/lifestyle/food
Navigation
Thursday’s

Les beaux jeudis

Thursdays Bistro
photo le journal de montréal, chantal poirier

Coup d'oeil sur cet article

Le Thursday’s a rouvert ses portes il y a quelques semaines et j’étais bien impatient de découvrir les changements apportés à cette institution de la rue Crescent.

Le Thursday’s a rouvert ses portes il y a quelques semaines et j’étais bien impatient de découvrir les changements apportés à cette institution de la rue Crescent.

Il faut dire que mes attentes étaient hautes, car la cuisine du chef Jean-François Vachon, jadis au M sur Masson, m’a toujours séduit. Je dirais que cette fois-ci sa cuisine a pris encore de la hauteur et que mes attentes ont été largement comblées. J’ai même été bluffé par tant de technique et de saveurs. Il y a surtout beaucoup d’intelligence et de réflexion. On sent un véritable travail en amont, dans l’assiette et dans l’ensemble du restaurant.

Style de restaurant

Une brasserie puisque le passé ne peut être rayé d’un coup de baguette magique, un bistro puisque la tendance est là, un restaurant gastronomique puisque certains plats dégustés le soir de ma visite en méritaient le titre. Un lieu de rendez-vous puisque Thursday’s a toujours été synonyme de fête. Bref, un bistro moderne.

Décor

La transformation du lieu, jadis dans un ton de vert, passe maintenant au blanc. C’est une bien belle idée, cela donne aujourd’hui beaucoup de fraîcheur. C’est beaucoup plus aérien comme décor, très joli. Il y a aussi plus d’espace et le confort s’en ressent!

Ambiance

Les habitués ne seront pas dépaysés, les nouveaux venus seront séduits par cette ambiance virevoltante. La musique, pourtant présente, est étouffée par les rires des clients venus faire la fête. C’est toujours la place pour réunir les grands groupes, tout le monde a le sourire, ça fait plaisir à voir.

Clientèle

Les habitués retrouvent leurs repères, des groupes de jeunes filles venues se restaurer avant d’aller danser, des gars sérieux en pleine discussion d’affaires, des couples, des jeunes et des moins jeunes. Wow!... C’est beau à voir, ce melting pot!... Vraiment cool!

Le repas

Si je dis que je suis bluffé, ce n’est pas parce que je doute du talent du chef et de la volonté indéfectible de Torrance Ragueneau à faire du nouveau Thursday’s un véritable lieu de fête et de gourmandises. Non, ma seule réserve est… vont-ils tenir la distance pour faire si bien pour autant de clients? Car, sincèrement, j’y ai dégusté l’un des meilleurs repas de l’année.

Poitrine de porc et crevettes sautées, mayonnaise épicée. Le porc fond en bouche, les crevettes sont fermes et tendres en même temps, la maîtrise technique par excellence. Maintenant, le plat de la soirée, un plat pas 4, pas 5, mais 6 étoiles. Je pense sincèrement que cette réalisation fera date, les clients vont se précipiter pour le manger. Calmar préparé à la carbonara comme chez Thoumieux à Paris. Jean-François Piège, le chef parisien, a mis au point une recette magique, reconduite avec maestria par Vachon. Rarement ai-je dégusté un plat aussi délicat. Une folie! Boudin maison, marmelade d’oignon Vidalia, mousseline de céleri rave. Là encore, pour moi l’un des meilleurs boudins en ville. Pourquoi? Eh bien, c’est simple, ça goûte le boudin, pas une tonne d’épices. Plat du jour ce soir-là, un jeudi, ris de veau. Il aurait mérité un soupçon de cuisson de plus, mais la sauce anisée caramélisée, avec légumes racines rôtis et en chips, fait mouche. Contre-filet de bœuf aux poivres, girolles et échalotes frites. Décidément, je suis conquis, la cuisson est parfaite, la viande bien vieillie donne une saveur magnifique. Bravo!

Pour conclure, une magnifique tarte au chocolat accompagnée d’une glace au thé et une autre folie, un riz au lait, servi dans un gros bol, serpentin de caramel, avec une grosse cuillère en bois pour vous servir et partager. Malade! Croyez-moi, ce n’est pas du bluff!

Le service

Les petits détails priment au nouveau Thursday’s, jusqu’à l’assiette qui est déposée devant vous en ajoutant un petit tour du poignet pour la redresser. Je suis sensible à ce genre d’effort, celui de se démarquer avec professionnalisme!

Carte des vins

Une carte des vins appropriés et des cocktails bien originaux. Le Thursday’s est dans l’air du temps et c’est bien ainsi.

 

Commentaires