/misc
Navigation

Et si Guy Turcotte n'était pas médecin?

Coup d'oeil sur cet article

Je n’ajouterai pas grand chose au concert de voix étonnées, outrées, profondément dégoûtées par la remise en liberté de Guy Turcotte. Seulement une hypothèse, une intuition que je nourris depuis le début de cette invraisemblable saga. Le médecin a d’abord été acquitté pour cause d’aliénation mentale par un groupe de douze jurés. Un petit médecin bien straight, qui a bien étudié pendant des années, bon en maths, en chimie et en physique, bien propre de sa personne qui aurait eu un moment de folie passagère!

Puis, le même petit docteur ré-incarcéré en attente d’un nouveau procès, passé par les affres de la dépression, voire de la psychose, histoire de nourrir la thèse du désordre mental, qui demande à faire son temps hors des murs à titre d’aidant naturel d’un vieux mononcle. Un gars qui a poignardé ses deux enfants à 47 reprises. Réhabilité en quelques années avec un minimum de thérapie et de la médication. La dope doit être bonne, pas à peu près. La réalité dépasse la fiction!

Je ne suis pas psychiatre mais j’ai suffisamment de connaissances en psychologie pour savoir qu’un gars qui demande de sortir de prison sous prétexte qu’il y perd son temps et qu’il pourrait être plus utile à la société ailleurs a d’immenses problèmes narcissiques. Un détraqué ordinaire muni d’un extraordinaire ego. Un grand pervers narcissique, un manipulateur de compétition comme ils le sont tous. D’autres meurtriers pourraient bien clamer la même chose qu’on les garderait en dedans sans autre forme de procès.

Le hic, c’est que Turcotte s’il semble avoir oblitéré le meurtre de ses deux enfants, n’a jamais oublié qu’il était MÉDECIN. C’est même sans doute la seule chose, sa profession, qui tient ensemble les morceaux dysfonctionnels de sa personnalité immature. Consciemment ou inconsciemment, les jurés qui l’ont acquitté une première fois n'ont sans doute pas fait abstraction de sa profession non plus. Eille un docteur, ça peut pas commettre un crime de même. Ça peut pas être névrosé d’même. Dans les sociétés vieillissantes et analphabètes (49%) faut-il le répéter, les gens ont tendance à vénérer ceux qui sont censés savoir et les sauver de la mort. Une affaire de complexe collectif. Autre preuve de ma théorie, si besoin était, le Québec est dirigé par trois d’entre eux!

Cette fois-ci, ce sont ses pairs qui l’ont évalué. Des collègues psychiatres. Un juge a pris en compte les témoignages de ces experts relayés par d’autres habiles professionnels, les redoutables criminalistes Poupart. Ça commence à se savoir, le droit n’est pas la justice. Le droit ne s’apparente pas toujours au bon sens non plus. Il a ses propres règles. Ce que ne cessent de réitérer avocats et magistrats pour expliquer leurs décisions aux béotiens que nous sommes.

Résultat des courses, le p’tit médecin réintègre la société. Docteur un jour, docteur toujours

159 commentaire(s)

Jean dit :
12 septembre 2014 à 14 h 43 min

Et si Turcotte était une femme, tiendriez-vous le même discours?

M.Martin dit :
12 septembre 2014 à 14 h 44 min

Turcotte étant médecin savait ce que l'anti-gel fait et facile pour lui de passer les p'tits tests des psy haut la main.En prison il à peur voilà pourquoi il tient pas a y rester.

ginette coderre dit :
12 septembre 2014 à 14 h 49 min

je ne serai jamais patiente de ce médecin ,comment lui faire confiance maintenant

Louise Baillargeon dit :
12 septembre 2014 à 14 h 56 min

My God que vous tapez dans le mille... depuis le début que j'enrage à chaque fois que j'entends aux nouvelles les journalistes parler de "l'ex cardiologue Guy Turcotte"... c'est un ti-coune qui a perdu son droit de pratique, on pourrais-tu laisser son titre ailleurs, c'est dans le passé. Je crois effectivement que chacun des mots que vous employez pour nous dire à quel point nous sommes impressionné(e)s par un titre, peuvent influencer inconsciemment les jurés, ceux qui sont dans la cour et tous les autres qui l'ont pris en pitié. Je comprends tellement la colère du frère de Isabelle Gascon. Merci de l'avoir dit pour moi.

Denyse Rouleau-Girard dit :
12 septembre 2014 à 14 h 57 min

Je suis entièrement d'accord avec cet écrit. Je suis vraiment révolté de cette remise en liberté. Il a tué ses deux propres enfants, c'est un égoïste au plus haut niveau. Voilà ce qu'est le "docteur" Guy Turcotte....une plaie incurrable!

Maryelle T dit :
12 septembre 2014 à 14 h 58 min

Merci Geneviève St-Germain de dire tout haut ce que je pense au profond de mon coeur. La frustration que j'ai ressentis ce matin en entendant sa remise en liberté est carrément indescriptible. Mais lire ces mots me fond un grand bien. En espérant que d'autres comprendront comme moi.

Eva Gauthier dit :
12 septembre 2014 à 15 h 05 min

Bien découragée et bien pessimiste !!! J'ai toujours été optimiste et un peu fleur bleue face au crime et à l'erreur humaine, au droit et à l'honnêteté de l'être humain plus forte que la méchanceté et la malhonnêteté...Ils ont réussi à m'avoir, je suis découragée et complètement désabusée. A chaque fois, j'espère que justice sera faite mais non...je n'en reviens pas. D'anonymes petits criminels écopent de peines bien plus sévères que MONSIEUR DR TURCOTTE pour des infractions bien inférieures on s'entend là-dessus...A l'image de notre gouvernement et ses dirigeants...

Denise dit :
12 septembre 2014 à 15 h 13 min

Et si tous les jurés choisis étaient des médecins?

Serge Montambault dit :
12 septembre 2014 à 15 h 20 min

A jean. Avec des ''si'' on va à Paris.

MelT dit :
12 septembre 2014 à 15 h 22 min

@Jean : Oui, sans aucune hésitation, le discours serait le même ! Je sais que vous posiez la question à madame St-Germain, mais l'envie d'y répondre m'oppressait. Votre commentaire était sexiste.

L'asticot dit :
12 septembre 2014 à 15 h 25 min

C'est comme pour les poupounes qui auront plus de chance dans la vie, car elle on gagné la loterie génétique quand elles sont venues au monde.

Une belle femme avocates aurait probablement reçu un meilleur traitement que Turcotte. J'imagine ce qu'un prestataire de l'aide sociale aurait reçu comme traitement. Ils croupiraient déjà dans un trou avec un savon glissant.

claudeb20 dit :
12 septembre 2014 à 15 h 25 min

J'ai été un des patients de Guy Turcotte il y a quelques années. Il m'a pratiquement évité de mourir d'une crise cardiaque. J'ai été profondément déçu d'apprendre ce qu'il avait fait à ses deux enfants. Mais il faut savoir tout le contexte de l'histoire qui entoure ces meurtres. Sa conjointe Isabelle avait une aventure avec quelqu'un que je connais et elle ne lui a donné aucune chance de resouder son couple. C'est en grande partie à cause de cela que Guy Turcotte a "pété les plombs" et c'est aussi à cause de cela que Isabelle Gaston a été retrouvée au Mt St-Anne le jour où ce drame s'est produit... Je ne dis pas qu'il est innoncent (loin de là) mais l'horreur de ce drame est atténuée par ces faits....Pour ce qui est d'une peine de prison très longue, je doute de sa pertinence...

popole dit :
12 septembre 2014 à 15 h 31 min

pour jean Pour une fois qu'elle n'écrit pas à propos des femmes éternelles victimes des méchants hommes;Ne reveillez pas le lion

Pierre JC Allard dit :
12 septembre 2014 à 15 h 33 min

On joue dangereusement avec les nerfs de la population. Tout psychopathe narcissiste - Turcotte n'est pas le seul en liberté - peut se bâtir un grand succes d'estime populaire simplement en abattant Turcotte a la premiere bonne occasion.... je ne parierais pas cher sur sa longevité.

Pierre JC Allard

France dit :
12 septembre 2014 à 15 h 34 min

Jean dit : Et si Turcotte était une femme, tiendriez-vous le même discours?

Jean, quel est le sens de la question? Un acte inhumain, qu'il soit posé par un homme ou une femme, reste le même non? Et vous, tiendriez-vous le même discours? Sinon, dites-moi pourquoi! C'est comme si vous demandiez si il y avait une différence de couleur, une personne noire ou une personne blanche! Désolée, dans un couple, quand on se sépare, on vit tous des moments difficiles. Femme, homme, noir, blanc. C'est quoi la différence? Zéro, niet, nada. On assume, on survit. Homme ou femme, la séparation est tout aussi difficile. Rien n'excuse de tuer, surtout pas de tuer une fois, de prendre une pause, et de tuer à nouveau le second petit amour dans son lit. Je l'aurais accusé 2 fois de meurtre ( j'aurais tenu 2 procès), pas de double meurtre. Il savait ce qu'il faisait, il avait sagement étudié les effets du lave-vitre au ml près. C'est pas un con. Ce n'est pas un excès de rage. Un excès de rage, il fonce, il crie, il parle ou il agit et puis bang. Fini, ça a fait du bien et on a sauté notre coche. Mais tuer son propre enfant. Prendre une pause et tuer l'autre amour de sa vie, venant d'un médecin... Désolée, je me range du côté de la famille de la maman qui a très bien connu Turcotte. Sa mère aurait fait la même chose: je tiendrais le même discours. Point à ligne.

weziwezo dit :
12 septembre 2014 à 15 h 35 min

C'est la question que je me pose depuis le début de cette affaire . Si c'était un chauffeur de taxi ou un petit employé de Couche-Tard , il aurait été condamné à la prison à vie dès le premier procès .

Diane lard dit :
12 septembre 2014 à 15 h 36 min

Pour un petit de depanneur tu fait de la prison, non sens

Gabrielle LaRose dit :
12 septembre 2014 à 15 h 45 min

Une jeune fille sans intention criminelle tue 2 personnes par manque de jugement, un accident bête, reçoit 25 ans. Aussitôt que ça s'est produit elle l'a regretté, elle voulait juste sauver des canards. Par contre, un cocu avec la ferme intention de tuer, poignarde ses propres enfants de 47 coups par pure vengence et n'a eu absolument aucun regret même pas à ce jour, il est libre. Le fait qu'il est médecin, il sait pertinamment la quantité de lave-glace à prendre pour ne pas avoir de séquelles, il aurait réussi son suicide s'il avait vraiment voulu se suicider. Ce cardiologue est un grand manipulateur du système et des gens, c'est certain qu'un simple citoyen aurait reçu 25 ans sans possibilité d'une libération avant 25 ans, va réfléchir à ce que tu as fait. Justice s'il vous plaît, c'est simple.

P. Ranger dit :
12 septembre 2014 à 15 h 45 min

Au Québec on a oublié le concept de la présomption d'innocence et un certains parti politique l'a transformé en présomption de culpabilité. On salit et ils deviennent automatiquement coupable, et les gens embarquent. Misère, la loi et l'opinion du peuple c'est deux choses. Tout le monde a droit a un procès juste et équitable avant d'être "linché"

Daniel Laflamme dit :
12 septembre 2014 à 15 h 47 min

Et si Turcotte avait été commis de dépanneur, est-ce que les médias diraient" l'ex-commis de dépanneur" Turcotte....." Non eh bien oui, l'aura social que lui procure son titre lui rapporte la bienveillance de la justice et une certaine sympathie populaire. Devant la loi il y a les Docteurs, les Juges, les Ministres....et les autres.

Karine Morin dit :
12 septembre 2014 à 15 h 53 min

Ouff. Turcotte relâché. La société la relâcher par cette mauzusse de pression de manque de médecin. JAMAIS ils n'ont pris en compte les 47 coups de couteau fait sur ces enfants. La chair de sa chair. 47 coups de couteau. 47 coups de couteau. Oui oui, je l'ai écrit encore deux fois de suite. Je m'arrête seulement au nombres. Un moment de folie? Je n'y crois pas. Il étais enragé et ne voulais pas que on ex ai la garde de ces enfants. Il a commis DEUX meurtres POINT. Si Turcotte ne serais PAS médecin là, bein ils croupirait en prison. Si Turcotte serais au USA bein il serait sur la chaise depuis belle lurettes! Et il le mériterait! Étant médecin, SURTOUT cardiologue, il savais très bien que c'est foutue gorgé de lave vitre n'atteindrais pas a sa vie. Que c'étais LE moyen de pouvoir PASSÉ pour un fou. Ce gars là, il est bien plus intelligent que l'on pense. Il est MAÎTRE a son jeu. Il manipule c'est pion comme il le veut. Bref....le jurés a fait une énorme erreur. Tout ca parce qu'il est médecin. Bein m'as vous dire, des médecin là, ca chie sur la même toilette que vous pis moi. Pis lui là, c'est un pure hypocrite , narcissique, manipulateur de haute qualité....pis les pauvres jurés, juges et même l'équipe de médecin qui le suis, tombe dans le panneau! Pis nous citoyens ORDINAIRE sommes les seules a avoir vue son jeu!!!

André Félix Delisle dit :
12 septembre 2014 à 15 h 54 min

Adèle Sorella et Cathie Gauthier qui, elles aussi, ont été accusées du meurtre de leurs enfants, ont été libérées avant leurs procès respectifs... et elles n'étaient pas médecins, à ce que je sache. Si c'était ''juridiquement'' OK pour ces mères meurtrières d'être libres avant leurs procès, c'est peut-être aussi ''juridiquement'' possible pour Turcotte. Non !?! La ''présomption d'innocence'' (même pour un motif de problème de santé mentale) reste le facteur prédominant dans ce genre de décision et les tribunaux l'appliquent. Si les gens n'en veulent plus de cette ''présomption d'innocence'', qu'ils fassent une pétition et la loi va peut-être changé (mais j'en doute, là)... !

salomon dit :
12 septembre 2014 à 15 h 59 min

quand on sent qu on est sur le point d exploser on a 2 alternatives .on se sauve ,ou on

demande de l aide . sinon on risque de commettre l irreparable .

la colere est une emotion normale . quand elle est bien orientee ,elle nous permet

d apprendre a la gerer . pas besoin d un Phd pour comprendre cela .

