/news/currentevents
Navigation
Dolbeau-Mistassini

Un homme reçoit une balle d’un policier

L’individu démontrait de l’agressivité

Coup d'oeil sur cet article

Un homme en détresse a été atteint par balle, ce matin, à Dolbeau-Mistassini.

Même si l’individu qui a été atteint d’une balle dans le thorax par un policier à Dolbeau-Mistassini, hier matin, démontrait de l’agressivité envers les policiers, un témoin oculaire qui désire conserver l’anonymat pense que le policier aurait été «vite à dégainer».

«Les deux policiers n’arrêtaient pas de dire à l’homme d’une trentaine d’années de se calmer. Il leur faisait face avec un couteau. Ils ont plusieurs fois reculé. L’homme leur disait «allez-vous-en». Les policiers ne parlaient pas. Un moment donné, l’un d’eux a dégainé et il a tiré dans le «chest».

«Selon moi, la victime démontrait plus de la provocation qu’un assaut. C’est spécial à voir. Il est tombé environ une minute après avoir reçu la balle», explique celui qui a assisté à la scène, du haut de son balcon, situé au deuxième étage où s’est produit l’événement.

«Ils sont peut-être formés pour ce genre de situation, mais selon moi ils ont été un peu vites et drastiques. Pourquoi n’a-t-il pas tiré dans une jambe?», ajoute le témoin.

Violence conjugale

Des locataires de l’immeuble où habite l’individu ont raconté au Journal que dans la nuit de jeudi à vendredi l’homme s’était chicané avec sa conjointe.

«Il a tout démoli dans l’appartement. Vers 7 h 30 il est sorti dehors avec un couteau et c’est à ce moment que les policiers sont arrivés», raconte un homme qui demeure dans le même immeuble à logements, au 11 rue Touzin.

L’homme, dont la vie n’est pas à craindre, repose à l’Hôpital de Dolbeau-Mistassini. L’enquête a été confiée à la Sécurité publique de la ville de Québec.

Commentaires