/misc
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

Critique: Danganronpa 2: Goodbye Despair

Coup d'oeil sur cet article

Après un premier titre à succès ainsi qu'un animé qui semble avoir bien été reçu par les amateurs d'animation japonaise, Spike Chunsoft revient en force avec Danganronpa 2: Goodbye Despair. Avec de nouveaux personnages ainsi qu'un nouvel endroit où se déroulera le mystérieux jeu mortel, est-ce que Danganronpa 2 frappe aussi fort que le premier opus de la série?

Mise en scène

Comme dans le premier jeu de la série, Danganronpa 2 est un roman interactif mettant en vedette un groupe de génies s'étant mérité une place à Hope's Peak Academy. Cette école fait sa fierté par son acquisition d'élites de la société en tous genres: on y retrouve par exemple l'ultime yakuza, l'ultime chef cuisinier, l'ultime "gamer", l'ultime gymnaste, etc. Une place à Hope's Peak Academy assure un succès pour chaque étudiant y faisant part. Hajime Hinata, le personnage principal, est tout heureux d'enfin pourvoir y prendre part, si seulement les choses ne s’étaient pas compliquées autant...

Dès leur arrivée à l'école, les étudiants se retrouvent sur une île déserte sur laquelle l'infâme ours robotisé Monokuma est maître et découvrent qu'ils ne pourront quitter l'île à moins de tuer l'un de leurs camarades sans se faire prendre. Chaque meurtre devra être suivi d'un procès auquel chaque étudiant devra prendre part pour tenter de trouve le coupable. Si le meurtrier réussit son coup de maître, il reçoit sa liberté tandis que le reste de ses camarades sont exécutés. Si le meurtrier est par contre révélé, il sera le seul exécuté et la vie de tous pourra continuer jusqu'au prochain meurtre.

En dire plus serait un acte disgracieux. L'histoire de Danganronpa 2: Goodbye Despair est aussi excellente que celle du premier opus et je me suis souvent retrouvé ébahi devant la suite des événements. Je dois avouer que j'ai trouvé les personnages un peu moins accrocheurs au départ, mais ils sont rapidement devenus attachants pour moi étant donnée à la complexité de chacun. Point à noter sans trop divulguer d'information: il est impératif d'avoir joué au premier Danganronpa sans quoi vous pourriez vous retrouver complètement perdu dans l'histoire ou manquer les moments clés.

Jouabilité

20140228120933

Rien de bien nouveau ici pour les amateurs de romans interactifs. La majorité de votre temps dans Danganronpa 2 sera passé à suivre le flot du dialogue, vous concentrer sur vos personnages favoris et investiguer votre entourage lorsqu'un meurtre sera commis. Le clou du spectacle se retrouve en cours de justice lorsque chaque personnage devra donner sa version des faits et que vous tenterez de découvrir la vérité avec le reste du groupe. Ces sections se déroulent un peu comme la franchise Ace Attorney avec quelques petits "mini-jeux" pour complexifier l'expérience, rien de bien nouveau pour ceux qui auraient joué au premier opus.

Audio et visuel

20140227114231

Le style de la franchise Danganronpa est intéressant quoiqu'un peu redondant. J'ai parfois cru être en présence de personnages du premier jeu tellement les voix et apparences sont semblables. La signature visuelle tient la route par contre, les séquences animées sont particulièrement belles et réussissent à choquer lorsque nécessaire. La trame sonore est en grande partie exactement la même que Danganronpa: Trigger Happy Havoc avec certaines pièces retouchées, il aurait été bien d'avoir de nouvelles pièces, mais les mélodies sont accrocheuses et iront chercher vos souvenirs du premier opus de la franchise. Point important pour ceux qui préfèrent les voix japonaises, l'option est disponible, mais je dois avouer avoir eu un faible pour la version anglaise, particulièrement la voix de Monokuma qui me glace le sang à chaque fois que je l'entends.

Danganronpa 2: Goodbye Despair est, sans surprendre personne, un jeu pour les amateurs d'animation japonaise et de manga. Encore plus ciblé, je ne recommande à personne d'y toucher à moins d'avoir passé au travers de Danganronpa: Trigger Happy Havoc. Si par contre vous vous sentez interpellé par ces deux conditions, Danganronpa 2: Goodbye Despair risque de figurer dans votre top 10 2014. C'est un titre avec une histoire excellente et inoubliable qui démontre bien l'ingéniosité et la créativité des développeurs japonais.

Danganronpa 2: Goodbye Despair est disponible sur PlayStation Vita depuis le 2 septembre 2014.