André B. dit :
12 septembre 2014 à 16 h 02 min

Comme une majorité de gens je suis non seulement surpris mais un peu renversé. Ici j'ai besoin d'explications: Quand on remet en liberté quelqu'un qui a tué ses enfants, pourquoi lui faire subir un autre procès si le critère du juge pour le remettre en liberté est qu'il ne représente pas un risque pour la société. Quand il sera jugé de nouveau dans un peu plus d'un an, représentera-t-il un risque pour la société à ce moment-là? Si la réponse est non alors pourquoi le juger de nouveau puisqu'il vient d'être libéré sur cette base? En acceptant qu'il soit à nouveau cité à procès c'est que quelque chose dans la preuve a changé. Quand on met quelqu'un en prison ce n'est pas pour une question de risque. Il s'agit avant tout d'une punition à subir pour une faute commise en espérant que tout ce qui l'entoure permettra une contrition et un repentir. Je n'ai suivi ce dossier que par les médias, mais je ne me rappelle pas avoir cet homme beaucoup pleurer ses enfants.

Serge Denault dit :
12 septembre 2014 à 16 h 03 min

Il serait à l'ombre à perpète.

Aux USA, il serait dans le couloir de la mort

France Ouellette dit :
12 septembre 2014 à 16 h 04 min

Une jeune femme fait le mauvais choix en tentant de sauver une petite famille de canards, elle va en prison. L'autre, qui poignarde ses enfants, ri simplement dans le visage de la justice et on le libère? Wow, bravo.. Pas juste la construction qui est corrompu à mon avis.

Philippe Ouimet dit :
12 septembre 2014 à 16 h 08 min

faut croire que le boys club de cette crapule sont fort.....très fort !!!!!

carole guillot dit :
12 septembre 2014 à 16 h 19 min

Moi GENEVIÈVE , je ne suis juste plus capable de ces écoeurantries ! Je suis tellement dégoûtée par toute cette machine , que je ne trouve même plus les mots pour exprimer ma colère , mon dégoût etc....Je suis contente que toi , tu puisses parler un peu en notre nom ! Que faudrait-il faire pour réétablir une justice ....?? Une vraie ! Je t'admire beaucoup ,car tu n'as jamais eu la langue dans ta poche . Continue ton «job» , car tu le fais très bien !!! CAROLE GUILLOT.

Diane dit :
12 septembre 2014 à 16 h 20 min

on oublie de dire que: Y'a un ESTIE bon avocat.. y'a trouvé la faille, ca marche comme ca ....

Luc Papineau dit :
12 septembre 2014 à 16 h 30 min

Psychologie à rabais. On n'est pas loin de la futilité. Tiens, on aurait pu formuler l'hypothèse contraire sans aucun problème s'il avait été condamné. C'est parce que les gens sont jaloux de ceux qui réussissent qu'il a été condamné...

felix dit :
12 septembre 2014 à 16 h 41 min

Excellente décision du comité. Il a été déclarer non-criminellement responsable et ceci n'est que la suite des choses. La seule façon de comprendre le raisonnement de tout cela, est d'avoir connu une personne dans cette situation avec les mêmes problèmes, sinon, il est impossible d'avoir une opinion qui est basé sur les faits...

Linda Gibeault dit :
12 septembre 2014 à 16 h 42 min

Un criminel reste un criminel peut importe son titre , son sexe ! Turcotte a les mains tâchées du sang de ses propres enfants ! Honte à la justice qui le laisse libre comme l'air!

vertigo dit :
12 septembre 2014 à 16 h 47 min

Nourrir les préjugés du bon peuple! Quelle belle mission dans la vie! Que souhaitez-vous? Un écartèlement public? La roue? Tiens, une petite flagellation publique... Votre populisme est détestable, madame.

P.A. Beaulieu dit :
12 septembre 2014 à 17 h 03 min

Guy Turcotte a commis un crime horrible, oui, mais il est aussi un chirurgien cardiaque de talent. La voie de la rédemption, dans son cas, pourrait être de le laisser se racheter par ce talent immense et rare qu'il a.

Le meurtre de ses enfants est impardonnable oui, il a tué deux innocents, oui, mais il pourrait aussi sauver des dizaines de vies, incluant celles d'enfants, en pratiquant à nouveau.

Mérite-t-il une telle chance? Je crois que la question mérite d'être débattue.

Richard Gougeon dit :
12 septembre 2014 à 17 h 05 min

Cet individu qui a tué ses deux enfants par esprit de vengeance a ruiné la vie de personnes (son ex-épouse et les membres de sa famille). Aujourd'hui il s'en tire avec une sentence bonbon parce qu'il est très intelligent et qu'il a su se servir de sa supposé folie. Il a bien préparé sa supposé tentative de suicide, sachant qu'il ne pouvait mourir de cette façon. Ayant probablement accumulé une fortune importante, il a pu s'offrir de très bon avocat. Le simple citoyen lui, serait déjà en prison à perpétuité. Il sait que de se retrouver en prison équivaudrait en une vrai sentence de mort (ce qu'il mérite honnêtement) car les prisonniers font toujours un mauvais partie aux tueurs d'enfants. Maintenant il se croit sauver parce qu'il purgera sa peine en société. Je ne serais pas si sûr de ça à sa place. Je suis certain qu'il se trouvera quelqu'un qui saura lui remettre la monnaie de sa pièce.

Raymond dit :
12 septembre 2014 à 17 h 07 min

Comment comment sa santé cardiaque a un type qui n'a pas de coeur...

Raymond dit :
12 septembre 2014 à 17 h 08 min

Comment confier sa santé cardiaque à quelqu'un qui n'a pas de coeur?

larry dit :
12 septembre 2014 à 17 h 24 min

Le jugement du juge Vincent est excellent. Cette individu (turcotte) a été jugé non coupable a un premier procès, après un séjour à l'asile il a été progressivement remis en liberté. M Turcotte à alors rempli toutes les obligations à cette remise en liberté (il ne s'est pas sauvé, n'a tué et blessé personnes etc). Il s'est même livré à la police pour son deuxième procès. Il subit une campagne de harcellement de la part de son Ex, de la famille de son Ex et du gouvernement conservateur. Bon repos Doc en attendant ton procès et alors si tu est coupable tu ira en prison

ColetteF dit :
12 septembre 2014 à 17 h 27 min

Réponse à Jean dit. Si Turcotte avait été une femme et qu'elle aurait CHARCUTÉ ses enfants parce que son mari s'était fait une blonde, je te garanti qu'elle serait en prison depuis les faits et sûrement condamnée. Ça n'aurait pas été une raison valable ! Sais-tu pourquoi? PARCE QU'IL N'Y EN A PAS DE RAISONS VALABLE POUR TUER QUELQU'UN ET À PLUS FORTE RAISON SES PROPRES ENFANTS !!! C'EST TU CLAIR ÇA ???

Turcotte se prend pour Dieu. Il se pense irremplaçable. Lui qui est si parfait !

Comment une femme peut-elle aimer un autre homme que lui? IL A ÉTÉ GUIDÉ PAR LA VENGEANCE

Turcotte n'est ni fou ni dépressif. Il est juste NARCISSIQUE, JALOUX, ÉGOÏSTE et j'ajoute LÂCHE en plus! Pas de danger qu'il s'en soit pris à l'homme qui lui a pris sa conjointe. NON ! Il s'attaque à deux être innocents et sans défenses. C'est toujours plus facile de s'attaquer à plus faible que sois, n'est ce pas ?

LES ASSASSINS SONT EN PRISON ET TURCOTTE EST UN ÊTRE ABJECT ET UN ASSASSIN ! POINT FINAL !

Ju dit :
12 septembre 2014 à 17 h 27 min

Bonjour Geneviève , Que je suis d'accord avec votre article,en plus il veut être aidant naturel, allo il a poignardé ses enfants à 47coups de couteau, un aidant naturel est une personne généreuse ,compatissante,ect.... Ça me met en colère d'entendre des stupidité comme ça "aidant naturel " j'en reviens tout simplement pas. Ou on s'en va!

Sylvie dit :
12 septembre 2014 à 17 h 39 min

Étant moi-même sous soins psychiatriques, diagnostique de personnalité limite et trouble bi-polaire.......................je me demande si la justice serait clémente si je décidais, dans un moment de folie, de faire, par exemple, des petits vols à l' étalage.....ou si je décidais de conduire mon véhicule à 200km ..........Pas certaine !!!!!

Michel Bro dit :
12 septembre 2014 à 17 h 40 min

Le problème est que la justice (et la société et les gouvernements) ont instrumentalisé la médecine...particulièrement la psychiatrie..., et on lui a octroyé un pouvoir qu'elle n'a pas. La psychiatrie N'EST PAS une science exacte! Quand vous avez des ''experts'' dont l'un dit blanc et l'autre dit noir et que le jury doit, sur la base des témoignages de ces ''experts'', déterminer ''hors de tout doute'' que l'accusé est coupable.... cela donne lieu à de telles aberrations ... Je sympatise de tout coeur avec madame Gascon, elle-même médecin, qui a intelligemment témoigné en ce sens. Bon courage à la famille Gascon.... Madame St-Germain vos analyses sont toujours d'une grande lucidité...

Normand Thouin dit :
12 septembre 2014 à 17 h 50 min

Un public bien informé des faits et du droit ne perdrait pas confiance dans l'administration de la justice, a signalé le juge André Vincent, en rendant sa décision."

Il est clair que le juge ne pensait pas à vous en disant cela et ni à votre journal qui a l'habitude de prioriser le sensationnalisme au détriment de l'objectivité.

Vous dites : " Ça commence à se savoir, le droit n’est pas la justice. Le droit ne s’apparente pas toujours au bon sens non plus. Il a ses propres règles" Vous savez Madame St-Germain, j'aime mieux l'État de droit dans lequel nous vivions que dans la société moyenâgeuse dans laquelle vous voudriez nous ramener quand vous parlez de "bon sens", vocabulaire que tiennent ordinairement les moins instruits, les moins éclairés d'une société. Vous savez ceux et celles pour qui la peine de mort est une option valable?

Et en terminant Madame St-Germain, où étiez-vous lorsque la justice a remis en liberté Adèle Sorrola et Cathie Gauthier (saguenay) en attendant leur procès pour le meurtre de leur enfants (dont elles ont été trouvé coupable) ? Ah oui, solidarité féminine oblige, donc vous avez gardé le silence.....

Nelson dit :
12 septembre 2014 à 17 h 54 min

Il n'est pas le premier cas d'accusé déclaré ''criminellement irresponsable'', en cas des procès par meurtres.

Il y a un problème évident dans l'interface Psychiatrie-Justice, un problème dans la Loi.

Pour la psychiatrie tous les malades ne sont pas responsables de ses actes.

Les psychiatres croient dans les hôpitaux pour les malades, non dans les prisons.

Plusieurs experts ne se sont même pas entendu si était responsable ou pas de ses actes au moment du meurtre.

Beaucoup des juristes croient que des procès de la sorte ne doivent pas être tranchés par des jurés, mais par trois juges expérimentés.

LE PROCÈS À ÉTÉ ANNULÉ, et il y aura un nouveau procès.

À cause des problèmes dans les lois actuels, Turcotte est en liberté.

Il à passé à l'acte et plusieurs experts pensent qu'il ne passait pas pour un moment de totale inconscience criminel.

Il à passé à l'acte, il est considéré malade par CH Pinel, il n'ai pas été capable d'embarquer en thérapie, DONC, il pourrais encore passer à l'acte si tombe dans des états comme celui qui le conduit à l'acte de tuer ses enfants.

Il à pris volontairement les substances qui auraient contribué à perte de contrôle lors de son passage à l'acte.

Le jour même de son passage à l'acte il à fait plusieurs commissions et plusieurs conversations au téléphone, et il était très conscient.

Pour la société il est inacceptable que des gens que n'ont pas du contrôle personnel et passent à l'acte contre elle, (la société), soient en liberté.

France dit :
12 septembre 2014 à 18 h 09 min

J'aimerais répondre a la personne qui a dit que Turcotte l'a sauvé d'une crise de coeur et que sa femme n'a fait aucun effort pour resouder le couple. C'est pour ca qu'il a pété les plombs. Jamais un parent ne doit se défouler sur les enfants parce que son conjointe ou sa conjointe le laisse. Les enfants ne sont pas responsables. Il l'a fait par cengeance c'est clair et nette. Qu'il soit médecin ou non il n'avait aucun droit d'agir de la sorte. Il savait ce qu'il faisait et l'a fait pour punir sa conjointe. Je me demande bien à quoi il pourrait être plus utile en dehors, il a juste peur d'être en dedans. Il doit rester en prison, le juge doit être ferme et juste pour les enfants.

Jean Bernard dit :
12 septembre 2014 à 18 h 16 min

Il me semble que plein de femmes et hommes ( post partum, séparation) qui ont été reconnus non criminellement responsables sont dans nos rues sans problèmes. Il y a des pays ou un Guy turcotte aurait été pendu sans jugement. Mais le Canada a un système judiciaire à la hauteur de son développement et reconnaît la non responsabilité criminelle en cas de troubles mentaux. Des lors les avocats peuvent utiliser cette voie.

John Doe dit :
12 septembre 2014 à 18 h 38 min

Pour être franc, les haut-diplômés de la santé sont supérieurs à la moyenne des hommes. J'en voudrais absolument pas aux jurés d'avoir considéré sa profession, et j'avoue admirer cette belle manifestation d'estime de soi dont le bon docteur a fait preuve récemment...

On pourrait tous tirer un bel exemple de Guy Turcotte. :D

Momo dit :
12 septembre 2014 à 18 h 49 min

Il a été trouvé non-coupable pour cause de maladie mentale lors de son procès. LA MALADIE MENTALE NE SE GUÉRIT PAS... ELLE SE CONTRÔLE ! Elle se contrôle par la prise de médicaments. Qu'arrivera-t-il le jour où M. Turcotte décidera qu'il n'a plus besoin de pillules ?????

