/sports/hockey/canadien
Navigation
Canadien

Emelin de retour, Beaulieu dans les gradins

Michel Therrien refuse de dévoiler l’attaquant qui sautera son tour contre les Bruins

Alexei Emelin
Chantal Poirier / Le Journal de Montréal / Agence QMI Alexei Emelin

Coup d'oeil sur cet article

BROSSARD | Le Canadien aura du renfort à la ligne bleue pour la visite des Bruins de Boston, ce soir, au Centre Bell. Absent contre les Flyers et le Lightning, Alexeï Emelin renouera avec l’action.

Avec le retour d’Emelin, Nathan Beaulieu regardera pour une première fois cette saison ses coéquipiers de la passerelle de presse. Michel Therrien aura un peu plus de muscle à la défense en misant sur Jarred Tinordi à la place de Beaulieu.

À quelques heures de cette rencontre inaugurale à Montréal, un sujet retenait encore l’attention. Le nom de Milan Lucic se retrouvait au cœur de plusieurs questions dans le vestiaire du CH.

Quelques minutes après l’élimination des Bruins lors du septième match au deuxième tour des séries, Milan Lucic avait menacé Emelin et Dale Weise lors de la traditionnelle poignée de main.

« Il y a toujours eu une bonne rivalité entre le Canadien et les Bruins, ce n’est rien de nouveau, a raconté P.K. Subban. C’est toujours agréable de vivre cette grande rivalité. Mais, nous visons plus les deux points qu’un règlement de comptes avec Lucic. »

« Je sais que vous aimeriez m’entendre dire qu’il y aura des feux d’artifice pour ce match, mais j’ignore si ce sera le cas, a-t-il enchaîné. Nous cherchons simplement à nous concentrer sur notre jeu. »

Weise ou Moen?

En conférence de presse, Therrien a gardé un petit mystère sur la composition de son quatrième trio. Il n’a pas voulu identifier qui sautera son tour entre Dale Weise et Travis Moen.

Weise a rencontré les médias, mais il n’a pas confirmé sa présence.

Un bon départ

Au lendemain d’une victoire de 3 à 2 en tirs de barrage contre les Red Wings à Détroit, les Bruins ont profité d’une matinée de congé. Ils joueront donc un deuxième match en deux jours contre le Tricolore.

Depuis le début de la saison, le CH a toujours connu de lents départs. Contre une équipe possiblement fatiguée, le Canadien aurait tout intérêt à corriger la situation.

« On veut partir du bon pied, a affirmé Therrien. L’an dernier, on retirait une grande fierté de nos bons débuts de rencontre. On voudra imposer notre rythme devant nos partisans. Je crois que l’énergie de la foule nous aidera. »


 

Commentaires