/opinion/blogs/columnists
Navigation

Le niqab au Canada

Coup d'oeil sur cet article

C’est une histoire canadienne, tellement canadienne. Zunera Ishaq est une musulmane pakistanaise arrivée au Canada (en Ontario, plus précisément) suite au parrainage de son mari. Mais arrivée ici, au moment de faire son serment de citoyenneté, elle a refusé de retirer son niqab alors qu’une directive gouvernementale exige qu’on fasse ce serment à visage découvert. Elle poursuit désormais le gouvernement canadien qui l’empêcherait d’exercer pleinement sa liberté de religion. Son avocat accuse notamment le ministre Jason Kenney d’avoir imposé ses convictions personnelles à l’ensemble de la population, et de violer ainsi les droits constitutionnels de la plaignante. On notera que c’est en prenant la pose de la victime persécutée qu’elle entend s’inscrire dans son nouveau pays.

C’est le multiculturalisme à son meilleur. On en connait désormais parfaitement la règle fondatrice. C’est l’inversion du devoir d’intégration. Ce n’est pas à l’immigrant de s’intégrer au pays qui l’accueille mais c’est à ce dernier à se transformer pour accommoder la «diversité». Et si le pays d’accueil ne se couche pas, on l’accusera de discrimination et de ne pas s’ouvrir à l’autre, dont l’apport sera nécessairement bénéfique, dont la contribution sera inévitablement positive, même s’il n’est pas si évident, du point de vue d’une société occidentale moderne, que le niqab soit de quelque manière que ce soit une contribution positive. N’est-il pas l’exemple, mais il y en aurait d’autres, que les «différences» ne sont pas systématiquement des «richesses»? Plus largement, dès qu’une communauté culturelle peinera à s’intégrer, on accusera la société d’accueil de la marginaliser, mais jamais on n’invitera cette communauté à l’autocritique. Nous sommes devant une machine à culpabiliser la société occidentale, pour la désarmer idéologiquement et politiquement, et la neutraliser psychologiquement en la convainquant que chaque fois qu’elle affirme, elle opprime.

On nous dira qu’il ne faut pas réduire la femme en question à son niqab, qui n’est d’ailleurs que l’expression de ses convictions les plus intimes, qu’il ne faudrait pour rien au monde brusquer, tant le droit canadien s’est défini selon le principe du respect des «croyances sincères». On répondra qu’il s’agit d’une escroquerie intellectuelle grossière. Celle qui porte le niqab, et on pourrait appliquer ce commentaire à d’autres symboles religieux ostentatoires moins caricaturaux, envoie le signal à la société qu’elle veut d’abord se faire reconnaître par ce symbole, qui relève de l’exhibitionnisme identitaire le plus criant. On porte le niqab justement pour s’y réduire, à la manière d’un uniforme qui est aussi un symbole politique. Il marque aussi une frontière culturelle et symbolique très visible qui soustrait les femmes qui le portent à la société d’accueil, pour les ramener dans les frontières étroites et infranchissables d’une communauté ethno-religieuse. Il s’agit de l’expression violente et sans équivoque d’un refus de s’intégrer au pays qu’on rejoint. Ou si on préfère, il s’agit d’une déclaration de non-appartenance. Le niqab envoie un message clair : nous sommes ici mais nous ne sommes pas des vôtres, et votre loi n’est pas la nôtre. Tout cela devrait être évident.

Mais dans le monde dans lequel nous vivons, la rhétorique des droits individuels empêche en fait de comprendre les dynamiques collectives et communautaristes qui se jouent à travers les signes religieux ostentatoires. La mystique de l’Autre, le culte immodéré de la différence, le fanatisme  de la diversité, poussent à la négation du réel. On ne veut pas voir que les droits de l’homme dont nous nous enorgueillissons légitimement ont été dénaturés et sont systématiquement retournés contre la société d’accueil par des radicaux qui veulent profiter du confort matériel et juridique des sociétés occidentales mais qui considèrent que la culture des sociétés d’accueil est un élément optionnel qu’il n’est pas nécessaire d’embrasser. La réduction des symboles religieux à des symboles individuels présuppose leur déculturation, à tout le moins, du point de vue du droit canadien. On traite le niqab comme une casquette de baseball parmi d’autres ou comme un t-shirt de groupe de musique. À tort. On détache ce symbole de sa signification objective, de peur de se faire accuser, dans nos propres frontières, de néo-colonialisme identitaire ou encore d’entretenir un réflexe patriarcal à l’endroit de ces femmes.

Il faudrait savoir dire quelque chose comme «le niqab n’est pas canadien et ne le sera jamais». Cela présuppose évidemment qu’on ne définisse pas un pays simplement comme un terrain vague sans réalité identitaire spécifique. Car les peuples ont non seulement le droit de s’autodéterminer, mais ils ont aussi celui de demeurer eux-mêmes, de conserver leur culture, et de ne pas se dissoudre dans le multiculturalisme mondialisé. N’est-ce pas d’ailleurs ce qu’on cherche à dire quand on dit qu’il symbolise une vision de la femme incompatible avec la société canadienne? Derrière le langage des valeurs, les mœurs reprennent ici leurs droits. Ceux qui entendent vivre dans l’univers mental qui accompagne le niqab n’ont manifestement pas l’intention de faire l’effort d’intégration nécessaire pour rejoindre leur nouveau pays. Ce n’est pas la religion en soi qui peine aujourd’hui à s’acclimater à la réalité canadienne, mais certaines religions, ou plus exactement, certaines franges et pratiques culturelles qui leurs sont associées. Mais de peur de se faire accuser d’islamophobie, on a préféré revivre abstraitement la querelle du religieux et du politique, quitte, quelquefois, à se livrer à certains excès rhétoriques contre la religion en soi. C’est l’angle-mort de la question de la laïcité. Et on oublie, d’ailleurs, qu’il y a quelque chose d’aberrant à accepter que le niqab en vienne à symboliser l’islam dans l’espace public, alors que grand nombre de musulmans eux-mêmes refusent qu’on les y associe, d’autant qu’ils ont accepté la culture leur société d’accueil, mais aussi, une certaine manière de vivre ses croyances en distinguant le domaine privé et le domaine public.