Il fait preuve de bonté en étant "aidant naturel" pour mon oncle ? J'aurais peur à la place de son oncle.

Ah oui, tant qu'à y être.... dépêchez-vous de lui redonner son droit de pratique !!!!!

Je ne serai pas étonnée le jour où on réentendra parler de lui... mais pour un autre drame.

Je suis de tout coeur avec la famille Gascon. Quel désastre!!!

Marie-Josée dit :
12 septembre 2014 à 19 h 38 min

Pourquoi les journalistes sentent-ils le besoin de spécifier "l'ex-cardiologue" en parlant de Guy Turcotte? Et s'il avait été comptable ou cuisiner par exemple, donneraient-ils autant d'importance à son métier? Un crime reste un crime, peu importe le niveau d'éducation, le milieu professionnel ou les antécédents dudit criminel.

Rita dit :
12 septembre 2014 à 19 h 51 min

Mde gascon,je suis tous cœur avec vous ,j'ai moi même des enfants et petits enfants .si quelqu'un aurais eu l'odace de faire sa à mes enfants .j'aurais pas répondu de moi même ,vous aite vraiment une femme très forte , quelle justice le juge a pas d'enfant ces sur car il aurais prit une autre décision ,foutaise cette justice ,99/.9pour 100 ont es avec vous lâcher pas !!!!!!

Chantal dit :
12 septembre 2014 à 20 h 17 min

Que veut dire, 'Non criminellement responsable' ? Un moment de folie? Un dérèglement mental? Un état psychologique passager? Une psychose temporaire?

Qu'importe le terme utilisé, ne lisons-nous pas le mot, 'criminel' en plein centre de l'expression?

Un criminel a une responsabilité, celle d'accepter les conséquences de ses actes.

Donc, si Guy Turcotte a posé des gestes répréhensibles durant un état de 'folie' et que l'on ne le juge pas en tant que criminel après avoir commis un crime, que doit-on penser de certaines de nos lois je me le demande.

Nos émotions nous font réagir fortement (à voir les commentaires) et c'est normal. Toutefois, ne doit-on pas revoir certaines lois (Code criminel Canadien Art. 16) ? Notre société évolue et nous devons nous mettre au diapason des changements. Difficile ? Certainement, étant donné les divergences d'opinions mais cela ne veut pas dire impossible.

Ce n'est certainement pas monsieur et madame tout l'monde qui est en accord avec la décision prise aujourd'hui mais cette décision fait suite non pas à ce qu'une personne pense mais plutôt à une 'chose' que l'on appelle une 'loi'! Qui est à la base de cette loi et qui seront les 'élus' à l'abolir?

Samson contre Goliath !

linda fournelle dit :
12 septembre 2014 à 20 h 23 min

Mon père a passé 7 ans à l'hôpital et j'y ai passé le am , le diner et la soirée pendant ces 7 années ,avec lui,pouvais pas plus , car je travaillais... comme infirmière ailleurs et je n'ai jamais connu un médecin aussi attentionné, professionnel et parfait comme Dr. Guy Turcotte, il réassurait mon papa ,au point de mettre sa civiere collée pres du poste des médecins pour le surveiller.... alors..................... pour moi même s.il a sauté une coche et fait le pire des crimes... il a tjrs eu mon admiration lorsqu'il prenait soin de papa !!!!!!

Gédane de Vaxu dit :
12 septembre 2014 à 20 h 58 min

Clap ! Clap ! Clap ! Rien à rajouter.

Gédane de Vaxu dit :
12 septembre 2014 à 21 h 06 min

Je me demande.... Facile de s'exprimer sur des blogues. Mais qui aurait le courage d'aller manifester dans la rue ? Hein ?

Hélène dit :
12 septembre 2014 à 21 h 11 min

Et si Turcotte n'était pas médecin? Il serait en prison. Point barre!

Keyra dit :
12 septembre 2014 à 21 h 24 min

Madame Saint-Germain, votre article est très bien écrit mais il révèle pas l'exactitude des faits, je ne banalise pas ce que Guy Turcotte a fait mais il faut reprendre les choses dans leur contexte comme la mère Isabelle Gaston qui pour moi à une très grande part de responsabilité dans les faits. Il ne faut pas oublier que celle-ci à reçu mes courriels de Guy Turcotte qui exprimait clairement son désarroi face à celle qui l'aimait, celui-ci n'avait pas du tout toute sa tête et Madame Gaston décidé de faire la fête avec son nouvel amant et laisser ses enfants ... En tant que mère responsable, qui est de protéger mes enfants et de veiller à ce qu'ils soient en sécurité chez leur père, en lisant les courriels de celui-ci, JAMAIS je n'aurai laissé mes enfants pour "me faire sauter" par mon nouvel amant !!! J'ai suivi entièrement le procès avec preuves et je peux vous dire que plusieurs messages étaient déjà très alarmants et présageaient le pire pour les enfants car celui-ci était très amoureux de la mère qui l'a trompé et vivre un deuil de relation chacun sait combien ça peut nous faire perdre la raison et monsieur Turcotte montrait une détresse psychologique importante. La responsabilité de la mère aurait été de s'occuper de la séparation et de ses enfants ! Je rappelle que ça n'excuse pas les faits mais ce n'est pas parce que monsieur Turcotte est cardiologue que celui-ci est protégé mais parce que les faits sont là. Les personnes qui l'ont jugé au tribunal sont des experts. Et oui, j'ai confiance en la justice. C'est Isabelle Gaston qui est la coupable dans toute cette affaire. Ne l'oubliez pas.

François Lacombe dit :
12 septembre 2014 à 22 h 02 min

Comme pour les autres fois quand le dossier turcotte arefait surface, il y en a encore pour dire que madame gaston est en partie responsable par son atitude antérieur au crime. J'en reviens pas. Si la libération est de turcotte est choquante, d'amener l'idée que madame gaston est responsable du pétage de plomb de turcotte me choque encore plus.

jacques duval dit :
12 septembre 2014 à 22 h 03 min

Il est un homme innocent jusqu’à preuve du contraire et il a toujours respecté les conditions de la cour. Le juge n'avait pas le choix!! Devrais -je le répéter 47 fois????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

audrey dépault dit :
12 septembre 2014 à 22 h 26 min

La grande majorité des hommes ou des femmes qui ont tué leurs enfants se sont suicidés par la suite. Donc la Justice a très peu de repères pour composer avec ceux qui ont survécu à ces crimes. Les lois n'ont pas de traitements particuliers pour ces cas.

Si la nature de cet acte les condamne avant jugement, plus aucun ou aucune n'osera manquer son suicide après avoir fait l'impensable. C'est sur que cela simplifie le processus des Juges et des Tribunaux. Mais il y a aussi d'autres crimes odieux. Dans la vie, il faut parfois composer avec l'horreur et c'est dans la réponse qu'on y apporte qu'on évalue les sociétés civilisées.

Pauline Saumure dit :
12 septembre 2014 à 22 h 51 min

Un fonctionnaire ne déclare pas un fonctionnaire que cela soit de leur ministère ou avec autres fonctionnaires de d'autres ministères. Personne est au-dessus des lois, sorry, mais c'est de la foutaise. Justice est égale pour tous, encore de la foutaise. Le monde de la santé et leurs secrets professionnels et d'informations sont très fort utilisés et depuis des lunes. Une personne du privé qui aurait fait ce que Turcotte a fait, serait en-dedans depuis belle lurette.

Tantinet2 dit :
12 septembre 2014 à 22 h 53 min

Keira devrait avoir honte de parler ainsi...quel manque de jugement !!!!! Incroyable...., serait-elle parmi les folles qui lui envoient des lettres d'amour,,,à ce monstre au mains souillées par le sang de ses propres enfants...Je lui ferais remarquer qu'il n'y a rien au monde qu'une mère peut faire qui peut mériter ça...R I E N....

chantal b dit :
12 septembre 2014 à 22 h 55 min

c epouventable.. le juge est fatiguer mettez ca a la retraite .. il manque de dicernement moi ce que je comprend pas c est pourquoi le remettre en liberté la justice mais quel justice quand tu as un titre dans la société te donne le droit de tout faire ...ils sont au dessus de les lois.....

ColetteF dit :
12 septembre 2014 à 23 h 39 min

JOHN DOE, J'espère juste que vous n'êtes pas sérieux :-(

Jacques J. Gauthier, Esq. dit :
12 septembre 2014 à 23 h 57 min

Je me demande si la titre même de votre article ne serait pas une étape pour débuter une cause en diffamation. Je présume que vous avez vérifier ses diplômes! Ses études et ses services à la société? Même si il a eu cause de meurtre, je ne crois que votre attitude mérite le pouvoir que vous avez de déformer les faits... à bon entendeur salut.

ColetteF dit :
13 septembre 2014 à 0 h 11 min

Keyra, Votre très cher Monsieur Turcotte, n'était pas amoureux de la mère de ses enfants plus qu'il ne l'est de lui-même. Il y en a des hommes dont la femme a quitté le foyer, qui ont tués leurs enfants mais qui se sont suicidés EUX AUSSI, mais jamais au grand jamais, Turcotte n'aurait attenté à sa vie, qu'il juge si précieuse. Vous avez suivi le procès? Est-ce que c'est durant le procès que vous avez eu la preuve que Madame s'était fait ''sauté'' par son amant ce soir là ??? Vous savez.il n'y a pas que le sexe dans un couple. C'est n'importe quoi. Alors moi si jamais mon mari me triche , je vais aller descendre mes deux gars et je ferai semblant d'avoir sauté une coche...je suis assez intelligente pour être capable de jouer au fou, comme lui !!!

M.Bédard dit :
13 septembre 2014 à 0 h 16 min

Je me pose plusieurs questions: Quand il sortira il aura le B.S. comment va-t-il se payer Poupart pour son procès 2015, Si de ce meurtre c'était l'enfant de Poupart ou du Juge quel serait la décision. Comment un frère peut-il payer une caution à un meurtrier aussi sordide .Il semble que sa jalousie maladive n'ait pas peser lourd dans le procès.Le Juge a t-il une responsabilité vis à vis la famille Gaston pour leur sécurité. Tant de questions et pas de réponses......M.B.

Mirela dit :
13 septembre 2014 à 0 h 52 min

Parfaitement d`accord avec vous, Mme St-Germain. Une reflexion s`impose sur le pouvoir des médecins. Hier, quelques heures après le verdict concernant Guy Turcotte mon fils recevait une absolution inconditionnelle avec conditions pour un délit d`appels téléphoniques menaçants qu`il a fait en février pendant qu`il était dans un état perturbé dans un hopital psychiatrique. Dès que sa condition s`est amélioré il a été arrêté, il a passé quatre jours en prison, puis libéré avec conditions en attendant le procès. Sauf que les médecins traitants, sous le prétexte d`une cause pendante, malgré son état stable, ont décidé de le garder enfermé à l`hôpital pour toute la période d`attente du procés: pas le droit de voir ses parents, pas le droit de prendre une marche ou de faire une activité, ni même à l`intérieur de l`établissement. Pire qu`en prison. Mon fils aurait aussi voulu de ne pas perdre le temps en dehors de la société pendant six mois en attendant le procés, au moins pour courir avec son chien sous le soleil de cet été. Et mon fils n`a pas une maladie inventé, il a une forme d`autisme (Asperger), pour lequel l`isolement est criminel. Un petit détail: mon fils s`est rongé les ongles pendant les six mois, par détresse et par l`impossibilité d`avoir accès à un outil pour les couper. Aucun psychologue n`est venu le voir. J`aurais souhaité que M. Turcotte reçoit le même traitement par ses confrères en attendant le procès.

lorraine gamache dit :
13 septembre 2014 à 1 h 04 min

keyra de quel foutu pays vous arrivez pour pensez comme ça , la ou vous les femmes n'avez aucun droit?tout ce que vous dites est anormal vous souffrez je pense de la même maladie de votre cher médecin Turcotte.vous excusez ses meutres affreux des 50 quelques coups de couteaux donner a des enfants parce que il a soigner votre papa hey! réveille et en plus vous rejeter la faute sur la maman, c'est ignoble et aucun sens de la réalité il y a aucune raison valable pour excuser ces 2 meutres. svp. retourner dans votre bulle et rester-y

johanne dit :
13 septembre 2014 à 2 h 15 min

il y a vraiment pas justice sur cette terre se pourrie la y sens sort encore y mérite la prison a vie sti manipulateur dernier degré ....aucune logique la décision ..ya a qui arrete pour pas tuer des canard pis a fait la prison car quelqun est mort involontaire dla fille lauto arrêté

Marie Dumesnil dit :
13 septembre 2014 à 4 h 10 min

Tous les gens le savent d'instinct, au-delà de tout ce qui a été dit, que Guy Turcotte est coupable : c'est le "gros bon sens" du peuple, comme on le dit par ici. C'est pourquoi tous sont tellement en colère que Guy Turcotte soit libre et non en prison pour le meurtre de ses deux enfants.. Ils n'acceptent pas ce verdict de non-responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux que la justice a rendu.

Ils essaient d'expliquer ce jugement en se disant que c'est probablement parce qu'il était médecin qu'il a été disculpé. En effet, comment un médecin de bonne réputation, qui a bien soigné les gens pendant des années, comment un tel médecin peut massacrer en toute conscience ses enfants de 47 coups de couteau ? Les gens se disent que les jurés ont pensé qu"il avait "perdu la tête", qu'ils ne pouvait s'expliquer autrement cet acte horrible....

