/news/currentevents
Navigation
Accident | Piscine

Le bébé retrouvé inconscient repose dans un état critique, mais stable

FD-NOYADE-BEBE
Photo Agence QMI, Maxime Deland Le bambin de 13 mois a échappé à la surveillance de sa mère pendant cinq minutes à peine avant de chuter dans la piscine.

Coup d'oeil sur cet article

Le bébé de 13 mois retrouvé inconscient dans une piscine, jeudi avant-midi, à l'arrière d'un immeuble à logements du quartier Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, était dans un état critique mais stable, en fin de soirée.

Le drame s'est produit vers 11 h, dans la cour arrière d'un bâtiment résidentiel de l'avenue Parkville, tout près de l'intersection de l'avenue Pierre-de-Coubertin.

Selon les autorités, la mère de l'enfant se trouvait avec une amie au moment des faits. Pour une raison encore inconnue, les deux femmes dans la mi-vingtaine auraient laissé l'enfant sans surveillance pendant environ cinq minutes.

Durant ce court laps de temps, le petit garçon aurait chuté dans la piscine creusée. «On ne sait pas pendant combien de temps le bébé est demeuré submergé», a dit l'agent François Collard, porte-parole de la police de Montréal.

Lorsqu'elles se sont rendu compte de ce qui venait de se produire, la mère et son amie ont rapidement sorti le bébé de l'eau et ont appelé le 911. Des voisins ont d'ailleurs raconté qu'ils avaient compris que quelque chose de grave venait de se produire en entendant les hurlements de détresse poussés par les deux femmes.

Les policiers sont arrivés les premiers sur place et ont immédiatement entamé des manoeuvres de réanimation. Les premiers répondants ont ensuite pris le relais jusqu'à l'arrivée des ambulanciers.

Le massage cardiaque s'est poursuivi durant le trajet vers l'hôpital.

État de santé «critique mais stable»

En milieu de soirée, les autorités ont indiqué que le bambin était en mesure de respirer seul, mais que son état de santé était toujours considéré comme étant «excessivement critique». Vers 23 h, son état était qualifié de «critique mais stable».

Les prochaines heures seront déterminantes pour l'enfant.

La mère du bambin, en crise, a dû être transportée à l'hôpital, visiblement victime d'un choc nerveux. Son amie a elle aussi été traitée pour un choc nerveux.

Les enquêteurs de la police de Montréal et les techniciens en identité judiciaire ont passé une partie de la journée sur les lieux du drame pour tenter d'établir la séquence des événements.

Il est encore trop tôt pour déterminer si des accusations criminelles pourraient être portées dans ce dossier.

En date du 26 août, 34 noyades ont eu lieu depuis le début de l'année au Québec, selon les chiffres de la Société de sauvetage. À pareille date l'année dernière, on en comptait 44.

Noyades dans des piscines résidentielles
12 %
du total des décès
283 000
piscines au Québec
Moins de 5 ans
Le tiers des victimes ont 5 ans et moins
Source : Société de sauvetage
Commentaires