/news/health
Navigation
Doc Mailloux | Radiation

Importante victoire du doc Mailloux contre le Collège des médecins

Sa radiation de cinq ans pour ses propos à l’égard des Noirs est renversée par la Cour d’appel

FD-DOC-MAILLOUX
Photo agence qmi, andréanne lemire Le Doc Mailloux estime avoir perdu quelques millions de dollars en raison de ses démêlés avec le Collège des médecins.

Coup d'oeil sur cet article

Le doc Mailloux remporte sa bataille contre le Collège des médecins. Le Tribunal des professions annule sa radiation de cinq ans pour ses propos tenus à l’égard des Noirs à l’émission Tout le monde en parle, en 2005.

Dans un jugement du Tribunal des professions rendu le 19 septembre dernier, et dont Le Journal a obtenu copie en exclusivité, la radiation de cinq ans du psychiatre Pierre Mailloux est révoquée. Il écope plutôt une amende de 5000 $.

Réaction « hystérique »

«Passer de cinq ans de radiation à 5000 $ d’amende, j’appelle ça un début de réhabilitation par les tribunaux supérieurs», réagit le doc Mailloux, joint par téléphone.

«C’est évident que cinq ans, c’était une réaction hystérique du comité disciplinaire», ajoute-t-il.

En septembre 2005, ses propos à Tout le monde en parle avaient vivement fait réagir. Il avait cité une étude soulignant que le «quotient intellectuel moyen des Noirs et des Amérindiens est nettement inférieur à 100» (voir autre texte).

Le Collège des médecins (CMQ) avait porté plainte, et le doc Mailloux avait été radié par le conseil de discipline du Collège pour cinq ans, en 2012. Or, le psychiatre avait porté ce jugement en appel, et la radiation avait été suspendue.

Bien qu’il eût l’habitude de se défendre seul, le doc Mailloux avait eu recours à deux avocats noirs dans ce dossier.

Sanction déraisonnable

«Ce sont des études sérieuses que je citais, et je ne reculerai pas», souligne l’homme de 65 ans.

Dans le jugement, on peut lire que la radiation était «déraisonnable», puisqu’elle ne respectait pas la gradation des sanctions. Avant ce jugement, le doc Mailloux n’avait eu qu’une radiation temporaire d’une semaine et une amende de 10 000 $.

Dans le jugement de 2012, le doc Mailloux avait aussi été radié cinq ans pour des propos tenus dans un rôle dans l’émission Les Bougon. La Cour d’appel a aussi révoqué cette radiation de cinq ans.

Au total, le Dr Mailloux a reçu les sanctions qu’il avait proposées, soit 20 000 $ d’amendes pour quatre chefs d’infraction, et trois mois de radiation pour avoir dénigré une psychologue dans un rapport d’expertise. Il est donc radié depuis mercredi.

Questionné au sujet de ses démêlés avec le Collège, le doc Mailloux jure avoir «beaucoup de respect» envers l’Ordre.

«J’aime mes patients, et mes patients m’aiment. Je n’ai pas de misère dans ma pratique», dit-il.

Des millions de dollars perdus

Par ailleurs, le doc Mailloux a d’autres dossiers d’appels en cour contre le CMQ (voir encadré). Toutes ces condamnations lui ont fait perdre plusieurs millions de dollars dans sa pratique. Il n’exclut d’ailleurs pas la possibilité de poursuivre le CMQ au civil pour atteinte à sa réputation.

«Ce n’est que le début, je peux vous l’assurer», dit-il. De son côté, le Collège a refusé de commenter la décision.

 
Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.