/travel/destinations
Navigation
france

La route des vins en Provence

Coup d'oeil sur cet article

Sur une terre patronnée par le mistral située entre la Méditerranée et les Alpes, là où le soleil brille plus qu’ailleurs, le vignoble provençal s’épanouit d’ouest en est sur près de 200 kilomètres. La plus ancienne province viticole française a beaucoup à offrir: terre généreuse, lumineuse et attachante, elle regroupe 600 producteurs de vin qui ont à cœur de faire découvrir la richesse de leur terroir. Bienvenue en terre épicurienne!

En plein cœur de la période des vendanges, nous avons rencontré des gens de passion, des vignerons ambassadeurs d’un art de vivre qu’ils aiment raconter et partager. Voici le récit d’un voyage dans le sud-est de la France, au cœur des vignobles de bord de mer, mais aussi situés à l’intérieur des terres, des plaines et des montagnes.

L’œnotourisme en expansion

Déambuler dans les vignes, visiter les caves, rencontrer les artisans, plonger dans leur savoir-faire et déguster le fruit de leur passion, voyager par le vin est un monde de découvertes, d’histoire et de culture fascinantes.

Notre première escale se fait dans la vallée du Rhône à Châteauneuf-du-Pape (entre Avignon et Orange), au Château Mont Redon, le plus important domaine de la région qui produit annuellement près d’un million de bouteilles dont 70 % est dédié à l’exportation. Jean Abeille et Jérôme, l’un de ses trois fils engagés dans l’entreprise, nous accueillent dans leur domaine familial qui s’étend sur quatre générations.

La période est cruciale, les vendanges débutent. Tout le travail d’une année se joue en trois semaines! Nous avons suivi les vignerons au cœur de leur immense vignoble d’une superficie de plus de 100 hectares. Les journées débutent à l’aube. Les équipes se mettent en place et tous les raisins sont récoltés à la main, la machinerie étant interdite. Et voilà l’heure venue de goûter le précieux fruit. «Il faut goûter le raisin, en fait, sa pellicule. Cette étape est primordiale pour déterminer la date de récolte en fonction de la qualité des tannins et du potentiel aromatique», explique Jérôme.

«Nous proposons aux touristes de s’imprégner du terroir. La région bénéficie d’un ensoleillement exceptionnel­­ comparable à celui de Los Angeles», précise Jean. Il faut aussi parler du Mistral, ce vent redoutable qui peut souvent souffler à plus de 100 km/h, qui chasse brumes et humidité, et qui joue surtout un rôle purificateur d’exception pour la vigne.

Le voyageur du vin peut donc faire au Château Mont Redon une visite guidée et commentée de tout le processus de vinification, de la récolte à la mise en bouteille.

Au cœur des vendanges

L’expérience des vendanges se poursuit chez Régine Sumeire, mondialement connue pour sa fameuse cuvée de rosé Pétale de Rose. Elle fut la première vigneronne à inventer la couleur pâle du rosé au début des années 1980. Nous avons visité ses deux propriétés: le Château La Tour de l’Évêque – La Tour Sainte-Anne, un grand domaine qui fut naguère la résidence d’été des évêques de Toulon, et le Château Barbeyrolles, situé dans la presqu’île de Saint-Tropez, vignoble où a vu le jour l’un des meilleurs rosés au monde.

Cette femme de la vigne a les pieds bien ancrés dans le sol. Elle veille à tous ses vins (rosé, blanc et rouge), tout en s’assurant que la longue tradition familiale de qualité se perpétue et que les normes de l’agriculture biologique soient appliquées dans les règles de l’art.

«J’ai une équipe fidèle qui revient chaque année. Ce sont des Espagnols qui viennent souvent en famille. Il est fréquent par exemple de voir travailler dans les vignobles les grands-parents, leurs enfants et petits-enfants. Ils sont une soixantaine à récolter le raisin. Lorsque les vendanges sont terminées, la tradition veut que l’on fasse une grande fête!»

Et cette fête des vendanges, nous l’avons vécue! L’ambiance était conviviale, lors d’un repas en plein air, autour d’une succulente paella, de vins divins, d’éclats de rire, de chants a capella improvisés et de flamenco! Après trois semaines de dur labeur­­, le peuple andalou a sans aucun doute le sens de la fête!

Les deux domaines viticoles sont ouverts aux visiteurs et offrent des dégustations gratuites. Des journées portes ouvertes sont organisées, des soirées dégustation avec animation musicale et découvertes des produits du terroir, et plusieurs autres activités sont en ébullition pour sublimer l’expérience de l’œnotourisme.

Auberges de charme

Sur la route des vins en Provence, plusieurs châteaux offrent l’hébergement, une formule en pleine croissance, et nous avons aussi opté de découvrir l’hébergement en formule chambre d’hôtes de charme. Nous avons été complètement séduits par la qualité et l’hospitalité de deux auberges inoubliables, La Bastide des Princes, située à Caderousse, et Metafort, chambre d’hôtes design située à Méthamis dans le Vaucluse.

La Bastide des Princes

Pierre Paumel et sa femme Annie nous accueillent dans leur authentique maison du 17e siècle habillée de ses vieux murs de pierre, en pleine nature verdoyante où règnent le calme, la détente et la gastronomie. Oui, la gastronomie fut au cœur de ce court séjour à la Bastide, puisque le propriétaire est un grand maître cuisinier de France et offre des ateliers de cuisine. Quelle expérience enrichissante et inspirante! Comble de bonheur, nous dégustons ensuite ce que nous avons cuisiné! Cette charmante propriété, située tout près de Châteauneuf-du-Pape, est un havre de paix qui comble les épicuriens.

Metafort, chambre d’hôtes design

Hautement perchée au sommet d’une colline avec une vue spectaculaire sur la vallée de la Nesque et le Mont Ventoux, cette maison d’hôte contemporaine est unique au monde.

Les sympathiques propriétaires Isa et Phillippe ont redonné vie à une authentique bâtisse du 17e siècle en lui apportant une belle touche de modernité, sans toutefois renier son passé.

La particularité de l’endroit, c’est aussi de se sentir chez soi grâce à l’immense cuisine conviviale mise à la disposition des clients.

Nous en avons profité pour nous approprier les lieux parmi une clientèle discrète et respectueuse. Après une journée à visiter les environs, l’idée de ne pas sortir au resto et de nous cuisiner un bon souper nous a vraiment plu. Nous avons soupé sur la magnifique terrasse, au bord de la piscine à débordement en admirant le paysage quasi hypnotisant.

Ainsi, on a eu la merveilleuse impression de vivre au rythme des habitants, de goûter à l’ambiance provençale à l’état brut dans un environnement au charme foudroyant. Du pur bonheur!

Nous repartons ensuite sur la route des vins, parsemée de découvertes sans fin, de paysages bucoliques et de gens de passion.


Ce voyage a été rendu possible grâce à la collaboration d’Air Canada et de l’agence de vins et spiritueux Charton-Hobbs.

 

Commentaires