Au premier procès, l'avocate de l'accusation n'a pas réussi à convaincre les jurés que Guy Turcotte était tout à fait conscient de ce qu'il faisait. Elle n'était pas très préparée, paraît-il. Au deuxième procès, j'espère que le jury sera convaincu que c'est justement parce que Guy Turcotte est médecin que cela prouve qu'il a tué consciemment ses enfants avec l'intention de les torturer pour se venger de sa femme :

1. En tant que médecin, et chirurgien en plus, si Guy Turcotte a donné 27 coups avec un couteau de 12 pouces de long à son petit garçon de 5 ans et 19 coups de ce même couteau à sa petite fille de 3 ans, c'est qu'il savait exactement quels endroits du corps frapper en évitant les endroits névralgiques et ceci afin de faire durer le supplice. Cela va exactement dans le sens où il voulait se venger de sa femme en faisant souffrir ses enfants (à elle). 2. S'il avait été intoxiqué et qu'il ne savait pas ce qu'il faisait, comme il a argumenté, il n'aurait pas pu donner autant de coups de couteau sur de petits enfants sans qu'il y ait un coup qui soit rapidement devenu...

Marie Dumesnil dit :
13 septembre 2014 à 4 h 27 min

SUITE 2. S'il avait été intoxiqué et qu'il ne savait pas ce qu'il faisait, comme il a argumenté, il n'aurait pas pu donner autant de coups de couteau sur de petits enfants sans qu'il y ait un coup qui soit rapidement devenu fatal. S'il a donné autant de coups, c'est qu'il était très conscient de ce qu'il faisait et des coups qu'il portait, et que, dans sa rage, il voulait faire durer sa vengeance.

3. Il n'a pas été prouvé de façon certaine à quel moment Guy Turcotte avait bu le lave-glace, c'est l'avocat qui le défendait qui en a affirmé, selon les dires de Guy Turcotte, qu'il l'avait bu avant les tragiques événements et qu'il en avait été intoxiqué. Par contre, on a vu du sang sur les bouchons des bouteilles de lave-glace, ce qui pourrait aussi faire penser que G.T. aurait pu le boire après les meurtres.

4. Pour un médecin, chirurgien et cardiologue, c'est une façon assez "bizarre" que de suicider avec du lave-glace... surtout qu'il a donné à ses soignants par après la formule de l'antidote pour le sauver des effets nocifs du lave-glace..... !!! En tant que médecin, il en connaissait les effets et aurait très bien pu penser s'en servir pour se faire disculper de ses actes horribles. Et, dernière bizarrerie, connaissez-vous beaucoup de gens qui gardent du lave-glace dans leur salon ?

5, Si Guy Turcotte a fait médecine et cardiologie, c'est qu'il est très intelligent. On a dit de lui qu'il était très manipulateur. On peut donc dire qu'il est très intelligent et qu'il arrive à manipuler tout le monde pour arriver à faire croire qu'il n'est pas responsable criminellement du meurtre de ses deux enfants pour cause de troubles mentaux dus à l'intoxication. !!!

Josée D. dit :
13 septembre 2014 à 4 h 34 min

à la suite de Audrey Dépault, j'ajouterais qu'aucun être humain pourrait vivre après avoir tué leur enfant; la preuve....presque toujours suivi d'un suicide et ÇA, c'est la FOLIE passagère!!! Turcotte lui, veut sortir de prison parce qu'il PERD SON TEMPS???!!!!!! il est prêt à vivre sa tite vie et aider les autres???? Où est passé le remord?...Donc, en plus d'avoir tué ses enfants, il les balaye déjà pour continuer sa vie. Réveillez-vous ceux qui disent que sa femme a des responsabités! Voyons donc!!! Heye y'a toujours ben des limites chriiii.......t!!! IL A TUÉ 2 ENFANTS! ça s'arrête là! même qu'il serait Pape, il doit rester enfermé et perdre son temps ou whatever...peu importe ce qu'il fait ou pense, il ne mérite pas d'être libre et quant à moi, il ne mérite pas de continuer à vivre paisiblement. ``````````Dieu, bénit ses enfants

et surtout, fais en sorte qu'ils n'entendent pas ce qui se passe ici.

Désabusé dit :
13 septembre 2014 à 4 h 58 min

Keyra dit :

12 septembre 2014 à 21 h 24 min

"Monsieur Turcotte montrait une détresse psychologique importante. La responsabilité de la mère aurait été de s’occuper de la séparation et de ses enfants ! Je rappelle que ça n’excuse pas les faits mais ce n’est pas parce que monsieur Turcotte est cardiologue que celui-ci est protégé mais parce que les faits sont là. Les personnes qui l’ont jugé au tribunal sont des experts. Et oui, j’ai confiance en la justice. C’est Isabelle Gaston qui est la coupable dans toute cette affaire. Ne l’oubliez pas."

Tout à fait d'accord avec vous !!!

Et je trouve absolument injuste le fait que Rocco Magnotta ne bénéficie pas de la même faveur ou privilège que Guy Turcotte ...

Non mais il est aussi innocent jusqu'à preuve du contraire non ???

Et dire qu'on est au Québec et oui Mme Audrey Dépault, à lire certains ici donne également le goût non seulement aux accusés de meurtre d'enfants de se suicider après leur geste mais également à certain lecteur comme moi de commencer à y songer sérieusement ...

Parfois, lire dépasse grandement la fiction de la réalité !

Désabusé dit :
13 septembre 2014 à 5 h 03 min

"Ça commence à se savoir, le droit n’est pas la justice. Le droit ne s’apparente pas toujours au bon sens non plus. Il a ses propres règles. Ce que ne cessent de réitérer avocats et magistrats pour expliquer leurs décisions aux béotiens que nous sommes"

Effectivement, le droit a ses propres règles.

Ça ne s'apparenterait pas avec les mêmes supposées règles établies par les religions ?

Poser la question est y répondre, le droit comme la religion a été fabriqué de toute pièce par l'homme, donc on peut certainement s'interroger sérieusement sur la véracité, le sérieux et la logique de toute cette stupidité humaine incommensurable.

Guy Gagnon dit :
13 septembre 2014 à 6 h 03 min

madame linda fournelle, desole de peter votre bulle, mais je travaille dans le milieu de la sante, et malheureusement, en general, si votre pere a ete mis a cote du poste infirmier pour surveillance, c'etait plutot pour surveiller un patient sans devoir payer un prepose aux beneficiaires en surplus lors d'une soiree calme... sinon ca aurait ete contentions (attaché au lit) ou garde a vue par personnel designe ce qui engendre des couts... la seule logique maintenant est la colonne de chiffre pour le budget. ne soyez pas dupe.... desole encore une fois.

APROAN dit :
13 septembre 2014 à 6 h 18 min

Madame St-Germain

Comme à l'habitude, je partage toujours votre opinion, et encore plus cette fois-ci ! Ce qui me désole encore plus c'est de voir certains commentaires du genre "Il est innocent jusqu'à preuve du contraire et qu'il a respecté les conditions de la cour" Wow M.Duval pour ne pas vous nommer... Guy Turcotte a avoué avoir poignardé ces enfants !!?? Je ne vois aucunement ou est votre point dans votre commentaire inutile ???

Et pour l'autre qui mentionne qu'elle n'aurait pas du aller se "faire sauter par son amant" et qu'elle aurait du "protéger" ses enfants en tant que mère ???? Cher "Keyra" Vous vous prenez pour qui pour juger la situation d'une femme qui a tout simplement laisser son mari car elle ne l'aimait plus et qu'elle "aurait du" savoir que son ex-mari allait poignarder ses enfants à travers ses emails.... Je ne connais aucunement votre situation marital (Si vous en avez une?) et je m'en contre-fou ... mais une chose est sure... c'est que, très clairement, vous vous êtes faite tromper ou peu importe car vous méritez votre situation et de plus vous détenez une haine envers les femmes .... C'est plus qu'évidant dans votre pourriel... Votre message pu la misogynie... Selon votre "point de vue" Madame Gratton est responsable à 100%... Une séance de psychiatrie (plusieurs) serait de mise pour vous (Impératif) ... Très inquiétant votre message... Devrait-on lire "entre les lignes de votre message" que vous passerez bientôt à l'acte???... Est-ce un message crypté que vous nous envoyé??? En tant que "mère" (titre que vous ne devriez pas détenir) Je plains vos enfants d'avoir été mis au monde par une des pires innocentes et immorales personne que vous êtes... Tout simplement, vous me dégouttez.... Au lieu de suivre à fond ce procès comme vous le mentionnez si bien... Occupez-vous de vos enfants (si vous en êtes capable)... On ne sait JAMAIS ce qu'il pourrait leur arriver!!??

D'un homme qui a plus de respect...

Suzanne B. dit :
13 septembre 2014 à 7 h 18 min

Ce contre quoi j'en ai , c'est la dictature des experts. N'importe

qui a plus de bon ses qu'eux. On dit que les psychiatres se spécia- lisent dans leur organe le plus faible. Turcotte a tué ses enfants pour se venger de sa femme.

Claude Cormier dit :
13 septembre 2014 à 7 h 19 min

C est bien evident qu un BS avec un tatouage dans le front n aurait pas ete acquitte.Turcotte est un psychopathe qui a eventre ses enfants par le rectum.«C est impossible qu il ne savait pas ce qu il faisait c est une question de gros bon sens.Des psychopathes il y en a dans tous les milieux et beaucoup sont fonctionnelsCertains sont patrons et ils font faire des depressions a certains de leurs employes juste pour le plaisir..Ce sont des sans coeur qui miment la compassion et ils peuvent tuer s ils sont frustres

Joseph l. smith dit :
13 septembre 2014 à 7 h 46 min

Mme St-Germain, la psychologie-psychiatrie est une science inexacte. Il est clair que c'est sur ca que le tribunal depuis le début se fait diriger, par l'inexactitude. Il est aussi évident que les 11 jurés, car un avait été remercié, n'avaient que peu ou pas de notion de psychologie et ont accepté les memes inexactitudes. Les allemands ont déja travaillés sur les effets dans le cerveau de personnes tuant d'autres personnes, malheureusement ces études ayant été effectués par les nazis, les resultats s'il y en eu, sont disparus, cependant les chercheurs aujourd'hui essaient de comprendre a quel endroit dans le cerveau pendant quelques secondes une réalité prend place et fait agir l'individu en éliminant l'autre devant lui, pour toutes sortes de raisons.

Cela ne peut jamais effacer les conséquences morales de notre société ou on ne tue pas un autre personne sauf pour défendre sa vie dans des cas extremes comme cela n'arrive pas tres souvent.

Le vrai débat, est socialement comment se fait-il que l'on remettent en doute des conséquences liés a l'importance de la vie humaine, et que l'on essaie de justifier par toutes sortes de moyens les plus tordus les uns que les autres, l'importance de ne jamais couper le lien qui nous unit a la vie?

Il y a un proces, maIs les jurés c'est bien clair, n'ont jamais eu ce concept en tete, on ne peut pas tuer sans conséquences, tous les meurtriers ont eu une seconde de folie pour en arriver là, allons nous les libérer?

Qu'arriverait-il si tous les meurtriers sans exceptions passaient par ce nouveau SCREENING de SHRINKS , combien d'entre eux auraient droit a cette seconde de folie qui les rendraient non-criminellement responsable?

Suzanne B. dit :
13 septembre 2014 à 7 h 52 min

Parler de civilisation dans un pareil cas, c'est dérisoire. Il y a ici double infanticide aggravé. Tout le reste est (mauvaise) littérature.

France dit :
13 septembre 2014 à 7 h 59 min

C'est la première fois que j'écris mais la réplique de Keryra m'a fais sauter. M ou mme j'aimerai vous répondre si on devaient tués tous les enfants parce que les mères ou les pères trompent leur conjoint on s'entend qu'il ne resterai plus beaucoup d'enfants????? Et par le fait même vous êtes en train de dire que si votre conjoint vous trompe il se peut que vous tué vos enfants?????? Vraiment je suis désolé mais pour avoir travaillé 33ans en lpsychyatrie votre raisonnement me bouleverse.

sylvain grenon dit :
13 septembre 2014 à 8 h 06 min

Avec de l'argent tu peut tout faire en voici encore une foie la preuve .Un citoyen ordinaire n'aurais pas eu droit a la même défence ou intérêt il serais en prison aucun doute la dessus .Il noye le poison avec le jugement comme il save si bien nous manipuler . il avait les sous pour de bon avocat voilà tout

jean francois brochu dit :
13 septembre 2014 à 8 h 12 min

Une des meilleurs, si non LA meilleur analyse de ce dossier que j'ai lu.

Nathalie dit :
13 septembre 2014 à 8 h 13 min

Non mais c'est quoi l'idée de vouloir encore mettre le tort sur Isabelle Gaston? Elle n'est responsable de rien à part avoir pensé que ses enfants étaient en sécurité avec ce monstre. Ce n'est pas elle qui a poignardé ses enfants de 47 coups de couteau il ne faudrait pas l'oublier.

Avec l'extraordinaire traitement que ce monstre reçoit depuis le tout début de cette saga je me met à penser que c'est justement son statut de médecin qui le sauve. Si Joe Blos simple travailleur avait fait la même chose à ses enfants nous n'en parlerions plus car il serait depuis longtemps en prison.

Levarg den dit :
13 septembre 2014 à 8 h 27 min

Pervers narcissiste?...c'est une personne qui fait perversion ( qui use de tromperie pour manipuler ) narcissiste qui pense seulement à son petit moi et qui se croit toujours être la victime. J'ai vécu avec un pervers narcissiste pendant plus de vingt ans, quand je l'ai quitté, il disait à tout le monde "j'aime ma femme ...j'aime ma femme" en pleurant toute les larmes de son corps mais par contre quand on était seule à la maison, il pouvait me dire de prendre la porte à la moindre petite contrariété. Il était le gars qui aidait tout le monde et que tout le monde le trouvait sympathique mais nous (sa famille), on passait après ses amis, après ses frères, sœurs, mère et père...c'était ses plaisirs avant tout. Deux ans avant de le quitter, il m'avait menacé de tuer mes 3 enfants, moi et lui-même en disant qu'un homme en dépression est capable de tels horreurs. Pendant ces deux années, j'avais peur de le quitter et je n'avais aucun autre homme dans ma vie et je ne l'ai jamais trompé. Il est devenu de plus en plus violent en parole jusqu'à un matin, j'ai eu le courage de le quitter avec mes enfants mais le pire n'était pas arrivé. Je me suis réfugiée dans une maison pour femme violentée pendant un mois et rendu dans un autre logement, il a reçu un papier de la cour qu'il ne pouvait s'approcher de mon logement. Pensez-vous qu'un papier peut les empêcher???....il rentrait chez moi sans frapper et venait chercher mes enfants les weekends....et moi pensant que c'était peut être la dernière fois que je les voyais....et je ne peux pas tout raconter ça serait trop long à écrire...souvent les lois sont pour eux ses manipulateurs. Ses amis le plaignait parce qu'il se disait la victime et moi j'étais méchante.... Aujourd'hui, ça fait 21 ans que je vis toute seule et j'ai toujours peur de lui....mes enfants ont plus de trente ans et ils connaissent bien le côté manipulateur de leur père. C'est dommage pour ceux qui ont de la pitié pour Guy...

