.

Comme dans le privé, on améliore pas le produit pour faire plus de cash, on coupe des emplois. On coupe des salaires et avantages.

Oh, pour les Martinoupies, un pompier en 1970 un pompier de Montréal devait gagner un gros 6500$ par an alors que le salaire moyen était de 7000$ par an, il ne crevait pas de faim, mais gagnait moins que la plupart des travailleurs pour un semaine de travail avec un plus grand nombre d'heures. Stat. Can. E49-59.

Claude dit :
17 août 2014 à 5 h 50 min

Hey ! timé

"Il y a 30 ans ils gagnaient 50 000 $ au lieu de 60 000$" . Pauvres petits!

Tu sembles pas avoir conscience de ce que tu dis.

misere dit :
17 août 2014 à 5 h 52 min

Une pluie de mots dans un desert de connaissances c,est franchement désespérant

ReggB dit :
17 août 2014 à 6 h 09 min

J'ai eu un commentaire sur mon commentaire... que le modérateur a coupé ! Faut le faire !

Elyse dit :
17 août 2014 à 6 h 45 min

J'en li plusieurs qui prend le priver en exemple!

Es-ce que c'est vraiment votre idéal de société? Dans le priver, il n'y a que les patrons qui ont droit a une vrai retraite et de vrai vacance. Et certain devons travailler même pendant leur retraite. Alors si c'est ça votre idéal de société, vous n'avez qu'a sortir du Québec, des sociétés comme celle-la il y en a en masse. Vous trouvez injuste que les fonconnaires aient droit a une retraitre payer, c'est pas a eux qu'il faut s'en prendre, mais a vos patrons du priver qui fond des profies mais ne partage aucunement avec vous qui êtes largement responsable de ses profies.

Les entreprises n'ont pas de coeur, elles ont un porte-feuille, certain patron ont un coeur, mais pas l'entreprise. Pour l'entreprise les humains sont des pièces de rechange de la machine, tous façilement changeable.C'est une dur réalité. Mais comme toute autre pièce il y a un après. Comprennez que le problème n'est pas la retraite des fonctionnaires mais que la majeur parti de la population doit encore se débrouiller seul et que plus le temps passe plus c'est difficile. Par ce que l'entreprise-citoyen a plus de pois que l'humain-citoyen.

Ce déséquilibre nous le devons a toute sorte de fait que l'on nous a fait passer pour meilleurs pour nous. Attention je ne dit pas que nous devons devenir communiste ou socialiste, mais simplement qu'un peu de justice social ne nous ferais pas de tord.

Ghis dit :
17 août 2014 à 6 h 48 min

Cela fait combien décennies que l’on sait que nos fonds de pesions ne sont pas viable et on laisse trainer les choses et pas content on augmente le déficit avec des conditions encore plus somptueuses a chaque négociation. Je suis a la retraite et je trouve que faire deux catégories de travailleurs comme pour les closes orphelines c’est de la discrimination que nos acceptons pour garder nos privilèges. Tout le monde est dans le même bateau et nous devons être juste pour tout le monde. C’est pour cela que tout le monde doit faire un effort pour rendre nos fonds de pensions et conditions de travaille juste pour tout les générations et les payeurs de taxes. Pas attendre encore des décennies pour en arriver comme la ville de Détroit et perdre presque tout. Il vaut mieux en perdre un petit peu tout de suite et être sur de ce qu’il nous reste

Michel Bastien dit :
17 août 2014 à 6 h 49 min

Une seule solution à long terme: l'abolition de la formule Rand !

rioux rejean dit :
17 août 2014 à 6 h 59 min

Moi si les policiers et les pompiers sont solidaires alors que le gouvernement arrete de s`occuper de collecter les cotisations sur la paye de chaque semaine alors Mr Ranger aurait l`honneur de collecter ces chers syndiqués chaque semaine alors bye bye syndicat alors Couillard met tes culottes passe cette loi fini les troubles

Michael Garant dit :
17 août 2014 à 7 h 14 min

Pauvre petit peuple, il y a plus de larbins au mètre carré au Québec que partout ailleurs sur cette planète.

honorable dit :
17 août 2014 à 7 h 16 min

Il y a plusieurs vices dans ces régimes de retraite "volés". Par exemple: obtenir une pension basée sur les 3 ou 5 plus hauts salaires. Vous croyez que le policier ou le chauffeur d'autobus qui double sa pension en faisant volontairement du temps double les 3 ou 5 dernières années a "gagné" sa pension? Bien sûr que non.

L'idée du montant basé sur les 3 ou 5 plus hauts salaires ne devrait exister que pour les métiers ou professions où le temps supplémentaire et les promotions sont impossibles. Que penser de celui qui obtient une promotion doublant son salaire 3 ou 5 ans avant la retraite? Lui non plus n'an nullement "gagné" sa pension de retraite.

mario dit :
17 août 2014 à 7 h 23 min

De tous les syndiqués, pour moi ce sont les cols bleu affectés au déneigement qui m'ont donné l'exemple parfait de voleurs de salaires non-mérités. Je mentionne ces derniers car j'ai été témoin de leur "dur labeur" alors que je déjeunais à Longueuil il y a quelques années. Le restaurant où j'étais à table avait son grand terrain de stationnement parfaitement nettoyé et "salé" jusqu'à à l'asphalte, gracieuseté des bons cols bleus, moyennant bien sûr un petit déjeuner avec café à volonté et tables réservées pour une couple d'heures pour ces gentils messieurs. Avec la machinerie lourde stationnée dans la rue, moteur en marche pour que ces gentils cols bleus n'aient pas froid dans leur cabine, le moment venu d'aller travailler. Leur contremaître le sait, mais il peut rien faire sous peine de se faire tabasser et harceler le restant de ses jours. Cette situation n'est pas exclusive à Longueuil, mais plutôt généralisée à travers la province par des "rambos" qui veulent "aider" leurs pauvres petits amis syndiqués. "on n'a rien volé" disent-ils, mais ce sont des bandits à mon sens qui devront un jour se faire ramener à l'ordre, surtout si leurs menaces de moyens de pression pour écoeurer le monde refont surface.

Alexandre Reney dit :
17 août 2014 à 7 h 42 min

@ Steve Harvey-Fortin

Vous êtes l'archétype du syndicaliste bébé gâté qui tient à "ses acquis".

"Il va falloir que les gens arrêtent de critiquer l’État, les fonctionnaires ainsi que les autorités qui font appliquer la loi."

Ah oui?! Pourquoi donc? La liberté d'expression n'existe plus dans ce pays? Les conditions de vie des fonctionnaires sont devenues sacrées?

"Vous allez devoir vous soumettre d’une façon ou d’une autre et on ne vous prendra pas en pitié parce que vous passez votre temps à chialer négativement sur tout et rien."

La loi est votée par les élus et la majorité des voteurs n'ont même pas de fond de pension! Que ça vous plaise ou non, le gouvernement a toute l'autorité pour reprendre "vos acquis". Le projet de loi no 3 est parfaitement constitutionnel et légal. Vous allez devoir vous soumettre aux lois de l'assemblée nationale et cessez de pleurnicher.

Les fonds de pension de la fonction publique, c'est de la redistribution de richesse à l'envers : des pauvres vers les riches. Si au moins vous défendiez le droit à une retraite digne pour tous.

vinc dit :
17 août 2014 à 7 h 46 min

J'espère que tout le monde sait que c'est Martineau qui signe ce texte !? Seulement, c'est plus facile de passer ses commentaires en faisant comme si c'était qqun d'autres qui écrivait et en bonus ? on a plus de respect de la part des blogueurs :)

Jacques N. dit :
17 août 2014 à 8 h 00 min

Il fut un temps ou les dépôts bancaires rapportaient du 8 à 12% d'intérêt, ou l'arbitrage en conflit de travail se réglait par l'application de la meilleur convention collective signé par une ville irresponsable. Tout était à l'avantage des policiers, des pompiers et des employés municipaux. Les temps ont changés, et le règne des millionnaires retraité de la fonction publique tire à sa fin. Même s'ils essaient de nous émouvoir en disant que tout a été signé de bonne foi, et qu'il faut respecter les ententes., il n'y a rien de permanent dans la vie et des ententes ça se changent . Les rendements de ces fonds ont diminués et les gens vivent de plus en plus vieux.

Et aux syndicaleux qui sont pour la plupart souverainiste péquiste, et qui nous disent que les droits acquis et les ententes signés ça se change pas, souvenez vous au début des années 80 quand René Lévesque est allé recherché 20% sur les salaires des fonctionnaires, apres la signature de la convention, car il a réalisé que c'était trop pour la capacité de payer des québécois. Il y a eu une petite crisette, mais pas de démission en bloc, et tout le monde a continué à bien vivre.

michel dit :
17 août 2014 à 8 h 24 min

On apprend de grandes choses en lisant les commentaires: 1) le fonctionnaires sont payés par nos taxes : eh bien cela fait plus de 5000 ans que ça dure. C'est un des fondements de la civilisation. Il y a un état, des politiciens, des fonctionnaires et des taxes. 2) Le négociation le couteau sur la gorge : Il n'existe pas des lois sur les services essentiels?! 3) Le négociation le couteau sur la gorge : la majorité de conventions sont signés sans grève. 3) les fonctionnaires gagnent plus que les privés: évidemment si tu es un ti-counn sans éducation au salaire minimum, ben oui ils gagnent plus que toi. Mais à niveau de compétence égale, il n'est pas prouvé que le public s'en tire mieux. 4) des fonds de pension généreux : évidemment le syndicalisme a un avantage - pouvoir imposer un rapport de force avec l'employeur. Tu ne veux pas de syndicat : vas te négocier tout seul ton fonds de pension, ton salaire et arrêtes d'écoeurer les autres qui ont l'intelligence de se regrouper pour faire avoir une meilleur pouvoir de négociation. La nature et l'homme ils n'avancent pas seulement avec la compétition, mais aussi par la coopération - la société c'est un ensemble d'individus qui coopèrent. 5) Quand tu a un contrat et que l'autre ne fait pas sa part comment tu appelles ça. Si les villes n'ont pas fait leur part, ce sont les retraités qui ont payé leur dû en fonction du contrat de travail qui se retrouvent le bec à l'eau. Dans le privé comme dans le public un contrat est un contrat. 6) Pour ce qui est de Martineau, il aime les polémiques mais ce n'est ni un journaliste, ni un informateur. Il fait beaucoup dans l'approximation et ça paye. Les honnêtes travailleurs et fonctionnaires n'ont pas ce luxe, ils se doivent de fournir des informations exactes et rigoureuses à leurs clients : les journalistes et la population.

Richard dit :
17 août 2014 à 8 h 29 min

Les syndicats ont perdu beaucoup d'argent dans le privé. La fonction publique est leur vache à lait pour les cotisations. Ce sont les pires capitalistes que le Québec n'ont jamais eu ils s'enrichissent sur le dos des plus démunis pour engraisser leur membre. On oublie l'efficacité et la performance. Regardez avec le fonds de la FTQ , des dirigeants ont pris l'argent de petits épargnants pour magouiller avec la mafia et des entrepreneurs corrompus. Il ne faut pas abolir les syndicats c'est trop important mais nous devons réformé la syndicalisation au Québec.

Réjean Asselin dit :
17 août 2014 à 8 h 30 min

Franchement ! Martineau se dépasse dans son obsessive démagogie concernant le mouvement syndical . Il nous soumet un texte d'un autre de ses semblables au prise avec la même obsession , l'anti-syndicalisme notoire ! Hey ! Nous voila rendu en 1974 et le week-end rouge ! Quelle démagogie crasse .

Alors faisons un exercice semblable et remontons a l'époque de Duplessis ! A l'époque ou les patrons , le gouvernement et notre merveilleux Clergé contrôlaient la masse d'indigènes que représentait le peuple . A l'époque ou les conditions de travail étaient dangereuses et les salaires complétement indécents . A l'époque ou Duplessis et notre merveilleuse Église d' arriérés faisaient la chasse au méchants communistes , des simples citoyens qui voulaient améliorer les conditions de travail et le niveau d'instruction qui ne dépassait pas le primaire pour la masse . A l' époque ou la classe bourgeoise et les membres de la hiérarchie dominante pouvaient de payer des soins adéquats pendant que la masse d'indigènes devait se ruiner pour faire soigner un des leurs !

Nos ti-counes de la petite droite insignifiante ( dont une majorité d'intervenants sur ce blogue ) rêvent d'un retour a la grande noirceur d'avant la révolution tranquille . Une majorité d'inconscients qui s'imaginent quand diminuant et même en éliminant le mouvement syndical leurs conditions de vie et de travail seraient améliorées . Le Conseil du Patronat et nos petits politiciens arriviste$ n'en demandent pas tant ! Et ils s'en lèchent déjà les babines !

Ti-coune un jour ti-coune toujours !

Jacques N. dit :
17 août 2014 à 8 h 32 min

Juste le fait d'avoir la sécurité d'emplois, ne pas avoir d'inquiétude pour l'avenir, contrairement aux travailleurs du privé qui paient leurs salaires et qui ne savent jamais quand l'entreprise décidera de fermer ou de déménager , cela serait suffisant pour que le gouvernement mette fin aux régimes à prestation déterminé. Cotisation déterminé 50-50 point. Comme la plupart des entreprises.

apouchkine dit :
17 août 2014 à 8 h 41 min

Il y a peu d'endroits dans le monde où les syndicats se conduisent de cette façon, c'est l'exception québecoise, des syndicats voyous qui nous mènent à la ruine.

steve dit :
17 août 2014 à 8 h 46 min

N'en déplaise à tous ceux et celles comme Mario qui croient que parce qu'un employé du Tim Horton fait le salaire minimum et n a pas de fond de pension tout le monde devrait avoir ces conditions de travail, ce conflit ne se règlera pas par la négo ni par la force mais devant les tribunaux. Cela prendra assurément plusieurs années mais au bout du compte les municipalités devront payées leur dû aux employées. Plusieurs jurisprudences vont en ce sens. Vous vous amuserez alors à bitcher sur ces blogues ca va me faire un plaisir de lire vos commentaires.

Pierre Letourneau dit :
17 août 2014 à 9 h 06 min

On as rien voler .....

Quel slogan arrogant et méprisant pour les payeur de taxe qui eux non plus , non rien voler , mais se font voler allègrement par les autre .

Quand je lie les pro-hyper-syndicailleux , les dépendantiste , les parasites , comparé le publique et le priver ... euh ces que dans le priver , ils travail eux ... dans le priver son pas 50 pour faire la jobs de 1 ... se font foutre a la porte si ils ne préforme pas ... Et si les syndicailleux abuse , bien ils ferme leur porte , simplement , demander au gars de GM si la confrontation est payante a long terme .

Je me demande , comment réagirais nos parasite si ont allais coller les stickers du genre "trouve toi une vrai jobs " sur "leur" voiture , si ont irais vandalisé "leur" maison , si ont irais occupé "leur" luxueux bureau de syndiquas , si ont les intimiderais , si un gun sur la tempe ont leur imposerais "NOS" conditions , je me demande comment ils réagirais ....

Je crois que leur pire argument ces quand ils commence a nous parler de nos élue , des autre parasite , des ripoux , des corrompue (PQ/PLQ) , des sangsue d'argents du peuple , ils nous dise ces eux qui vous arnaques .... Woin et tu veux faire pareil le jaloux ??? Se n'est pas en te comparant a pire (PQ style) que tu vas élever le niveau mon ti-counes ...

Je le dit depuis des lustres ,seul la privatisation peux venir a bout de pareil parasite , seul l'élection d'un nouveau partie peux venir a bout de la corruptions , de l' incompétence , de la lâcheté et du misérabilisme politique , nos parasite ne veule pas entendre raisons , dehors , points final . Ils s'en payerons une eux même une pensions , enfin si quelqu'un est assez fou pour les embauché ...

Pathétique-Land , royaume du parasitage du travail et de l'argent ... des autre .

Serge Bouchard dit :
17 août 2014 à 9 h 15 min

Le gouvernement libéral a un grand talent il provoque des crisses pour faire oublier la corruption de ses membres. Il l'a fait avec les étudiants et maintenant avec les employés des villes. Ont peu constater que les agence de communication fond un bon travail Même Richard Martineau mort à l'hameçon. De plus à l'évidence il ignore le fonctionnement des régimes de retraite.

Bert dit :
17 août 2014 à 9 h 25 min

@apouchkine---Va en France, tu vas voir ce que c'est le monde syndicale, Ce n'est pas les syndicats qui nous mènent à la ruine, mais bien la succession de gouvernements d'incompétents, magouilleurs, crosseurs, floueurs qui ont gouverné le Québec, les trois Docteurs sont un bel exemple de gouvernance scabreuse. Dépouillé Ti-Jean pour pouvoir se donner des augmentation de 52%, c'est ce que Couillard souhaite, s'il n'aime pas son salaire qu'il retourne à la médecine, le Québec va être débarrassé d'un magouilleux.

Rene Julien dit :
17 août 2014 à 9 h 26 min

Je viens de lire tout les commentaires,et une évidence me saute aux yeux. des voleurs,des crosseurs, des magouilleurs, il y en a eu des deux cotés de la cloture. Oui au bout de la ligne c`est le contribuable qui paye. C`est un fait. Quand on est en position d`autorité, il est tres facile de détourner des fonds. Entre un patron et un syndicaliste,lequel des deux pensez vous qu`il est plus facile et plus profitable? On a qu`a nommez quelques noms :Lacroix, Porter, Lafleur, Accurso, Tommassi. J`arrete car la liste pourrait etre tres longue. Combien de millions volés? Maintenant je continue sur l`autre bord: Arsenault, Dupuis, Combien de milliers ont été volés??? Le constat est simple,plus facile de voler et plus grosse la somme quand on est patron. Ha oui, j`oubliais, 40 milliards pas 40 millions,non non 40 milliards perdu........... et on a remercié Monsieur H.P. Rousseau en lui donnant une promotion!!!!!!!!!!!! Et personne n`a fait de manif. L`essence augmente de 3 cents le litre et on braille comme des veaux, 40 milliards et ca passe comme dans le beurre.

Ceci étant dit, les villes doivent prendre en compte la capacité de payer, j`en convient. Mais elles doivent aussi prendre en compte la capacité de GÉRER. Et la j`ai un sérieux doute.

Nos intellectuels, nos élus, nos élites avec des MBA, des diplomes en management, en gestion, en administrations et j`en passes, Ce sont eux qui ont mis le Québec dans la merde avec la dette que l`on connaît. Pas les syndicats. Et ca aussi c`est un fait.

