/news
Navigation
Sécurité des piscines

Des coroners recommandent une réglementation rétroactive

piscine à bulles
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC – Trois coroners ont recommandé au gouvernement du Québec de rendre rétroactif le Règlement sur la sécurité des piscines résidentielles, afin que les normes édictées pour contrôler l’accès et éviter les noyades s’appliquent à toutes les piscines du Québec, sans égard à leur date d’installation.

Le Bureau du coroner a présenté jeudi ses conclusions au sujet de deux bambins décédés par noyade dans des piscines résidentielles.

Nathan Lessard-Hamel et Émile Poulin, âgés de trois ans, se sont noyés respectivement en septembre 2012 à Magog et en juillet 2013 à Saint-Georges.

Les piscines dans lesquelles sont survenues ces deux noyades ont été construites avant l'adoption de l'actuelle réglementation sur la sécurité des piscines résidentielles. Celle-ci prévoit des mesures très précises pour en contrôler l'accès et éviter les noyades. C’est la raison pour laquelle le rapport des coroners recommande que la réglementation s’applique désormais de façon rétroactive, de façon à ce qu’elle s’applique à toutes les piscines résidentielles du Québec.

Les coroners recommandent également au ministère de la Famille que les personnes oeuvrant au sein d'une garderie en milieu familial avec piscine, ou dont les activités peuvent les amener occasionnellement à fréquenter des piscines, suivent les formations de la Société de sauvetage reconnues et adaptées aux services de garde en milieu familial.

Commentaires