Mais dans cette querelle, le Canada, à certains égards, n’a peut-être que lui-même à blâmer. Ce pays a renoncé à son identité historique binationale, pour se définir exclusivement dans les paramètres de la Charte des droits, devenue un texte sacré, au service d’un multiculturalisme devenu quant à lui religion d’État. Dénationalisé, déculturé, déchristianisé, pris dans un carcan légal qu’il confond avec l’État de droit, le Canada peut difficilement faire autre chose que gérer les excès du multiculturalisme, et cela, lorsqu’il ne préfère pas s’aveugler devant eux : il s’est converti définitivement à son principe. Le gouvernement conservateur a un peu cherché à en contenir les effets les plus corrosifs et son travail, de ce point de vue, est méritoire, mais il est prisonnier lui aussi de l’ordre constitutionnel de 1982 et la grande majorité de ses dirigeants adhère à sa propre vision du multiculturalisme. Dans le Canada de 1982, le multiculturalisme d’État est appelé à tout soumettre à sa logique. Les souverainistes québécois conservent là une raison fondamentale de pousser à la sortie de ce pays.

On se souvient dès lors du débat sur la Charte des valeurs, qui date d’à peine quelques mois et qu’avait initié le gouvernement Marois. On fait semblant aujourd’hui qu’il s’agissait d’un débat honteux, incompréhensible, qu’il ne faudrait plus jamais revivre. Elle marquait pourtant une rupture explicite, philosophiquement assumée, avec le multiculturalisme canadien. La grande vertu de la Charte, autrement dit, était de nous libérer clairement de l’univers mental du multiculturalisme, et de transgresser les interdits par lesquels il entend baliser le débat public. La Charte des valeurs ne reviendra évidemment pas telle qu’on nous l’a proposé, ce que personne ne suggère, d’ailleurs, car en politique, les propositions s’adaptent aux circonstances. Mais l’aspiration qui la portait devra certainement se traduire autrement, d’autant que les querelles liées à l’identité et à la laïcité sont condamnées à resurgir. La démocratie se délivrera de la tutelle du multiculturalisme, sans quoi elle n’y survivra pas.

155 commentaire(s)

denis dit :
19 octobre 2014 à 9 h 02 min

Bel héritage de PET avec sa charte des droits et libertés, mais rien sur les devoirs d'un citoyen. Et dire que son fils se présente comme futur premier ministre si les libéraux prennent le pouvoir en 2015. On N,est par sortis du bois!

Jacques Plante dit :
19 octobre 2014 à 9 h 23 min

Vous avez raison sur toute la ligne.Mais où est le PQ et le Bloq dans ce dossier?

Depuis l'échec de la Charte des Valeurs je n'ai rien entendu du PQ. Juste les chicanes entre les aspirants au titre. Juste une incroyable retraite de Lisée dans ce dossier. Mais rien sur le niqab

François Doyon dit :
19 octobre 2014 à 9 h 33 min

Excellent texte, bravo!

Luc Tétreault dit :
19 octobre 2014 à 9 h 35 min

Bon texte Mathieu. Pour une rare fois je suis d'accord avec tes propos. Bon Dimanche.

Francois Pitou dit :
19 octobre 2014 à 9 h 50 min

Article d,un quebecois separatiste .Eh! Oui. Il recommence avec ses emotions anti- musulmanes qu,il cache a grand- peine . La bonne dame n,a pas d,affaire icitte et elle sera expulsee . Aussi simple que ca. Ici, Maquere Bertand en ferait tout un plat et pourrait voir cette dame dans son ascenseur . Imaginez!!! Laissez donc les juges specialises dans l,interpretation des droits fondamentaux , collectifs ou individuels, faire la part des choses et non la Rue Principale a Herouxville. Les Pineault-Caron doivent rigoler en vous lisant ce matin. Passez a autre chose. Avez vous deja pense a essayer de parler d,economie...Il est la le probleme voyez- vous.

Diane lard dit :
19 octobre 2014 à 9 h 58 min

Quelle retourne dans sont pays si elle veut mettre son foulard, je suis tellement écoeurer de ses gens la,

Gilles Bousquet dit :
19 octobre 2014 à 10 h 08 min

La Chartre du Québec y allait de la défense de porter les divers foulards religieux, que dans la fonction publique.

Les 2 nations au Canada ont été reniées en 1965 quand un comité fédéral a refusé la suggestion du nouveau drapeau canadien de Lester B. Pearson : La branche de 3 feuilles d'érable rouges (nation anglaise) sur fond blanc (la neige canadienne) avec bandes latérales bleues (nation française). La branche de 3 feuilles a été remplacée par une unique feuille, pour en faire un unifolié et les bandes bleues on été changées en bandes rouges pour indiquer une nation canadienne, pas 2 peuples fondateurs.

Le Québec n'a pas protesté de cette insulte depuis 1965. Nous fêterons ce drapeau en février prochain, dans 4 mois. On va encore laisser passer ça au Québec francophone ?

Peter Daniels dit :
19 octobre 2014 à 10 h 13 min

J'espère seulement que les Libéraux ne seront pas élus au Gouvernement lors de la prochaine élection. La "pensée magique" de "Juste Un " Trudeau n'améliorera pas cette situation ou les droits d'une minorité bafouent la culture du pays d'adoption. Les Lois de l'immigration ne sont pas assez claires et tous ceux qui veulent devenir (éventuellement) citoyens Canadiens doivent s'engager ( avant d'immigrer) par écrit, et sous peine d'expulsion, qu'ils respecterons les "us et coutumes" de la société Canadienne. Surtout en ce qui concerne la neutralité de l'État et la séparation distincte de la "religion" dans toute matière de droit civil ou criminelle. À date, seuls les Conservateurs ont essayé de ramener un peu de bon sens dans cette problématique des "droits religieux". "ILS" (les Conservateurs) sont loin d'être parfait et je suis en déaccord avec plusieurs de leur orientations politiques, mais au moins ils ont le mérite d'éssayer de corriger une situation laissé à l'abandon par tous les Gouvernements précédents. Un aspect de la Loi de l'Immigration qui DEVRA être changée est celle concernant l'Accession à la Citoyenneté Canadienne. 3 ans c'est beaucoup, beaucoup trop court pour certaines cultures à s'adapter à notre mode de vie et notre "démocratie". Personnellement, 10 ans devrait-être la norme. On est "le plus meilleur pays au monde" dixit Jean Chrétien, alors ça vaudra la peine d'ettendre les 10 ans pour en faire partie. Tout le monde revendiquent leurs "droits" mais PERSONNE ne leur fait remarquer qu'ils ont des OBLIGATIONS. Tu ne peut pas prendre ce qui fait ton affaire.