Alors je demande a nos tetes dirigeantes,de GÉRER l`argent des contribuables,pas de la gaspiller a gauche ou a droite en étude de ci ou de ca.

Quand on négocie, il faut etre assis a la meme table, quand on pense déjà a une loi, ce n`est plus de la négociation, c`est de l`imposition. Alors assoyez vous et discutez et mettez cette loi de coté. Et pour terminer, NON les fonctionnaires non rien volés.

Yves.g dit :
17 août 2014 à 9 h 39 min

Bien dit M Martineau

On pourrai pas poser la question Si le peuple québécois désire l abolition de la formule Rand ? Me semble que ça serai pertinent comme question dans le présent débat

@Steve Harvey - Fortin Enfant roi ,bébé gâté du système Je t imagine sur le dos les 4 fers en l air Pleurnichant Pauvre toi aucune idée d ou viens l argent que tu gagnes comme fonctionnaire

Tu devrais revoir l histoire de robin des bois Tu en a oublié les grandes lignes (ou bien son sens )

Tu demandes aux pauvres de la population du Québec De payer ta pension de riche faisant parti des 1% qui RÈGNENT sur la population du Québec Tu parles de ne pas niveler vers le bas As tu une idée c est ou le fond du baril ? Qui se retrouvent au fond du baril ? Aucun fonctionnaire pour sur !

Les fonctionnaires sont tous des enfants priviliegiers du système Moi je serai pour que l'on abolisse la formule Rand Les Michel Arsenault ,Henri Masse ,Jocelyn Dupuis ,Richard Goyette ,Jean Lavalle, Yvon Bolduc , Bernard RAMBO Gauthier et tous les autres Syndicalistse ou voyous ? Poser la question c est y répondre Avec la commission Charbonneau ......le chat est sorti du sac aucun d eux a travaillés pour le pauvre du Québec Ils ont plutôt obtenu le beurre et l,argent du beurre Et bien plus ..... Les poches des CON tribuables sont vide M Fortin On à plus d argent ( de change ) pour vous donnez a la quête Pauvre fonctionnaires ...vous faites bien pitié. D être sans cœur pour vos CONcitoyens

francine gagnon dit :
17 août 2014 à 9 h 47 min

@Ti-méIl y a trente ans les policiers ont accepté une baisse de salaire ( 50,000 au lieu de 60,000 )

Expliquez-nous donc comment des cégepiens avec 6 sessions peuvent gagner 60000$ il y a 30 ans???????? si c'est le cas ils étaient déjà des maudits voleurs de temps et d'argent!!!!!!! Ils n'ont plus la cote et ne l'aurons plus jamais avec la population. Même un gars de la RCMP (avec un BACC obligatoire, pis un BACC ça durait 4 ans il y a 30 ans) il y a 30 ans ne gagnait même pas ça, alors un cégep tsé, genre, comme... Que le gouv. fasse donc comme la GRC qu'ils les dé-syndicalisent, on va avoir la paix ou comme Reagan, tout le monde dehors, il y en a d'autres qui vont faire la job honnêtement pis quand ils vont devenir cupides et corrompus, dehors, on en reprends d'autres.

Steve T dit :
17 août 2014 à 10 h 00 min

Pour ma part, je pense que les salaires dans le privé sont de plus en plus intéressants. Oui, il y a la sécurité d'emploi dans le public mais maintenant les gens ne restent plus toute leur vie dans le même emploi. Le débat est destructeur : les crosseurs contre les crossés. Il est faux et divise les gens. Le vrai problème est que les élus mettent en place des programmes et prennent des décisions en vue de se faire réélire qui nous coûtent très cher. Et nous revotons pour les deux gros partis qui ont toujours les mêmes stratégies. Il faudra un jour repenser le Rqap, les garderies subventionnée, la procréation assistée subventionnée, l'assurance médicament pour nommer que ceux-là.

JPBouchard dit :
17 août 2014 à 10 h 01 min

Pierre Létourneau...

Tu as tellement raison.

Les syndicats de la fonction publique ont contribué à créer 2 classes de citoyens...

: les fonctionnaires et le privé.

Les syndicats du secteur privé sont corrects dans leurs revendications car si l' entreprise n'

a pas les moyens de leur accorder leurs demandes, ils vont accepter moins.

Mais dans le secteur public, les syndicats savent que même si leur employeur

( le gouvernement) n' a pas d' argent, il va emprunter sur le dos des futures générations.

Et depuis 40 ans, le PQ/PLQ nous endette à qui mieux mieux pour satisfaire les demandes

de tout l' monde.

La CAQ a proposé de changer ça.

Et qu' ont fait les Québécois???

Ils ont voté PQ/PLQ. Bravo!

Même le peuple est corrompu.

Et ça chiale contre les syndicats et le gouvernement juste pour se donner bonne

conscience, mais ça encourage le vice.

Pathétique-Land tu dis???

Le Québec...Royaume des vestiges d' une social-démocratie finie.

Mais ils n' en sont pas encore conscients

PéPé dit :
17 août 2014 à 10 h 10 min

Je ne sais même pas pourquoi Radio-Canada nous présente La Petite Vie en reprise à la télé ? Allez plutôt à une assemblé syndicale de la FTQ entendre ses joyeux Lurons qui s'appelle tous : confrère Fortin ou confrère Tremblay comme dans les Bisons des Prairies des Pierreafeu et quand quelqu'un prend la parole au micro pour se plaindre de l'inertie de son syndicat , il est fortement suggéré de fermer sa gueule et de s'asseoir et si le Monsieur continu de chialer et ne veut pas s'asseoir 2 gros gorilles viennent le forcer à se taire et s'asseoir . C'est bien plus drôle que La Petite Vie

Gibo61 dit :
17 août 2014 à 10 h 12 min

Eh misere qu'il y'en aura toujours qui auront la memoire selective. Mesdames et messieurs qui etes troublez due au fond de pension des syndiquers, les traitants de voleurs a tour de bras, juste une "tite" minute SVP !!! Avez vous tous oubliez la commission Charbonneau et tout ce qui a ete dit a cette commission en date d'aujourd'hui ? Ce n'est pas les fonctionnaires qui ont "volez" dans les poches des contribuables. Oh que non ! Ce sont plutot les entreprises privees genre les compagnies d'ingenieries, de constructions, de poseurs d'asphaltes, alleluia. Ce sont eux qui ont chargez le double ou le triple des couts reels pour des "jobs" faites pour les municipalitees. Vous traitez les employees municipaux de voleurs quand il a ete prouver a la commission que ce sont des firmes du privees qui nous volaient a tour de bras. Franchement, soyez donc un peu logique dans vos commentaires au lieu de denigrer des gens qui ont ete capable de se denicher un emploi avec un fond de pension a leurs retraites.

Que nos dirigeants se reveillent et qu'ils arretes de s'en faire passer des "tites" vite par ces compagnies sans scrupules qui n'ont pas hesiter un instant a prendre de l'argent de nos poches. Quand un marteau a 30 piastres de Canadian Tire est payer le double du prix justement parce que c'est le gouvernement qui paye au travers de nos taxes, la nous avons un serieux probleme. Si vous voulez vous en prendre a qui que ce soit, prenez vous en donc au prive qui surcharge abondamment les differents palliers gouvernementaux. Il est la le maudit probleme, ce n'est pas la faute des syndicats si il y'a des imbeciles qui se laissent fourvoyer de la sorte. Sans rancune mais reveillez vous pour l'amour.

Canadien69 dit :
17 août 2014 à 10 h 13 min

C'est bien drôle que ce Mr. Fortin n'a pas mentionné que ses cotisations syndicales sont déductibles d'impôts et que c'est grâce à vous citoyens contribuables si je paye moins d'impôts pour mes déductions sur mes cotisations , merci à vous encore si je me retire à 50 ans comme pompier avec $42,000. de pension indexé à vie , merci ci à vous , oui on a eu ce que l'on voulait avec nos grèves sous la menace le couteau sous la gorge ," tu paye ou on grève " alors ayant pas de rapport de force on a cédé. Si cela avait été des compagnies vous en auriez fermé une maudite gang , mais avec des municipalités vous aviez le gros bout , vous saviez que les municipalités ne ferment pas, je me demande c'est qui , qui se sont fait volé ?????? soyez franc objectif et honnête

JPBouchard dit :
17 août 2014 à 10 h 14 min

René Julien...

Bon commentaire, mais si les fonctionnaires n' ont rien volé, ils ont PROFITÉ.

Profité des gouvernements de pleutres PQ-PLQ et du peuple qui dort au gaz.

La fonfonnerie québécoise est l' archétype même de la non-productivité.

La fonction publique souffre d' un cancer généralisé.

Nos trois docs ne pourront pas inverser les choses parce que trop complaisants.

Nous avions un chance d' inverser le cours des choses et nous ne l' avons pas saisie. (CAQ)

Too bad...attachez vos portefeuilles avec du câble d' acier...

Les fonds de pension, c' est de la p' tite bière à côté des 3.2 milliards que Couillard doit couper.

La crise des finances publiques s' en vient.

André le Géant dit :
17 août 2014 à 10 h 18 min

"Alexandre Reney dit : La loi est votée par les élus et la majorité des voteurs n’ont même pas de fond de pension! Que ça vous plaise ou non, le gouvernement a toute l’autorité pour reprendre « vos acquis ». Le projet de loi no 3 est parfaitement constitutionnel et légal. Vous allez devoir vous soumettre aux lois de l’assemblée nationale et cessez de pleurnicher. Les fonds de pension de la fonction publique, c’est de la redistribution de richesse à l’envers : des pauvres vers les riches. Si au moins vous défendiez le droit à une retraite digne pour tous."

Comment savez-vous que le projet de Loi 3 est constitutionnel et légal ? Parce que les syndicats vont définitivement tester cette théorie en cours si la loi est adoptée telle quelle.

Autre point: les centrales syndicales répètent depuis des années que le RRQ devrait être bonifié et adapté pour ceux qui n'ont pas de régime de retraite au travail. Personne ne les écoute.

PéPé dit :
17 août 2014 à 10 h 22 min

Et en passant c'est vrai que nous sommes mal administrés et que le gouvernement gaspille notre argent et quand je dis gouvernement j'inclus le municipal,provincial,fédéral et pourquoi pas syndical. Je comprend la grogne de perdre des biens acquis c'est pas facile pour personnes. mais ce serait plus normal qu'un individu paie lui même ses cotisations de fond de pension et non le voisin qui n'en possède même pas lui de fond de pension. moi je paie le mien à 100% toutes les semaine

André le Géant dit :
17 août 2014 à 10 h 24 min

"Jacques N. dit : Et aux syndicaleux qui sont pour la plupart souverainiste péquiste, et qui nous disent que les droits acquis et les ententes signés ça se change pas, souvenez vous au début des années 80 quand René Lévesque est allé recherché 20% sur les salaires des fonctionnaires, apres la signature de la convention, car il a réalisé que c’était trop pour la capacité de payer des québécois. Il y a eu une petite crisette, mais pas de démission en bloc, et tout le monde a continué à bien vivre."

Je suis syndicaliste et je n'ai jamais été "souverainiste péquiste". René Lévesque avait accordé une grosse convention aux employés provinciaux à l'approche du référendum de 1980 pour acheter leurs votes. Après la défaite référendaire, et leur réélection, il a repris l'argent promis. Outre le fait que le gouvernement soit revenu sur sa parole pour une raison crasse, cet évènement a eu lieu il y a 32 ans.

Gibo61 dit :
17 août 2014 à 10 h 29 min

Une petite derniere qui m'a echapper. Si ce ne serait pas des syndicats, je peux vous assurez que nous nos semaines de travail serait de 60 heures et que nous serions tous payez au salaire minimum. Comme a Cuba, nous serions tous de petits socialistes qui auraient besoin de travaillez aussi les fins de semaines pour pouvoir se permettre des objets de luxe tels une voiture, de l'eau courante, du savon etc.

Le nivelage par le bas n'apporte rien de bon. Essayez donc de montez l'echelle au lieu de continuez a restez en bas et enviez ceux qui ont reussi a la montez. Vous verrez que ce n'est pas aussi facile qu'ont peut le croire de gravir les echellons. Mettez donc un peu d'effort quand a ameliorer votre propre situation au lieu d'abaissez les autres. Posez vous donc la queston a savoir pourquoi nous payons 2 dollars pour retirez de l'argent d'un maudit guichet automatiques. Pendant ce temp, les caissiers gagnent juste au dessus du salaire minimum et le president de la banque se pavane avec ses millions. Belle justice n'est ce pas ???

Alain MichauD dit :
17 août 2014 à 10 h 30 min

Juste une p'tite observation comme ça. Lorsqu'un policier applique toutes les lois complètement stupides sans discernements, ils nous sortent l'excuse du '' ah! c'est pas moi qui fait les lois, nous, nous n'avons que l'obligation de les appliquer''. Vous l'avez d'ailleurs sorti au moins 10 000 fois en 2012. Cette fois, la loi stupide s'applique à vous. Vous ne seriez pas supposé l'appliquer avec la même indifférence? Tsé, vous n'êtes pas payé pour juger mais pour appliquer, semble-t-il.

apouchkine dit :
17 août 2014 à 10 h 37 min

Cher Bert. Ne vient pas me faire la leçon, j'ai vécu 5 ans à Paris et je n'ai jamais vu pareille aberration. N'oublie pas que nos politiciens crosseurs sont aussi des Québecois comme toi et tes amis syndicaliste.Quand aux 3 docteurs, si tu connais quelque chose à la démocratie, laisse les commencer à gouverner avant de dires des âneries. Dernière chose, renseigne-toi sur les taux de syndicalisation en France et sur la formule Rand.

Ivan Champetier dit :
17 août 2014 à 10 h 39 min

Même si les "boeufs",n'avaient rien volés,admettons,cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas des réformes importantes a leurs privilèges indus! Et s'ils ne sont pas contents,ils peuvent changer de "job",on en prendra d'autres et voila! Idem pour plusieurs classes de fonfons,dont plusieurs d'une compétence discutable.Comme j'ai pu le constater. On n'espèrait pas que ces gens qui vivent au crochet du contribuable,et qui font en sorte que les vrais travailleurs,eux,n'en ont pas pour leurs propre retraite,viennent nous dires bravo pour notre bon sens. Le problème du manque de légitimité du gouvernement actuel,majoritaire a cause des non-Québécois domiciliés ici,risque de refaire rapidement surface.

Gibo61 dit :
17 août 2014 à 10 h 42 min

Rene Julien dit : 17 août 2014 à 9 h 26 min

Vous avez absolument raison et je dirais meme plus. Si les tetes dirigeantes des syndicats sont des magouilleurs et volent de l'argent a leurs membres, c'est aux membres a se manifestez. Si les dirigeants des villes, provinces en font autant, c'est au contribuables a se manifestez. Ca tappe sur la tete des syndicats a tour de bras sans se soucier du fait que ce sont les dirigeants qui ne font pas attention aux depenses. Maintenant que les villes s'appercoivent l'une apres l'autre qu'ils sont endettez au max, ils s'en prennent a leurs travailleurs au lieu d'admettre qu'ils n'ont pas ete capable de gerer l'argent des contribuables convenablement. Arretez de payez 2 et 3 fois le prix pour des travaux fait (ou pas fait) par le prive et vous verrez une difference dans le compte de banque. Pas plus compliquer que ca.

Gibo61 dit :
17 août 2014 à 10 h 52 min

Pierre Letourneau dit : 17 août 2014 à 9 h 06 min On as rien voler .....

Quel slogan arrogant et méprisant pour les payeur de taxe qui eux non plus , non rien voler , mais se font voler allègrement par les autre .

Quand je lie les pro-hyper-syndicailleux , les dépendantiste , les parasites , comparé le publique et le priver ... euh ces que dans le priver , ils travail eux ... dans le priver son pas 50 pour faire la jobs de 1 ... se font foutre a la porte si ils ne préforme pas ... Et si les syndicailleux abuse , bien ils ferme leur porte , simplement , demander au gars de GM si la confrontation est payante a long terme .

Je me demande , comment réagirais nos parasite si ont allais coller les stickers du genre « trouve toi une vrai jobs » sur « leur » voiture , si ont irais vandalisé « leur » maison , si ont irais occupé « leur » luxueux bureau de syndiquas , si ont les intimiderais , si un gun sur la tempe ont leur imposerais « NOS » conditions , je me demande comment ils réagirais ....

Je crois que leur pire argument ces quand ils commence a nous parler de nos élue , des autre parasite , des ripoux , des corrompue (PQ/PLQ) , des sangsue d’argents du peuple , ils nous dise ces eux qui vous arnaques .... Woin et tu veux faire pareil le jaloux ??? Se n’est pas en te comparant a pire (PQ style) que tu vas élever le niveau mon ti-counes ......

Mon cher Pierre, quand vous parlez du prives comme etant la solution, est ce que vous parlez des compagnies d'ingenieries et de constructions qui chargent aux villes le double et le triple du prix pour des travaux qui sont fait ou pas fait dans certains cas. Juste une petite question comme ca !!! Franchement mon cher, j'en ai mal au yeux a vous lires.

francois450 dit :
17 août 2014 à 10 h 54 min

À honorable, Un autre qui parle à travers son chapeau. Tu mentionnes: " Par exemple: obtenir une pension basée sur les 3 ou 5 plus hauts salaires. Vous croyez que le policier ou le chauffeur d’autobus qui double sa pension en faisant volontairement du temps double les 3 ou 5 dernières années a « gagné » sa pension? Bien sûr que non."

Le temps supplémentaire n'est pas calculé pour la pension c'est seulement le salaire annuel (sans temps supplémentaire)

Tu écris également: "Que penser de celui qui obtient une promotion doublant son salaire 3 ou 5 ans avant la retraite? Lui non plus n’an nullement « gagné » sa pension de retraite."

Tu me trouveras une job dans la fonction publique où d'une shot l'employé double son salaire en ayant une promotion. Il n'y en a pas. Un agent de police ne devient pas directeur d'une shot. Il passe par sergent et ainsi de suite avec une augmentation de 11% par grade. Même chose pour les pompiers les cols bleus et blancs. Ils montent les grades un par un après quelques années à plusieurs années entre chacun.

Avant de déblatérer sur les fonctionnaires....informe toi donc, comme beaucoup de monde ici.

