/finance/business
Navigation
TIC

Un nouveau fonds pour financer les crédits d’impôts

Situation Comptes
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Les délais pour une entreprise des technologies de l’information pour obtenir les crédits d’impôt auxquels elle a droit sont tels qu’une association vient de lancer un fonds de 10 millions $ pour les financer.

L’Association québécoise des technologies (AQT) a annoncé jeudi le lancement de son Fonds de financement des crédits d’impôt, qui permettra d’éliminer les délais de réclamation des crédits.

Auparavant de trois à six mois, le temps d’attente pour une entreprise peut maintenant atteindre 18 mois, a expliqué Nicole Martel, PDG de l’AQT.

Ces délais contraignent plusieurs entreprises à «l’attente plutôt qu’à l’action» et un certain nombre d’entre elles abandonnent même leur réclamation en cours de traitement.

Mis en place par Finalta Capital, le Fonds s’adresse aux entreprises membres de l’AQT éligibles aux programmes de crédits d’impôt pour la recherche scientifique et développement expérimental (RS&DE), pour le développement des affaires électroniques (CDAE) et pour la production des titres multimédia.

Finalta a développé une expertise pointue dans les technologies de l’information qui fait en sorte qu’elle pourra financer les crédits avant même que l’entreprise ait déposé sa réclamation aux instances gouvernementales.

L’AQT représente le plus grand réseau d’affaires des technologies de l’information et de la communication (TIC) au Québec avec 500 entreprises membres et affiliées.

Commentaires