/entertainment/movies
Navigation
box-office québécois

Mommy franchit le cap du million au box-office

Film Mommy
photo d’archives Le film Mommy de Xavier Dolan a dépassé le million de dollars de recettes au box-office québécois après seulement une dizaine de jours à l’affiche.

Coup d'oeil sur cet article

Mommy est devenu hier le premier film de Xavier Dolan à franchir la barre symbolique du million de dollars au box-office, un exploit réalisé en dix jours seulement qui redonne espoir au milieu du cinéma québécois.

Mommy est devenu hier le premier film de Xavier Dolan à franchir la barre symbolique du million de dollars au box-office, un exploit réalisé en dix jours seulement qui redonne espoir au milieu du cinéma québécois.

Avec Mommy et la comédie 1987 (qui cumule à ce jour des recettes de près de 2,4 millions $), le cinéma québécois vient donc d’enregistrer deux succès en salle d’affilée, une chose qu’on n’avait pas vue depuis longtemps. Les films de chez nous seraient-ils en train de retrouver un public qui les avait délaissés récemment?

«Je ne crois pas qu’on a réglé le problème mais c’est certainement un pas dans la bonne direction, estime le président de l’Association des propriétaires de cinémas du Québec, Vincent Guzzo, qui s’est souvent montré critique à l’égard de certains films québécois «trop déprimants» qui ont pris l’affiche au cours des dernières années.

«Les gens vont au cinéma pour être divertis, que ce soit en riant ou en étant émus, ajoute-t-il. Mommy, c’est ça. Je l’ai d’ailleurs écrit sur Twitter après avoir vu le film en août dernier. Et c’est ce que je constate en ce moment dans nos salles (des Cinémas Guzzo). Les gens veulent voir le film et sont contents après l’avoir vu.

«Si le bouche-à-oreille continue d’être aussi bon, je prédis que Mommy restera à l’affiche jusqu’à la fin novembre.»

Effet d’entraînement

Le président des Films Séville, Patrick Roy, s’est dit aussi très encouragé par les succès de 1987 et Mommy au box-office.

«Pour moi, c’est simple, plus les gens vont aller voir des films québécois, plus ils vont avoir le goût d’aller en voir d’autres, soutient-il. Il y a un effet d’entraînement. C’était comme au milieu des années 2000 avec les films comme Les Invasions Barbares, La Grande Séduction, Gaz Bar Blues et C.R.A.Z.Y.. Les succès des films nourrissaient ceux des autres.»

En date de dimanche, Mommy cumulait donc des recettes de 991 141 $ au box-office québécois (il a dépassé le million hier). Les excellents résultats du premier week-end avaient incité le distributeur à ajouter une dizaine d’écrans supplémentaires à travers la province pour la seconde fin de semaine.

«On est passé de 62 à 71 salles et malgré le beau temps du week-end, on a atteint nos objectifs, indique Patrick Roy. Et à voir le bouche-à-oreille et la réaction du public, je suis confiant que ce n’est que le début.»

Après avoir présenté Mommy il y a quelques jours au Festival d’Hambourg, Xavier Dolan se trouve présentement à Paris pour assister à une avant-première du film et pour rencontrer les médias français. Mommy prendra l’affiche en France la semaine prochaine.

 

Les films de Xavier Dolan au box-office québécois:
Mommy (2014):
991 141 $ (dimanche)
J’ai tué ma mère (2009):
995 196 $
Les amours imaginaires (2010):
507 955 $
Laurence Anyways (2012):
428 922 $
Tom à la ferme (2014):
338 965 $
Source: Cinéac
Commentaires