Catherine Tremblay dit :
17 août 2014 à 11 h 01 min

Si les fonctionnaires étaient capable de GÉRER leur argent comme les travailleurs autonomes et les travailleurs du privé sans régime de pension le font, il n'y en aurait pas de problème. Ce n'est pas mon problème si les policiers/cols bleus blancs rouges vert jaunes bruns etc. ont décidé de recevoir moins d'argent annuellement pour que les contribuables mettent plus d'argent dans leur fond de pension que leur salaire annuel. Ils auraient dû prendre le plus gros salaire et GÉRER EUX-MÊME leur argent. Ça fini là. Vous avez jouer à la roulette et pris le risque que le gouvernement prenne soin de "votre" argent? Bien on en est là. Nous, travailleurs du privé n'avons pas tous vos avantages et on paie pour que vous ayez tout ça (alors qu'on ne peut pas s'offrir le tiers de ce que vous avez!), nous avons les poches VIDÉES de toutes les taxes & taxes cachées pour payer tout vos bonbons. Ceux qui pense qu'on est jaloux du public? Non, du tout. On a juste ce qu'on appel de la fierté et on est capable de réussir à se percer un avenir sans fourrer tout le monde et parasité les fonds publics qui devraient servir aux SERVICES DE LA SOCIÉTÉ et non à l'INDIVIDU qui rend ces services. Je ne prendrai jamais en pitié du monde qui ont une bedaine de gras dur et qui ne travaille pas autant d'années qu'ils passent à la retraite. Surtout une retraite dorée. Le monde que je connais qui travaille au niveau municipal ou provincial ont tous la même attitude "on s'en fou c'est pas nous qui paie" gaspillage, gaspillage, gaspillage... En plus vos chefs de syndicats sont multi-millionnaires, allez donc faire ch**r eux autres tant qu'à mettre la faute sur tout le monde sauf le monde sur qui devrait être la faute! Arrêtez de saccager les biens PUBLICS que tout le monde a payé ensemble, mettez vos pantalons et arrêtez de vous comporter comme des enfants gâtés pourris. Après, vous allez peut-être regagner du respect.

Richard dit :
17 août 2014 à 11 h 05 min

Malheureusement pour eux, les employés du secteur public ne font pas partie des ti amis de la classe politique. Ainsi, ils ne bénéficient pas de l'argent des contrats publics pour s'enrichir aux frais des contribuables. Toute cette question des pensions fait bien l'affaire des crosseurs qui peuvent continuer à s'engraisser aux frais des contribuables grâce au PLQ et sa famille de croches.

Pierre Letourneau dit :
17 août 2014 à 11 h 05 min

De quoi parle ton ici au juste ?

- De payé notre fonfonerie a leur juste valeur ? Ça donnerais quoi , $2-3/l'heurs gros max et se pour les 10-12 heurs par mois qu'ils daigne travaillez réellement ? .... NON .

- De baissé leur nombre a un niveau raisonnable ? Sois comme en Grèce ou en Espagne coupez 70% de leur effectif ? ... NON .

- Parlons nous de leur enlever leur indécent avantage , qu 'ils ont soutiré par la menace et l'intinidation depuis des années aux plus irresponsable que eux même , les ripoux (PQ/PLQ) ? ... NON .

- Parlons nous de revenir a la grande noirceur , aux cheaps labor des années 40-60 ? Comme tente de faire croire nos fossile péquistanais , kamarde Asselin en tête ? ... NON .

Nous parlons simplement de sauvé les fond de pensions "non mérité" de nos parasite et se malgré eux , en les recapitalisant , leur faire sortir de leur propre poche quelque dollars voler au peuple ... et rien d'autre et vous voyer leur réaction .....

Bienvenue a Pathétique-Land capital mondial de la bêtise humaine .

Réjean Asselin dit :
17 août 2014 à 11 h 11 min

Nos ti-counes de la droite du Québec rêvent d'un modèle de société ou les conditions de travail reviendraient a l'époque ou les petits boss des bécosses du privé et les pitoyables petits politiciens a leurs services étaient Rois et Maîtres de la république de banane avec en prime un malodorant clergé qui s' occupait de culpabiliser le moindre mouvement de protestation de la part des citoyens qui voulaient changer la donne .

Aujourd'hui , la CAQ et le PLQ de Couillard ont le même objectif celui de faire du Québec une PROVINCE soumise avec une main -d'oeuvre des plus docile et de moins en moins syndiquée ! Le modèle TOYOTA pour le PLQ de Couillard avec des parvenus comme l'insignifiant Bolduc ( un voleur ) et Barette comme '' veudettes '' de ce gouvernement et le modèle Couche-Tard pour la CAQ dont une des grandes '' veudettes '' en économie , Christian Dubé , vient de claquer la porte de cette ridicule CAQ pour s'en mettre plein les poches , . A peine élu il y'a quatre mois le départ de la vedette économique coutera 600 , 000 $ au contribuable alors qu'il touchera un salaire indécent de près de 400 ,000 $ en allant rejoindre Sabia a la Caisse de Dépôt . Sabia , l'homme de l'ancien incompétent en chef du Québec John James Charest . Monsieur Dubé qui voulait jouer de la scie tronçonneuse dans les programmes sociaux du Québec avec la CAQ ne trouve rien d'indécent a toucher une salaire trois fois plus élevé que celui du PM Couillard . Et Le pauvre et ridicule chef de la CAQ , Legault , qui vient encore de perdre une vedette insignifiante après Duchesneau et Barette !

Et bien sûr , François Legault ne trouve rien d'indécent concernant le salaire complétement exagéré des petits boss de la Caisse de Dépôt ! Ce qui est bon pour minou n'est pas bon pour pitou ! Mentalité de la petite droite insignifiante !

Lbrum dit :
17 août 2014 à 11 h 28 min

Je ne connais pas en profondeur le dossier mais dans toute organisation c'est le leader qui doit donner l'exemple. Au Québec , le PQ ami inséparable du syndicat et le PLQ pas beaucoup mieux. L'ère Jean menteur Charest devait faire la job en 2002 ou 2003...mais nous le connaissions sur Jean Charest et non John James Charest. Étant un ancien ami du PQ qui comme tous les autres sont au pouvoir pour eux et non le PEUPLE, j' ai perdu confiance au politicien et je n'avais aucune confiance en M. Couillard... mais ayant été élevé dans la foi catholique... je me prend à rêver qu'au sauveur ( Libérale ) que je n'ai jamais été ...est né. Mais je ne mettrai pas ma mains au feu..... à suivre

Martin dit :
17 août 2014 à 11 h 55 min

Je serais très curieux de voir le profil de personnalité de ceux qui chialent contre les employés municipaux. Venez faire notre travail si c'est si facile... Vous croyez que vous en avez les capacités bien allez-y... Si la vie vous intéresse, venez avec moi patrouiller les rues des villes, ramasser des petits enfants venant de se faire frapper à 60 km/h, trouver des corps en décomposition, traiter avec des morts, tous les problèmes de la société, des endroits insalubres, se tirailler avec des suspects agressifs, avoir à prendre des décisions en une fraction de sevonde, vivre avec du négatif et passer son temps à ce faire juger... J'aimerais bien vous voir après 15 ans de patrouille, accepter qu'on vous enlève vos conditions. Ceux qui critiquent ont-ils déjà eu vraiment besoin de la police dans leur vie, surement pas. N'oubliez pas que ces nous qui vous protégeons et qui assurons votre protection. Peut-être debriez-vous réfléchir avant de vous exprimer. Etes vous seulement au courant en détails du projet de loi 3, surement pas. Et des impacts pour moi et mes 3 enfants, surement pas. 150$ clair par semaine de perte et 5 ans de plis à travailler... ce n'est plus une petite concession. Vous voulez que la corruptipn revienne chez les policiers et non seulement chez les politiciens, bien continuer d'encourager ce projet de loi. Continuez de critiquer et surtoit dormez sur vos 2 oreilles, on va se faire suer à tout gober et vous protéger!!! En passant combien les politiens ont volé d'argent aux citoyens et là vous voukez couper les policiers??? Abérant

diane veilleux dit :
17 août 2014 à 12 h 09 min

J'aurais été surprise de toute autre position de votre part à ce sujet car en matière de relations de travail, le dernier conflit au Journal de Montréal a permis de clairement voir où vous logiez. Moi, moi, moi.

Désabusé dit :
17 août 2014 à 12 h 24 min

Au risque de me répéter, le problème pourrait être vite réglé pour donner un coup de massus rapido presto à ces ... Non, pas fonctionnaire mais ces "stationnaires" parce qu'ils sont stationnés longtemps dans leur tit job grâcement payé par le gouvernemaman.

Mais disons en partant que le résultat du 7 avril dernier démontre qu'en tant que société distincte, nous encourageons fortement ces parasites à nous sucer jusqu'à la moelle épinière !

Parce que la majorité ont décidé de voter pour la "stabilité" et bien arrêter de chialer et vivez avec vos choix de parasite aplaventré !!!

Je reviens avec ma solution à ce problème car tout ce que ça prend et bien c'est un Ronald Reagan des années 80 qui avait rapidement sacré dehors tous les contrôleurs aériens à grand coup de pied au cul et le problème avait été vite réglé.

Mais le problème au Québec, c'est qu'en tant que société d'aplaventristes, personne n'a voulu d'un PKP ou d'un Legault qui on le sait sont "INDÉPENDANT DE FORTUNE" et qui règlerait le problème avec la même vitesse de celle d'un Reagan !

Mais on est au Québec et étant donné qu'on est une majorité de suceux de l'État providence, tout le monde veut garder ses acquis et c'est drôle de voir ici la majorité des blogueux se permettre de chialer contre ces fonctionnaires qui nous disent qu'ils n'ont rien volé ...

Hey ma bande d'imbécile, commencer donc par voter pour ceux qui sont en mesure de faire le ménage au Québec, après ça, vous pourrez venir vous débattre la G ... ici pour venir déblatérer sur vos ptits acquis tant convoités et mamellisés par l'État providence;

Vous êtes extrêmement pathétique avec votre slogan :

Faites ce qu'on veut que vous fassiez (couper dans le gras) mais pas voter pour ceux pour qui on vote !!!!!!!!!! (parce qu'on a trop la chienne de se faire couper !!!)

Vous en faites pitié comme peuple de minables ...

peter murray dit :
17 août 2014 à 12 h 44 min

moi je suis tout a fait d accord avec le syndicat il ne faut pas reculer il faut avancer dans la vie pas de syndicat on travaillerait pour des peanuts avec aucune conditions et avantages sociaux réveillez vous.

Giosling dit :
17 août 2014 à 13 h 17 min

C'est vrai qu'ils n'ont rien volé, ils ont juste rançonné, extorqué, arnaqué, manipulé, etc......

La preuve, tout citoyen qui agirait de la même façon que les syndicats pour obtenir un avantage pécunier se retrouverait en prison.

sososo dit :
17 août 2014 à 13 h 19 min

Quand l'argument premier des syndiqués et syndicats, est de dire au petit peuple, ''y'a eu des politiciens voleur, faque....''

Besoin d'explication? Avec leur super argument... vaseline je vous prie!

Pierre Letourneau dit :
17 août 2014 à 13 h 21 min

@ Réjean Asselin dit : 17 août 2014 à 11 h 11 min

Parlant d'insignifiant , notre expert en se domaine , Kamarade Asselin , nous en sert encore un belle exemple . Dubé n'as pas claquer la porte , il as simplement accepté un nouveau défit a la Caisse de dépôt ou ces compétence serons beaucoup plus utile au peuple Québécois , ne vous inquiété pas , 100 autre a la CAQ ont les compétence pour le remplacer . Bien sur il aurais été surprenant qu'il refuse le salaire mirobolant qui viens avec le poste . Est-ce que , le très péquistanais Rousseau a refusé les prime de départ et les bonus de chez Power Crop , après avoir fait perdre 40 milliards au bat de laine des Québécois ? Bas de laine qui justement a été sauvé par Sébia , bien sur notre petit bullshiteux oublie de nous le rappeler dans son X ièm délire . Et bien non et parions que notre fossile néandertalien Asselin , si il avais quelque compétence autre que de vomir sur les autre , aussi accepterais le salaire du poste . Notre pauvre ti-coune , qui vis dans le dénie et la corruption syndicales depuis toujours , devrais savoir qu'il n'est jamais bon de mordre la main qui te nourrit , en tant que parasite péquistanais , un régime drastique de fond publique est a prescrire pour lui , du moins pour les 4 prochaine très longue années ... ;)

honorable dit :
17 août 2014 à 13 h 23 min

@françois qui affirme que "le temps supplémentaire ne compte pas dans le salaire annuel". Ha Ha, elle est bonne.... Les serpents ont des ailes?

Pierre Letourneau dit :
17 août 2014 à 13 h 32 min

@ Gibo61 dit : 17 août 2014 à 10 h 52 min

Vous voyer bien se que vous voulez voir , mais si les ingénieurs peux scrupuleux du priver charge le triple du prix , ces qu'ils se sont payé (enveloppe brune ) des fonfons et des politique ripoux (PQ/PLQ) , complice de leur magouille ... Ces pas au yeux que vous devriez avoir mal , mais bien a se qui vous sert de tête ... ;)

Gibo61 dit :
17 août 2014 à 13 h 37 min

A Catherine Tremblay, vous ne trouvez pas que vous y allez un peu fort en ce beau dimanche ? Franchement Catherine vous n'y allez pas avec le dos de la cuillere. Quand vous parlez de gerez de l'argent comme vous, ne croyez vous pas qu' il se peut que les syndicats ont deja essayer de gerer l'argent pour les fonds de pension mais que nos employeurs se sont crus etre plus fort en la matiere ? Est ce possible d'apres vous que l'erreur est de leurs parts et non de celle des syndiquers ? Vous savez, quand l'employeur decide de gerer le fond de pension, les syndicats non pas le pouvoir que de suivre la ligne directrice. Donc s'il vous plait, veuillez vous informez avant d'avancer n'mporte quoi. N'oubliez surtout pas que c'est le prive qui a "fourrer" les municipalitees en chargeant le double et le triple des couts associes au travaux qu'ils effectuent que ce soit pour les municipalitees, le gouvernement provincial ou le federal donc il serait tres sage de vous garder une petite gene tant qu'a la reelle valeur du prive. Ce n'est pas moi qui le dit c'est la commission Charbonneau. Vous savez un petit million ici et un petit million la commence a en faire pas mal epais apres plusieurs annees de magouillage. Merci et bonne journee.

P.S. En passant ma chere Catherine, vous n'avez certainement pas aucune connaissance qui travail soit comme policier ou pompier. Si c'etait le cas, pas sur que vous vous epoumoneriez de la meme facon.

Alex R. dit :
17 août 2014 à 13 h 39 min

Bonjour,

J'ai fait quelques voyages, et je suis fière de mon pays, de ma province et de ma ville (Montréal). Je crois qu'il est temps d'effectuer une réflexion logique, rationnelle et remettre en question notre façon de vivre et ce, sans juger notre voisin. Il est facile de critiquer l'autre, de trouver son gazon plus vert.

Je suis extrêmement déçu de M. Martineau qui a une grande responsabilité en étant journaliste, il doit avoir une rigueur intellectuelle afin d'informer adéquatement les citoyens, comme moi, il est au service des gens.

Le débat des régimes de retraite me fait voir qu'il y a un mal profond au Québec, celui du complexe d'infériorité, de la jalousie, de l'immaturité et du manque de rigueur influencés par l'abondance d'information... Il y a des commentaires qui démontrent la sagesse souhaitée en essayant de démontrer et de faire comprendre la complexité de la situation, par contre, d'autre (comme M. Martineau) ce veulent vide et remplis de clichés vendeur et sensationnels... J'ai eu un exposé de trois heures d'un actuaire pour m'expliquer l'impact de la loi 3 sur mon régime de retraite, je vois des journalistes et des citoyens émettes des commentaires sans fondement, ce qui en dit long sur la rigueur intellectuelle.

En résumé, nous vivons dans une société de droit où un contrat a une valeur importante et constitutionnelle. Je crois que le passé doit être respecté et que l'avenir doit être revu afin de respecter l'ensemble des générations...

Finalement, le fonctionnaire n'est pas un esclave, il offre un service comme n'importe quel employé du privé, seul l'employeur change... Est-ce que j'ai un droit sur un employé de Future Shop en ayant acheté un Ipod, non, même si une infime partie de mon achat sert à payer son salaire... Le fonctionnaire n'est pas au service des contribuables, il est à l'emploi de la ville, de la province ou du pays et offre un service aux citoyens en retour d'une contribution monétaire...

Gibo61 dit :
17 août 2014 à 13 h 44 min

A Desabuse. Bien d'accord sacrons tout le monde dehors, policiers, pompiers, employers de bureau (tout le kit). Apres cela mon cher Desabuse, je vous propose de rester chez vous 24 sur 24 car suivant votre raisonnement, tout va etre arreter et il n'y aura plus personne pour payer les taxes. Les routes de votre belle petite ville va etre pleine de trous, l'eau ne sera plus potable et de surcroit les egouts deborderont. La, tout le monde va etre heureux car vous allez avoir un gros 5 dollars de plus par mois pour vos depenses. Felicitations, vous vous l'avez l'affaire. Les pogneux de beignes vont finalement etre dans la rue. Gros bon sens.

Gibo61 dit :
17 août 2014 à 14 h 04 min

Pierre Letourneau dit : 17 août 2014 à 13 h 32 min

Mon cher Letourneau, pour ce qui est de la tete, svp ne parlez pas sans connaissance de cause je vous en prie. C'est plutot vous mon cher qui voit bien ce qu'il veut voir. Il y'a eu plusieurs contrats qui n'ont pas passer par des envelopes brunes mais plutot que ces chers compagnies privees s'en donnent a coeur joie quand vient le temp de soumettre une offre de contrat soit aux villes entre autres. Ne prenez pas tout le monde pour des cruches mon cher monsieur. Contrairement a ce que vous pouvez croire, vous n'etes pas le seul avec un quotient intellectuel legerement superieur a la moyenne ca fa que ...

Gibo61 dit :
17 août 2014 à 14 h 11 min

honorable dit : 17 août 2014 à 13 h 23 min @françois qui affirme que « le temps supplémentaire ne compte pas dans le salaire annuel ». Ha Ha, elle est bonne.... Les serpents ont des ailes?

Ce n'est pas ce qu'il a dit. Il a plutot dit que les heures supplementaires ne comptait pas pour ce qui est du fond de pension. Cela veut dire mon cher honorable que si le salaire annuel moyen d'un policier est de $90.000.00 et qu'il fait en extra un autre $35.000.00 en temp supplementaire, ce temp supplementaire ne sera pas compatibiliser pour son fond de pension. Le fond de pension sera assertis sur le $90.000.00 assumant bien sur que cela est le meilleure salaire annuel (sans compter les heures supplementaires) que le bon policier a recus en moyenne pour ses 5 meilleures annees. Pas plus compliquer que ca. Ca fait que pour les ailes, ont repasseras OK ???