Isabelle Gignac dit :
13 septembre 2014 à 8 h 30 min

@linda tournelle Je me suis toujours demandée qui pouvait être les femmes dénuée de toute humanité qui tombait amoureuse des meurtriers. J'ai ma réponse. Vous. Savoir que l'objet de votre admiration a asséné 47 coups de couteaux à deux enfants sans défense ne vous empêche pas de l'aimer? Imaginer le sang de ces enfants sur ses mains ne vous fait pas oublier les bons soins à votre papa? Wow! Vous êtes un modèle d'égoïsme si la mort d'Anne-Sophie et Olivier n'est qu'un malheureux pétage de coche.

sylvain gagné dit :
13 septembre 2014 à 8 h 45 min

Moi je souhaite de tout coeur que ce meurtrier d'enfants rencontre un individu qui pète sa coche l'espace d'un moment!!!!!!

Sans voix dit :
13 septembre 2014 à 8 h 54 min

Je crois réellement que c'est un manipulateur. Un CARDIOLOGUE qui veux se suicider avec du lave-vitre??? S'il aurait vraiment voulu se suicider dans sa grande DÉTRESSE, un cardiologue serait mort dans une fraction de seconde. De la très grande planification. Oui il a mistifié tout le monde, mais pas moi.

Gendron Ginette dit :
13 septembre 2014 à 8 h 57 min

Ce n'est pas l'idée que je me fais d'un aidant naturel. C'est à mon avis la seule porte de sortie qu'il a trouvé. Il ressemble plus à un metteur en scène. La médecine, les doses de médicaments, les troubles mentaux ou autres ça fait partie de ses connaissances professionnelles. En autre, pour sa libération en attendant son procès, on évoque un point de la charte soit la présomption d'innocence...je ne comprends pas pourquoi cela s'applique dans son cas puisque personne ne mets en doute sa culpabilité, pas même lui ! Assez fou pour tuer deux petits anges mais pas assez fou pour se faire hara-kiri !! Sa détresse psychologique s'est arrêté juste après avoir tué ses enfants mais il a pu éviter de se tuer...son p'tit drink d'anti-gel c'est de la poudre aux yeux !! Le pardon ce n'est pas pour ce genre de crime.

Marcel Fafouin dit :
13 septembre 2014 à 9 h 00 min

Innocent ou pas, des visages des enfants, ce "médecin" savait ce qu'il faisait, et ce, avec détermination et sans ménagement !

Quand un juge ose ce genre de décision (remise en liberté), il risque autre chose que la Justice !

Niet ! - 13 sept 2014 -

Brigitte dit :
13 septembre 2014 à 9 h 15 min

Keyra,,Keyra,Keyra etes vous normal(e) ou quoi,,,combien de femmes et d'hommes au Québec se séparent et aucun des 2 parents ne tuent leur enfants pour ca,,moi meme mon mari m'a tromper une couple de fois dans ma maison,NOTRE LIT,, et je n'ai pas tuer mes enfants pour me venger et pour lui faire du mal,,,comment pouvez vous dire que c la mere la responsable comme si cette femme aurait voulu que son ex tue ses enfants,,Turcotte si il aurait eu un coeur ne s'en serait jamais pris a ses enfants mais a lui-meme et c'est tout mais non il savait comment faire souffrir son ex-femme de la maniere la plus cruelle du monde,,cet homme est un lache qui mérite la prison mais ici au Québec il n'y a pas de justice,,on laisse les tueurs d'enfants ,,les fraudeurs du gouvernement et les magouilleurs en liberté,,mais qu'une personne ai du POT sur lui ou qu'il aille au dépanneur du coin voler il va en prison ,,COMPLÈTEMENT RIDICULE!!! ON N'A PAS DE JUSTICE ICI,,ET POUR MONSIEUR DUVAL ,,INNOCENT JUSQU'A PREUVE DU CONTRAIRE,,,EUHHH ON A TOUS VU ET ENTENDU LA PREUVE ET CE LACHE EST COUPABLE ET N,A AUCUN REMORDS

Brigitte dit :
13 septembre 2014 à 9 h 27 min

Linda Fournelle,,,, ah oui Turcotte a pris soin de votre Papa ,,ca fait partie de son métier de s'occuper du monde malade,,ah oui il avait un peu plus d'attention pour lui et c bien,,,,Mon pere a moi a eu un terrible accident en 1974 et les médecins lui ont sauver la vie,,,d'excellents médecins et c grâce a eux que mon Père est encore en vie aujourd'hui,,,mais si un de ces docteurs auraient tués ses enfants pour se venger de son ex-femme je ne ne serais pas la a les défendre,,,COMMENT PEUT ON ETRE CARDIOLOGUE ET SOIGNER LE CŒUR ,,QUAND LUI MÊME N'A PAS DE CŒUR?? Mon neveu est en prison depuis 10 mois pour une connerie de POT et lui aussi a une grand-mère très malade et je ne pense pas que si il disait au juge je serais beaucoup plus utile a l'extérieur qu'en prison et je pourrais m'occuper de ma grand-mère que le juge le laisserait sortir!!! MAIS UN LACHE QUI TUENT SES 2 ENFANTS ON LUI OUVRENT LA PORTE ET ON LUI DIS BYE BYE ET BONNE CHANCE,,,,WOW J'AI HONTE DE DIRE QUE J'HABITE AU QUÉBEC!! AUCUNE JUSTICE

Claudine dit :
13 septembre 2014 à 9 h 54 min

Dégueulasse ce que tu dis Keira.....c'est qui la personne qui a planifié de donner une quarantaine de coups de couteaux à ces petits anges.... Toi tu es le genre a lui avoir envoyé une lettre d'amour en prison à cet homme qui mérite juste la prison à vie jusqu'à sa mort.

Huguette dit :
13 septembre 2014 à 10 h 39 min

C'est vrai que la justice n'est ps juste pour tout le monde parce que la justice ne touchera pas aux libéraux comme la commission Charbonneau s'est arrêté avant de toucher les deux principaux acteurs du pourquoi une commission a été créé qui voulait savoir les liens entre le financement des partis politique et les contrats dans la construction et les principaux acteurs étaient Marc Bibeau et J.Charest et la commission a décidé que c'était fini. Quelle justice. Ça commencé à cause des magouilles et ça fini avec des magouilles parce que la juge n'a pas voulue savoir les vraies affaires libéral. C'est ça la justice au Québec.Il faudrait tout réécrire le code de la justice Québécoise. Regardez le cas de Richard Bain qui étire et étire la sauce.Il ri de tout le monde ,du juge qui est mou comme de la guenille ,probablement un libéral nommé par un libéral ,encore et encore.il se fout de nous tous et ridiculise la justice au complet jusqu'à nous faire perdre confiance dans toute nos institutions.

Steve Harvey-Fortin dit :
13 septembre 2014 à 10 h 40 min

Très condescendant votre chronique mais pas objective dans les faits et les preuves qui se rapporte à cette affaire. Il est normal pour M. Turcotte de se raccrocher à ce qui lui reste comme réussite lorsqu'une femme tente de vous détruire, c'est à dire sa profession de médecin. Le fait qu'il soit médecin ne lui apporte pas la sympathie des gens, bien au contraire, car pour eux cela le condamne encore plus. S'il y a une chose qui lui permette de faire encore du bien autour de lui comme être humain c'est bien sa profession de médecin. Mais la vindicte populaire des germaines manipulatrices du Québec continue de s'acharner sur l'homme mais aussi sur le médecin qu'est M. Turcotte. Quoi de plus normal dans une société ou les lois civiles penchent en faveur de la femme québécoise. La commande de détruire à tous prix l'homme et le médecin qu'est M. Turcotte est lancée afin que la société matriarcale ne puisse pas perdre son emprise sur l'homme au Québec.

On utilisera tous les arguments pour couler M. Turcotte coûte que coûte dans cette hiérarchie sociale ou l'homme n'a pas droit à son opinion sur cette affaire. Surtout parce que l'homme a plus de décence que la femme lorsqu'il s'agit de parler. Je suis certains que des hommes ont été castrés seulement pour avoir osé essayer d'émettre leur opinion face à leur conjointe sur cette affaire. Car pour les femmes, il est plus facile d'accepter les apparences que d'essayer de comprendre les faits par rapport à la justice et son application de la jurisprudence en ce qui concerne les troubles mentaux.

L'ordre est donné, Il faut absolument couler Guy Turcotte !!! Faites-le de la façon que vous voulez mais faites-le car c'est pour cela qu'il y a un deuxième procès (on ne le manquera pas cette fois-ci). Il faut que le verdict aille dans le sens de la volonté populaire du peuple matriarcal et tant que cela ne sera pas obtenu, on s'acharnera sur l'homme au mépris de la justice.

Huguette dit :
13 septembre 2014 à 10 h 45 min

@ chacun de vous,Turcotte ,qu'il soit en dedans ou en dehors des murs il est emprisonné pour le reste de sa vie. Il a perdu la tête un court moment et le payera toute sa vie peu importe ou il sera. Il a pété sa coche et a voulu mourir et il s'est manqué. Mieux aurait valu pour lui de ne pas se manquer mais il est lui-même le mur de sa prison partout où qu'il soit.

Éliza dit :
13 septembre 2014 à 10 h 49 min

@Keyra Je n'arrive pas à comprendre que la mère de famille que vous êtes puisse penser que la responsable là-dedans soit Isabelle Gaston. Premièrement, elle avait entièrement le droit de passer la soirée avec son nouveau conjoint et non son amant comme vous le dites si bien. Elle avait quitté son mari, elle avait pleinement le droit d'être en amour avec un autre. Deuxièmement, si vous étiez ne serait-ce que le moindrement une si bonne mère, vous ne rejeteriez pas le blâme de ce psycopathe sur une femme qui tentait de refaire sa vie loin d'un manipulateur narcissique comme l'est Turcotte. Vous auriez de la compassion pour cette dernière. Pensez-y un instant. Et si ça avait été vous la mère? Si ça avait été vos enfants qui ce seraient fait assassiner par votre ex-mari parce que pendant une soirée où vous auriez voulu avoir enfin du bon temps avec votre amoureux, vous auriez fait confiance à cette homme que vous aviez déjà aimez et dont vous ne pensiez pas qu'il pourrait vraiment passer à l'acte parce qu'il aimait tant ses enfants! Vous ne seriez surement pas entrain de vous auto blâmer pour avoir voulu vivre votre vie pendant qu'un psycopathe sans coeur vous en arrachait violemment une part par pur et simple vengeance. Non, vous seriez en larme devant votre ordinateur à vous demandez pourquoi tant de gens vous rejettent le blâme sans raison...

Eric P. dit :
13 septembre 2014 à 10 h 50 min

Keyra est un troll, qui est venu écrire son commentaire idiot pour vous faire réagir, comme il y en a plein sur internet. N'y accordez pas trop d'importance.

Ce qui m'étonne, c'est plus le fait que son commentaire soit accepté.

Jacques Pomerleau dit :
13 septembre 2014 à 11 h 00 min

La seconde ou il a levé la lame pour asséner le premier coup au premier enfant, il n'était plus docteur, reniant automatiquement et instantanément son serment d'hypocrate. Je ne comprends pas que les média parlent encore de lui comme d'un médecin.

vertigo dit :
13 septembre 2014 à 11 h 28 min

Je me méfie un peu du beau-frère dont les propos sont assez explosifs. N'y a-t-il pas là matière à prudence. Et si le beauf passait à l'action? Il serait sans doute excusé car il n'est pas médecin, lui...

Jean-Pierre dit :
13 septembre 2014 à 11 h 34 min

Poussons la réflexion... Je suis d'avis que son geste était tellement prémédité que même si je voyagerais dans le temps et je retournais 10 secondes avant que GT tue ses enfants, que je le neutralise avec une bonne gauche sur la gueule, il ne me dirait pas "Merci mec, tu m'as empêché de faire l'irréparable". Il m'actionnerait pour coups et blessures et je purgerais "toute" ma peine de prison pour voies de faits (sur un médecin c'est plus grave), introduction dans une résidence privée (d'un médecin c'est toujours plus grave) sans aucune reconnaissance face au geste que le lui aurais empêché de commettre. Par la suite on allongerait ma peine sous prétexte que c'est mon coup de poing qui l'a fait capoter quand deux jours plus tard il passerait quand même à l'acte. Il a fait ce qu'il voulait faire et il utilise le système pour s'en sortir. J'espère que ma petite histoire vous a diverti.

Giosling dit :
13 septembre 2014 à 11 h 48 min

Mme St-Germain, vous ne voulez pas ajouter au concert de voix étonnées, outrées, profondément dégoûtées par la remise en liberté de Guy Turcotte, mais c'est exactement ça que vous faites en faisant totalement abstraction que le juge ne peut pas baser sa décision sur le fait que vous et tous les autres soyez étonnées, outrées, profondément dégoûtées par la remise en liberté de Guy Turcotte, un juge doit se basé sur le droit pour rendre un décission, même si ça va à l'encontre de nos propres valeurs, c'est ça qui nous garantis une société basé sur le droit et non le totalitarisme. Le premier procès ayant été invalidé et un deuxième ordonné, le juge ne devait plus tenir compte de ce qui s'est dit durant le premier procès, il devait simplement se basé sur le droit qu' a un accusé de pouvoir être mis en liberté durant l'attente de son procès et la loi édicte les conditions avec les quels un juge peut baser sa décision de libérer ou non un accusé en attente de procès et la vindicte populaire ne fait pas partie de ces conditions.

