/misc
Navigation

Série «Vivre entre les lignes»

Série « Vivre entre les lignes »

Coup d'oeil sur cet article

Cette série de textes est regroupée sous le titre Vivre entre les lignes.

Le sous-titre pourrait en être La société de l’information à travers nos informations personnelles.

L’objectif de cette série est de présenter différentes clés pour comprendre notre société de l’information, notre société en cours d’informatisation. Ces clés se révèleront une à une à partir de l’exploration de la réalité plus immédiate de ce que nous appelons familièrement des informations personnelles. Nous verrons cependant que ces informations sont interpersonnelles en fait : elles ne décrivent pas que nous-mêmes, mais aussi tous ces autres avec qui nous sommes en relation.

N’hésitez pas à faire part de vos observations, commentaires et suggestions sur chacun des textes: ils sont précieux.

Les notions abordées

La série aborde les notions suivantes (mais pas nécessairement dans cet ordre)

Énoncé général :

Les informations – interpersonnelles en particulier - jouent des rôles croissants dans les vies des individus, des groupes et des sociétés.

Prologue : Lignées : Imaginons une éducation pour nos enfants et nous-mêmes [texte & audio]

Introduction : Sociétés en lignes : Informations, dites-vous? [texte & audio]

Exercice à l’aide d’un journal : détecter la présence de relations supporter par des informations [texte]

« informations » :

Les informations sont des objets matériels.

Haute définition : Le mot «information» fait partie de la langue usuelle, mais désigne trop de choses différentes. Fixons une définition. [texte & audio]

La force du matériel : Les informations numériques sont des objets microscopiques et invisibles confiés à des machines. [texte & audio]

● Ces objets matériels supportent des connaissances et signaux, facilitant leur stockage dans le temps, leur communication dans l’espace et leur maniement pour produire des informations nouvelles

Haute définition : Le mot «information» fait partie de la langue usuelle, mais désigne trop de choses différentes. Fixons une définition. [texte & audio]

Véhicules utilitaires : Toute information nous permet d’interagir à travers temps et espace selon la capacité du support physique. [texte & audio]

● Une opération effectuée sur des informations pour produire de nouvelles informations (résultats) peut aussi générer d’autres informations nécessaires à la réalisation et la description de cette opération.

Structure du message Twitter pour les nuls : Pas 140 caractères maximum, mais plutôt des milliers, surtout sous forme de «métadonnées». [texte]

Sur nos traces : Notre utilisation de services électroniques produisent des « traces numériques » au sujet de nos interactions. [texte]

● Le stockage structuré d’informations peut les multiplier.

● La communication d’informations produit souvent des informations nouvelles.

« informations interpersonnelles » :

● Un ensemble d’informations interpersonnelles décrit généralement une relation entre deux personnes ou plus.

Sur nos traces : Les « traces numériques » que nous laissons un peu partout parlent presque toujours de quelqu’un d’autre aussi. [texte]

 

● Il faut distinguer l’identifiabilité (à quel point chaque personne décrite est reconnaissable) et l’identification (la présence ou non d’identificateurs)

● Dans une relation décrite, le niveau d’identifiabilité de chaque personne peut différer

● Les informations ne reflètent pas directement la réalité : elles sont plutôt des objets fabriqués pour un objectif précis

«rôles croissants» :

● De plus en plus d’informations – interpersonnelles notamment – sont produites.

● L’accumulation d’informations accroit considérablement les connaissances sur les individus, les groupes et les sociétés

● Il faut de moins en moins d’informations à propos d’un individu pour produire une connaissance ou prendre une décision à son sujet

● Les informations deviennent souvent une ressource stratégique.

● Les informations deviennent souvent des marchandises

«la vie des individus, des groupes et des sociétés»:

Les décisions concernant les individus, les groupes et les sociétés sont de plus en plus fondés sur des informations.

● Les processus d’informations sur les personnes régulent les relations interpersonnelles avec une efficacité croissante.

L'Enceinte Trinité : Informatiser, avant le recours aux maniche, est redéfinir et réorganiser les rapports entre les personnes [texte].

● Les règles nécessaires à la réalisation des processus s’ajoutent aux normes sociales régissant les relations interpersonnelles.

● Les normes légales tendent à devenir, moins l’expression de principes universels et immuables que des directives restreintes servant des objectifs temporaires.

● Dans les relations interpersonnelles, le poids des informations tend à diminuer par rapport au poids des règles de processus

Énoncé général connexe :

Les informations et leurs maniements sont l’objet ou la source d’un nombre croissant de conflits.

«conflits» :

● Les conflits relatifs aux informations peuvent porter sur n’importe laquelle des multiples dimensions de leur production ou de leur utilisation.

● Parmi les modes de résolution pacifique des conflits : les mécanismes de marché et la démocratie.