Jacques N. dit :
17 août 2014 à 14 h 13 min

@gibo61

Il semble que vous en ayez manquer des grands bouts de la commission Charbonneau. Si les compagnies privés ont profités du système, c'est parce qu'elles ont eu des complices qui étaient fonctionnaires avec les politiciens. Les ingénieurs chargés de projet, les inspecteurs et surveillants de chantiers de la ville de Mtl qui ont recus des molliers de dollars et des cadeaux étaient tous des fonctionnaires syndiqués de la ville. Si une entreprise privé est capable de frauder le secteur publics c'est qu'il y a un fonctionnaire complice .

bertrand dit :
17 août 2014 à 14 h 14 min

Ne vous fiez pas aux dirigeants syndicaux actuels pour faire comprendre a leurs membres que les villes ,municipalités et gouvernements n ont plus les moyens financiers de payer comme avant. Nous avons vu a la commission Charbonneau quels genres de dépensiers ils étaient, alors ils s imaginent que les villes et autres peuvent faire la meme chose ????? Dommage, car les poissons sont ceux qui paient leur cotisation mensuelle a cette belle gang de vedettes ????? qui dépensent sans se douter du bien de leurs membres. Alors , le syndicats ?????? vous vous doutez ce que j en pense ?????

Yves.g dit :
17 août 2014 à 14 h 22 min

En passant Je suis preneur avec n importe quel fonctionnaire Ou pompier ,policier ou autres Pour avoir leurs job et leurs fonds de pension

Avec tout les avantages Je me rend compte que j ai fait plus qu une erreur de jeunesses À on entre sur le marche du travail

Parce que moi je vais être obligé de travaille jusqu a 65 ans Pour mes vieux jours J attends les offres de fonctionnaires pour changer de job Mais je suis pas capable de le faire 4 trente sous pour une piastre ! Vous allez devoir perdre en condition de travail ,de salaire et d avantages sociaux Êtes vous prêt

Gibo61 dit :
17 août 2014 à 14 h 23 min

En parlant de vomir sur les autres Mr. Letourneau, vous en connaissez quelque chose. Pas capable de debattre sans insulter les gens n'est pas un signe d'intelligence vous savez. Juste de meme en passant. Quand on accuse les autres de quoi que ce soit, il serait prudent de se relire. Le seul fait de dire que et je vous cite " De payé notre fonfonerie a leur juste valeur ? Ça donnerais quoi , $2-3/l’heurs gros max et se pour les 10-12 heurs par mois qu’ils daigne travaillez réellement ? .... NON . indique clairement que vous n'avez aucune idee de quoi vous parlez. Avant de porter jugement, j'ai bien voulu m'assurer que ce n'etais pas seulement une erreur de parcours de votre part. Je doit avouer avec beaucoup de regret d'ailleur que vous n'etes pas tres tres credible mon cher. Ca fait dure votre affaire.

Jacques N. dit :
17 août 2014 à 14 h 46 min

@ André le géant

C'est pour cela que j'ai spécifié "la plupart" Et il y a une grosse différence entre un syndicaleux, un syndicaliste et un syndiqué.

Un syndicaleux ne réfléchi pas et suis la ligne que lui dit de prendre son syndicat, sans essayé de comprendre ou d'analyser la situation. La plupart du temps c'est eux qui font du troubles, et qui sont les moins productifs.

Un syndicaliste connait le dossier, est capable de débattre et défendra toujours le travailleur dans une certaine limite, même s'il est a côté de la track.

Un syndiqués ça paye ses cotisations pas toujours avec joie, et ça se contente de faire son travail sans avoir de problème.

Liette L dit :
17 août 2014 à 15 h 59 min

Réjean Asselin

17 août 11:11

Parlez nous donc maintenant du PQ , de Pauline et leurs grands amis les syndicats !

Pierre Letourneau dit :
17 août 2014 à 16 h 00 min

@ Gibo61 dit : 17 août 2014 à 14 h 23 min

Pauvre ti-pit , vous faite tellement pitié , j'ai presque envie de pleurez (de rire ) .

Vus savez , il y as une énorme différence entre des insultes (lire les délire de Kamarade Asselin) , et de simple constatation et se même si sa fait pas votre affaire .

La vérité choque et choqueras toujours , ces exactement se que devrais se dire les parasite avants de dire des connerie ou de tenté de défendre l'indéfendable .

Imaginé que je sais exactement de quoi je parle et que le fait que je paye dans les 6 chiffre d’impôt et de taxe par années depuis plus de 55 ans m'en donne le droit le plus stricte , comme tous les payeur de taxe au Québec qui son saigner a blanc par ces parasite . Vous n'aimer pas le mot employer , bien allez faire semblant de travaillez ailleurs , ces tout .

mario dit :
17 août 2014 à 16 h 01 min

@ Gibo61 14h 4min Vous dites à Pierre Létourneau qu'il a un quotient légèrement supérieur à la moyenne... FAUX. Pierre Létourneau dit qu'il est membre de Mensa avec un q.i. de 191... donc il ferait partie des gens qui possèdent une intelligence supérieure à 98% de la population mondiale. Qui croire ici???

Gbs dit :
17 août 2014 à 16 h 10 min

Ça me fascine de voir que certains commentaires fait auparavant et ce,d'un côté comme de l'autre frôlent l'hystérie.il y en a que, si n'es pas d'accord avec eux,tu es réellement un moins que rien!

mario dit :
17 août 2014 à 16 h 13 min

Syndiqués, voleurs, gros méchants... Voici une histoire fictive que j'aime bien. Trois garçons se parlent à la fin des classes... Le premier dit: "mon père est le plus vite du monde, c'est un conducteur d'ambulance et quand il roule, personne ne peut le dépasser." Le second dit: "non, c'est mon père le plus vite, il est pilote d'avion, et un avion va beaucoup plus vite qu'une ambulance." Le troisième dit: "c'est mon père le plus rapide de tous, il est fonctionnaire au gouvernement." De lui demander les deux autres, "comment ton père peut-il être plus vite que les nôtres en étant fonctionnaire pousseux de crayon???"

Réponse: "mon père fonctionnaire finit de travailler à 5 p.m., mais il arrive à la maison à 3:30 o.k.???" Humour....

Benvoyons dit :
17 août 2014 à 16 h 13 min

gibo 61 14:11

C'est nouveau votre histoire.

J'ai payé 50 , 50 pour ma pension et oui les heures supplémentaires étaient calculées pour le fond de pension . Ce n'était pas en tant que fonctionnaire mais au privé.

De là ou il a avantage pour l'employé car il y a un calcul pour les meilleures années de travail .

Pierre Letourneau dit :
17 août 2014 à 16 h 17 min

Selon la caricature de Ygreck , les parasite se prépare a une grève général illimité .... YES !

A quand la STIFQ ( Syndiqua des payeur de Taxe et d'Impôts Flouer du Québec) .

En échange d'une légère cotisation vous aurais : - Le droit de parole et de décisions sur tout les table de négociation qui implique vos argents . - Le droit de grève si ont abuse de vos sous . - Le droit de manifestation monstre devant les bureau des autre syndiquas , devant les mairie , les structure inutile , l 'AN , bref devant tous ceux qui parasite votre argents depuis toujours.

Seras fournie : pancarte , auto-collant , casserole , masque , batte de baseball ou hockey selon votre sport préféré , autobus et avocats .... si jamais sa déborde .

Non mais , grève général ,... avec le nombre de cadre qu'ils y as dans notre fonfonerie , ont s'en rendras même pas compte et imaginé les milliards sauvé si sa dure .. YES !

(ps) Le plus illimité possible S.V.P les petit incompris , OK !

Réjean Asselin dit :
17 août 2014 à 16 h 21 min

Concernant Rousseau qui était le grand patron de la Caisse de Dépôt lors la perte scandaleuse de 40 milliards de $$$$ sous le gouvernement Charest nos ti-counes habituels de ce blogue font encore dans la démagogie et le mensonge crasse en essayant d'associer le PQ a Rousseau alors que ce dernier n'avait plus RIEN du profil de l'indépendantiste . Monsieur Rousseau mangeait dans la main de John James Charest quand le scandale de la perte de 40 milliards est survenue . Pour service '' rendu '' Rousseau a été récupéré par la famille Desmarais et Power Corporation les anciens patrons de John James Charest justement !

Michael Sabia fut un patron médiocre chez BCE . Pendant son règne , Bell Canada aura connu les pires années de la décennie alors que le service a la clientèle et l'incompétence crasse de la direction furent un désastre et que ceux qui les ont remplacés a la direction ont été obligés de travailler très fort pour remettre le bateau dans la bonne direction . Sabia reçoit un salaire de 1.4 millions de $$$$ a la Caisse de Dépôt . La rénumération totale des six plus hauts dirigeants de la Caisse de Dépôt a bondi de 22 % - ou 1. millions de $- pour atteindre 7.1 millions en 2013 . Bien sûr le petit nouveau , Christian Dubé , l'ancien maniaque a la tronçonneuse de la CAQ , ne dira mot sur cette aberration . En plus monsieur Dubé aura une retraite en OR ....of course ! Et François Legault itou ! Et Bolduc itou ! Et Couillard itou ! Et Moreau itou ! Et l'immense Barette itou ! Coderre et Labeaume itou !

Pour nos ti-counes de la droite les simples fonctionnaires , les syndicats , les artistes et les BS sont les grands responsables du déclin économique du Québec car le discours nauséabond des dirigeants de la hiérarchie dominante a suivi son petit bonhomme de chemin dans le cerveaux déjà fragilisé de nos ti-counes !

PéPé dit :
17 août 2014 à 16 h 29 min

A tous ceux qui chialent contre les contracteurs en construction qui passent à la commission Charbonneau : c'est qui qui subventionnent les partis politiques ( PQ et PLQ) vous pensez ? La petite enveloppe brune qui se donne aux fonctionnaires et aux ingénieurs n'est rien à comparer de l'enveloppe qui se donne aux partis politiques.

Et pour le commentaire de Jacques N.

Un syndicaleux ne réfléchi pas et suis la ligne que lui dit de prendre son syndicat, sans essayé de comprendre ou d’analyser la situation. La plupart du temps c’est eux qui font du troubles, et qui sont les moins productifs.

Un syndicaliste connait le dossier, est capable de débattre et défendra toujours le travailleur dans une certaine limite, même s’il est a côté de la track.

Un syndiqués ça paye ses cotisations pas toujours avec joie, et ça se contente de faire son travail sans avoir de problème.

100% d'accord avec vous

Pierre Letourneau dit :
17 août 2014 à 16 h 30 min

Euh .. ces pas justement après ou durant une grève général que la Grèce a déclaré faillite et mis a la porte 70% de ces fonfons ?

Pierre dit :
17 août 2014 à 16 h 36 min

Je ne comprends pas cet acharnement à demeurer dans un emploi qui ne nous plait pas. Si les conditions de travail ne nous plait plus pour quelque raison que se soit, on démissionne et on se trouve un autre emploi qui répond à nos besoins fondamentaux.

Pierre Letourneau dit :
17 août 2014 à 16 h 48 min

Je suis peut-être un éternel optimiste , mais je me refuse de croire que une infime minorité d’extrémiste syndicailleux , de parasite , réussisse comme au printemps minable , a foutre le bordel et fasse perdre tout ces acquis au travailleur honnête et compétant , mais en surpopulation , dans notre fonction publique . Je reste persuadez qu'une large majorité d'entre eux son prêt a payé un peux de leur poche pour sauvé leur font de pensions .

Allez faite vous entendre , avants de tout perdre au nom d'une minorité de paresseux .....

Après la confrontation ils seras trop tard et vous le savez bien , vous ne pouvez que perdre .....

Nous non plus ont as rien voler , ont se fait voler ....

steven dit :
17 août 2014 à 17 h 23 min

À André le Géant: Tu me suggère de baisser mon salaire et de me faire un budget et diminuer mon train de vie. Tu connais quoi de mon train de vie, comment sais-tu si je fais ou non un budget, que connais-tu de ma situation financière personnelle en tant que haut salarié? Comme plusieurs sur ce blogue tu écris pour......écrire sans aucune espèce de fonds et de substance sur ce que tu avances. Au fait si personne émettrait d'opinion tu n'aurais rien à dire comme la grande majorité des grands savant d'estrade ici. Mon salaire est payé par le secteur privé, une société non public. Donc mon argent ne provient pas du gouvernement provincial, fédéral, municipal, rural et surtout dieu merci syndicale et allouette. Les actionnaires ne font pas les frais de mon salaire et bonus annuel lorsque les conditions économique le permettre. Car la société pour qui je travaille n'a qu'un seul actionnaire. Je n'ai pas de fonds de pension et à voir ce que je vois aujourd'hui j'en suis très très heureux. Si je me plante dans la gestion de mon REER car c'est tout ce que j'ai alors je ne pourrai pas faire comme tout ceux qui ne s'occupe de leur affaire et ensuite accuse les autres quand ça va mal. Ce n'est pas parce que les chefs syndicaux disent qu'ils ont dans le passé laissé tomber des augmentaiton de salaire pour une plus grosse pension qu'oil faut croire cela. J'ai appris qu'il ne faut jamais croire les politiciens, les représentant syndicaux et les journalistes qui ne posent pas les bonnes questionset qui pensent bien nous informers.

steven dit :
17 août 2014 à 17 h 57 min

À tous les chef syndicaux et ches des alliances syndicales, aux syndiqués et autres qui les supportent sans vraiment comprendre que le défi auquel la province est face en terme de régime de retraite publique à tous les niveaux de gouvernement de la province devraient arrêter de chialer, d'écrire des conneries sans substances seulement pour insulter ceux qui ne pensent pas comme eux. Je vous invitent tous à lire la presse de ce jour et plus particulièrement l'article sur les régimes de retraite au Québec, USA et Europe. En terme de moyen de pression on fait dure en maudit comparé aux autres régions du globe et liser bien car même les syndicats étrangers sont très surpris de nos moyens de pression en vandalisant la propriété de l'État c'est à dire le bien commun qui appartient à tous les Québécois syndiqués ou non, ayant un régime de retraite ou non, payant des impôts ou non. Mais c'est vrai au Québec on est distinct des autres....on est des h....de sauvage qui ne connaissent rien d'autre que l'intimidation et les syndicats justifie leurs actions sur une décision de la cour suprême qui n'empêche pas les moyens de pressions. Ce que les grands leader syndicaux ne disent pas c'est que la cour suprême n'a jamais dit que vandaliser le bien commun est un moyen de pression acceptable. C'est là que l'on s'aperçoit que l'expression bien connu que la "Justice est aveugle" prends tout son sens et que quand cela fait l'affaire de certaines personnes disont dans le cas présent les syndicats alors ils interprètent la permission de faire des moyens de pression de façon très large. Lorsque l'on rendu à interpréter de façon aussi large pour se justifier c'est que l'esprit doit être assez étroit. Non?

Gibo61 dit :
17 août 2014 à 18 h 10 min

A Jacques N, sans vouloir vous offusquez je crois plutot qui avez tomber endormis de temp a autre et je ne peux certainement pas vous en blamez. Souvenez vous un peu que les compagnies de constructions entre autres s'organisaient pour faires des soumissions qui etaient arranger entre eux. Meme chose pour ces chers compagnie d'ingenierie. Je ne veux surtout pas vous enlevez que surement il y'a des tetes dirigeantes dans certaines unions qui s'en donnent a coeur joie. Je ne suis naif a ce point. Tout ce que j'essais de convier est le fait que avec ou sans union dans le decor, je persiste a croire que les villes avec leurs "managers" qui ne sont affilliez a quelques unions que ce soit ont tout simplement bousiller la job et ils essaient de mettre ca sur les dos des grosses mechantes unions. Il y'en a une maudite gang qui doivent se regardez dans le mirroir. Pour ce qui est de votre commentaire regardant le fait que si le prive est capable de frauder le secteur publique, c'est qu'il y'a assurement un fonctionnaire dans les parages, vous n'avez pas tout a fait tord. Le probleme est que ce fonctionnaire est 99% un cadre et non un syndiquer. A la prochaine chicane.

Désabusé dit :
17 août 2014 à 18 h 24 min

Gibo61 dit :

17 août 2014 à 13 h 44 min

A Desabuse.

"Les pogneux de beignes vont finalement etre dans la rue. Gros bon sens."

T'as tout compris mon Gibo ... Le gros bon sens !!!

Michel Lalonde dit :
17 août 2014 à 18 h 44 min

Chers journalistes, arrêter te mettre le feu dans l'opinion publique et faite plutôt votre métier convenablement en écrivant des articles impartial sur les deux côtés de la médaille. Sinon votre journal en deviendra un à potin.

Pierre Letourneau dit :
17 août 2014 à 19 h 06 min

@ Réjean Asselin dit : 17 août 2014 à 16 h 21 min

Tiens notre kamarade Asselin qui tente encore de réécrire l'histoire .....

Rousseau un libéral ... lol mdr ...

Je savais pas que les anti-dépresseur causais des hallucination et de la démence , faite gaffe kamarade bullshiteux . ;)

Gbs dit :
17 août 2014 à 19 h 07 min

On entend très souvent l'expression: obtenu par la négociation.jamais obtenu sous la menace,ou en ne donnant plus le service, ou en prenant des personnes pas du tout impliquées dans les Négociations en otage pour que ça aille plus vite.et ça pourrait peut-être encore se produire?

Robert Doucet dit :
17 août 2014 à 19 h 20 min

A voir les commentaires des anti-syndicalistes,ont dirait une gang de BS qui critique quand le prix d une caisse de bière augmente,Les employés qui travail dans le public ne coute vraiment pas si cher, car 45% de leur salaire retourne en taxes et impôt donc a leurs employeurs ,contrairement a certain privé qui paie en dessous de la table et toute les magouille des firmes de génie conseil,cartel des vidanges de l asphalte et compteur d'eau,je suis aussi citoyen,je paie pour la taxe scolaire,les congés parentale et garderie ,et pas d'enfant,, sa s'appelle vivre en société,notre convention (cols bleus) a été signé en 2012,de bonne foi,avec une augmentation passant de 30% a 45%,pour la participation des employés,et un partage du déficit après 2012 en plus de cotiser a un fond de réserve pour le déficit,sa s appelle de la négociation, le projet de loi 3 est la méthode hitlérienne qui vas semer le chaos

honorable dit :
17 août 2014 à 19 h 54 min

@Gibo61, que je sache, ce temps supplémentaire est effectivement comptabilisé pour déterminer le montant de la pension.

marc dit :
17 août 2014 à 20 h 05 min

Bravo,bravo et un gros bravo de dire les vrais choses.