Il est grand temps de le faire comprendre à une certaine classe d'immigrants, peu importe d'ou ils viennent.

jacko dit :
19 octobre 2014 à 10 h 15 min

j espere que le fédéral gagneras ca suffit de faire leurs loi chez nous

alain maronani dit :
19 octobre 2014 à 10 h 16 min

Mon niquab au Canada....me fait penser a cette chanson misérabiliste...

Ma cabane au Canada de l'ineffable Lyne Renaud...que l'on peut trouver facilement sur le web...

Enfin un sujet de société...qui va permettre les commentaires habituels sur l'envahissement des islamistes...

Un des sujets qui fâche au PQ, probablement l'un de ceux que l'on va maintenir dans le placard...qu'en pense PKP, silence....

Cher MBC, preux ferrailleur de la laicité sans frontières, rappelons que la laicité vise uniquement à organiser les relations entre les cultes et l'état, rien d'autre, et ne dicte aucunement ce que l'on doit porter ou pas, ce qu'il est convenable de manger, l'éducation des enfants...un rappel...pour les béotiens de service qui vont se déchaîner...

Jules Ferry, l'un de ces barbus de la 3 ième république francaise, lors des lois de 1905, voulait faire interdire le port de la soutane, les costumes des religieuses (pas différent dans son intention du niqab), les costumes des rabins, etc...comme quoi...

Le parlement dans sa grande sagesse a refusé...

Et puisque l'intégration est votre souci, la cohésion de la société votre inquiétude, que je partage, pourquoi diantre, jamais le moindre articulet sur les pauvres au Québec et au Canada qui survivent avec moins de 35 $ par jour, les femmes monoparentales québécoises, les plus pauvres des pauvres au Canada, cher MBC...

Non rien, il ne s'agit pas d'un problème de société, les pauvres sont invisibles, surtout sur le Plateau Mont-Royal...le niquab ca oui....

H.Viger dit :
19 octobre 2014 à 10 h 17 min

Si le coût de l immigration est de $64,657,000. par jour, nous devrions avoir le droit de décider si les symboles destructifs aux pays sont légaux ou non. Le nettoyage ethnique et la ré-colonisation de nos droits historiques doit prendre une nouvelle charte en fonction de ses droits. Oui la menace idéologique est réelle partout et acceptez-le ou non, plus de 50% des Musulmans sont radicaux. Le simple fait que la Sharia existe, n'est pas un hasard, mais plutôt un obstacle à une réforme sérieuse de l'Islam. Combien de générations allons nous sacrifier en attendant cette réforme? Et le droit des Canadiens de conserver leurs valeurs est ou?

Claude Vinet dit :
19 octobre 2014 à 10 h 19 min

Eh oui, les choix personnelles d'une personne sont protégés par la chartre canadienne. Il ne faut surtout pas oublier que la religion est un CHOIX personnelle tout comme le nudisme. Alors si un groupe fonde une religion appelée Nudisme, alors les membres de cette religion pourront se promener nus. Et seront protégés par la charte des droit de la personne.

Claude Goulet dit :
19 octobre 2014 à 10 h 27 min

Il serait en effet surprenant que ce problème ne ressurgisse au Québec d'ici les prochaines élections provinciales. Le PLQ s'arrangera avec, lui qui a traité l'idée de la laïcité de rétrograde et qui se vante d'être «Canadian first, Provincial first». Le multiculturalisme a fait du Canada un peuple sans histoire et obligé le Québec, qui a une riche histoire nationale, à ne plus l'enseigner sous peine d'être traité de raciste. C'est le prix a payer pour rester soumis et dépendant.

vertigo dit :
19 octobre 2014 à 10 h 29 min

Bon, c'est reparti! Le copain Drainvide a besoin d'aide... on ressuscite les peurs pour étayer la Charte mort-née.

Guy Landry dit :
19 octobre 2014 à 10 h 29 min

«L'uniformité c'est la mort, la diversité c'est la vie» Mikhaïl Bakounine

L Dubuc dit :
19 octobre 2014 à 10 h 37 min

La mentalité occidentale est à des millénaires de certaines cultures et donc non- assimilable pour elles. Difficile de comprendre ce qui motive l'immigration à les laisser venir en sachant qu'il y a cette incompatibilité fondamentale. Il en serait de même à l'inverse pour un occidental devant s'astreindre à vivre à visage et à corps couvert au sein de ces autres cultures et mentalités. Le multiculturalisme n'est possible qu'entre cultures compatibles et non diamétralement opposées. On perd notre temps à vouloir en faire quelque chose qui fonctionne. À mon avis, le manque d'affinités mène immanquablement à la frustration ou à l'abdication de soi de l'un ou l'autre des partis et ce, dans tout type de relation. Cela dit, l'Occident fonctionne très bien pour des tas de cultures qui y vivent ensemble avec naturel sans s'y sentir lésées.

Denis825 dit :
19 octobre 2014 à 10 h 44 min

Les séparatistes critiquent souvent les deux faces d'une même réalité et ce qu'on finit par en retenir essentiellement c'est que les séparatistes sont critiqueux.

Par exemple ici MBC prend fait et cause pour que des gens disent bien le serment d'allégeance au Canada mais l'a-t-on jamais entendu critiquer le fait que les députés du PQ ne disent pas bien et avec respect le serment à la reine du Canada à cause de leur niqab idéologique ?

Il faut assumer que des évênements qui se sont produits dans le passé qui ont des répercussions dans nos vies aujourd'hui sans aller jusqu'à la caricature cependant.

Exigez que les immigrants portent des chapeaux à plume et des fraises dans le cou et fassent trois révérences en reculant devant le représentant de la reine serait ridicule, comme mettre un vérificateur de mouvements de lèvres à chaque prêteur de serment.

Durant cette sorte de cérémonie, on ne sait pas si les gens prononcent les vraies paroles et ce qu'ils ont dans la tête et le coeur et on s'en fout un peu. C'est exigé par l'histoire du pays je suppose. On est au Canada, tu veux être canadien, tu dis que tu vas être honnête avec les buts du pays en général, c'est tout. C'est le genre de choses dont les États-uniens disent "Just do it" je suppose.

Cependant cette personne avec son niqab est peut-être sincère avec elle-même, avec ses principes. Comme on est un état de droit, le juge entendra ses raisons pourquoi elle peut par exemple enlever son niqab pour se faire prendre en photo pour un permis de conduire et qu'elle ne peut pas le faire pour prêter serment d'allégeance à la reine.

