/entertainment/celebrities
Navigation
Mutins de Longueuil

Benoît Brière fier ambassadeur

Benoît Brière
Photo d'archives Benoît Brière a fait partie de la troupe des Mutins de Longueuil pendant 12 ans.

Coup d'oeil sur cet article

Le 17 octobre prochain, Benoît Brière agira à titre de président d’honneur du souper-bénéfice de la Fondation des Mutins, événement qui vise à appuyer l’école et la troupe de danse folklorique les Mutins de Longueuil.

Le 17 octobre prochain, Benoît Brière agira à titre de président d’honneur du souper-bénéfice de la Fondation des Mutins, événement qui vise à appuyer l’école et la troupe de danse folklorique les Mutins de Longueuil.

Peut-être vous demandez-vous quel est le lien qui unit le prolifique acteur à cette école de danse traditionnelle de la Rive-Sud de Montréal.

Sachez que durant sa jeunesse, Benoît Brière se consacrait à plusieurs activités sportives, dont le hockey, la crosse... et la danse folklorique. En tout, il aura dansé une douzaine d’années au sein de la troupe des Mutins de Longueuil.

«Je dis souvent que j’ai commencé à amadouer la scène par les pieds, a déclaré Benoît Brière lors d’une entrevue accordée au Journal. Après, je me suis mis à parler.»

Vocation internationale

L’école, qui accueille les jeunes dès l’âge de quatre ans, enseigne les danses traditionnelles du Québec, mais également celles de nombreux pays comme le Mexique, la Serbie et l’Autriche, pour ne nommer que ceux-ci.

La troupe, quant à elle, est amenée à se produire dans divers congrès, événements et festivals.

«J’ai moi-même pu participer à quelques festivals en Suisse, en France et en Espagne, a raconté Benoît Brière. Évidemment, lorsqu’elle se produit à l’international, la troupe représente le Québec.»

Pour l’artiste, son passage chez les Mutins de Longueuil s’est révélé être une école de vie extraordinaire.

«Les jeunes apprennent des danses étrangères. Forcément, ils s’ouvrent à d’autres cultures, d’autres traditions. C’est génial.»

Soutien essentiel

Qui dit danse folklorique, dit automatiquement costume. Chez les Mutins de Longueuil, on accorde beaucoup d’importance à cet élément, ce qui explique, entre autres, la nécessité d’organiser un souper-bénéfice annuel.

«Les Mutins sont non seulement fidèles à l’apparence des costumes, mais aussi aux matériaux utilisés pour leur confection, a expliqué l’acteur. De plus, il faut financer les opérations. Il y a les profs, l’organisation du spectacle de fin d’année et tous les déplacements...»

Lors de l’événement gastronomique du 17 octobre, qui sera animé par Frédéric Choinière, de l’émission Les Verts contre-attaquent, plusieurs numéros rendant hommage au Mexique, à la Roumanie, à l’Espagne, à la République tchèque et au Québec seront présentés par la troupe.

«Évidemment, je serai sur place pour dire mon mot et remercier les gens. Ça ne devrait pas être une tâche trop difficile.»

Le souper-bénéfice aura lieu à l’Hôtel Mortagne de Boucherville. On peut effectuer une réservation en composant le numéro suivant : 450-679-3620.

 

Commentaires