Mario Lepage dit :
17 août 2014 à 20 h 06 min

Belle bande de naifs... Premièrement, ce ne sont pas les mêmes syndiqués qu'en 1974... Trouver moi un pompier de cette époque encore actif en 2014! Le gouvernement accorde de généreux salaires et d'excellentes conditions aux policiers pour une bonne raison: vous matraquer lorsque vous sortez dans la rue pour manifester votre mécontentement face à leur incompétence... De plus le petit peuple donne le statut de héros aux pompiers et policiers.. Faites-vous une raison bon Dieu!!! De plus, si le gouvernement légifère pour se mêler des fonds de pensions avec l'appui de la plèbe et des chroniqueurs à la Martineau, attendez-vous à ce qu'il fasse de même avec vos propres fonds de pensions provincial et fédéral dans un avenir rapproché! Les économistes des journaux à potin oublient de vous dire que ce sont leurs amis du régime qui vous font croire que nous sommes tous responsables de la dette quand ce sont les gens de ce régime qui ont emprunté et déboursé NOTRE argent et tentent de nous faire porter l'odieux de leur incompétence!

Mario dit :
17 août 2014 à 20 h 53 min

@Martine Blais

Un jour j'ai personnellement vu deux fonctionnaires seniors "cr...sser" une machine à café par terre en hurlant à qui voulait l'entendre "qu'au bureau, nous autres, l'osti de café est gratuit...c'est pas comme icitte, gang de colons".

C'est l'image que je garderai pour toujours de 95% des fonctionnaires.

Rob dit :
17 août 2014 à 21 h 16 min

M.Martineau est bien silencieux pendant ce débat. L'exemple parfait de la personne qui start la m... et qui rit dans sa barbe après. Et dire qu'il va être plus présent à LCN. Vite, regardons RDI.

Mbrazeau dit :
17 août 2014 à 23 h 12 min

J'aimerais bien connaître les conditions de retraite des députés qui souhaitent adopter le projet de loi 3. J'espère que ce projet de loi s'appliquera également à eux, ces privilégiés.

audrey dépault dit :
17 août 2014 à 23 h 27 min

Pourquoi ces syndiqués ont si peur de payer au moins 50% des primes de leur fonds de pension. Si la différence actuelle est vraiment une forme de salaire (comme vous le prétendez). mais négociez pour que cette différence vous soit donnée en salaire sur votre paye de chaque semaine et elle servira à payer cette portion additionnelle de prime pour votre fonds de pension. Et en plus. le tout est déductible d'impot. Et plus personne ne dira que vous ne payez pas votre part pour ce fameux régime de pension. On dit que le calcul vaut le travail.

Les fonctionnaires provinciaux paient eux à 50%, est-ce qu'ils s'en plaignent. Certaines villes ont déjà négocié ce partage. il y a quelques années, elles ne seront pas touchées avec ce projet de loi.

Mais en plus, il devrait y avoir un nombre déterminé d'années pour toucher une pension de retraite. Jamais plus que le nombre d'années que l'on a consacré au travail. C'est là, le plus gros problème. ce nombre illimité d'années d'indemnités.

André le Géant dit :
17 août 2014 à 23 h 47 min

"francois450 dit : Tu me trouveras une job dans la fonction publique où d’une shot l’employé double son salaire en ayant une promotion. Il n’y en a pas. Un agent de police ne devient pas directeur d’une shot. Il passe par sergent et ainsi de suite avec une augmentation de 11% par grade. Même chose pour les pompiers les cols bleus et blancs. Ils montent les grades un par un après quelques années à plusieurs années entre chacun."

Dans plusieurs cas, l'employé reste coincé dans son poste parce que son patron ne l'aime pas (s'il est délégué syndical, par exemple). Et la sécurité d'emploi devient de plus en plus rare.

André le Géant dit :
18 août 2014 à 0 h 04 min

"honorable dit : Les serpents ont des ailes?"

Non, mais à l'époque des dinosaures, certains reptiles possédaient des ailes sans plumes et s'en servaient pour planer. Bonne journée.

André le Géant dit :
18 août 2014 à 0 h 23 min

"Réjean Asselin dit : Concernant Rousseau qui était le grand patron de la Caisse de Dépôt lors la perte scandaleuse de 40 milliards de $$$$ sous le gouvernement Charest nos ti-counes habituels de ce blogue font encore dans la démagogie et le mensonge crasse en essayant d’associer le PQ a Rousseau alors que ce dernier n’avait plus RIEN du profil de l’indépendantiste . Monsieur Rousseau mangeait dans la main de John James Charest quand le scandale de la perte de 40 milliards est survenue ."

Le vrai scandale de la CDP: Mario Dumont avait prévenu lors de l'élection de 2008 que le déficit serait de 30 G $. Jean Charest, qui savait que Dumont sous-estimait ce déficit, a toujours refusé de répondre à la question durant la campagne électorale.

De plus, la CDP avait reçu plusieurs avertissements qu'elle se dirigeait vers un désastre plusieurs semaines, sinon plusieurs mois avant que la bombe n'explose. Sans grande surprise, le Québec est la province qui a subit la plus grande perte.

danny dit :
18 août 2014 à 0 h 35 min

je ne suis pas apres le fonctionnaire qui est en greve car la plus par du temps si il ne reste pas chez lui c'est les gros bras de sont syndicat qui vas l'empechez d'allez travaillez lors d'une journee de greve decidee par la majoriter des participant d'un meeting ou la ligne du syndicat est deja toute tracee tous sa pour dire que oui les syndicats on fait beaucoup de bien mais autant les patrons tennait leurs employers en otages au debut du siecle passer autant les syndicats tiennent les patrons en otages en se debut de siecle

André le Géant dit :
18 août 2014 à 0 h 37 min

"steven dit : À André le Géant: Tu me suggère de baisser mon salaire et de me faire un budget et diminuer mon train de vie. Tu connais quoi de mon train de vie, comment sais-tu si je fais ou non un budget, que connais-tu de ma situation financière personnelle en tant que haut salarié?

Je ne connais absolument rien de vous. Dans votre commentaire original (voir citation ci-dessous), vous vous êtes permis de conseiller les travailleurs comment mener leur vie, soit d'accepter des baisses de salaires et de pensions, de vivre avec ces conséquences et d'essentiellement de se la fermer. Vous avez certainement droit à vos opinions mais je constate que vous n'aimez pas qu'on vous rende la politesse. Bonne journée.

steven dit : 16 août 2014 à 18 h 46 min En tant que haut salarié (et mon salaire je ne le vole pas mais le gagne le plus honnêtement du monde) je paie plus que ma part de taxe et impôt et j’ai mon maudit voyage de devoir encore payer pour des gens qui sont gras dure grâce à l’ensemble des taxes et impôts de tous les québécois haut salariés ou non. Ce n’est parce que nos politiciens passés tant Libéral que PQ qu’ils n’ont pas su se tenir debout devant les revendications syndicales qu’aujourd’hui nous devons payer pour leur manque de jugement et de vision. Les temps changes et comme dans n’importe quoi tout contrat peu être revue dans l’intérêt général et non seulement l’intérêt du bien de certains privilégiés. Par contre je suis contre le fait d’annuler l’indexation des pensions à ceux qui sont déjà à leur retraite. Pour les autres, alors faites comme tous ceux qui n’ont pas de régime de retraite et faite vous un budget et vivez selon vos moyens et non selon ce que vous pensez recevoir dans le futur.

Alain Thomas dit :
18 août 2014 à 0 h 54 min

@ audrey dépault , si vous avez suivi le débat et les déclarations des syndiqués et si vous vous informiez, vous auriez entendu que TOUS les syndiqués sont bien d'accord pour le partage 50/50, d'ailleurs les pompiers de Montréal cotisent plus que 50%, d'accord aussi pour augmenter leurs cotisation, mais c'est la loi sur les régimes de pensions qu'il faut amender parce qu'elle limite ce que tous peuvent épargner dans leur fond de retraite. D'accord aussi pour faire un an ou deux de plus pour laisser fructifier les sommes dans les fonds.

Ce que les syndiqués ne veulent pas, c'est l'effet rétroactif. Les retraités ne peuvent revenir et faire des années supplémentaires. Le contrat de travail qui les concernait est consommé, le code civil et le code du travail s'appliquent. On ne peut revenir sur un contrat signé par le passé. Pour le présent et l'avenir, pas de problème. Pourquoi certaines municipalités tiennent-elles tant à l'effet rétroactifs? Je vous l'explique.

Pour votre information, il y a un nombre d'années minimum avant de pouvoir toucher leur retraite. Par contre si on légifère pour limiter le nombre d'années au nombre d'années de travail, dans le publique comme dans le privé, je crains que le privé soit durement touché. En plus, après 32 ans de travail et de cotisations, juste les intérêts composés rapportent plus que ce que le retraité reçoit. Les municipalités l'ont vu. Elles ont avantages à mal gérer leur part de fonds de retraite pour maintenir un déficit et ainsi éluder de payer. Les municipalités voit une nouvelle forme de financement de leurs dépenses comme un abri tempo à 300 000$ pour Coderre et un Amphithéâtre à 400 millions pour LaBeaume.

Alain Thomas dit :
18 août 2014 à 2 h 04 min

@ audrey dépault , j'ajoute une autre piste de solution. Tenant compte qu'en 1983, les employés de la fonction publique ont subit des coupes de salaires et avantages de 21% pour les mêmes raisons que certaines municipalités nous servent aujourd'hui. Elles avaient promis de gérer les fonds et les économies créées par les coupes en bon père de famille. En 2014, on en est au même point, parce que les municipalités ont dépensées sans compter et ont pris des congés de cotisations pour dépenser plus.

Solution? Que le loi oblige les municipalités à déposer leur part de cotisation, sans possibilité de congé, à la Régie de rentes du Québec qui aura le dernier mot pour les placements de la partie employeur. La partie employé devrait aussi faire un rapport annuel à la RRQ qui devrait avoir le droit de mise en tutelle si la part employé est mal gérée.

Désabusé dit :
18 août 2014 à 5 h 50 min

Robert Doucet dit :

17 août 2014 à 19 h 20 min

"A voir les commentaires des anti-syndicalistes,ont dirait une gang de BS qui critique quand le prix d une caisse de bière augmente,Les employés qui travail dans le public ne coute vraiment pas si cher, car 45% de leur salaire retourne en taxes et impôt donc a leurs employeurs ,contrairement a certain privé qui paie en dessous de la table et toute les magouille des firmes de génie conseil,cartel des vidanges de l asphalte et compteur d’eau,je suis aussi citoyen,je paie pour la taxe scolaire,les congés parentale et garderie ,et pas d’enfant,, sa s’appelle vivre en société,notre convention (cols bleus) a été signé en 2012,de bonne foi,avec une augmentation passant de 30% a 45%,pour la participation des employés,et un partage du déficit après 2012 en plus de cotiser a un fond de réserve pour le déficit,sa s appelle de la négociation, le projet de loi 3 est la méthode hitlérienne qui vas semer le chaos"

Ah ouin ? Les fonctionnaires ne coûtent pas cher dû au fait qu'ils retournent 45 % de leur impôt et taxes à l'État ??? Mais c'est bien l'État qui paye leur salaire non ?

C'est comme si je prêtais 100 $ à un ami mais qui finalement ne m'en rembourserait que 45 %. Really good deal non ???

Et il est là le noyau majeur du problème au Québec. 500 000 fonctionnaires ... oui oui ... 500 000 qui nous coûtent une fortune pour une province comptant 8 millions d'habitants et qui en comparaison avec Toronto ou New York possède 10 fois plus de rond de cuir ...

Distinct Society we call !

Steve P dit :
18 août 2014 à 6 h 11 min

Honorable

Vous avez raison le temps supplémentaire est comptabilisé pour le fond de pension !

Yves.g dit :
18 août 2014 à 6 h 45 min

Bon bien Aucun fonctionnaires sur ce site

Aucun m a offert d échanger son travail avec le mien ! Bon bien je vais aller travaillé Pour continuer à payer une partie de leurs fond de pension Et ce jusqu a 65 ans Comme M Denis Côté disait Ben oui probablement un jours d ici 65 ans Je serai grand père .......mais au travail Pour que les pépés policier restent a la maison Trop vieux pour travaille Pompiers et policiers Les seuls grand- pères retraite à 55 ans a la maison Les autres grand-pères vont travaillés pour que Les grand- pères rois restent a la maison Le 1% de la population ..... À la maison

Abusé dit :
18 août 2014 à 8 h 04 min

On n'a rien volé... NON! On a extorqué... c'est pas du tout pareil...

Pierre Letourneau dit :
18 août 2014 à 8 h 21 min

A lire nos petit restant de dépendantiste péquistanais , sa fait con-sans-suce (consensus) , ils nous prévoie le chaos , un printemps minable prise 2 , un automne chaud , le retour de la grande noirceur , du cheap labor , la fin des temps quoi , y veule "LEUR" nanane (argents du peuple) et ils l'aurons .... Parions qu'ils sont a astiqué leur casserole , salivant a l’espoir de gagner quelque % de vote avec l'arme anarchique et la désobéissance civile , ben quoi , sa as marché au printemps minable se dise t' ils ....

La grande question est , notre fonfonnerie serais t' elle aussi naïve que nos étudiants ? Ne vois t' ils pas le sapins style Baobabe , venir (et sans lubrifiant s.v.p ) . Nos parasite promette une grève général illimité ... Parions que ces exactement se que veux notre PM , imaginer les centaine de millions sauvé , sans aucune perte de service .... Parions que si elle n'est , disons , pas assez illimité ils les mettras tous en look-out , renflouant de se fait les caisse de l'état en un seul mandats .

Y as pas a dire , notre fonfonerie national , du moins leur syndicailleux , a le don de se mettre dans la M ..... de tout les coté ils sont déjà , les grand perdant ..... ;)

Pierre Letourneau dit :
18 août 2014 à 8 h 34 min

Et dire qu'une simple négo , de bonne fois , aurais tout réglé en une fin de semaine ....

Des fois je me demande si quelque chef parasite (syndicailleux) non pas des "intérêt" dans quelque manufacture de pancarte .... d'agir de façon aussi irresponsable face a leur membre , je ne serais pas du tout surpris . Ils doive probablement se magasiné une carrière politique au restant de PQ ..... A voila !

Steph dit :
18 août 2014 à 9 h 21 min

C'est comme la semaine passée, un retraité montrait son rapport d'impôts, pour montrer qu'il n'était pas riche. Monsieur avait travaillé 30 ans et avait pris sa retraite à 49 ans... il se plaignait de manquer d'argent.

Se rend-t-il compte que ses enfants, parce que lui n'a pas été capable de travailler un 10 ans de plus, par exemple, risquent d'être obligés de travailler 20 ans passé l'âge à lequel il a pris sa propre retraite?

m.langlois dit :
18 août 2014 à 9 h 30 min

Dommage que la merveilleuse classe politique aie réussi a divisée la population ...en divisant comme ça ; "ben" on oublie les vrais affaires ... la corruption , et les vols flagrants et permanents qui se produissent années apres années chez nos politiciens ....quand "ça" brasse chez un parti ; on montre la porte a la ministre ou sous ministre esperant que la population oublie rapidement avec les temps ....les médias eux et M.Martineau en tete cherche seulement le discours populiste ...si j'écris ça ou ça mes colones ont plus de popularitées... donc la rigueur, et la recherche sur un sujet est assez limitées ...d'ailleurs qui peut prétendre connaitre tout sur tous les sujets ??? Mais avoir une tribune comme celle-la a tous les jours impliques de grande responsabilités ...quand M.Martineau écrira des anneries sur un sujet que vous connaisser vous comprendrez ....(ps. évidemment y a pas juste M.Martineau ...) Le débat est beaucoup trop vaste pour ce genre de tribune ...Mais seulement rappellez-vous qu'avec ses défauts ,ses erreurs, et malgré son manque de popularité un syndicat a le role de Robin des Bois dans la société ; prendre au plus riche et redistribuer le plus possible ...mais ça les gens qui ne sont pas syndiqué et surment un peu jaloux ne le vois pas ...encore moins un scab comme M.Martineau qui a écris dans le journal pendant la greve des journaliste ...pour que un tres riche comme M.Péladeau ...en donne un peu plus aux journalistes en général....vous voyez les leçons que M.Martineau lancent souvent sous le nom de l'opignion ...son souvent teinté d'opurtuniste , mais surtout populiste ...pour la véritée et pour l'ethique on repassera ....p.s.je suis pompier depuis 24 ans et ceux qui ne savent pourquoi nous avons de plus petite carriere ... je ne suis pas certain que vous voulez d'un pompier de 55ans qui aura a sortir votre enfant par l'echelle en pleine nuit .... car meme si s'est pas a tous les jours cela arrive encore ....

marie josée dit :
18 août 2014 à 10 h 01 min

Les régimes de retraite à prestation déterminés sont incontrôlables, imprévisibles et extrêmement coûteux. Il est irresponsable de garantir des grosses retraites dorées dans le monde actuel oû la grande majorité des gens n’ont aucun fonds de pension.

Plusieurs pays, dont la Suède, ont des régimes à cotisations déterminés qui respectent la capacité de la population. Chacun s’ajuste selon les épargnes accumulés de leur fonds et les gens n’ont pas à payer pour les variations. L’employeur et l’employé paient 50% et la rente dépendra des rendements du fonds; simple et respectueux des autres.

Serge dit :
18 août 2014 à 10 h 11 min

Ca prend du changement. On doit arreter de rétèter les memes erreurs. Qu'on se tienne debout. Y peuvent bien mettre des collants partout les bébé gatés, moi ca m'impressionne pas du tout. SVP M.Couillard, tenez-vous droit, vous avez notre appui!!!