C'est peut-être tout simplement une personne que les cérémonies intimide, il n'y a pas lieu de se croire envahi par le Pakistan ou de changer la constitution du Canada pour ça.

Alain Mallette dit :
19 octobre 2014 à 10 h 44 min

Tres bon texte MBC! Pas grand chose a ajouter sinon que l'islamisme est un cancer,tout comme le multiculturalisme.

Giosling dit :
19 octobre 2014 à 10 h 44 min

«Mais arrivée ici, au moment de faire son serment de citoyenneté, elle a refusé de retirer son niqab alors qu’une directive gouvernementale exige qu’on fasse ce serment à visage découvert.»

Si je comprend bien le texte, elle a refusée de se dévoiler au moment de son assermentation pour devenir citoyenne Canadienne, malgré le fait que c'est obligatoire. Donc cette femme n'est toujours pas citoyenne Canadienne, alors la charte des droits et liberté CANADIENNE ne s'applique pas à un citoyen ou une citoyenne d'un autre pays, on ne peut imposer NOS lois à un autre pays, le Pakistan dans ce cas ci et à ses citoyens. Donc, cette pakistanaise n'est pas citoyenne Canadienne et de ce fait, on peut l'expulser du pays, qu'on entame une procédure d'exportation OPC.

Ça va faire de venir ici et vouloir changer nos lois et nos valeurs pour les accommoder à leurs valeurs, s'ils viennent ici, c'est parce qu' ils sont conscient que le Canada est un bon pays où il fait bon vivre et que cette qualité de vie s'est bâtit justement sur CES lois et valeurs qui nous sont chères, donc, tu ne veux pas vivre selon NOS lois, alors retourne d'où tu viens pour vivre selon TES valeurs.

poutine dit :
19 octobre 2014 à 10 h 46 min

L'intégration au Québec signifie l'assimilation, c'est à dire la dilution de l'immigrant dans la société québécoise. Cette assimilation passe par laisser de côté ses convictions religieuses, ses habitudes et sa langue. Faire ses prières, c'est mal intégré. Parler sa langue maternelle, c'est mal intégré. Vivre avec ses semblables, c'est mal intégré. Manger du cochon et imiter le québécois dans ses faits et gestes, c'est de l'intégration. Dans les provinces anglophones, l'intégration c'est vivre ensemble chacun à sa manière, tout en respectant les lois du pays d'accueil. Au Québec, c'est le contraire, où l'intégration c'est vivre ensemble et à notre manière. Et c'est ce qui y explique l'échec de l'immigration. Si les québécois avaient subi de la part des anglais ce qu'ils font actuellement aux immigrants, alors il n'y aurait plus de culture québécoise. Les anglais ont rapidement compris que les québécois ont certaines spécificités et les assimiler dans la société anglophone est peine perdue. Ainsi, le Québec province francophone pour tous les québécois est née. Malheureusement, le québécois verra toujours d'un mauvais œil une immigrante qu'elle porte un foulard ou non et un immigrant qu'il porte une barbe ou non, car ils tiennent à leur culture, à leur habitude alimentaire, à leur pratique religieuse et restent en contact avec leur famille. En ce qui concerne la femme au niqab qui a refusé de montrer son visage lors de cette cérémonie, elle ne se conforme pas à cette règle, on lui a refusé la citoyenneté, elle porte plainte, la justice suit son cour et le blogueur veut faire tout un plat pour finalement dire que les immigrants qui sollicitent la justice pour retrouver leurs droits, sont mal intégrés et leur place n'est pas ici. Finalement, on ne déracine pas un être vivant comme on le fait avec un arbre et les provinces anglophones sont biens avancées en matière d'intégration des immigrants, contrairement au Québec qui aimerait les...

mi_mi dit :
19 octobre 2014 à 10 h 46 min

Excellent texte !!

Réjean Guay dit :
19 octobre 2014 à 10 h 47 min

@Alain Maronani Votre commentaire me semble un peu trop moqueur . Vous cherchez l'effet de toge ? Tout cela pour démontrer que le port du niquab est ? Vous faites fausse route . Ce chiffon noir n'a pas sa place dans l'espace publique ici . Nos religieuses ont enlevé leurs cornettes depuis longtemps et le radicalisme salafiste ne peut être toléré ici . Certains immigrants oublient que . Cette poursuite de l'immigrante montre à quel point le multiculturalisme de Trudeau père peut avoir des conséquences désastreuses . Non , pas de visages voilées chez nous !

Réjean Guay dit :
19 octobre 2014 à 10 h 49 min

@ClaudeVinet Ce que vous dites est vrai . . . en théorie ; toutefois , le code criminel saura vites rattraper ces tout-nus qui déambulent dans la rue !

Giosling dit :
19 octobre 2014 à 10 h 51 min

@ H.Viger

Etes-vous sérieux? Vous parlez réellement de nettoyage ethnique ???

J'espère que l'utilisation de ces mots sont dû au fait que l’étendue de votre vocabulaire n'est pas très grande et que ces mots n'exprime pas le fond de votre pensée.

Martin Vincent dit :
19 octobre 2014 à 10 h 53 min

Retour sur-le-champ de monsieur et madame dans leur beau pays musulman. Je ne crois pas qu'elle soit d'une grande utilité au Canada. De plus elle va être misérable car nous ne laisserons pas ces gens défaire notre belle nation. Non à tout ce qui veut islamiser mon territoire. Qu'ils nous laissent en paix.

sambay dit :
19 octobre 2014 à 10 h 58 min

Moi je suis un nudiste d'Afrique..est-ce que je peux prêter serment tout nu?

Clo dit :
19 octobre 2014 à 11 h 08 min

juste pour nous remettre dans le droit chemin de l'intégration du Québec au ROC, en revenant d'Italie à Dorval, une douanière qui questionne les voyageurs dans son kiosque portait un voile musulman noire, tout comme celle qui regardait la fiche pour savoir si on devait être fouillé après avoir récupéré ses bagages... Qui oserait faire une remarque !!! Ces personnes ont plus de pouvoir qu'un policier...

