/lifestyle/techno
Navigation
L’ABC des bonnes manières

La manière pas de manières !

La manière pas de manières !
illustration benoit tardif, colagene.com

Coup d'oeil sur cet article

Les normes en vigueur dans les restaurants jeunes et branchés disent combien leurs propriétaires ont le savoir-vivre à table en horreur. Disparue, la nappe du bistro! Disparu, le papier kraft qui le remplaça.

Les normes en vigueur dans les restaurants jeunes et branchés disent combien leurs propriétaires ont le savoir-vivre à table en horreur. Disparue, la nappe du bistro! Disparu, le papier kraft qui le remplaça. Désormais, les assiettes sont déposées sur des surfaces nues nettoyées au torchon gras. Fini le placement des couverts –couteaux et fourchettes– de chaque côté de l’assiette principale. Ils arrivent, enserrés dans une serviette de papier, descendante de la serviette de tissu. Le défi consiste ensuite à l’empêcher de voleter vers le sol. On ne s’en fait plus avec ces bêtises-là. À table, désormais, on est détendu!

Coudes sur la table! Pour laisser de la place à vos coudes, déposez le tas de couverts au milieu de l’assiette. Installez confortablement votre menton dans le creux d’une main et servez-vous de l’autre pour héler à haute voix le serveur ou la serveuse. Restez accoudé pour engloutir les 150 calories de votre mojito. Le truc: vous abaissez simplement l’avant-bras pour prendre et déposer votre verre. Entre chaque gorgée, vous réinstallez le menton à sa place. C’est extrêmement reposant! En mangeant, contentez-vous de gesticuler avec les coudes dans les côtes de vos voisins. Ils apprécieront cette attitude amicale.

Tant pis pour les autres. Servez-vous toujours en premier et sans mesure. Tant pis s’il y a plus de monde que de portions. Comme on disait au chantier, «Au plus fort la poche!»

Moi j’commence. Si quelqu’un vous suggère d’attendre que votre hôte ait commencé avant d’attaquer votre plat, soyez bref: «J’ai faim, moi!» Prenez de grosses bouchées et conversez en postillonnant sans retenue.

Trop ou pas assez ? Exprimez-vous! Soufflez bruyamment sur la cuillérée de soupe et dites que c’est trop chaud. Puis, lorsque la bouchée a tiédi, aspirez-en le contenu. Montrez que vous être une personne vraie en faisant un commentaire spontané: «Ça manque de sel!» ou mieux repoussez votre assiette et boudez en attendant le dessert.

Si tu voyais ça! Pendant que les autres se tuent à manger, concentrez-vous sur le monde extérieur en plongeant le nez dans votre portable. Décrivez le repas à un interlocuteur et riez tout seul puis allez sur iTunes et faites jouer Poison de Souldia. Avec un peu de chance, on préférera mourir que de vous réinviter.

À plus! S’il vous reste un peu de bon sens, disparaissez en courant. Un peu d’exercice ne vous fera pas de tort.

Avec la collaboration de Marie-Diane Faucher

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.