Robert Doucet dit :
18 août 2014 à 10 h 27 min

Désabusé dit ``C’est comme si je prêtais 100 $ à un ami mais qui finalement ne m’en rembourserait que 45 %. Really good deal non ??? : Faux c'est comme si vous payez quelqu'un pour un travail a 100 $,et qu'il vous en remet 45$,car le travail n est pas un emprunt mais un du

Steven dit :
18 août 2014 à 10 h 55 min

André le géant me réponds et me dit: "Je ne connais absolument rien de vous. Dans votre commentaire original (voir citation ci-dessous), vous vous êtes permis de conseiller les travailleurs comment mener leur vie, soit d’accepter des baisses de salaires et de pensions, de vivre avec ces conséquences et d’essentiellement de se la fermer. Vous avez certainement droit à vos opinions mais je constate que vous n’aimez pas qu’on vous rende la politesse. Bonne journée." M le géant,il y a une chose que vous oubliez dans ce débat c'est que si on parle de la loi 3 ce n'est pas à cause de ma situation de retraite à moi mais bien de celle des policiers et pompiers municipaux payés avec nos taxes et impôts.En tant que payeurs de taxes comme tous les autres peut importe leur niveau de revenue j'ai mon mot à dire car il est question de l'argent des contribuables dont je fais partie alors que ma source de revenue et peu importe ma situation financière n'a rien mais absolument rien à voir dans ce débat. Si je vivais grâce aux impôts et taxes des contribuables votre commentaire serait pertinent. Mais ce n'est pas le cas, Donc si vous commentez faites le de façon à apporter votre opinion sur le débat et non sur la personne car je n'ai aucune leçon à recevoir de personne sur la façon de gérer mal ou bien mes finances. Bonne fin de journée à vous aussi. Une petite suggestion d'idée à débattre, que pensez vous de l'article d'hier dans la presse qui compare les régimes publique de retraite, les moyens de pressions de nos vaillants syndicaliste, les commmentaires sur leur droit de la cour supreme et la meme situation au USA et Europe? Moi je me suis pronounce sans attaqué la personne. Etes-vous capable de commenter un sujet ou simplement faire du miroir est le max que vous pouvez faire?

JPBouchard dit :
18 août 2014 à 11 h 06 min

Steph...(9:21)

Maudit bon point! La retraite à 49...ou 52 ans, ça ne devrait pas exister.

C' est du VOL pur et simple. Imagines...Être à la retraite plus longtemps que tu as travaillé...

JPBouchard dit :
18 août 2014 à 11 h 09 min

Pierre Létourneau...( Et dire qu' une bonne négociation aurait tout réglé...)

Voilà!

Mais tout comme son jumeau PQ qui voulait une charte attaquable, le PLQ veut faire le show.

Une négociation sur un code vestimentaire aurait tout réglé.

JPBouchard dit :
18 août 2014 à 11 h 10 min

J' oubliais Pierre...PQ = PLQ.

Même errements dans leur mentalité.

Bonpayeur dit :
18 août 2014 à 12 h 49 min

Ville de Chateauguay , Rive Sud de Montréal .

S'il serait possible j'enverrais une photo avec les autos patrouilles où il ne reste presque pas un pouce carré sans être barbouillée . Sans parler de quelques unes boue inclue .

Devant le poste de police c'est une rue à deux voies . Il y a en moyenne 10 autos stationnées en ligne dans la voie de droite . Interdit de stationner pourtant !

Je ne cours pas du tout les contraventions , j'en ai eu une depuis les 40 dernières années .

MaIs .....si un Bozo m'en donnerait une pour une raison , je vais contester car je ne connaissait l'autorité qui me l'a donné et le véhicule qui me prouverait que c'est un agent de la paix !

ID Ologie dit :
18 août 2014 à 13 h 01 min

@ Alain Thomas,

"Solution? Que le loi oblige les municipalités à déposer leur part de cotisation, sans possibilité de congé, à la Régie de rentes du Québec qui aura le dernier mot pour les placements de la partie employeur."

Vous dites ça comme si les villes n'étaient pas déjà tenues de cotiser, comme si elles pouvaient décider comme ça sans raison de ne pas cotiser... Ce n'est pas comme ça que ça se passe. Si je ne me trompe pas, les clauses font qu'un employeur n'est pas obligé de cotiser SEULEMENT si le fonds est en situation de surfinancement (au-delà d'un certain pourcentage au-dessus de l'auto-suffisance qui est 100%). Est-ce que ce pourcentage devrait être revu? Peut-être. Mais d'exiger que les villes contribuent au régime PEU IMPORTE son état de santé (même s'il est surfinancé à 200% par exemple) c'est complètement ridicule et irresponsable en plus, compte tenu de la nature d'un fonds de retraite.

Parce que considérez une chose... Quand le fonds est déficitaire, vous clâmez que c'est à l'employeur (nous, payeurs de taxes) de le remettre à flot. Sauf que si vous obligez l'employeur à contiser constemment, même en surfinancement de fonds, ne serait-il pas alors logique que l'employeur puisse reprendre cet excédent? Parce qu'un régime dont le financement se maintient 100%, garantie votre retraite. À 200%, vous n'aurez pas plus. Ça va être de l'argent qui dort dans le fonds, inutilement stocké là.

C'est ça le but d'avoir un pourcentage maximum de financement du fonds. D'empêcher l'excès inutile et d'assurer le non-déficit. Au-delà de 115% de financement (le taux actuel, je crois), l'employeur n'est pas tenu de cotiser. Est-ce que l'on devrait mettre ça plus haut? Probablement.

Je suis d'accord pour dire que la rétroaction est exagérée. Sauf que d'exiger que l'employeur cotise peu importe l'état du Fonds l'est aussi.

Carl dit :
18 août 2014 à 13 h 52 min

@Alain Thomas

Moi j'en ai une autre solution, faites comme vos voisin payeur de taxes et faites vous-même votre fond de pension avec le salaire que vos voisins payeur de taxe vous payent. ce que vous obtenez à votre retraite ce ne sont pas vos cotisations, c'est les contribuables qui vous font vivre.

Steph dit :
18 août 2014 à 14 h 07 min

Le gros problème, pour employer une image, c'est que ces travailleurs payaient pour une pension de 800$ alors qu'ils s'en versaient une de 1000$...

Et là leurs successeurs viennent de leur dire qu'il y a un manque à gagner et qu'ils ne veulent pas être les seuls à en faire les frais, et ces pensionnés à 1000$ qui ont payé pour 800$ ne sont pas content qu'on leur refile une partie de la facture de leur manque de vision...

Bert dit :
18 août 2014 à 20 h 16 min

@apouchkine---Cinq ans à Paris, tu n'as vu aucune manifestation, ni entendu les slogans des syndiqués, soit que tu ment ou que tu es un aveugle que ne veut pas voir, ou un sourd qui ne veut pas entendre. Pour les äneries place tes textes devant un miroir.

Alain carrière dit :
18 août 2014 à 21 h 40 min

Je pense que Martineau ne connait rien aux fond de pensions et qu'il doit plutôt se concentrer aux choses qu'il connaît minimalement ou il doit joindre la caisse de dépôt si il a une compétence dans le domaine et vraiment nous en faire profiter mais je ne crois pas qu'il ait quelques compétences que ce soit en finance c'est tout simplement un brasse marde Manuel qui veut attiser le feu c'est comme ça qu'il gagne sa vie, demain ça sera les vaporettes il sera contre malgré qu'il fume des mégas cigares c'est n'importe quoi

Martin Légaré dit :
18 août 2014 à 23 h 06 min

Que c'est décourageant de voir tout le monde faire du syndicat bashing, préconiser le nivellement par le bas et mettre tout le monde dans le même panier. Moi j'en ai pas un alors personne ne doit en avoir! J'ai connu de nombreuses négociations au fil de mes trente ans de carrière. J'en ai donc vu des gars qui claquaient après un an de retraite car notre plan de pension était pourri a l'époque et courir les quarts de nuit a 60 ans était loin d'être idéal. On voyait le salaire du privé monter en flèche, mais nous, nous préconisions la prudence et renoncions a plusieurs avantages pour bonifier notre retraite. J'ai planifié celle-ci pendant 30 ans et voila que tout ce qui avait été promis, conclu et signé n'est plus un acquis car nos bon élus ont géré les plans de pension sans vision ou planification a long terme et pris congé de contribution les bonnes années... qui paie maintenant ? Dois-je retourner travailler maintenant ? Si on m'avait dit qu'on déchirerait mon avenir, je serais resté plus longtemps au travail, même si cela devenait difficile avec mon fils handicapé. La si je retourne au travail, je devrai tenter de trouver un travail qui paiera suffisamment pour compenser ce que l'impot m'enlèvera avec ma retraite... bref tout un défi ! Vous voulez me couper ma retraite, parfait redonnez-moi mon poste et mon plein salaire... pis la les jeunes devront attendre pour avoir un job et ça chialera encore !Tout ce débat me donne mal au cœur !

Claude B. dit :
18 août 2014 à 23 h 07 min

Alain Carrière

Mon chum , t'as juste a de revirer de bord. Vas voir ailleurs !!!

Désabusé dit :
19 août 2014 à 6 h 08 min

Je commence à jouir et me réjouir de voir les manifs à l'hôtel de ville pour tester Coderre et voir comment il va prendre le taureau par les cornes ...

C'est là qu'on va réellement voir à quel point nos gênes aplaventristes "distincts" vont se comporter pour faire face à des événements "inaceptables" comme redit et redit Coderre au moment où c'est sa propre garde nationale (c'est-à-dire policiers et pompiers) qui manifestent et qui sont entrain de lui en mettre plein la vue ...

Ronald Reagan se revirerait dans sa tombe et jouirait de venir régler ce conflit considéré comme une bataille d'ados qui se battent pour choisir le plus beau "Tonka" ou celui qui pourrait rapporter le plus dans un marché au puce ...

Oui mon P. Letourneau, "Pathetic Quebec land" and "Welcome to gorgeous Quebec Society"

sososo dit :
19 août 2014 à 6 h 15 min

Quand tu syndique des primates en furie, ça donne les évènements de hier soir à l'hôtel de ville! De pauvre primate... ne vous attendez pas a des comportements civilisé de la part des babouin surexcités! Pas juste les fonds de pension qu'il faut faire un grand ménage, à quand un ménage à la Reagan??

Charles Drouin dit :
19 août 2014 à 6 h 30 min

Bonjour, J'ai bientôt 50 ans, je travail, paye mes taxes et impôts depuis 40 ans, pourtant je n'ai aucun fond de pension. Alors je paye pour les autres. Les syndicats c'est encore pire que de la ''MARDE''. Moi, jamais je n'aurais de temps de retraite, car moi comme bien d'autres ont payent pour vos fond de pensions. Oui vous nous volez a pleine poche, mais vous etes incapables de le constater ou ca vous fait plaisir de ne pas vouloir voir les choses comme elles sont. Passez une excellente journée.

gilles dit :
19 août 2014 à 7 h 37 min

Je suis un col bleu de Montréal à la retraite.Quand j'ai pris ma pension apres presque 30ans de service,ont m'avait dit qu'à l'age de 65ans mon salaire de retraité serait ajuster.Donc l'an passé,j'ai reçu un document noir sur blanc me disant que je serai couper,mon salaire à la baisse.Payer au 2semaines j'aurai un manque de $270.00 donc 2paye par mois faite le calcul.La pension de vieillesse est plus ou moins $600.00par mois donc il va pas me rester grand chose à peine $60.00 sur ma pension des vieux si je compenses ma perte au niveau de mon salaire de retraite de la Ville .Avec le projet de loi 3 ils veulent nous enlever notre indexation ben voyons il y a quelque chose qui fonctionne pas.Veulent-ils qu'on retourne sur le marché du travail à 65 ans pour qu'on puisse arriver à joindre les deux bouts.Non,il faut dire les vrais choses,il n'y a pas seulement l'indexation qu'il faut regarder c'est tout l'ensemble.Une question se pose:Votre heure de retraite est arriver,vous partez coeur heureux,la tête plein de beau projet et dans 1 an ont ajuste votre rente à la baisse est-ce que vous criez de joies ou bien de la colère!!!!

Robert Dufour dit :
19 août 2014 à 8 h 41 min

Le syndicat appelle à la démocratie, seulement quand cela fait leur affaire. À part de cela, le syndicat ne se sert que de l'intimidation, de menace, de violence et d’extorsion. C' est à croire que le syndicat nous prend vraiment en otage ou pour des naifs.

mario dit :
19 août 2014 à 8 h 57 min

Re: Le saccage à l'hôtel de Ville de Mtl...

J'aurais bien aimé avoir Rob Ford comme maire siégeant au lieu de Coderre... Lui (Ford) aurait sûrement sauté dans le tas et massacré une couple de vandales en se mettant au niveau de stupidité des manifestants. Mais au moins, on aurait eu un bon spectacle.

Carl dit :
19 août 2014 à 10 h 29 min

Tout devrait être ajusté sur le privé, le patron donne sa part sur chaque paye, tu cotise ta part sur chaque paye et à ta retraite tu t'arrange avec ce montant et la RRQ. Comme ca plus de retraite doré sur le dos des contribuables. Vous savez M et Mme de la fonction publique on a rien contre les retraite doré, si vous êtes capable de la faire vous-même allez-y, mais cessez de piger dans nos poches. Les retraites de la fonction publique sont des absurdité mathematique.

Carl dit :
19 août 2014 à 10 h 35 min

@gilles

pour prendre votre retraite apres Presque 30 ans de services, ca veut dire que si vous avez commencé à 25 ans vous avez arrêté à presque 55 ans, si vous aviez fait comme nous, ramassé vous-même votre fond de pension vous auriez compris qu'il etait trop tôt pour partir. pendant ce temps nous du privé devrons travailler jusqu'à 68 ans pour que vous ayiez la possiblité de continuer à vous poigner le beigne à la maison. Désolé je n'ai aucune compassion pour votre situation.

Pierre L. dit :
19 août 2014 à 10 h 45 min

Je ne suis pas fonctionnaire et j'ai un fond de pension (cotisé par moi ET mon employeur) Pourquoi j'ai un fond de pension me demandez-vous? C'est simple,quand je me suis introduit sur le marché du travail ça faisait partie de mes critères de recherche....Voila! (sécurité pour mes vieux jours)

À tout ceux qui chialent et s'époumonent parce qu'ils n'en n'ont pas.....c'est à qui la faute?

Carl dit :
19 août 2014 à 10 h 59 min

@Alain carrière ce n'est pas l'avis de martineau, c'est l'avis d'un payeur de taxe qui lui a envoyé un message texte. Un payeur de taxe qui en sait probablement plus que vous sur les fonds de pensions puisqu'il ramasse le sien en plus de payer le vôtre.

ID Ologie dit :
19 août 2014 à 11 h 01 min

Les syndiqués viennent de confirmer une chose avec le saccage à l'hôtel de ville. Ils se contrefoutent des solutions. Visiblement, il y a un problème avec les Fonds de pension, et au lieu d'être constructifs et de proposer des solutions, ils préfèrent faire de l'intimidation et de l'extortion à la place en menacant de tout saccager si on ne leur donne pas ce qu'ils veulent (c'est-à-dire, l'argent de notre portefeuille).

Comment voulez-vous arriver à raisonner une bande de babouins enragés qui n'ont visiblement AUCUNE notion sur comment un Fonds de pension fonctionne autre que le chiffre qu'ils recoivent au bas de leur chèque?

Comme voulez-vous dialoguer avec des gens qui sont convaincus durs comme fer que leur employeur est croche, alors qu'il a respecté à la lettre les conventions collectives signées? Parce qu'à moins que je me trompe, c'est dans leur propre convention qu'il est mentionné que les années de surplus du Fonds, l'employeur n'est pas tenu de cotiser. Donc, la convention, c'est bon juste quand ça nous arrange, et quand ça nous arrange pas, on n'en parle pas? On fait la sourde oreille?

Mais bon, je parle dans le vide. Des babouins enragés, ça ne comprend rien au dialogue.

Merci les gars de donner, encore, l'exemple à nos enfants que l'intimidation, la violence et la sauvagerie est acceptable en société. L'image des pompiers "héros" de plusieurs enfants vient d'en manger toute une là... Parce que sérieusement, mon gars de 7 ans est probablement plus mature. C'est lui qui devrait montrer l'exemple à ses "héros". C'est pas croyable de voir ça.

... et la police qui fait rien en plus... Tout ce beau monde vient de scrapper complètement l'image respectueuse que nos enfants avaient d'eux. Quand ceux qui travaillent à faire respecter la loi ne la respectent plus eux-même... on s'en va où?

C'est désolant. Complètement irrespectueux envers la population, et leur métier. Il y a des taloches qui se perdent.

Matt Gilles dit :
19 août 2014 à 11 h 04 min

Vous rappelez-vous des troubles causés par les fonctionnaires à Ottawa lors de la révision des conditions de retraite/fonds de pension?

Moi non plus, malgré les aboiements des syndicats les syndiqués n'ont pas suivi parce que c'était parfaitement raisonnable de payer 50% - 50%.

La réforme fait en sorte que oui, les fonctionnaires payent plus, mais en échange ils ont un régime qui devrait rester en bonne santé pour des années.

Quand je vois combien les pompiers payent (environ 35%?) et à quel âge ils peuvent prendre leur retraite, je me demande comment ces gens-là peuvent même penser à manifester quand il s'agit d'être équitable avec ceux qui payent leur salaire.

Et évidemment, c'est sans parler de comment ces "acquis" ont été acquis.

realiste dit :
19 août 2014 à 11 h 12 min

wow....ils ont réussi... On est vraiment un peuple aveugle. Syndiqué...pas syndiqué...je crois que sa s'addresse à tout le monde. Je lis ici plein d'argument mettant la lumière sur le pour et le contre de tel type de manifestation et/ou des conditions salariales de l'un ou de l'autre. wow...réveillez vous! Leur but c'est de nous monter les uns contre les autres! J'ai même lu qu'on était pauvre au Québec!!! Le problème c'est que c'est désormait vrai! Pourtant...on a un des pays les plus riche du monde. Personne fait le lien là? Commission Charbonneau? scandale des commandites? Scandale des compteurs d'eau (si on se ramène au niveau municipale. L'ensemble des gens au Québec devrait tous être riche. L'argent, elle est volé par le crime organisé. ET de s'en prendre au honnête travailleurs via impôt, loi spécial, taxe ou autre afin de renfloué les coffres..c'est plus que du vol; c'est du vol et une humiliation considérable! Je suis malheureusement d'accord avec le désordre de l'hotel de ville sans y inclure les excès qui aurait pu mettre l'intégrité physique de quelqu'un en danger. Pourquoi? Parce que c'est à cause de ça qu'on en parle ce matin. Et oui, le saccage ça parait mal mais sa réveil les gens. Pour ma part, j'ai peur...pompier...policier..col bleu (donc vidangeur, déneigeur et j'en passe) sont faché, et avec raison. On leur a promit de l'argent et on leur enlève. L'équation est simple un travail pour un salaire (ou une rémunération globale) donné. Réduit la rémunération, ils réduiront leur travail. Syndicaliste ou pas, n'importe qui agirait de la sorte et ce, même en compagnie privé. La seule différence est que la menace et l'intimidation de l'employeur ne joue en rien sur les syndiqués...ce qui est une bonne chose en soi. Réfléchissez...d'accord ou pas, on est en train de mettre en colère la colonne vertébrale de notre société! Prise en otage? Je vois pas vraiment le lien; ils sont humain comme nous et ont leur limites et ça...