A.F. dit :
19 octobre 2014 à 11 h 09 min

Difficile de régler ce problème , en faisant l'indépendance (je ne compte pas sur le Canada pour nous sortir du problème , le Canada accepte avec enthousiasme les excès du multiculturalisme) . Difficile , donc , lorsqu'on voudrait s'affranchir du Canada , prendre nos décisions , au Québec,de voir les femmes , ici , lors de deux référendums , comme aussi celui de l'Écosse , de voir les femmes avoir peur , avec les menaces à peine voilés du clan fédéraliste Canadien et du gouvernement de Londres , et faire perdre le OUI , car le OUI a perdu dans ces 3 cas , à cause du vote des femmes . Alors , lorsque je voie du monde être contre le niquab , mais refuser de s'affranchir , d'avoir peur des conséquences de l'indépendance , d'accepter la dépendance du Canada , vous avez ce que vous méritez , mesdames messieurs , fédéralistes

Canadien69 dit :
19 octobre 2014 à 11 h 14 min

Ce n'est pas croyable ce que on peu lire , ces musulmans j'en ai plein ... oui Mr.Coté je vous approuve pour une fois , je ne suis pas péquiste , mais si un parti peu nous propose de se retirer de cette charte "maudite" qui nous diminue nous le contribuable d'origine , et qui protège tout les désirs des immigrants au lieu de nous protéger.moi je voterais pour à 100% quelqu'un qui aurait assez de nerf pour déchirer cette m.... charte des droit et libertés car c'est notre liberté qui en est brimé maintenant au détriment de ces m....immigrants musulmans. Quand ça fait pas ils vont en cour suprême du Canada qui vont leur permettre de porter le foulard dans la GRC dans les prisons et le reste et ne respecterons pas le Canada et ses citoyens

Benoit Legault dit :
19 octobre 2014 à 11 h 15 min

Pas différent de ce qui se passe dans plusieurs pays européens. Mais il fallait que vous descendiez le Canada et sa charte. Vous êtes capables de mieux.

rabah dit :
19 octobre 2014 à 11 h 18 min

Si la directive gouvernementale exige de prêter serment à visage découvert, la dame doit s'y soumettre ou se remettre. Si elle veut poursuivre le gouvernement, libre à elle. Si la directive est constitutionnelle, elle perdra. Si la directive est contraire aux lois suprêmes du Canada, le gouvernement est alors dans l'eau chaude. Pour mettre fin à ces mascarades qui dénaturent la liberté au nom de la liberté, il faut que la Canada légifère clairement. Mais ce n'est pas demain la veille n'est-ce pas? La religiosité en général et l'islamisme en particulier sont des fléaux sociaux qu'il faut éradiquer à la base: Par la loi et l'éducation. Entre les deux, point de salut.

Fifi bouchebout dit :
19 octobre 2014 à 11 h 20 min

Étant de confession musulmane, je ne porte pas le voile, mais je respecte le principe Mais de là a se voiler même le visage ,c'est chose que je ne comprend pas , ne saurait tolérer , elle ne sait pas que sa liberté s'arrête quand commence celle des autres Oui il faut leurs mettre les points sur les I

Mike dit :
19 octobre 2014 à 11 h 25 min

Tout d'abord, très bon texte! C'est une réalité qui deviendra de plus en plus oppressante dans les années à venir! Vous savez cher Monsieur, Trudeau nous a mis dans ce pétrin mondialiste en 1982 et ce, sachant fort bien que le multiculturalisme canadien ne pouvait, à terme, soutenir l'épreuve du temps! Par cette stratégie, Trudeau voulait notamment détruire les bases de la culture québécoise (sa cohésion identitaire), mais comme un véritable pyromane débutant, il voulait brûler une province et le feu s'est embrasé à l'ensemble du pays! Il y a deux solutions potentielles afin de se sortir de ce pétrin inqualifiable: a) devenir une nation et se sortir de cette logique insoutenable; b) ne pas mettre le parti libéral fédéral sur le trône pour les 4 prochaines années. La première solution est quelque peut difficile à réaliser....devenir une nation exige un leader (ce que nous n'avons pas) et des conditions gagnantes (ex: une économie forte....ce que nous n'avons pas non plus)....De ce fait, il reste la deuxième solution, s'assurer que Trudeau (une image vide de contenu) ne soit pas élu à la prochaine élection (un sondage le place en tête aujourd'hui). Or, c'est le Québec qui peut faire la différence dans cette stratégie. Ainsi, au lieu de morceler notre votre entre le bloc québécois et le NPD, il serait mieux de s'unir derrière les conservateurs qui, malgré tout, représente à Ottawa la moins pire des solutions. Car avec Trudeau au pouvoir, je crains vraiment que les identités des deux peuples fondateurs soient envoyées aux oubliettes....

sonia dit :
19 octobre 2014 à 11 h 29 min

En France, c'est interdit donc pourquoi pas dans votre pays, ces genres de personnes attaquent au tribunal pour un oui ou pour un non, leur intérêt le fric, qu'elle retourne chez elle.

Jocelyne Bonneau dit :
19 octobre 2014 à 11 h 33 min

Exact c est à eux à s'adapter sinon ça va être la jungle et tous le monde va faire ce qu il veux et 0 integration.Pas logique et oui le fils de pet veut se présenter et on le voit avec les groupes problèmes ou à en devenir. Il comprend pas l enjeu ou il s en fout jusque ça le touche il va perdre au change en bout de ligne.

Jennifer dit :
19 octobre 2014 à 11 h 33 min

Je suis tellement contre votre article. Cette femme à des convictions et les respectent pas à moitié. Laissons de côté la haine et les préjugés sur l'islamophobie et pensé plus loin. Tout le monde vise un monde utopique Où la paix règneraia

Rienquemoi dit :
19 octobre 2014 à 11 h 37 min

Vous vous trompez de cible.

La liberté de conscience et de parole est une valeur fondamentale de la démocratie, il me semble. Mais on n'a besoin de protéger cette liberté que si les idées véhiculées heurtent la majorité, non? Alors une société démocratique ne peut pas imposer un code de vie majoritaire sauf dans des cas précis ayant trait aux droits des autres, i.e. à la sécurité, etc. On ne peut sans se contredire imposer à quelqu'un un mode de vie simplement parce qu'on a décédé qu'il est "canadien" ou "québécois" (ou américain, d'ailleurs). Rien à voir avec "le multiculturalisme à la Trudeau." C'est de la liberté d'expression et de parole "à l"américaine" (ils sont les premiers à l'avoir défini dans leur constitution) qu'il s'agit.

Qu'on se contente d'argumenter que le fait de cacher sa figure va à l'encontre des droits des autres à la sécurité et à l'interaction égale avec d'autres humains parce que la communication avec les autres humains, tout comme celle des grands primates, est basée sur la lecture des expressions faciales, et que de cacher son visage est une barrière à cette communication égale donnant un avantage à la personne qui se cache. (C'est d'ailleurs pourquoi le port de lunettes de soleil très foncées sont aussi des obstacles que beaucoup de gens considèrent nocifs et insultants.)

