/news/green
Navigation
Météo

Record de chaleur historique pour l’été indien

Coup d'oeil sur cet article

Montréal a battu un record de chaleur hier avec 24,8 degrés au thermomètre, une température jamais enregistrée pour un 14 octobre. Mais c’est à Saint-Anicet, en Montérégie, qu’il a fait le plus chaud au Canada, avec 29 degrés.

«Le redoux est normal pendant l’été des Indiens, mais de telles températures sont exceptionnelles», a dit Bertin Ossonon, météorologue chez Météomédia.

Le dernier record à Montréal était de 22,8 degrés, et date de 1970.

M. Ossonon affirme que l’été indien peut durer jusqu’au début du mois de novembre, mais ce qui n’est pas ordinaire est de voir des températures si hautes et tant d’humidité.

Le thermomètre n’a jamais atteint les 30 degrés au mois d’octobre au Québec, mais il est passé très près hier.

Avec l’indice humidex, les températures ressenties sont montées jusqu’à 30 degrés à Montréal et 33 degrés en Montérégie.

L’air chaud et l’humidité arrivent du sud des États-Unis. Un blocage dans la situation atmosphérique facilite la remontée de l’air chaud vers le nord.

Hiver froid

M. Ossonon précise qu’il ne faut pas se fier à cet épisode pour anticiper les conditions hivernales.

En effet, malgré les récentes chaleurs, c’est un hiver en dessous des normales de saison qui est jusqu’ici prévu au Québec.

Ces chaleurs estivales ont commencé lundi et dureront jusqu’à jeudi. Ensuite la pluie et la fraîcheur seront au rendez-vous.

«Je vous conseille d’en profiter», a ajouté M. Ossonon.

 

Commentaires