MEL dit :
19 août 2014 à 11 h 13 min

Encore de la casse a l'hôtel de ville.... Il y a vraiment 2 justices au Québec !!!!! On va encore s'en faire passer une tite vite..... ces BEU-BÉS gatés ne seront aucunement punis pour ce qu'ils ont fait......

Vive la république de bananes ...... et vive notre force CONstabulaire payée pour nous intimider et faire règner la terreur tant qu'ils n'auront pas TOUT ce qu'ils désirent. Selon le chef de police il n'y a pas deux classes de manifestants juste deux justices.....

Moi j'en ai ras-le-bol des policiers, des pompiers et de toute cette gang de plaignards gâtés pourris par la société !!!!

MEL dit :
19 août 2014 à 11 h 17 min

@ Pierre L. Est-ce que ton employeur ce sont les CONTRIBUABLES ?????

Stephane dit :
19 août 2014 à 11 h 25 min

Le texte est vrai : Par contre, dans le même sens... Vous n'avez pas écrit ce texte, mais vous êtes payé pour ! :)

Bonpayeur dit :
19 août 2014 à 11 h 26 min

Je connais un cadre retraité Chateauguay 830.00$ Par semaine sans indexation au coût de vie .

Un col blanc aussi retraité 32,000$ par année sans indexation au coût de la vie .

Donc il y a de gros mensonges de leur part !

Bonpayeur dit :
19 août 2014 à 11 h 51 min

Chateauguay

Manifestation des policiers qui bloquent une artère principale , route 132

" Entrave à la circulation" Vite il faut appeler la police c'est pas légal .

Une avion avec banderole passe au dessus des manifestants , policiers . Payée par qui cette avion ?

Nous les contribuables.

marie-chantal gagnon dit :
19 août 2014 à 11 h 54 min

bon franchement !! on ne parle pas de couper leurs avantages sociaux ,à tout ces bébés gatés!! on leur demande seulement de cotiser leurs justes part !! est-ce si difficile à comprendre ? 50-50 %

ce qu'ils ont fait hier à l'hotel de ville est inexcusable!!l donc à comprendre : si on ne leurs donnent pas ce qu'Ils veulent , la dictature va s'installer ? la police va t-elle laisser l'anarchie s'installer ? 2 poids / 2 mesures!! tout ceci est très décevant, il est normal qu'ils aient de bon avantages, tous devrions en avoir !! Par contre tout nos chers fonfons devrons comprendrent que le peuple est TANNÉ de payer pour eux !! leurs avantages qu'ils se les paient aidé de leur employeur parce qu'en ce moment la situation est d'une totale injustice pour tout les payeurs de taxes. tout nos grands syndicats contribuent a appauvrir le Québec en entier!! oh j'ai une idée on ferme le Québec et on ouvre demain sous un autre nom !!

Pierre Letourneau dit :
19 août 2014 à 12 h 26 min

@ ID Ologie dit : 19 août 2014 à 11 h 01 min

Vous résumé très bien la situation , de héros a zéro .....

Par contre , la ou je suis en total désaccord avec vous , ces l'utilisation du mot " babouin"

Vous en avez déjà vue vous des "babouin" saccagé leur cage ou se promener avec des pancarte ? Moi pas et vous risqué d'avoir la SPCA sur le dos a insulté les babouin de la sorte ....

Sylvain dit :
19 août 2014 à 13 h 25 min

Je n'en peux plus de payer des impôts aussi élevés et des taxes de plus en plus agressives. J'ai travaillé toute ma vie, et actuellement j'ai un salaire de 40,000/ an et j'ai de la difficulté à joindre les deux bouts... J'aurais des sérieux problèmes à ma retraite, car le coût de la vie va me gruger le peu que j'ai... J'ai pas les moyens de payer à des fonctionnaires ces pensions en or, c'est tu assez claire! Puiqu'il faut couper dans les services et bien que le gouvernement le fasse et qu'il fasse le ménage... assez de ces parasites égoïstes qui ne regardent que leurs intérêts et non celui de la population du Québec... La dette de la province est assez élevée... Les fonctionnaires sont une classe à part, ils n'ont à coeur que leur seul intérêt... C'est pas de la solidarité cela, c'est du taxage comme le fait la mafia... au moins eux, ils ne prétendent pas être vertueux!

Jean-Guy Cool dit :
19 août 2014 à 13 h 39 min

Est-ce qu'il y a encore quelqu'un qui doute aujourd'hui que les syndicats sont devenus trop gros et qu'ils ont trop de pouvoir?! Chaque fois la même chose; ils forcent la main de nos élus qui finissent invariablement par abdiquer parce que finalement ces derniers réalisent que ce n'est pas leur propre argent qu'ils gèrent mais celui de la collectivité. Alors OUI, CES PLANS DE RETRAITE ILS NOUS LES ONT VOLES. Aujourd'hui on constate qu'il n'y a pas de limites à ce que les syndicats sont prêts à faire pour mettre nos élus à leurs bottes. Ils iront toujours plus loin que le gouvernement ne l'estime possible. Pas grave, de toute manière ils vont éventuellement négocier un pardon pour toutes leurs conneries dans leurs futurs ententes. Nous, les citoyens, sommes pris dans cette dynamique malsaine qui dure depuis trop longtemps et qui doit être brisée. Une reforme des lois concernant les syndicats me semble de mise pour limiter leurs pouvoirs. Par ailleurs, il me semble que c'est par là que le gouvernement du Québec devrait commencer. Si rien ne change hé bien je propose d'arrêter tout le monde pour association de malfaiteurs. Same old, same old.

Pierre L. dit :
19 août 2014 à 14 h 32 min

@ MEL

Quelle est le différence?

alexandre tremblay dit :
19 août 2014 à 14 h 43 min

si il n'aime pas leur job, qu'il change de job. personne les force a travailler à cette job.

Denis Rouleau dit :
19 août 2014 à 15 h 29 min

Pourquoi est-ce que vous n'accusez pas les pompiers de Montréal d'avoir allumé les incendies de 1974, tant qu'à y être? Est-ce qu'il seraient possible d'avoir une idée de quelles étaient les conditions de travail à l'époque? Quelles étaient les revendications des pompiers? Quelles étaient les offres patronales? Avant d'avancer quelques sottises que ce soit, faudrait savoir de quoi on parle parce que si on veut savoir où on va, faudrait savoir d'où on vient. Il serait peut-être le temps que le monde arrête de se fier aux propagandes politiques et qu'il regarde qui a réellement dégarni les coffres de l'État et qu'est-ce qu'on devrait faire pour que les vrais coupables payent leur dû.

MEL dit :
19 août 2014 à 16 h 12 min

@ M. Denis Rouleau....

Ce n'est pas parce que nous sommes victimes de vol de la part des employés de la construction et de tous les scandales (commission Charbonneau, scandale des commandites etc...) que nous devons (la population) tolérer ou accepter de se faire intimider et voler par les syndicats de la fonction publique. Le slogan des fonfons est: On a rien volé... Nous. Bien sur qu'ils n'ont rien volé.... ils ont obtenus toutes leurs demandes par l'intimidation !!!!! C'est toujours comme ça que ca se passe avec les fonfons, pompiers et policiers.

Et le gouvernement en rajoute en les laissant faire une enquête interne LOLLLLLLL Si mes enfants font du vandalisme chez mon voisin ou sur une propriété publique.... pas sur qu'on va me laisser enquêter pendant des semaines et des mois pour en arriver à la conclusion que ce n'était pas mes enfants.... qu'ils sont blancs comme neige alors aucune sanction contre mes chérubins. Voila la conclusion auquelle arrivera le chef de police et/ou des pompiers et/ou des fonfons. Qui va payer les pots cassés??? Les contribuables Qui va obtenir tout ce qu'ils veulent??? Les BEU-BÉS gatés. Qui va payer les fonds de pensions des BEU-BÉS ? Les contribuables Qui va perdre sa job suite au vandalisme à l,hotel de ville???????????? PERSONNE !!!!!

Carl dit :
19 août 2014 à 16 h 12 min

@Denis Rouleau

Les vrai coupable ne sont pas difficile à trouver, tout ce qu'on leur demande c'est de payer leur juste part 50-50 comme nous dans le privé, c'est donc bien dure à comprendre. Je comprend pas ce qu'il y a de si dramatique, en plus vous ne devriez même pas l'avoir à vie votre pension, vous n'avez pas assez versé d'argent pour ca même à 50-50. Aucune personne de la fonction publique ne devrait avoir droit de prendre leur retraite avant 65 ans

MEL dit :
19 août 2014 à 16 h 23 min

@ Tous les pompiers, policiers et fonctionnaires:

Si votre employeur est si exécrable, minable et despotique que ça.... Qu'est-ce qui vous empêche de changer de job?????? J'aimerais bien avoir une réponse à ma question.... mais je doute fort d'obtenir une réponse digne de ce nom !!!

Carl dit :
19 août 2014 à 16 h 28 min

@Pierre L.

La difference est enorme, dans le privé votre fond de pension va provenir d'une compagnie qui rapporte de l'argent à la société et vous aurez contribué à part egale avec votre employeur sans piger dans les poches de vos concitoyens. De plus si votre syndicat exagere votre compagnie devra vous faire comprendre qu'il ne peut pas payer sans faire faillite ou déménager. Si vous saccagez une batisse ou bloquez des arteres principale ou mettez le feu la police va vous embarquer, contrairement à ce qu,On voit presentement et ce qu'on a vu dans le passé. Et votre fond de pension ne sera pas à prestation determiné et jusqu'à votre mort peu importe ce qui arrive sur les marcher financier parce que les payeurs de taxes vont payer encore plus pour compenser vos perte en s'appauvrissant.

Nathalie M. dit :
19 août 2014 à 17 h 18 min

Ouff ! Que c'est décourageant tous ces commentaires négatifs ! Que de jalousie ! Je suis tout-à fait d'accord avec le commentaire de Johnny'B'Goode et tous les autres qui abondent dans le même sens. Il faudrait que tous aient le même salaire minimum et conditions pour que les jaloux soient heureux et encore !? Ceci dit, je suis employée, non syndiquée et sans fond de pension et donc à ce jour, lors de ma retraite je vivrai pauvrement, au crochet de la société car ni moi, ni mon employeur aura quotisé à me faire vivre retraitée. Qui payera ? Vos taxes ! .....

Jp Samson dit :
19 août 2014 à 17 h 25 min

Les cotisations syndicales, une vrai cagnotte qui donne tant d'envie au bonzes syndicaux afin de mettre du trouble lors de leur parades revendicatrices pour le renouvellement de leurs conventions, pourraient plutôt servir à un fond de retraite qui serviraient un peu mieux les travailleurs qu'ils sont sensés représentés.

Monique dit :
19 août 2014 à 18 h 52 min

P.S.: ça veut pas dire que le grabuge est acceptable pour autant. Mais le lynchage non plus.

Benoit Bibeau dit :
19 août 2014 à 19 h 34 min

Est ce que se retrouver devant un arbitre pour établir les conditions de travail est de la négociation ? On n'a rien volé mais la t on vraiment négocier ?

francine gagnon dit :
19 août 2014 à 19 h 39 min

Nathalie M.: " lors de ma retraite je vivrai pauvrement, au crochet de la société car ni moi, ni mon employeur aura quotisé à me faire vivre retraitée.."

que vous n'ayez pas cotisé à un fond pour votre pension est votre problème, pas celui des autres.

francine gagnon dit :
19 août 2014 à 19 h 43 min

Carl: "tout ce qu’on leur demande c’est de payer leur juste part 50-50 comme nous dans le privé, c’est donc bien dure à comprendre."

Pas juste dans le privé, tous les employés de la fonction publique paient et ont TOUJOURS payé 50-50 pis ils demande pas l'avis des employés ils le prennent. Qu,ils fassent pareil pour les employés municipaux. De toute façon ils ne gagneront jamais contre la police, ils ont trop besoin d'eux, il aurait fallu les désyncaliser comme la RCMP.

GabyBeloeil dit :
19 août 2014 à 21 h 10 min

M. Martineau, ce a quoi on assiste c'est cette confrontation régulière des syndicats pour qu'ils gardent leur pouvoir sur les citoyens et sur leurs dirigeants. Vous avez raison et je vous félicite pour votre article. Que le gouvernement leur enleve la formule Rand et ces ramasseur de cotisations vont changer de vocabulaire .Merci pour votre travail

André le Géant dit :
19 août 2014 à 21 h 44 min

"marie-chantal gagnon dit : on ne parle pas de couper leurs avantages sociaux ,à tout ces bébés gatés!! on leur demande seulement de cotiser leurs justes part !! est-ce si difficile à comprendre ? 50-50 %

Ce qui semble difficile à comprendre, c'est que les syndicats ne s'opposent pas au 50/50. En fait, les cols bleus de Montréal ont signé une entente en ce sens bien avant le dépôt de la Loi 3 tout comme un autre syndicat à Québec. Sauf que, selon la Loi 3, toutes les conventions signées il y a 3 ans et moins sont automatiquement réouvertes unilatéralement et sans aucun discernement. Même Coderre, un des artisans de la Loi 3, désire conserver cette entente.

Ce que les syndicats opposent, et avec raison, ce sont les mesures rétroactives: les déficits causés par les municipalités qui n'ont pas cotisés, ce faisant volant aux employés la partie différée de leur salaire, doivent être comblés par les employés (autrement dit, nous devrons rembourser la partie du salaire qui nous a été volée - faut le faire !), le type de régime de retraite changé unilatéralement malgré les recommendations du rapport d'Alban D'Amour, le pillage rétroactif de l'indexation des retraités pour ne nommer que ceux-là.

Par contre, bien d'accord avec vous. Les évènements à la mairie étaient disgracieux et honteux.

Mel dit :
19 août 2014 à 22 h 45 min

@ Nathalie M.

Si vous n'avez pas de fond de pension au travail.... ca vous tenterait pas de mettre de l'argent de côté au lieu de vivre au crochet de la société pendant vos vieux jours??? Ce serait un geste de solidarité envers les générations futures.

Mel dit :
19 août 2014 à 22 h 49 min

J'ai posé une question aux pompiers et policers vers 16h25.... toujours pas eu de réponse..... Mais je connais déjà leurs réponses !!!! ha ha ha

Real Bergeron dit :
20 août 2014 à 3 h 58 min

Bonjour.

Si les syndicats prorège les syndiqués pour leur retraite bien garnis.

Pourquoi ne protège t-il pas les salriés a faible revenu egalement.Qui n'ont pas les moyens de payer ces fonds de retraites aux fonctionnaires municipaux.En leur aidant a avoir un salaire décent .Probablement parce que ils n'ont pas de syndicats pour la plus part..

Messieurs les dirigeants syndicals vous contibues a prendrent aux pauvres pour donnés aux bien nantis.

Marie-M. dit :
20 août 2014 à 10 h 59 min

C'est bien beau tout ça, et à vrai dire je n'ai pas de parti pris, mais quelle est la source de toutes ces informations? ont-elles été vérifiées? c'est peut-être vrai, mais pour moi une lettre d'un inconnu ne veut pas dire grand chose en terme de crédibilité...

Christian M. dit :
20 août 2014 à 11 h 02 min

On se rappellera de l'apathie du "camarade" Martineau et sa décision de devenir un scab pendant le dernier conflit de travail au Journal de Montréal. Ses bottines suivent ses babines...

Shan D. dit :
20 août 2014 à 12 h 42 min

On oublie que ses revendications ont permis à la société québécoise d'avancer notamment en faisant de nombreux gains tels que la sécurité au travail, le salaire minimum, le nombre d'heures semaine. à cette époque, La grève est l'une des seules façons d'obtenir de l'avancement pour les travailleurs. Lorsqu'on regarde le rapport de force entre l'employeur et l'employé, les syndicats n'ont pas d'autres choix que de sortir les grands moyens (tout en restant dans la légalité).

J.Molson dit :
20 août 2014 à 12 h 53 min

D'un côté y a le gouvernement qui me fait étrangement penser à Marie-Antoinette et ses gâteaux et de l'autre côté y a ses serviteurs qui s'étaient habitués aux filets mignon mais qui devront se contenter de galette de sarazin comme la majorité du peuple ...

Doum dit :
20 août 2014 à 13 h 35 min

Les syndicats ... quelles belles arnaques à notre époque. Ces regroupements sont rendus plus dangereux que les fanatiques et extrémistes religieux.

Pat D dit :
20 août 2014 à 14 h 40 min

J'ai rien qu'une chose à dire à l'auteur de ce texte. Déménages! T'as villes c'est un cancer; mal gèrée, dirigée par des arnarqueurs de haute voltige, pourrie dans son fonctionnement aussi bien que dans ses fondations et corrompu à telle point qu'une commission d'enquête sur le domaine de la construction à la grandeur de la province n'est pas parvenue à sortir de la région métropolitaine depuis son commencement... Alors si vous êtes écoeurés à ce point de votre ville de voleur, DÉMÉNAGEZ! Et cessez de faire chier tout les fonctionnaires de la province parce que VOTRE ville à mal géré. La plupart des fonds de pensions se portent bien au Québec il semblerait que les problèmes de viabilité sont concentrés dans la région de Montréal..... Quelle surprise! Alors ça doit être selon vous une bonne raison pour passer au hachoir tous fond de pensions sans distinction au hachoir! De Gaspé à l'Abitibi en passant par Trois-Rivières et Fermont tous volé par que les nombrilistes de Montréal la poubelle ont laissé leur dirigeants se remplir les poches et celles de leurs chums...

Bernard dit :
20 août 2014 à 15 h 46 min

A la lecture de vos commentaire je ne peux que me désole la plus part d entre vous n êtes pas au courant de la vrai raison pour laquelle il y a une lutte entre les villes et le gourme ment contre les syndicats c est dommage que vous ne preniez pas le temps de bien vous informer avants de publier des ânerie pareils .

Personne sur ce site n accepterais que l on lui disent 20 plus tard que les augmentation qu il n ont pas reçu en argent dans le passer mais plus tôt en cotisation dans le fond de pension ce qui arrangeais les villes a l époque . Ne douez pas dupe sachez que il n est pas question de 50/50 sur ce point ils sont tous d accord ces syndiquer mais sur le remboursement de dettes gréé par une mauvaise gestion, des voleurs et des élu sur payer je vous entend ici mais l affaires Bolduc ????? Les élu qui on voler ont écu des prime de départs ça vous l avez déjà oublier??????

mbr19 dit :
20 août 2014 à 15 h 51 min

En résumé, on devrais enlever les fonds de pension aux fonctionnaires, diminuer leur salaire pour qu'il se compare au salaire minimum, diminuer leur nombre de congé payé en deçà de la moyenne provinciale, leur enlever leur droit de grève contrairement au privé et les forcer au travail jusqu'à 65 ans!