Hugo Godin dit :
19 octobre 2014 à 11 h 42 min

Les intégristes religieux profitent de façon éhontée des largesses de notre État « multiculturel » accueillant et tolérant. Ils connaissent par coeur leurs droits en vertu de toutes les lois et de toutes les chartes de la planète et ils n'hésitent pas à en abuser. Tant que nous nous enfargerons dans les fleurs du tapis de la rectitude politique, tant que nous aurons peur d'avoir l'air de « gros méchants », tant que nous ne nous insurgerons pas fermement contre ces aberrations, nous aurons ce genre de problèmes. Et ça ne fait que commencer. Le ver est dans la pomme, les amis. Le cancer de l'Islam avance et nous nous laissons gruger parce que nous avons trop peur d'être mal vu du reste du monde.

Gripette dit :
19 octobre 2014 à 11 h 45 min

Effectivement Ces querelles sont condamnées à ressurgir et tôt ou tard nous devrons prendre une position claire. Une position qui aura aussi le mérite de nous affirmer comme peuple et de nous distinguer de ce multiculturalisme que nous n'avons jamais accepté.

belgix dit :
19 octobre 2014 à 11 h 55 min

Même si la cause se rend en Cour Suprême je doute que la dame ait le dessus ... elle n`avait (ou n`a) pas la citoyenneté canadienne au moment des faits et donc la plupart des lois et privilèges d`être canadien ont un effet limité dans ce cas. Je doute même que la Cour suprême soit prêt à entendre la cause.

Entouka, si cela aurait arrivé en Australie, je ne suis pas certain qu`on en aurait parlé ... connaissant les australiens et leur système d`immigration, la dame aurait du prendre un billet aller simple pour le Pakistan.

Claude Gélinas dit :
19 octobre 2014 à 11 h 55 min

Le niquab, la pointe de l'iceberg au refus d'intégration.

La meilleure démonstration de cet aplaventrisme à la sauce multiculturalisme canadienne repose notamment sur le support surprenant accordé par Charles Taylors à l'instauration de tribunaux islamiques en Ontario.

La cohérence voudrait qu'avant de venir au pays et de prêter le serment d'allégeance à son pays d'adoption que le nouvel arrivant prenne l'engagement par écrit de respecter les us et coutumes de son pays. Ce qui inclus de ne pas porter de signes ostentatoires religieux tels que la burga et le niquab dans l'espace public, d'accepter de se faire soigner par une personne du sexe opposé, et de faire les efforts nécessaires pour apprendre la langue française pour le Québec et de s'intégrer à sa nouvelle société.

Si après un délai de 5 ans ces conditions ne sont pas réunies que ce nouvel arrivant refuse toujours son intégration, que preuve en étant faite, qu'il soit obligé de quitter son pays d'adoption pour cause de refus d'adhérer à ses valeurs.

Autrement l'immigration deviendra ingérable et à l'instar de la France les problèmes ne feront qu'augmenter pour devenir ingérables.

Paul Guy dit :
19 octobre 2014 à 12 h 12 min

L'économie anglophone étant maintenant la seule patrie existante, l'effritement des souverainetés se poursuivra au nom des vraies affaires.

Le multiculturalisme, ce méli-mélo identitaire désincarné, est l'expression diffuse de la volonté du marché; asservir la majorité au profit d'une minorité. La diversité nuit à la rentabilité, en l'économie tu te soumettras.

Le migrant ne va pas s'intégrer dans un nouveau pays. Il va travailler pour gagner de l'argent. Il change de pays comme il change de compagnie, arrimé à sa religion au nom du multiculturalisme. Désastre car négation (ou non reconnaissance) des identités autres.

Raynald Collard dit :
19 octobre 2014 à 12 h 15 min

Excellent texte MBC. Et qui arrive au moment où notre guignol national de Saguenay se présente à la Cour Suprême pour exprimer à sa façon son besoin "d'exibitionnisme, identitaire le plus criant". Son iguab personnel, si on y réfléchit un peu.

jacques landry dit :
19 octobre 2014 à 12 h 33 min

Bien sûr le multiculturalisme résulte en des ghettos culturels non souhaitables. Mais j’ai un malaise à accepter que le niqab soit visé uniquement en tant que symbole identitaire dans une confrontation légitime avec l’islamisme. Le réduire, à un uniforme politique est plausible dans plusieurs cas mais pas pour de nombreuses femmes qui y sont malheureusement soumises. Je vous accorde qu’il s’agit d’une manipulation, voire une aliénation politique et patriarcale qui passe par la religion. Il faut que la loi soit nette et tranche sur la légalité du niqab dans certaines circonstances. Tant que la charte des droits le permet, il me semble objectivement délicat de l’interdire. On ne peut pas avoir soi-même des expressions identitaires qui favorisent une religion et les refuser aux autres. Le niqab cache le visage et c’est sur ce point qu’il faut l’interdire lorsque nécessaire, comme voter et prêter serment. Si l’on ouvre les yeux objectivement, il est très facile de trouver des exemples (prostitution, pornographie, hyper-consommation), différents signes d’aliénation culturelle bien à nous. C’est le prix de la liberté et à chacun son jugement, tant que ceci reste légal. Les intentions que vous prêtez aux femmes qui portent le niqab sont vrais ou fausses, c’est selon. À la société moderne, aux féministes de faire valoir notre malaise pour les bonnes raisons. Vous dites que le débat politico-religieux est de l’excès rhétorique seulement quand c’est le christianisme qui est visé. La laïcité c’est la neutralité dans le domaine public. Vous considérer que le religieux historique de souche fait parti de notre identité et doit être protégé. La modernité peut exclure objectivement votre vision tout en respectant les pratiques de chacun. Mon opinion est subjective comme la vôtre, l’intersubjectivité est difficile mais possible, et de grâce, même avec les musulmans

Benton Fraser dit :
19 octobre 2014 à 12 h 34 min

Oui Mr Bock-Coté , entierement daccord avec vous , et j ajouterais combien parmi ces zelés sont- ils prets a utiliser la violence tel qu enseigné dans leur ``vénérable`` coran , autre facette du probleme .