Alors quoi que vous puissiez dire ici, la décision du juge me réconforte un peu plus avec la justice, car elle me démontre que les juges au Canada vont toujours se baser sur le droit pour rendre une décision et non sur mes propres sentiments et émotions du moment et par le fait même garanti que mes propres droits seront respectés si le cas devient nécessaire, au lieu d'être bafoué comme c'est le cas dans le califat de l'EiiL, la Corée du nord et autres régimes dictatoriaux et totalitaires.

P.S. une petite mise au point à tous ceux qui voudrait me traiter de tous les noms possibles et inimaginables, dans mon texte, je ne porte pas de jugement sur la culpabilité ou l'innocence de Guy Trucotte, moi aussi j'ai des sentiments qui me dit qu'il devrait moisir en prison, je porte un jugement sur la décision du juge et le fait que Mme St-Germain semble vouloir faire abstraction des conditions légales sur lesquelles le juge s'est basé...

nathalie dit :
13 septembre 2014 à 12 h 23 min

Je ne peut pas concevoir qu'il y ait du monde qui peuvent penser défende ou avoir défendu ce trou de cul surtout pas des connes de femmes intelligentes, les psychiatres ben on sais tous qu'a côtoyer des fous ben ils deviennent encore plus fou que leurs patients ça c'est connu de tous ,pi le juge qui a oser libérer se monstre doit sûrement être reculer par le tonnerre et vivre encore avec les lois ignobles des années 2000 ans avant Jésus Chris car a part les étudiants en droit qui apprennent présentement les ridicules lois qui apparaissent encore dans leurs livres y'a juste Roco Magnota que je peut penser être d'accord avec déchet !!

Levarg den dit :
13 septembre 2014 à 12 h 42 min

Suite à mon commentaire..... Pervers narcissiste (trouble de la personnalité) C'est dommage pour ceux qui ont pitié de Turcotte car ces hommes pervers narcissistes vous manipule déjà, vous ne le connaissez même pas personnellement, vous n'avez jamais vécu avec lui, vous ne lui avez jamais parlé en personne.....Ce que vous avez entendu, c'était de la part de ses avocats qui eux ne veulent pas perdre leur cause ( sa réputation) et leur argent. Ces personnes pervers narcissistes sont des personnes qui n'accepte pas d'être laissé par leur femme et encore pire si elle a trouvé mieux...et ce n'est parce qu'ils aiment leur femme, c'est qu'ils les considèrent comme une possession... Qu'est ce qui est encore plus triste, ce sont les enfants qui en paient la note...des petits êtres innocents qui aiment leur papa et leur maman avec toutes leurs qualités et leurs faiblesses... Combien de femmes vivent ce cauchemar et nos jeunes filles qui vont le vivre dans l'avenir parce qu'il y a de plus en plus d'hommes pervers narcissistes( trouble de personnalité) et c'est dû à la société que nous vivons accentuée par l'injustice et le manque d'amour véritable ....

Laura dit :
13 septembre 2014 à 13 h 43 min

Comme entendue ailleurs c'est dommage de Dexter ne vienne pas faire son tour au Québec.

Désabusé dit :
13 septembre 2014 à 14 h 44 min

Brigitte dit :

13 septembre 2014 à 9 h 27 min

"Linda Fournelle,,,, ah oui Turcotte a pris soin de votre Papa ,,ca fait partie de son métier de s’occuper du monde malade,,ah oui il avait un peu plus d’attention pour lui et c bien,,,,Mon pere a moi a eu un terrible accident en 1974 et les médecins lui ont sauver la vie,,,d’excellents médecins et c grâce a eux que mon Père est encore en vie aujourd’hui,,,mais si un de ces docteurs auraient tués ses enfants pour se venger de son ex-femme je ne ne serais pas la a les défendre,,,COMMENT PEUT ON ETRE CARDIOLOGUE ET SOIGNER LE CŒUR ,,QUAND LUI MÊME N’A PAS DE CŒUR?? Mon neveu est en prison depuis 10 mois pour une connerie de POT et lui aussi a une grand-mère très malade et je ne pense pas que si il disait au juge je serais beaucoup plus utile a l’extérieur qu’en prison et je pourrais m’occuper de ma grand-mère que le juge le laisserait sortir!!! MAIS UN LACHE QUI TUENT SES 2 ENFANTS ON LUI OUVRENT LA PORTE ET ON LUI DIS BYE BYE ET BONNE CHANCE,,,,WOW J’AI HONTE DE DIRE QUE J’HABITE AU QUÉBEC!! AUCUNE JUSTICE"

Et la seule question pourquoi nous sommes tous révoltés est la suivante et les règles de droit doivent s'appliquer dans ce cas tout aussi particulier :

POURQUOI EST-IL LIBÉRÉ LORSQU'AUCUN PRÉCÉDENT N'A ÉTÉ RÉALISÉ EN CE QUI CONCERNE LA LIBÉRATION SOUS CAUTION DANS LE CAS D'UN MEURTRIER ?

C'est la question à 100 000 $ à laquelle on veut tous définitivement avoir une seule réponse et ça presse ...

Désabusé dit :
13 septembre 2014 à 14 h 45 min

Mme St-Germain.

Je viens de trouver la réponse ... Votre réponse :

Il est médecin !

Bon ... Enfin ... Une réponse qui commence à avoir du sens !!!!!!!

Céline Guilbert dit :
13 septembre 2014 à 15 h 06 min

Je suis assez d'accord avec vous, Madame St-Germain, pour tout ce qui porte à croire que Turcotte semble atteint de narcissisme, bien que je n'aie aucune formation en psychologie. J'ai été assez d'accord avec les propos du Dr Van Gijseghem qui disait qu'on ne s'est jamais arrêtés pour connaitre qui il est profondément, mais qu'on a seulement mis l'accent sur ce qu'il a été ou pas été au moment de la tuerie, juste avant ou bien juste après. Mais en réalité qui est-il? Un narcissique, un sociopathe, un psychopathe? À mon avis, l'avoir diagnostiqué aurait eu son importance dans la décision d'une remise en liberté sous caution. En ce qui concerne la confiance du public envers la justice, le juge Vincent cite, dans son jugement, les 4 circonstances principales qui doivent être prises en compte pour garder en détention un accusé en attente de procès afin de ne pas que la confiance du public soit minée: 1) le fait que l'accusation parait fondée - ici: elle l'est 2) la gravité de l'infraction - ici: elle l'est 3) les circonstances entourant sa perpétration - ici: 47 coups de couteaux 4) en cas de condamnation, encourir une longue peine de prison - ici: oui Alors, je ne comprends pas la décision du juge. Pourtant, les 4 circonstances sont rencontrées pour qu'il reste détenu, non? D'autant plus que, bien personnellement, je doute du reste. Croire que Turcotte n'aura pas disparu quand viendra le procès? Hmmmm... Il est tombé en dépression majeure à chaque fois, avant le 1er procès, avant la décision de la Cour d'appel, avant la décision du juge Vincent. Enfin, on ne peut présumer de rien. Mais j'ai des doutes qu'il se la jouera relaxe et disponible quand arrivera le temps de refaire le procès, inévitablement sa dernière "chance". Sait-on jamais... Et croire que Turcotte n'est pas un danger pour la société (pour lui-même, je n'en doute pas, il s'accorde bien trop d'importance)? J'en doute aussi, parce qu'on ne sait pas qui il est...

Danick dit :
13 septembre 2014 à 15 h 06 min

Dites vous bien une chose tout ceux qui critique et ceux qui le prennent en pitié et qui sont d'accord avec le juge. Mme St-Germain a 100% raison et elle est même trop polie envers ce monstre qui a commis des gestes crapuleux Héééééé ben ouiiii il n'est pas coupable Hééé réveillez vous...... Et il n'a pas terminé son Oeuvre..... Il n'a jamais accepté son divorce alors il a un plan ne vous en faites pas.... Alors attendons nous a bien des surprises de sa part.....

Et M. Giosling nous avons le droit d'êre outré parce que Guy Turcotte est un malade mentale, et le Phy ne nous indique rien sur ce qu'il n'est pas il dit tout simplement qu'il a une médication et qu'il a une une dépression et j'en passe alors c'est pas mal bon d'avoir de l'argent et de bonne connections. C'est un fou......

Céline Guilbert dit :
13 septembre 2014 à 15 h 10 min

Suite de mon commentaire (je crois que le précédent était trop long, désolée...)

Bref, je suis profondément déçue du jugement. Aucune considération pour les proches des victimes. Ok, lui, il sera apparemment surveillé. Mais les proches, eux, bénéficieront-ils d'une protection? J'en doute. Moi, ça a miné une partie de ma confiance en notre système de justice (auquel je crois encore, par contre). J'aimerais vraiment que ce soit porté en appel et que le jugement soit renversé. Pour que nous, le "faux public", on ne nous prenne pas pour des incultes et des ignares. Ah oui, j'ai aussi lu qu'il n'avait plus d'argent et devra demander l'aide sociale? Ça veut dire que vous et moi, on va le faire vivre en attendant son procès. Ça, ça m'écoeure un brin pas mal. Pas mal, même...

Céline Guilbert dit :
13 septembre 2014 à 15 h 26 min

Un dernier mot suite à vitre commentaire, Madame St-Germain. Si Turcotte n'avait pas été médecin, au départ il n'aurait probablement pas eu Mes Poupart comme avocats. Alors, y serait en prison pour la vie depuis déjà un bout. Donc, oui, vous avez tout à fait raison. Son titre professionnel le sert depuis le début. On n'a qu'à se rappeler le cas Latimer. Un simple agriculteur...

Laura dit :
13 septembre 2014 à 15 h 42 min

Pourquoi alors la madame au canards, (elle s'est arrêté pour sauver des canards et a provoqué un accident mortelle) est elle en prison elle????????????

Eve .charrette dit :
13 septembre 2014 à 15 h 43 min

Et bien moi les bases sur lesquelles le juge s'est base je m'en fou !!!! Heil !!!!! C'est pas difficile a comprendre pourtant...on ne remet pas un homme en liberté qui a tué ses enfants de 47 coups de couteaux !!!!! Voyons donc !!!!!! Jamais !!!!! Pis il devrait souffrir atrocement comme il a fait souffrir ses deux enfants !!!!!!! Ça devrait même pas faire une saga. Ça devrait même pas être révocable ou irrévocable !!!!! Folie passagère ou pas tu reste en prison... Pas une condition ne peut venir changer ça ! Voyons donc !!!!! S'il fait une dépression ben ... C'était prévisible...moi je ne le soignerais même pas. Sa vie finirait comme il l'a semé. Sur son chemin de vie, il a fait une chose épouvantable...il doit en subir les conséquences et ne pas avoir droit a rien qui de près ou de loin ressemble à la liberté...parce que la liberté il l'a enlevé à deux enfants et une maman sans parler de toute la famille élargie. Il n'est pas un danger pour la société on le sait ça. Ce n'est même pas la question tant qu'à moi. Il m'ecoeure royalement....et le système judiciaire ben j'en parle même pas.

Maryse Dutil dit :
13 septembre 2014 à 15 h 55 min

On ne sait pas tout ni meme Mme gascon

car il y a eu un huis clos durant le procès qui a du tout chavirer pour les jury citoyens comme vous

c dufour dit :
13 septembre 2014 à 16 h 03 min

moi je trouve qu on es mieux de pardonne que de juger un crime semblable

Bernard Dumais dit :
13 septembre 2014 à 16 h 41 min

Et si il ne serait pas médecin, ET si il était un sous-traitant qui gère les projets du Gouvernement? Et si il était un Angel. Et si et si Il s'appelle Guy Turcotte que le loi le juge Taisez-vous tous, le résultat viendra.

Anomyme dit :
13 septembre 2014 à 16 h 53 min

Tant qu'à moi...qu'il aille pourrir en prison...si j'avais été sa femme c'est moi qui l'aurait tué et je serais allée en prison, car notre justice est ainsi faite, mais au moins, j'aurais vengée mes amours. Il ne faut pas se faire justice soi-même, mais quand notre système est désuet, il y a des cas d'exceptions...bravo Mme Gaston, j'espère que vous aurez une justice un jour pour la perte de vos 2 cœurs...

christiane dit :
13 septembre 2014 à 17 h 08 min

c;est un fou sein d;espri qu'il en voulait a sa femme et il a tue son propre sang ses un diable incarne il lui ressemble comme s;il ses reincarnee lui meme regarder bien il a des cornes

Géraldine Fortin dit :
13 septembre 2014 à 17 h 12 min

Et bien moi je trouve qu'il est toujours un danger pour la société car quand ça fait pas on affaire il pète les plombs.

leblanc josee dit :
13 septembre 2014 à 19 h 07 min

Personne n'en aurait entendu parler et il croupirait en prison......!

francine ouellet dit :
13 septembre 2014 à 20 h 27 min

c est la clef de son succes ... les etudes en medecine et la profession de medecin avec tout ca ,il connait bien le comportement qui doit adopter ,il les a tous etudier c est pour ca qu il peut bien jouer son jeu `` pauvre minable ``

Louise Crépeau dit :
13 septembre 2014 à 20 h 56 min

Ce Guy Turcotte est bien protégé et ce, depuis le début de son procès; avez-vous remarqué que nous ne le voyons jamais "live" aux nouvelles? Je ne comprends pas les médias dans cette affaire, à croire qu'ils ont reçu l'ordre de ne rien diffuser autre que sa maudite photo en jaquette bleue...

Désabusé dit :
14 septembre 2014 à 7 h 20 min

Céline Guilbert dit :

13 septembre 2014 à 15 h 26 min

"Un dernier mot suite à vitre commentaire, Madame St-Germain. Si Turcotte n’avait pas été médecin, au départ il n’aurait probablement pas eu Mes Poupart comme avocats. Alors, y serait en prison pour la vie depuis déjà un bout. Donc, oui, vous avez tout à fait raison. Son titre professionnel le sert depuis le début. On n’a qu’à se rappeler le cas Latimer. Un simple agriculteur..."