Comme ça, la prochaine génération n'aura aucun intérêt à postuler à un emploi dans la fonction publique. Le gouvernement n'aura n'autre choix que de donner les contrats au privé.

Nos routes seront construite par des entreprises privés (on voit le résultat). Les services de police seront transférer au privée. Comme ça les coûts relié aux interventions (enquêtes) seront beaucoup moins cher car, la majorité des gens ne pourrons pas payer ce service. La justice sera pratiqué en fonction de votre rang social. Mais comme nous serons presque tous des salariées moins bien payé d'entreprises privée, la justice servira les intérêts des grandes corporations et s'acharnera sur nous. Les pompiers vous facturerons leur service si jamais vous avez un accident, si votre maison brûle etc. Vous avez des assurances? Bravo, mais les assureurs sont des entreprises privés et le SEUL objectif des entreprises privés et de faire de l'$$$. Ça s'applique aussi aux autres services mentionné plus haut.

Monsieur Martineau est comme un cheval de course. Il est élégant et vite. Mais, il a des œillères pour ne voir que son objectif!

Les déficits des fonds de pension sont des déficits actuariel. Il n'y a eu que 2 années (2008 et 2009) qui ont eu des rendements négatifs (légèrement en 2008). Il est basé sur une nouvelle charte de l'espérance de vie. Il fait passer l'espérance de vie à 85 ans alors que la moyenne réelle est de 82 ans. Une bonne partie du ''déficit'' est causé par ce 3 ans supplémentaire.

Forcer la Loi 3 a tous est aussi discriminatoire quand on sais que certains fond de pension sont en excellente santé, car les syndicats les gèrent au lieu du gouvernement...

Eric dit :
20 août 2014 à 16 h 10 min

Avec le phénomène babyboomer, il arrivera immanquablement un moment où les caisses de retraites gérées un peu trop souvent de façon aléatoire (migration entre autres des régimes à prestation déterminée vers des régimes à cotisation déterminée, pour déléguer le risque au participant) ne suffiront plus. C'est un autre bel exemple d'un gouvernement qui contribue à bourrer la bombe à retardement d'explosifs et qui souhaite avoir le temps de la refiler au suivant avant qu'elle n'explose... Avec l'inflation due aux prix de l'essence qui se répercute partout comme simple exemple, il arrivera un moment où le contribuable n'aura simplement plus les moyens de payer... Exode vers les banlieues? Grève? Vandalisme? D'autres suggestions?

S'éduquer financièrement, gérer le peu de surplus qu'on a, investir dans ses capacités... Ne plus remettre notre destinée financière entre les mains de gens qui ne le méritent pas et ne travaillent pas dans notre intéret... c'est un bon début, mais bon, c'est mon humble avis...

Réal Trottier dit :
20 août 2014 à 16 h 35 min

M. Martineau, vous devriez lire monsieur Lagacé de La Presse...

Coudon dit :
20 août 2014 à 17 h 38 min

Mbr19

Franchement avoir le sens de l'exécration j'aimerais être comme toi.

Ton commentaire est carrément ridicule, je ne sais pas si tu souviens que l'on disait " il est grand dur , il travaille pour la ville " .

Déjà ma nièce avec ses semaines de vacances et congés de maladie a déjà minimum 5 semaines de vaçances après 15 ans de service à la Ville .

On peut être tannés de payer ?

Steph dit :
20 août 2014 à 18 h 13 min

Est-ce que ceux qui sont assez naïf pour croire les élus municipaux et les gouvernement sa que ces premier veulent majorer leurs salaires de 46 000 $? Est-ce qu'ils savent que Couillard veut augmenter le salaire des députés qui gagnent déjà beaucoup d'argent? À tous ceux qui croient que les syndicats ne font que mentir et veulent juste se graisser la patte, regardez bien nos élus et leurs conditions de travail. Les syndicats et les syndiqués voient ce qui se passe de l'intérieur, eux, et il savent bien des choses que vous ne savez pas.

tino dit :
20 août 2014 à 18 h 38 min

Quand l'arthrite prédit la retraite, le 50% on s'en fout. Surtout que les ingénieurs d'Hydro-Québec ont déjà accepté l'entente de 50 % . C'est quoi le problème de la police pi les pompiers?????

Pat D dit :
20 août 2014 à 18 h 45 min

@André l'homunculus D'abord il ne s'agit pas seulement du partage à 50/50 des cotisations aux fonds de pensions comme vous dîtes. Le partage n'est qu'un des points de la loi 3. Au lieu, de prendre vous informations n'importe où et de transmettre des fausseté, vous feriez mieux de lire le projet de loi. La loi attaque des pensions qui sont déjà à 50/50 avec une série de mesures empêchant les surplus, profits et autres possibilités de sécuriser les dit fonds. Ensuite simplifier le débats au partage égale des cotisations est d'une démagogie que les pires animateurs de radio "poubelles" ne se permettraient même pas, mais je vois que vous ça ne vous gêne aucunement... Obligez les fonds à inverstir l'argent des fonds dans certains type d'investissement plutôt que d'autres fait aussi parti de cette loi du coup le gouvernement se permet de s'immiscer dans la façon de développer des argents qu'il ne contrôle pas pour le moments... Ce même gouvernement qui à d'aborder la caisse de dépôt en achetant des papiers commerciaux veut maintenant dicter aux syndicats la façon d'investir les fonds. De plus, si ce n'était comme vous dîtes que du 50/50 je ne crois pas que les retraités serait si choqués par la loi puisqu'ils ont d'ores et déjà fini de payer. La plupart des fonds de retraite ne sont pas indexés, mais permettent, lorsque le fond est en santé, de bonifier les pensions des retraités. Mais comme dit précédemment, pas de profitabilité plus de bonifications. La loi 3 est tellement complexe que même si un fond arrivait à générer des surplus, ces surplus se verrait gérer par la municipalité et déduis des calculs actuariels permettant ainsi à la municipalité de créer des déficits virtuelles et de faire augmenter la cotisation des employés sous prétexte de perte de rentabilité du fond...

Mekki Mouldi dit :
20 août 2014 à 18 h 59 min

Bonjour Mr Martineau Merci et félicitations pour votre travail. Heureusement qu'il y a vous. C'est des voyous qui veulent voler la Génération future. On a besoin d'un Reagan québécois.

tino dit :
20 août 2014 à 19 h 34 min

ya un gars qui a gagné à la poules aux oeufs d'of hier. Il a choisi 15 000$ en enveloppe pi y'a gagné 20 000$ . On est tu contrôlé par loto-québec à l'os? Richard fait de koi!!! Je veux plus de caméra café à TVA!!!! de poule trafiqué pi de 6-49 en alberta pi de commission accruso de beef dans back to the future qui contrôle tout pi de warren buffet qui a gagné au monopoly.

Jean-R. Desjardins dit :
20 août 2014 à 19 h 52 min

Je suis un travailleur du privé avec un bon salaire, mais sans sécurité d'emploi.

Je comprends les travailleurs syndiqués de vouloir conserver leurs acquis, c'est légitime. Cependant, la mauvaise performance des marchés boursiers (42% pour le marché canadien de 2000 à 2010 comparativement à 140% de 1990 à 2000) a affaibli toutes les caisses de retraite ainsi que les REER des particuliers qui tentent de se bâtir un fond de retraite en prenant des risques pour faire croître leur capital.

Ce n'est pas équitable de demander à tous les contribuables de payer pour cette mauvaise performance que personne ne pouvait prévoir. C'est un fait et nous sommes tous affectés. Je ne crois pas que les travailleurs du secteur public accepteraient de renflouer les pertes que j'ai encourues dans mon REER en 2001 ainsi qu'en 2008-2009 ! Si c'est le cas, faites-moi signe je vous contacterai avec plaisir !

tino dit :
20 août 2014 à 19 h 56 min

Avec tout ce que l'on a écrit Richard vas lire avec émotion (passe ke cé ki veut) mais pas concerné personnellement . Quand i vas mettre ces culottes d'éditeur pis y vas aller were codere pi le syndicat la on vas le crere. On veut pas le were on veut le crere. Merci

Pierre dit :
21 août 2014 à 1 h 26 min

C'est malheureux de lire les commentaires de gens qui croient connaître le sujet au point de pouvoir en parler et donner leur opinion. J'ai vu toutes sortes de choses dites et des chiffres dans les paragraphes ci-haut qui n'ont aucun rapport avec la réalité. SVP, soyez plus crédibles en vous informant bien avant d'écrire n'importe quoi. Savez-vous que le gros des déficits (qui sont en train de diminuer rapidement en passant) provient des congés de cotisation que les municipalités se sont permises durant une dizaine d'année en plus des millions qu'elles ont pigés dans les surplus (oui il y en a déjà eu avant que les municipalités se servent) et là, il faudrait que les employés payent 50% de ce que les municipalités ont volontairement omis de verser plus 50% de ce qui a été volé par les municipalités plus 50% des intérêts que tout ça aurait générés. Prenez un moment pour vous imaginez un instant que le gouvernement dépose une nouvelle loi qui oblige les municipalités à augmenter le taux de taxation passé afin de rembourser un déficit créé par des contrats payés 30% de plus et que vous devez rembourser, rétroactivement, plusieurs années en arrière ou encore, que votre banque vous avise qu'elle aurait dû vous financer votre hypothèque à un taux d'intérêt plus élevé donc vous devez rembourser la différence des 10 dernières années...... Savez-vous qu'il y a certains groupes de travailleurs qui ont la chance de gérer leur fond de pension et que ces fonds sont ceux qui sont les plus en santé? Que les groupes dont leur fond de retraite est géré par les employeurs sont ceux qui sont les plus déficitaires? Que ces derniers groupes ont souvent demandés de prendre la gestion de leur fond mais que, évidemment, les municipalités ont refusé car elles n'auraient plus la possibilité de piger dedans? Et que, pour garder le contrôle de ces fonds, les municipalités ont certifié que, s'il venait qu'à y avoir des déficits, elles se chargeaient de les renflouer? SVP,...

Pat Doyon dit :
21 août 2014 à 11 h 28 min

Merci JeanR Desjardins de ramener cette discussion sur l'ESSENTIEL.

Ce fut une mauvaise décision de mettre en place les fonds de pension à prestations déterminées, c'est tout.

Aussi, on oublie que l'espérance de vie des gens a augmenté d'environ de 10 ans depuis le début des années 80...

Pourquoi ne pas négocier et ajuster les fonds de pension selon ces nouveaux paramètres?

Pourquoi les nouveaux jeunes travailleurs devraient payer pour ces erreurs....?

Je ne vise en aucun cas les régimes privés, seulement les régimes publics payé par l'argent du peuple.

JP dit :
21 août 2014 à 12 h 38 min

Voici des propos reportés par un etudiant du HEC: "Les médias parlent beaucoup de la situation avec les régimes de retraite au Québec. Les propos soulignent la richesse des régimes (élément qui a été négocié) et le présent déficit dans beaucoup de ceux-ci. Absent des discours sont les raisons pour le manque à gagner des régimes. Les déficits sont actuariels en nature. C’est-à-dire que c’est un calcule qui regarde combien de fonds seraient nécessaire aujourd’hui pour donner une rente viagère aux bénéficiaires si la ville et les employés cessait de contribuer. Ce calcule n’utilise pas les taux que les régimes réussissent à obtenir sur le marché mais le taux d’une obligation long terme (30 ans) du gouvernement Canadien. Ce taux est extrêmement conservateur en nature et il est dépendant de la banque du Canada et sa politique monétaire. Il fait en sorte que l’image dépeinte de la solvabilité des plans de pension parait beaucoup pire qu’elle ne l’est. Le taux utilisé pour le calcul est de moins de 3% par année... Ainsi, une fausse crise est mise sur l’avant plan et toutes les solutions pointent à des coupures ou des changements structuraux aux régimes. Le problème pour les municipalités en est un de coûts courant. À cause des présentes lois, les villes doivent faire des contributions additionnelles pour renflouer les coffres des régimes. Ceci ajoute un coût non prévu et dans un budget avec peu de marge de manœuvre l’effet est dévastateur. Plusieurs solutions sont possibles pour régler cette fausse crise. Des changements dans la façon que la solvabilité est calculé changerais tout. Utilisé un taux moins conservateur changerais les résultats. Une autre avenue intéressante est le partage des déficits... Si nous devons partager les déficits, qu’en est-il des surplus? N’oublions pas, les plans de pension ne sont pas devenu insolvable parce que les syndiqué de contribuait pas à ceux ci, ils sont devenu en déficit parce qu’un taux actuariel a baissé.

HK dit :
21 août 2014 à 20 h 55 min

Est-ce qu'en tant que payeur de taxes à Montréal j'en ai pour mon argent lorsque l'on parle de services municipaux? Avez-vous déjà eu l'occasion de faire appel aux policiers de Montréal et de constater leur "je m'en foutisme généralisé", leur incapacité chronique a utiliser un ordinateur rapidement ou à faire un rapport qui fait du sens, leur handicap évident à parler plusieurs langues ou encore à être conviviaux?

Est-ce que Montréal m'en donne pour mon argent côté services? ...J'ai beau écouter les doléances des retraités et autres employés, j'ai beaucoup de mal à avoir pitié de leurs conditions de travail quand la plupart d'entre nous doivent "travailler" réellement pour chaque dollars gagné?...

Est-ce que c'est moi ou encore une fois les syndicats et syndicaleux professionnels ne réalisent pas que tout ce que la loi 3 va faire ressortir sont les privilèges de ces corps de métiers au point de mettre la population contre eux! 72 000 "privilégiés" qui aujourd'hui veulent nous faire croire que leurs conditions sont inadéquates!

Bref, j'ai une pensée pour toutes les "petites mains" de Chabanel qui travaillent au salaire minimum et autres employés de bureau qui ont des salaires bien en dessous des salaires offerts chez nos plaignants actuels...Les meilleures blagues sont les plus courtes mais voir des syndicats défendre l'indéfendable est un running gag qui ne fait plus rire!

André le Géant dit :
21 août 2014 à 23 h 38 min

"Real Bergeron dit : Si les syndicats prorège les syndiqués pour leur retraite bien garnis.

Pourquoi ne protège t-il pas les salriés a faible revenu egalement.Qui n’ont pas les moyens de payer ces fonds de retraites aux fonctionnaires municipaux.En leur aidant a avoir un salaire décent .Probablement parce que ils n’ont pas de syndicats pour la plus part.."

Les syndicats seraient heureux de le faire mais, malheureusement, ces salariés à faible revenu refusent de se syndiquer. Certains, sur les blogues du JdM, s'en vantent même. C'est évidemment leur droit le plus strict. Mais c'est un choix qui a été fait, il y a donc des conséquences...

David dit :
22 août 2014 à 14 h 52 min

Après les fonctionnaires qui pensez vous qui va passer au couteaux avec cette loi. Nous les travailleurs. Les Libéraux on toujours été pour le patronat.

Francois L. dit :
22 août 2014 à 20 h 28 min

Cher modérateur,

Je constate avec intérêt que vous faîtes bien votre travail de modérateur! Toutefois, vous orientez la direction de la discussion. Je me rends compte que vous ne laissez pas de place aux opinions divergentes. Mes propos n'étaient pas plus offusquant que ce que j'ai lu plus haut sur ce blog. Ils étaient peut-être choquant mais pris dans leur contexte, ils illustraient mes propos. Il faut croire que la polémique pour la polémique, ça fait vendre la copie...

Harold Smith dit :
23 août 2014 à 12 h 47 min

M. Martineau, Je suis en désaccord avec vous. Je suis de ceux qui dans sa carrière ont été des deux côtés de la clôture c’est-à-dire syndiqué et non syndiqué. Je puis affirmer que lorsque j’étais non syndiqué mon salaire était supérieur à celui d’un syndiqué et que j’avais fait le choix de mettre de l’argent de côté afin de me bâtir un fond de pension personnel. Je suis aujourd’hui syndiqué avec un salaire moindre qu’un non syndiqué mais avec un fond de pension garanti par l’employeur. C’est un choix volontaire que j’ai fait en connaissance de cause de ces différentes conditions. Je ne comprends pas ce mépris du gouvernement libéral avec ce projet de loi 3 et je suis d’accord avec les propos de M. Patrick Lagacé , article du 20 août dernier dans LaPresse -On se mange entre nous- . Où est la solution direz-vous? Je vous invite à lire l’article suivant sur le net -Assurance emploi : Les syndicats déboutés par la cours suprême- ou il est question un surplus de 57 milliards de dollars en cotisations accumulées grâce aux contributions des employeurs et des salariés et subtilisé par le gouvernement fédéral. H.Smith

Samir Aiit Rahim dit :
25 août 2014 à 21 h 38 min

Asque vous croyer que c est trop pour eux masi non moi je vois que c est leure droit beh cherchez a tous le spays si vous trouvez des facilité comme Se que nous donnes Libre Négo Cordialment

Nico Nico dit :
26 août 2014 à 9 h 48 min

Bravo Monsieur Martineau ! Merci pour cette mémoire événementielle ! On a la mémoire courte au Québec ! Félicitations à monsieur Couillard de se tenir debout ! Il est peut-être venu le temps des cathédrales ! De l'équité entre les classes sociales ! Souhaitons toutefois que cette équité soit visée dans tous les domaines ! Je pense ici à la promesse d'augmenter le salaire des députés. Ne déshabillons pas Pierre pour habiller Paul mais pour servir toute la population de notre belle Province !

Mertch63 dit :
31 octobre 2014 à 8 h 52 min

Salutation et chapeau à M. Martineau et autres

Ce que j'en pense ? Sans importance puisque j'ai cessé de me "vider le coeur dans l'vide" !

Demeurant près du centre ville "montréalais", étant né à Montréal et tenu dans l'ignorance toute ma jeunesse par une éducation ainsi programmée, j'observe la complesité énorme dans laquelle nous "évoluons".

La majorité des individus, h/f, son individualisé,... sa n'arrive qu'aux autres jusqu'au jour où ils sont frappés sans avertissement par quelque chose qui fait très mal là-où ils s'en attendaient le moins ! Trop tard !? Il n'est jamais trop tard mais, leurs éducations les amènent au réflexe de penser, croire ainsi. Ce qui fait l'affaire des autorités contrôlantes, lobbyiste...

Les éléments doivent-être stratégiquement remodelés, créés subtilement.

De cette façon, j'évite de m'essouffler dans des manifs à gueuler pour peu et j'obtient des résultats wooow !