Je dois dire que le P.Q. est venu me chercher avec ce projet d identité nationale , je n ai pas honte de cette tentative de délimiter ce qui constitue qui nous sommes ; réveillons nous , la Russie est fiere de son héritage , ainsi que le Japon et bien d autres , si le Canada ne veut pas voir le mur vers lequel il se dirige , just too bad . rien n empeche le Québec d agir sur ce front et n oublions pas que le facteur des dénatalités des de-souches est a considérer dans ce probleme .

popole dit :
19 octobre 2014 à 12 h 41 min

Aussi illogique que soit la requête de cette immigrée il se trouvera un juge pour la dédommager de cet immonde préjudice Vive le Canada ,paradis des abuseurs et des criminels..

alain maronani dit :
19 octobre 2014 à 12 h 43 min

@Réjean Guay

Mon texte n'est pas ironique...comment oublier l'essentiel (la pauvreté chronique, l'exploitation sans limite de certains, le pillage, etc..) au profit d'un populisme raccoleur qui s'occupe d'un problème qui n'existe pas ou plutôt qui ne concerne que quelques individus...

Le rappel des clowneries de l'hurluberlu du Saguenay n'est pas inutile, car lui, il veut imposer la prière à l'ensemble du conseil municipal...

Pour ceux qui divaguent sur les tribunaux islamique en Ontario ou ailleurs, votre ignorance crasse vous permet d'oublier rapidement qu'ils ne peuvent légiférer, rendre de jugements, prononcer des divorces, etc, ils ont un rôle consultatif et familial...la force reste a la loi...nous sommes un pays de droit.

On peut vous rappeler qu'il existe des tribunaux rabiniques (juifs) qui ont le même rôle depuis plus de 50 années dans l'indifférence générale.

Faire reculer la bêtise devrait être un programme de gouvernement...le seul peut-être quand on lit la prose de certains, ici...

Onesime dit :
19 octobre 2014 à 12 h 49 min

Telle est la conséquence de la liberté religieuse,

-condamnée par l'Église catholique : L'État ne peut être animé à l'égard de toutes les religions des mêmes dispositions. (Libertas)

décrétée par l'ONU : Article 18 Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites. (Déclaration des Droits de l'Homme)

affirmée par Vatican II : Le concile Vatican II déclare que la personne humaine a droit à la liberté religieuse. Cette liberté consiste en ce que tous les hommes doivent être soustraits à toute contrainte de la part tant des individus que des groupes sociaux et de quelque pouvoir humain que ce soit, de telle sorte qu'en matière religieuse nul ne soit forcé d'agir contre sa conscience en privé comme en public (Dignitatis humanae personae)

Tirez-en vos conclusions.

Jean-Yves Papineau dit :
19 octobre 2014 à 12 h 55 min

L'analyse incontestable des vices du multiculturalisme devrait réjouir Bernard Drainville. La laïcité de l'Etat est le seul rempart contre les pratiques anti-démocratiques des innombrables sectes qui ravagent le monde.

Drouette dit :
19 octobre 2014 à 12 h 56 min

comment une souris peut faire vaciller un éléphant.

fed70 dit :
19 octobre 2014 à 13 h 08 min

Continuez Mathieu de parler des Islmasistes, il est temps que l'on se réveille parce que si nous n'agissons pas le Canada sera bientôt un pays Islamique tout comme le reste du monde d'ailleurs.

Pourquoi est-ce nous nous entêtons à accueillir ces personnes? Qu'apportent-ils de plus à notre société? Ces personnes viennent ici parce que nous somme bonaces, généreux et laïcs. Ils ne viennent pas ici parce qu'il fait chaud. Ils viennent ici en impérialistes religieux. Ils sont en mission de convertir la planète à l'Islam et ils sont prêts à n'importe quoi pour y arriver. Le pire est que nous subventionnons leur expansion en les accueillant avec nos généreux programmes sociaux. Souvent plus généreux que pour nos propres citoyens....

Ils faut resserrer les lois sur l'immigration et cibler d'autres nationalités comme candidats potentiels à la citoyenneté Canadadienne. sinon, dans un avenir pas si lointain nous serons malgré nous islamiques.

tynome dit :
19 octobre 2014 à 13 h 11 min

La religion est un privilege au Canad. A noter que le Canada est Chrétion. Mais, sur la place public soyez gentil et calissé au people la paix!

sergio dit :
19 octobre 2014 à 13 h 14 min

On peut se promené et même allez à ses cour avec un Niquab,mais on doit manifestez à visage découvert.Alors si on se cache le visage avec un foulard où avec une cagoule,on le fais bénir (c'est alors religieux).La court à permis le turban dans la GRC,elle à violé l'uniforme,et le Hidjab pour les policières en Saskatchewan.Donc si c'est religieux c'est ok.

Diane H. dit :
19 octobre 2014 à 13 h 21 min

Raynald Collard dit :

"Excellent texte MBC. Et qui arrive au moment où notre guignol national de Saguenay se présente à la Cour Suprême pour exprimer à sa façon son besoin « d’exibitionnisme, identitaire le plus criant ». Son iguab personnel, si on y réfléchit un peu."

Oh, que cette réflexion est bonne monsieur Collard, je la seconde...

J'ai beaucoup aimé votre texte et je l'approuve, monsieur Bock-Côté!

polo dit :
19 octobre 2014 à 13 h 32 min

Pendant ce temps-là, les Québécois qui voulaient la Charte québécoise de Drainville vont voter pour le NPD, parti ultra-multiculturaliste où les radicaux seront défendus par Julius Grey. Parce qu'ils ne savent pas pour qui ils votent.

Mostafa dit :
19 octobre 2014 à 13 h 32 min

Certains blâment le fédéral au sujet de l'immigration, ils ne sont même pas au courant que le ministère de l'immigration québecois a la main haute sur le choix de ses propres immigrants. Les immigrants (a part les sujets du regroupement familial et réfugies) sont tous soumis a une sélection de la part du ministère provincial (sous gouvernance Libérale ou Péquiste, les mêmes critères sont appliqués!) avant de transférer leurs dossiers au fédéral qui s'occupe uniquement du volet sécurité-santé, les candidats sont aussi soumis a un entrevue -dans leurs pays- durant lequel un fonctionnaire du service de l'immigration provincial donne son évaluation et prend une décision final, si le profil du candidat n'est pas acceptable, il faudrait le déclarer avant de lui remettre sa résidence. Quant aux personnes qui ont une image négative basée sur des stéréotypes au sujet du voile ou foulard des femmes musulmanes, généralement c'est juste qu'ils n'ont pas l'habitude (ou les moyens) de voyager et voir d'autres cultures et horizons. Les musulmans sont un milliard et 300 millions sur notre planète terre, c'est pas une tribu de l'Amazone déconnecté de la civilisation, ils y en a dans ces pays des milliers de femmes voilées médecins, ingénieurs, enseignantes universitaires, cadres supérieurs ... et qui ne sont pas au courant nécessairement que dans certains pays, il y en a encore des sujets qui ont besoin pour activer leurs neurones d'un pancarte publicitaire de recrutement genre: je m’intéresse plutôt a ce que vous avez dans la tête -votre savoir faire et savoir être- plutôt que ce que vous mettez dessus !