Excellent point ici !

Viviane Blackburn dit :
14 septembre 2014 à 8 h 28 min

On dirait que la seule chose qui n'est pas bonne pour la santé mentale de M.Turcotte, c'est la prison......

M Belanger dit :
14 septembre 2014 à 10 h 39 min

On nous dit que l'on juge trop rapidement, je pensait que la prison etait une place pour embarrer les fous, et il n'est pas une exception. J'exagere peut-etre un peu, mais moi je pense que la peine capital devrait revenir car peut-etre que ce genre d'individu y penserait deux fois avant de faire ces crimes haineux, donc la folie va devenir l'excuse du sciecle pour les meurtriers pour des cas comme celui la. Au minimum je lui aurait impose 47 coups de fouet par semaine, juste pour le faire penser a ce qu'il a fait Vous saviez que s'il est condamne, il sera mieu traite que nos personnes ages qui sont au foyer (chsld) et qui paient le gros prix.

Steve Harvey-Fortin dit :
14 septembre 2014 à 15 h 32 min

Très médiocre votre chronique sur l'affaire de M. Turcotte. On voit que vous en connaissez rien à la loi et à la jurisprudence canadienne.

Mais comme on dit, mieux vaut quelqu'un qui prêche dans le désert que quelqu'un qui n'a rien à dire.

Lesli dit :
14 septembre 2014 à 16 h 50 min

M. Steve Harvey-Fortin, Je suis parfaitement consciente que la majorité du public est ignorante des codes législatifs mais, lorsque ces derniers défient la logique et la justice, n'est-il pas légitime de se poser des questions sur ces lois? De plus, les lois peuvent être abrogés ou amendés donc, l'exemple ici présent démontre une magistrale faille ce qui confirme qu'une réforme de notre système de justice est nécessaire!

Josée dit :
14 septembre 2014 à 20 h 54 min

Giosling ... soit vous n'avez pas lu son texte au complet, soit vous avez beaucoup de difficultés en compréhension de lecture... relisez le texte * AU COMPLET *

Evelyne dit :
14 septembre 2014 à 22 h 24 min

Je suis surprise ?? NON !, Le monde est malade !! C'est la débâcle totale ! J'ai peur pour l 'avenir des mes arrières et petits enfants .

monik dit :
15 septembre 2014 à 2 h 55 min

Steve Harvey-Fortin dit :

14 septembre 2014 à 15 h 32 min

Très médiocre votre chronique sur l’affaire de M. Turcotte. On voit que vous en connaissez rien à la loi et à la jurisprudence canadienne.

Mais comme on dit, mieux vaut quelqu’un qui prêche dans le désert que quelqu’un qui n’a rien à dire.

Soit!!! ok disons qu'elle n'y connaît rien!! Moi je trouve le texte très pertinent ainsi que la majorité des commentaires. ... VOUS qui semblez dire qu'elle ne connaît rien, vous avez quoi de bons à dire... qu'elles sont vos connaissances sur le sujet...faite nous en part moi je suis très intéressée! !!!

Patrick Lorrain dit :
15 septembre 2014 à 5 h 52 min

Par chance que vous n'en avez pas rajouté ... Pour ma part, je vous pose une question où la réponse vous appartient: suite à une défaillance de votre cœur le soir d'une première au théâtre - par pur hasard, le Dr Turcotte étant présent au même moment - ce dernier intervient et vous sauve d'une mort certaine. Que dites-vous maintenant ?

Beatrice dit :
15 septembre 2014 à 11 h 06 min

En allant en appel, Guy Turcotte est comme si il n'y avait jamais eu de proces, c'est cela la loi, je vous ai tous lus, et j'en viens aux larmes dans cette saga, rien n'est pour Turcotte, il a tué deux enfants innocents, je suis sure que si c'etait Mme Gascon qui avait fait ce geste, vous auriez dit, son mari la trompait avec sa meilleure amie, et elle voulait lui enlever aussi ses enfants, et elle en plus de perdre son mari perds ses enfants, Mon Dieu qu'elle fait pitie cette femme, et je me ferais prendre à me faire manipuler par la pitié, mais c'est l'inverse, donc un homme ne peut pas faire de dépression, ne peut pas peter les plombs ben non voyons, ca se fait pas,Vous semblez tous oubliés que le proces commence la ou le problème de couple a commencer, donc ils étaient deux dans la galère, un plus fort que l'autre, voulait tout, et au depends de l'autre, il a de quoi devenir fou,,,,laissez donc la justice les juger comme il se doit,,,,ce n'est pas a nous de les juger, point final

Beatrice dit :
15 septembre 2014 à 11 h 10 min

Je suis contente que le système de justice fonctionne, selon la loi, il n'a jamais eu de proces, le premier n'existe plus donc les lois s'appliquent, nous sommes une société de droits, et comme je lis des messages de haines, je me demande si ces gens, n'auraient pas peter les plombs aussi , surement quelques uns,,,qui ecrivent des messages de haines, c'est pas fort dans leur coco non plus, faites vous soignez aussi,

Steve Harvey-Fortin dit :
15 septembre 2014 à 11 h 44 min

@ monik

Êtes-vous dépressive ? Prenez-vous des médicaments ? Si ce n'est pas le cas, je prierai de tempérer vos propos car je n'ai pas à me justifier devant vous et ni devant qui que se soit. Je donne mon opinion sur la base de ma connaissance personnelle comme tout bon citoyen qui se veut le plus juste possible.

Et je crois que j'y arrive très bien sans vous !

Steve Harvey-Fortin dit :
15 septembre 2014 à 12 h 00 min

@ Lesli

C'est votre opinion et non pas la mienne car moi je fais confiance à la justice et je ne m'élève pas en juge de ce qu'elle applique comme jurisprudence. Mais je crois en revanche que la majorité des commentaires acerbes de la société provient surtout de la part de femmes qui se croit détentrices de la vérité par le doute de tous ce qui existe.

Donc, votre intervention n'a aucune crédibilité pour moi car c'est comme si pour moi vous n'aviez pas le droit de vote. Cessez de fomenter l'arbitraire comme une femme qui est fatiguée de son décorum domestique par frustration. Si on vous écoutaient nous serions en train de changer la société à toute les demi-heure.

Le système de justice s'est battit depuis plusieurs siècles et je ne crois pas que vous le changerez ou qu'il changera pour vous faire plaisir (peut-être par les politiciens véreux). Car il y a une jurisprudence qui s'est battit et je trouve cela très bien comme principe d'équilibre dans une société démocratique qui se dit contre la barbarie des islamiste. Dernièrement, la cour suprême du Canada a ramené à l'ordre M. Harper dans une loi qu'il voulait appliquée, ouch !

La justice doit s'appliquer d'elle-même et suivre son cours et non pas suivre l'excitation populaire des soi disant bien pensants. La justice doit être libre de s'appliquer partout au Canada librement dans toute sa force et son expertise afin de rendre une justice le plus exact que possible en rapport avec les faits et la preuve. Ça c'est une jurisprudence !

Femme mère grand mère dit :
15 septembre 2014 à 23 h 01 min

M. Steve Harvey Fortin , Vous avez raison de dire que les commentaires viennent de la plupart des femmes, peut être qu'on ne connaît pas toutes les lois mais nous avons une chose encore plus grande...nous avons un cœur de maman, de grand maman et quand une personne (homme ou femme) qui fait du mal à un enfant et même jusqu'à enlever la vie d'un enfant...et bien!!!...notre côté maternel (qui est d'aimer et de protéger nos enfants) est encore plus fort que toutes les lois des hommes... Avez vous déjà vu chez les animaux comment la femelle protège sa progéniture au dépend de sa vie....Alors nous les femmes qui avons plus que les animaux...l'intelligence, la psychologie, l'amour, la patience, l'endurance, pour mener notre mission à terme ..de faire de nos enfants des adultes responsables.... Il ne devrait avoir aucune loi pour protéger ces hommes égoïstes qui enlèvent la vie et l'avenir de nos enfants....et ça dans tous les rang de la société, Oui, S H Fortin, les femmes qui portent un enfant 9 mois ont une loi au cœur que les hommes n'ont pas tous....

NicoleLevesque dit :
16 septembre 2014 à 11 h 27 min

On le sait depuis longtemps que si tu as de l'argent ou une position élevée tu peux tuer, voler c'est pas grave !! Il y en a tant d'exemples ....... pour ne pas tous les nommer , que ca nous donne la nausée

Steve Harvey-Fortin dit :
16 septembre 2014 à 13 h 54 min

@ Femme mère grand mère

C'est justement ici qu'un juge vous dirai de vous taire car ce n'est pas votre cœur de maman qui juge un homme mais la justice. Vous seriez chassé de la salle d'audience en prononçant de telles paroles madame. Alors peu importe votre état d'esprit avec votre cœur de maman c'est la justice qui juge et non vous.

Nous ne sommes pas des animaux mais nous sommes doté de la faculté d'intelligence, capacité de réflexion, de la parole et du libre arbitre. La justice ne protège pas des hommes égoïstes mais applique la loi concernant des crimes commis. L'homme n'a pas à penser en fonction de la femme et de ce qu'elle fait ou endure comme mère. Certaines femmes auraient intérêt à respecter leur mari et à leurs devoirs avant de penser à leurs droits comme femmes. Vous inversez les choses de la vie dans n'importe laquelle direction avec des animaux, la souffrance des femmes en prétendant que les hommes sont égoïstes.

Cela peut vous semblez dure ce que je vais vous dire mais pensez donc à votre devoir d'épouse avant de penser à votre devoir de mère. Et peut-être que la société fonctionnera mieux sous la loi. Vous avez inversez toutes les valeurs de la famille au Québec en votre faveur si bien que beaucoup d'hommes se retrouve sans ressources, mais moi, vous ne m'avez pas trompé.

N'y a-t-il pas une loi qui dit que s'il arrive quelque chose de grave ce sont les parents qui doivent être sauvés d'abord afin que les enfants puisse survivre ? Vous, vous mettez les enfants en premier alors comment pourrez-vous survivre ? Encore un commentaire de femme manipulatrice, insoumise et insolente qui croit posséder une vérité concernant la loi, les hommes et la famille et qui s'élève en juge de la société.

Non madame, vous ne me faite pas pitié au contraire car la justice doit suivre son cours peu importe que la décision vous plaise ou non et pas parce que votre cœur de mère ou de grand mère souffre.

François Roy dit :
16 septembre 2014 à 19 h 30 min

Ouf ! Ça commence à déraper un peu . Juste vous rappeler que la justice et le droit sont 2 choses différentes . Nous ne sommes effectivement pas que des animaux car nous avons la faculté de pensée, l'intelligence c'est autre chose . Mort accidentelle parce vous voulez sauver des canards, çà c'est la prison assurée. Ici, on parle d'un homme qui n'a qu'éviscérer ses enfants...faut comprendre son passé d'abord ! La justice représente l'ensemble des règles auquel nous nous soumettons . Le droit c'est l'art de sinuer au travers de ces règles . Pouvant se payer les meilleurs criminalistes, je ne crois pas qu'il faille espérer mieux au prochain procès . Ici, le proverbe: Là où il y a de l'homme, y'a de l'hommerie prend tout son sens .

Steve Harvey-Fortin dit :
17 septembre 2014 à 10 h 03 min

@ François Roy

Les règles de droit s'applique en justice par jurisprudence donc forme un tout. Si vous avez un bon avocat il appliquera le droit à la lettre à l'intérieur de la justice. Tous ont droit à une défense pleine et entière devant la justice mais il y a des cas plus facile à traiter que d'autres. Dans la mesure qu'une affaire devient un show médiatisé auquel certains s'identifient comme citoyen alors c'est à ce moment que la justice doit être appliquée comme à son usage. Ce n'est pas une question de meilleurs avocats mais de la preuve versus les faits point barre qui s'applique en justice. Si la preuve est bétonné contre vous, vous avez peu de chance de faire un procès. Si la preuve ne tient pas la route, vous avez des chances d'être acquitté. Et si vous avez un avocat qui applique la charte canadienne des droits et libertés avec rigueur, vous aurez une bonne défense.

Steve Harvey-Fortin dit :
17 septembre 2014 à 10 h 10 min

@ Femme mère grand mère 15 septembre 2014 23h01

Le cœur d'une femme, mère, grand mère ne saigne pas plus que celui d'un homme, père, grand père pour ce qui est des enfants ou de la famille.

Votre commentaire était de mauvaise foi puisque vous placez les hommes comme des bourreaux et égoïstes de la famille. Lorsque les valeurs de la famille comme dépositaire vous appartiendront en tant que femmes au Québec on vous le fera savoir par décret et amendement à la loi.

Steve Harvey-Fortin dit :
17 septembre 2014 à 10 h 15 min

@ Nicole Levesque

Ceux qui ont de l'argent peuvent se payer des avocats de renom qui ont beaucoup d'expérience mais c'est la même justice qui s'applique en règle de droit pour un accusé. La justice ne peut pas se permettre des écarts de favoritisme au regard de la pauvreté ou de la richesse d'un individu ou de la société.

sylvie dit :
17 septembre 2014 à 21 h 40 min

la suite de cette atroce histoire me fais rire . tout le monde y va de sa théorie foireuse ou psy de fond de cour . il a été jugé selon les lois en vigueur et évalué selon les criteres définis par médecine psy etc...îl a pas été acquitté pcq il est médecin . par contre , tout le monde s acharne dessus pcq il était médecin et il a commis un crime grave . non pas pcq il représente un danger réel pour autrui ! j avoue que je serais plus sympathique a la cause et plus compréhensive envers es détracteurs de mr si ces personnes mettaient autant de verve et d énergie haineuse a l endroit des autres parents tueurs . ici , cette monstrueuse huée est isolée et dédiée , ce qui la rend louche car partialité comparé aux autres cas du genre . bonne fin de soirée !

sylvie dit :
17 septembre 2014 à 22 h 15 min

les lois sont des normes/regles juridique prescrites par le parlement ou pouvoir législatif(représentant du peuple) mais pouvant etre votées par le peuple . la jurisprudence est une décision de justice précédemment rendue, qui illustre comment un problème juridique a été résolu par le juge( par l'interprétation d'un texte de loi imprécis ou d'une situation juridique non claire ou par la publicité entourant les décisions du juge) .

