/lifestyle/food
Navigation
Bouffe de rue

Gaufrabec : le sucré à l'honneur

Coup d'oeil sur cet article

Après une carrière de 20 ans comme comptable, c'est une vieille passion pour la pâtisserie qui a mené Anissa Benomar, à lancer Gaufrabec il y a quatre ans.

Après une carrière de 20 ans comme comptable, c'est une vieille passion pour la pâtisserie qui a mené Anissa Benomar, à lancer Gaufrabec il y a quatre ans.

Après avoir fréquenté les festivals à travers le Québec, le camion Gaufrabec s'impose maintenant dans les rues de Montréal grâce à ses gaufres belges. Propriétaire et fondatrice de Gaufrabec, Madame Benomar a découvert sa passion pour la pâtisserie entre ses 15 et 22 ans, alors qu'elle travaillait dans une boulangerie en Belgique pour payer ses études.

Avec son camion de bouffe de rue, la jeune entreprise jouit d’une vitrine avantageuse. «La cuisine de rue nous a ouvert beaucoup de portes, c'est un moyen de se faire connaître. [...] J'ai cinq réservations de mariage que j'ai fait grâce à la cuisine de rue», explique la proprio.

Cette notoriété lui a permis d’offrir ces produits dans certaines gares de train, dans le cadre d’un projet pilote où Gaufrabec sera présent cinq jours par semaine, tous les matins. L’entreprise sera aussi présente à l'Université McGill, trois jours par semaine, tout l'hiver.

Son plus gros vendeur? «La gaufre liégeoise au sucre de betterave, [...] j'importe mon sucre de betterave de Belgique», dit-elle sans cacher sa fierté.

Le repas

Facture totale: 17 $
On a commandé une gaufre sucrée/salée au fromage cheddar ainsi qu'une gaufre sucrée avec chocolat à l'intérieur pour 8 $. La seconde commande était composée d'une gaufre sucrée/salée au smoked meat et d'une gaufre sucrée nature avec un extra de sirop d'érable pour 9 $.

Propreté et esthétique
4/5
Le camion jaune est facilement repérable et bien décoré. Le logo de l'entreprise y est affiché ainsi que les réseaux sociaux sur lesquels la compagnie est présente et les modes de paiement acceptés (à noter qu'il est possible de payer comptant, débit, VISA et Mastercard). L'intérieur du camion est également très propre et bien organisé. Seul bémol: le menu est petit et difficile à lire lorsqu'on est loin du camion.

Choix
4/5
Il y a trois choix de gaufres sucrées/salées: au fromage cheddar, au smoked meat et au poulet curry. Toutes peuvent être accompagnées de salade. Pour les gaufres sucrées, on dispose également de trois choix: nature, au chocolat ou aux fruits du jour, et il est possible d'y ajouter du sirop d'érable, de la crème fouettée ou encore du coulis au chocolat belge. Fait intéressant: il est possible d'acheter du sucre de betterave et des pâtons congelés à ramener chez soi pour répéter l'expérience de Gaufrabec à la maison.

Rapidité
5/5
À notre passage, le camion venait à peine d'ouvrir, et les gaufres ont été servies en cinq minutes. Rien à redire.

Rapport qualité/prix
4/5
Pour des produits peu dispendieux, la qualité est certes présente. On peut goûter aux vraies gaufres belges et les adapter selon notre goût plus sucré ou salé. On en a pour notre argent, sans être trop remplis à la fin du repas.

Appréciation globale
4/5
Les dents sucrées seront satisfaites après un passage à ce camion de rue. Les choix proposés sont originaux tout en étant assez passe-partout pour plaire à la majorité. La possibilité de payer par carte rend l'expérience plus accessible à tous.

Commentaires