/sports/fighting
Navigation
Stevenson | Pascal

Affrontement entre Stevenson et Pascal: pas avant 2015

Déçu, Pascal pourrait faire «sécher» Stevenson

Entraînement du boxeur Jean Pascal.
Jean Pascal.

Coup d'oeil sur cet article

Après plusieurs semaines de spéculations, on a commencé à y voir un peu plus clair dans le dossier entourant un possible affrontement entre Adonis Stevenson et Jean Pascal, hier.

Après plusieurs semaines de spéculations, on a commencé à y voir un peu plus clair dans le dossier entourant un possible affrontement entre Adonis Stevenson et Jean Pascal, hier.

Dans une lettre adressée à Al Haymon (gérant de Stevenson), au promoteur Yvon Michel et à Greg Leon (président de Jean Pascal Promotions) dont le Journal a obtenu copie, le World Boxing Council (WBC) a statué sur la marche à suivre qui prévaudra lors des prochains mois entre les clans des deux boxeurs.

Tout d’abord, Stevenson s’est vu accorder une défense optionnelle de ses titres WBC et The Ring, mais il devra procéder avant le 20 décembre.

Par la suite, les négociations entre le gagnant de ce choc et l’aspirant obligatoire, Jean Pascal, démarreront à compter du 2 janvier 2015. S’il n’y a pas d’entente durant cette période de 30 jours, les deux clans seront conviés à une mise à l’enchère des droits du duel dès le 2 février.

Ce qui signifie que la date du 4 avril a d’excellentes chances d’être encerclée sur le calendrier par les amateurs de boxe du Québec.

Une missive peu détaillée

On savait que le clan Stevenson avait jusqu’à hier pour fournir au WBC le nom du prochain opposant du champion, la date et l’emplacement du combat ainsi qu’une journée de diffusion sur le réseau Showtime.

Cependant, dans la missive de l’organisme mondial de boxe, aucun détail n’a été inscrit à ce sujet. L’organisme a toutefois confirmé la réception des informations demandées.

«On ne peut rien annoncer pour le moment, car Showtime est en négociations avec un boxeur de premier plan qui n’a pas de lien dans notre dossier, a indiqué Yvon Michel. Le dénouement de ces discussions aura un impact direct sur la suite des choses pour nous.

«Si ce réseau de télé n’était pas impliqué, on aurait déjà annoncé les détails du prochain combat d’Adonis.»

Les options du champion du monde ne sont cependant pas nombreuses. En consultant le calendrier du Canadien, on voit que le Centre Bell est libre le 22 novembre, les 6 et 13 décembre. InterBox a déjà réservé l’amphithéâtre pour le retour de Lucian Bute le 6 décembre.

Il ne faudrait pas non plus écarter la possibilité que l’affrontement soit présenté au Colisée de Québec, car l’édifice est inoccupé lors des trois premiers samedis de décembre.

Pascal : Kovalev ou Adonis ?

Voyant qu’il ne se mesurera pas à Stevenson en 2014, Jean Pascal y a été d’une déclaration lourde de sens lorsque le Journal l’a contacté.

«Si je ne me bats pas contre Stevenson cette année, les chances sont minces que je croise le fer avec lui en 2015, a souligné l’ancien champion du monde des mi-lourds.

«Il se pourrait que je regarde d’autres options et que je le laisse sécher. Il va payer les conséquences pour avoir bafoué mes droits.»

L’une de ses avenues possibles est un choc contre Sergey Kovalev si celui-ci parvient à unifier les ceintures WBO, WBA et IBF le 8 novembre à Atlantic City.

«Katy Duva (promotrice de Kovalev) m’avait approché avant que Bernard Hopkins ne décide d’affronter son poulain, a raconté Pascal qui est premier aspirant au titre WBO. Si le duel n’avait pas eu lieu, je me serais battu avec lui.

«Je respecte Kovalev, car il ne craint pas d’affronter les meilleurs de sa division. C’est un vrai champion.»

Combat à l’automne

Avec aucun duel majeur à son calendrier d’ici la fin de 2014, Jean Pascal a maintenant l’intention de remonter sur le ring à l’automne.

Il faut maintenant voir dans quelles circonstances il le fera. Ce combat lui servira surtout de remise en forme alors qu’il n’a pas boxé depuis janvier dernier.

 
 
Commentaires