Anonyme dit :
17 septembre 2014 à 22 h 43 min

Nous avons tous le droit à notre opinion...il y en a qui aime abaisser l'autre pour valoriser son point de vue. Nous sommes pas à la cour et nous ne faisons pas partie des jury ...il y en a qui veulent le dernier mot. C'est seulement une rubrique et les lecteurs donnent leur point de vue avec ou sans l'experience des lois. Virez pas fou...c'est seulement des commentaires sur un sujet d'actualité !!!

Steve Harvey-Fortin dit :
17 septembre 2014 à 22 h 51 min

@ sylvie

Mais il n'appartient pas au peuple de juger des décisions de la justice et de son application. La justice doit être libre d'appliquer les règles de droit qu'elle juge appropriées en matière de jurisprudence. Elle est comme un deuxième gouvernement qui aide le gouvernement à gouverner en statuant sur certains projets de loi de l'Assemblée.

Le gouvernement Harper a reçu un jugement défavorable dernièrement concernant des services offerts aux immigrants qui étaient gratuits. Est-ce que M. Harper a dit que la justice avait mal fait son travail ? Non car il a accepté le verdict de la cour suprême comme légitime et fondé en droit comme d'une opinion.

prescilla dit :
19 septembre 2014 à 10 h 09 min

c ben beau de parler de turcotte....je n'approuve aucunement ce qu'il a fait a ses enfants mais personne parle de gascon....desole mais c elle qui a tout declancher....si elle n'aurais pas pris comme nouveau conjoint le meilleur chum de turcotte tout ca n'aurais pas arriver...point. je n'approuve aucunement non plus ce qu'elle lui a fait...donc les deux sont en tort que vous vouliez ou pas.

Enfant de parents séparés dit :
19 septembre 2014 à 14 h 29 min

@Prescilla, vous devez avoir un bon mari, et amoureuse de lui et lui aussi. Vous flottez dans le bonheur total. Je viens d'une famille éclatée, mon père nous a jamais enlevé la vie, mon un père était extrêmement jaloux qui travaillait dans la construction et ma mère qui ne sortait jamais et prenait soin de nous ( ses 6 enfants) il la frappait pour rien. À mon tour, je pensais avoir rencontré le prince charmant à 19 ans et j'ai eu 3 enfants et qui a trompé son conjoint ( Prescilla) ? Mon ex- mari m'a trompé la première fois quand j'étais partie voir ma mère à Mtl, la deuxième fois quand j'étais enceinte de mon troisième enfants et quand je l'ai su (10 ans plus tard ) il a menacé de nous tuer moi et mes enfants si je le quittais alors que j'avais personne dans ma vie. Turcotte, lui, avait deux beaux enfants, était riche, avait une belle carrière de médecin (cardiologue), il n'était pas laid, avait sa famille (mère, père, frère, sœur), avait des amis, des collègues de travail, il pouvait refaire sa vie avec une autre femme. Ben non !! Il a préféré tout perdre, ...ses enfants, sa carrière, sa famille, ses amis...aujourd'hui quelle femme va vouloir de lui? ..."pauvre petit lui" il a tout détruit !!!

Jean Pierre dit :
19 septembre 2014 à 21 h 23 min

Beaucoup trop de choses ont été cachées au premier jury... Il ne pouvait pas rendre une décision éclairée... Là, j'espère que ce ne sera pas le même jeu de la part du nouveau juge...

Steve Harvey-Fortin dit :
19 septembre 2014 à 23 h 01 min

@ Jean Pierre

Ah oui ! comme quoi exactement à part les lettres écrites deux semaines après les faits qui ne compte pas comme une preuve ? Éclairez nous donc de votre chandelle sur les éléments manquants.

J'ai l'impression que dans cette cause spéciale il faudrait demander à la cour suprême elle-même de refaire ce procès sans intrusion du publique québécois et son jugement faussé.

Steve Harvey-Fortin dit :
19 septembre 2014 à 23 h 08 min

@ Enfant de parents séparés

Et en quoi votre histoire a-t-elle un point commun avec celle de M. Turcotte. À ce que je sache M. Turcotte n'est pas comme votre ex-mari et il n'a pas la même constitution psychologique et la même histoire de vécu. Votre ex-mari avait-il des problèmes psychologique ou il était seulement violent et agressif ?

Voyez-vous, comparer votre ex-mari avec M. Turcotte ne prouve absolument rien dans votre argumentaire. C'est comme une mère qui comparerai ses deux fils l'un à l'autre mais qui n'ont pas la même personnalité. Très malsain de faire de telles comparaisons inutile d'ailleurs devant la loi.

Michel Boulé dit :
24 septembre 2014 à 20 h 47 min

J'ai beaucoup lu sur le cas Turcotte et en particulier

sur sa relation avec Isabelle Gascon et leurs enfants.

Partout où ils allaient,c'est lui qui s'occupait des enfants,

pas elle.

Je veux être très clair,je n'approuve d'aucune façon

les gestes de Turcotte envers ses enfants mais il

faut tous se demander ce qui a poussé un père qui

aimait ses enfants à les massacrer de façon si horrible?

Il faut vraiment être malade mentalement pour en arriver là.

Si c'est le cas,il ne peut être tenu responsable de ses gestes.

Je comprend que c'est plate,mais c'est la réalité.

Quand à Isabelle Gascon,elle n'est aucunement responsable

des gestes de son ex,mais en même temps,elle n'est pas l'ange

que les médias veulent vous faire croire.

N'oubliez jamais que ce sont 12 citoyens-jurés qui ont tenus

Guy Turcotte non-criminellement responsable.

Ayez un peu de respect pour ces gens qui ont écoutés tout

le procès.

Monique Bédard dit :
30 septembre 2014 à 21 h 20 min

Vous avez raison madame!

Le premier procès fut un tel gâchis que j’en suis venue à penser que notre système de justice était complètement détraqué, j’en suis arrivé à conclure que nous sommes victimes d'une justice tout à fait arbitraire; si arbitraire que seulement 11 jurés ont pu présenter le verdict puisque le 12e avait été disqualifié pour cause de "partialité"

Lors du premier procès, comment a-t-on pu accorder une quelconque crédibilité à l’analyse d’une psychiatre qui a affirmé que Guy Turcotte avait tué ses enfants par « altruisme" (journal la Presse) je suis renversée de constater que des juristes, des professionnels de la santé puissent accepter de telles énormités sans broncher, sans demander l’exclusion de cette psychiatre — on ne massacre pas de 47 coups de couteaux par altruisme— c’est une évidence pour tout le monde!!  Et le fameux lave-glace : une intoxication volontaire. La Cour suprême a clairement statué sur la responsabilité criminelle lorsqu’il y a intoxication volontaire: l’accusé est responsable de ses actes au même titre qu'un chauffard en état d'ébriété.

Guy Turcotte est retourné en prison mais voilà que le juge Vincent l’a libéré contre toute attente! Il  sera aidant naturel pour sa tante, ceci représente une désolante ineptie car si cet homme est dépressif et que cette dépression l’a poussé à mettre en pièces ses propres enfants comment peut-il  prendre soin de sa tante et de son oncle?

Il n'y a pas présomption d'innocence car il a avoué ses crimes.

Notre système de justice me laisse de plus en plus perplexe puisque sans présomption d’innocence et lors de crimes graves ( ici deux meurtres particulièrement odieux) la loi recommande de garder l’inculpé derrière les barreaux pour ne pas et je cite:  » miner la confiance de la population dans l’administration de la justice » Avec tout ce que je viens d'énumérer, permettez-moi de douter de l'objectivité de notre système justice. Je suis d'accord avec vos...

Odette Babin dit :
5 octobre 2014 à 1 h 59 min

Michel Boulé , je suis pas mal de votre avis sauf que, je ne sais pas si c'est G.Turcotte qui s.occupait le plus des enfants que son ex ........

Monique Bédard.....11 jurés qui ont assisté au procès et tout entendu ..moi je n'étais pas la et je ne me permet pas de juger une personne et encore moins les 11 jurés qui courageusement en sont venus à ce verdict que 90% des gens ?? n'acceptent pas .............. Si c'était votre enfant(ou un proche) qui en serait venu à commettre ce geste qui nous répugne tous et que nous ne comprenons pas et ne pouvons comprendre ? comment réagiriez-vous ?............... Est-ce que G.Turcotte était lucide au moment du crime ? Je n'en sais rien et je n'ai pas les compétences pour le juger et je me défend d'avoir un parti pris parce que je n'étais pas dans sa tête et que je n'en sais rien de ces meurtres ni des autres meurtres dont les parents ont enlevé la vie à leur enfant ...........Cessons de faire du mal ........Les pauvres enfants ne sont plus la et nous continuons à crier vengeance ..........Ces enfants ne crient pas vengeance parce que ce sont des petits anges et qu,ils sont purs..............Je veux croire en la justice de notre pays et non pas en notre justice personnelle ou en ce que nous croyons être juste ......Est-ce qu'on devra refaire le procès aussi longtemps que nous soyons d'accord pour que nous croyons en la justice ? De tout façon G.Turcotte est mort en même temps que ses enfants même s'il n'a pas fini de souffrir et il en a jusqu'à la fin de ses jours .Perso ça ne me rend pas heureuse et je demande aux enfants d'aider leur père car il doit être dans une grande noirceur ainsi que la famille du père et de la mère .

Annie dit :
5 octobre 2014 à 18 h 41 min

J'ai toujours trouvé horrible le geste de Monsieur Turcotte. Et vous mettez le doigt sur quelque chose d'important: s'il n'était pas médecin?? S'il avait été plombier ou mécanicien, en parlerait-on encore aujourd'hui?? Si madame Gaston n'avait pas été médecin elle non-plus, se rappellerait-on d'elle?? J'ai acheté le magasine ''DERNIÈRE HEURE'' quelques temps après le verdict... Une dame racontait avoir tué sa fille et elle avait été déclaré non-criminellement responsable... On ne parle plus de son cas....Pourquoi pensez-vous?? Ce genre de crime est horrible, impensable. Surtout venant d'un médecin. Les médecins sont ''sensé'' sauver des vies, pas les prendre....

Line Lafleur dit :
13 novembre 2014 à 17 h 34 min

Vous exprimez exactement ce que moi-même je pense Madame St-Germain.

J'ai d'ailleurs tenté de l'exprimer dans une entrevue au 98,5 que j'avais faite concernant la manifestation qui a eu lieu le 27 septembre dernier contre la libération de Guy Turcotte.

Je n'avais pas pu exprimer cette opinion en autant de mot. Vous savez comme moi que dans des entrevues nous avons très peu de temps pour nous exprimer. Tout ce que j'avais eu le temps de dire c'est "Si Guy Turcotte avait été un simple garagiste (profession moins prestigieuse que cardiologue) le verdict du premier procès aurait été tout autre" ce qui avait semblé choqué l'animateur et la dame (dont je ne me rappelle plus le titre exact) pour qui j'avais tort de penser ainsi.

Vous comprendrez donc que votre article d'aujourd'hui ne fait que confirmer ce que moi-même, et bien des gens du public que l'on dit "mal informé", pensent.

Line Lafleur

johannepare dit :
13 novembre 2014 à 17 h 51 min

mme monique bedard a tres brillamment dis exactement ce que je pense merci

Nancy Caron dit :
13 novembre 2014 à 19 h 13 min

En premier, ce qu'il faut savoir c'est qu'un cardiologue qui veut se suicider sait pertinemment comment le faire. Je travaille avec des infirmières et elles pourraient vous donner des tonnes de trucs très faciles. On se rend déjà compte que sa façon de faire au lave-glace c'est du gros n'importe quoi. Ensuite, qu'il décide de plaider la folie ok. Mais où ça ne fonctionne aucunement, c'est lorsqu'il est interné à pinel et que il dit entendre des voix et au bout de quelques temps il serait guéri. Là, ça ne fonctionne pas. Ça prend des années et parfois même toute une vie pour faire le règlement de ce genre de thérapie. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est des psychiatres dont un qui travail à Pinel. C'est du jamais vu qu'une personne fasse ce genre de thérapie en 3 ou 4 ans. De plus, Mario Bastien qui a tué Alexandre Livernoche avait aussi été mis en liberté ce qui lui à permis de commettre ce crime odieux. Cette histoire ne sent pas bonne. Ça sent les contacts à plein nez, ça sent la manipulation venant de haut. Turcotte à fait un meurtre et même s' il était malade mentalement il devrait encore être à Pinel aujourd'hui. Nous sommes en 2014, il a tué ses enfants en 2009. Ça fait à peine 5 ans. Des gens mettent leurs vies entières à régler leurs passés et des années de thérapies et Turcotte lui poignarde ses 2 enfants et on vient me dire qu'il est guéri. Les faits ont vraiment étés manipulés. Dans une thérapie il faut aussi responsabiliser le malade et c'est totalement faux de croire qu'il est guéri. La plupart des tueurs ont tués sur l'impulsion et avaient probablement tous un problème d'ordre mental. Mon point de vu est que la justice est corrompue. La preuve est clair. Ils font des lois spéciales pour beaucoup moins que ça. La justice obtient bien ce qu'elle veut.

chantal bruneault dit :
14 novembre 2014 à 0 h 04 min

Complètement d'accord Mme Germain. Je me souviens très bien qu'au début de cette affaire, les médias utilisaient toujours le titre cardiologue devant son nom et m'être demandé si on aurait fait de même avec un éboueur. Pour moi c'était impensable, car il a perdu son titre dès que l'idée de tuer lui a traversé la l'esprit. Et oui, j'imagine que les prisons sont remplies de gens qui seraient beaucoup plus utiles à l'extérieur des murs, du moins,

selon leurs propres valeurs.