/finance/news
Navigation
Dans vos poches

Économiser sur ses fruits et ses légumes

Coup d'oeil sur cet article

En juin, je vous avais parlé de la campagne de publicité «les fruits et légumes moches» d’une bannière de supermarchés en France. Je sais que ce sujet a été traité par la suite dans d’autres médias et j’en suis très contente! Le but était d’offrir aux consommateurs des fruits et légumes frais de catégorie 2.

Ce qui veut dire qu’ils ne sont pas dans la norme. J’ai eu un petit coup de découragement quand j’ai vu que cette campagne n’avait duré que deux semaines en France… Je trouve plate qu’un aussi beau concept ne continue pas surtout après l’excellente réponse des consommateurs!

Début août, j’ai démarré une sorte de pétition sur mon site web onmagasine.ca. Le mot pétition est un peu gros parce que le but est plutôt de démontrer l’intérêt des consommateurs québécois d’obtenir des fruits et légumes qui sont frais, mais dont l’apparence n’est pas parfaite. Nous sommes rendus à plus de 1600 signatures, mais j’avoue que j’aimerais plus!

J’aimerais faire parvenir cette liste aux épiceries et magasins d’alimentation pour démontrer l’intérêt des consommateurs. Parce que, oui, il y a un intérêt! Et je ne veux pas que ça soit une mode passagère, mais plutôt une offre permanente. Venez la signer et partagez-la. On est capable de faire encore mieux que nos cousins!

Mais en attendant que fait-on? Comment manger de bons fruits et légumes pour pas trop cher à l’année?

Manger selon les saisons

Oui, c’est bon de manger des fraises au mois de février, mais on va les payer cher et elles ne viendront pas du Québec… Les betteraves, ail, tomates, échalotes, pommes de terre, les pommes, les poires, etc. sont à déguster au mois d’octobre. Ils sont encore frais et délicieux.

Bien évidemment l’Halloween s’en vient à grands pas et les courges sont à l’honneur. En soupes et potages ou même en spaghetti. C’est bon, frais et pas cher.

Manger les tomates qui viennent de notre jardin, j’avoue que c’est encore meilleur! Je sais que certains en ville les font pousser sur leur balcon. En plus d’être économique, c’est écologique!

Faire ses conserves ou congeler

J’avoue que je ne suis pas bonne pour faire mes conserves et j’aime bien surgeler mes fruits et légumes pour utiliser pendant notre long hiver du Québec. Mais je sais que plusieurs le font, et c’est avantageux, parce que vous pouvez y mettre ce que vous désirez et éviter le sel qui est surutilisé dans le commerce. Se faire une bonne sauce ou soupe avec les légumes que l’on aime est vraiment réconfortant.

Certains utilisent aussi un déshydrateur pour les fruits et légumes, ce qui est une option intéressante lorsque l’on a un grand jardin ou tout simplement une bonne aubaine au marché. Penser aux repas en fonction de ce que l’on a déjà dans la réserve et le congélateur est la meilleure façon d’économiser et surtout de ne rien perdre.

Visiter les marchés publics ou les paniers livrés chez vous

En plus d’être agréable et de rencontrer les agriculteurs, on peut avoir de belles économies et des fruits et légumes frais directement du producteur. Acheter en grande quantité peut également faire baisser les prix. Certaines familles magasinent ensemble et se séparent les fruits et légumes. Faire des cuisines collectives est aussi une excellente idée. Il existe aussi certains organismes qui offrent de vous envoyer un panier de fruits et légumes tous les mois selon un certain montant. En plus d’économiser votre temps, cela peut vous inciter à découvrir de nouveaux produits que vous n’auriez pas essayés autrement.

Utiliser les offres du meilleur prix ou imbattables

J’avoue que c’est une des meilleures façons que j’ai réussi à avoir mes tomates à 0,99 $ la livre pas mal à l’année! Vous utilisez la circulaire d’un concurrent et vous économisez temps, essence et argent! Ça vaut la peine de prendre le temps, sinon vous consultez les doubles économies et bonnes aubaines d’onmagasine.ca on le fait pour vous.

Avec ces trucs, on peut manger santé et faire attention à son alimentation tout au long de l’année. Si on pense que le Guide canadien des aliments nous recommande de manger de 4 à 6 fruits et légumes par jour pour les enfants, 7 à 8 pour les adolescents, 7 à 10 pour les adultes et enfin 7 pour les 51 ans et plus. Nous n’avons pas le choix de magasiner pour bien nous alimenter.

Sur ce, bonne semaine, bon magasinage et bon couponing!

 

Commentaires