/lifestyle/hangout
Navigation
L'ABC des bonnes manières

Repas d’affaires

Repas d’affaires
Illustration Benoit Tardif, colagene.com

Coup d'oeil sur cet article

Il n’y a pas si longtemps, les repas d’affaires se déroulaient surtout entre hommes et rarement à la taverne, sauf peut-être chez Magnan. La disparition de l’établissement de la rue Saint-Patrick et la fermeture d’autres restaurants associés aux repas d’affaires sont similaires: hommes et femmes d’affaires veulent être en forme. À midi, ils boivent de l’eau ou un seul verre de vin; ils mangent léger et rapidement.

Il n’y a pas si longtemps, les repas d’affaires se déroulaient surtout entre hommes et rarement à la taverne, sauf peut-être chez Magnan. La disparition de l’établissement de la rue Saint-Patrick et la fermeture d’autres restaurants associés aux repas d’affaires sont similaires: hommes et femmes d’affaires veulent être en forme. À midi, ils boivent de l’eau ou un seul verre de vin; ils mangent léger et rapidement.

Chez Paree ? Vous organisez le repas d’affaires, ne demandez pas conseil à Papi qui, dans son temps, conduisait les clients chez… Choisissez un restaurant qui convienne à la personnalité et à la garde-robe de votre invité. Dans le doute, consultez-le sur le lieu où il aimerait aller et faites-lui plaisir, même s’il est végétarien.

Seul ou avec Chéri (e) ? Le patron vous convie au restaurant, le soir, pour une rencontre avec le type de Silicon Valley qu’il rêve d’associer au projet que vous mûrissez depuis des mois. À moins d’une précision contraire, allez-y sans conjoint. Un repas d’affaires n’est pas une affaire de famille.

Maudit trafic. Malgré les embûches, des millions de personnes arrivent à l’heure ! Imitez-les en partant tôt et économisez les jérémiades sur le trafic en guise d’excuses. La ponctualité est encore la politesse des rois. Autrement dit, l’exactitude permet de reconnaître les gens de qualité.

À vous de choisir. C’est vous qui recevez, ne laissez pas languir vos invités. Si vous comptez boire, offrez-leur l’apéritif de leur choix et (ou) le vin que vous sélectionnerez s’il s’agit d’une bouteille. Fournissez un indice de ce que vous mangerez. Ce faisant, vous éclairez vos invités sur le prix du plat qu’ils pourront commander. Si vous êtes invité et que le patron boit de l’eau, faites comme lui. S’il se précipite sur l’omelette, il est probable que votre filet de bœuf Angus lui restera en travers de la gorge. Mauvais-mauvais pour négocier ensuite!

Entre la poire et le fromage. Vous avez parlé affaires­­ pendant tout le repas. Avant le dessert, la conversation devrait prendre une tournure plus détendue. On est sympathique, mais on ne se confie sur rien du tout. Un client, un employé, un patron ne sont pas des amis. Ce que vous pourriez révéler entre la poire et le fromage pourrait être retenu contre vous.

La Douloureuse. Réglez discrètement l’addition. Si vous aimez compter piasses et cennes, évitez d’inquiéter vos invités sur l’état réel de vos finances. Rendez-vous au comptoir, faites vos comptes et revenez en souriant. Quand on n’a pas les moyens d’inviter, on n’invite pas.

- Avec la collaboration de Marie-Diane Faucher

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.