Guy langevin dit :
19 octobre 2014 à 13 h 38 min

Pour une des première fois, je suis d`accord avec vous. et Mr Chrétien qui suggère d'accueillir 50,000 réfugiés musulmans.

mi_mi dit :
19 octobre 2014 à 13 h 40 min

Et elle n'est même pas canadienne !!!

Imaginez son intolérance, sa victimisation et son arrogance, le jour ou cette dame deviendra canadienne ? Elle vous regardera de haut, imbue de ses idées ségrégationniste, sexiste et intolérante envers les hommes et les femmes de notre peuple et de notre culture.

jackwood dit :
19 octobre 2014 à 13 h 41 min

Trudeau a été le pire premier ministre du Canada avec sa charte et ses déficits à répétition de 68 à 84. Son gars est pareil sinon pire. Y`a même dit qu`il était contre la révocation de la citoyeneté canadienne aux supposés Canadiens partis combattre au coté de l`EI. Le NPD est aussi pire. Les conservateurs sont aussi multiculturalistes mais ils sont les moins pires. Et les conservateurs connaissent bien les danger de l`idéolgie islamique et leur charia. C`est pour ça qu`ils ont pas pris de temps à appuyer la coalition internationale contre l`EI. Et les conservateurs ont donner plus de pouvoir au SCRS(service de renseignement canadien) que se sont empressés de dénoncer le PLC et le NPD. Les conservateurs auront mon vote en 2015.

jackwood dit :
19 octobre 2014 à 13 h 48 min

Le problème avec ses gens là, c`est lorsqu`ils deviennent majoritaire dans un quartier, une province, un pays, ils imposent leur loi. Dans les pays musulmans, l`islam est la religion d`état. Les autres religions sont seulement tolérés et les citoyens non-musulmans font face à beaucoup de discrimination. Faut pas se le cacher, c`est de même ça marche. Même si les grands chantres du multiculturaliste disent le contraire.

inouka dit :
19 octobre 2014 à 13 h 59 min

Ce n'est pas a nous de s'adapter à eux désolé mais si on va dans leur pays c'est nous qui devons s'adapter au pays et non le contraire essayé pour voir de dire haut et fort ce que vous pensez et vous verrez le résultat on a des principes on a des traditions on est après tout enlever pour les accueillir moi je dis c 'est assez on s'affirme comme peuple se sont nos ainés qui se sont battus pour arriver a tout ça si Madame se sent persécutée alors qu'elle retourne en vitesse dans son pays et qu'elle nous fasse l'honneur de laissez la place à une personne ouverte d'esprit si ses traditions de se cacher et de ne pas afficher ouvertement sa figure devant le fait que nous on l'accepte et qu'elle ne veuille pas de nos lois et règlement alors Madame je vous invite à quitter le pays le plutôt possible car nous on en a assez de vos demandes ridicules et sans fondement et sans jugement si vous ne vous plaisez pas ici alors bon retour

poutine dit :
19 octobre 2014 à 14 h 11 min

Selon un récent classement mondial des pays racistes, ceux qui sont le plus raciste ce sont les pays sous-développé et peu démocrate. Le seul pays développé raciste qui sort du lot, est la France avec 30%. Au contraire, ceux qui sont peu raciste sont surtout les pays développé et démocrate comme le Canada. Alors, si vous voulez importer les lois française en matière de chartes et libertés et imiter la France, alors vous importerez le racisme avec. Halte à la charte des valeurs racistes et vive le Canada tolérant. Celui ou celle qui veut se soustraire aux lois canadiennes, la justice est là pour trancher et point final.

Mario dit :
19 octobre 2014 à 14 h 18 min

Peut-être que si on limitait la citoyenneté à disons...5 ans, renouvelable, dépendamment si la personne s'est bien intégrée ou non, ou encore si elle respecte nos lois et nos langues, dossier général de bonne conduite, casier judiciaire, peut-être que ces immigrants seraient moins exigeants (ou moins baveux, c'est selon) envers le pays qui les accueil; je dis ça de même là...

Onesime dit :
19 octobre 2014 à 14 h 29 min

@Raynald Collard et Diane H

Oseriez-vous aller à l'encontre des Droits de l'Homme, fruits de la Raison ?

Marc Laroche dit :
19 octobre 2014 à 14 h 53 min

Le Québec appartient à la civilisation helléno-chrétienne et qu'on le veuille ou non cela se reflète dans la façon dont nous avons aménagé le contrat social. Le logos grec et les valeurs chrétiennes de partage, de don de soi et surtout de pardon s'y côtoient volontiers et souvent pour le mieux.

N'est t'il pas vrai que, comme seule nation de tradition fortement catholique d'Amérique du Nord, nous sommes aussi l'endroit où les écarts entre pauvres riches sont les plus ténues? Cela est tout à fait cohérent, car le protestantisme tel que pratiqué chez les anglophones se réclame plus du judaïsme et l'Ancien Testament y trouve une place plus importante. La loi du talion ne trouve guère d'échos ici alors que le reste de l'Amérique y est plus favorable.

Je ne suis pas croyant ni pratiquant et je souhaite vivre dans un état laïque mais je trouverais important qu'un Québec indépendant se réclame de cet héritage civilisationnel dans sa constitution. Il n'y a pas une onze de bellicisme dans l'enseignement de Jésus.

On ne peut pas en dire autant de l'Islam et du Judaïsme.

papitibi dit :
19 octobre 2014 à 14 h 56 min

Je passe aux yeux de Jackwood pour un suppôt des islamistes et un ardent défenseur de cette Charte qu'il honnit.

Et de un, c'est pas parce que je connais assez bien la Charte (avocat de formation) que je suis nécessairement d'accord avec toutes ses conséquences. Pas plus que Miss Météo n'éprouve de la joie à annoncer une tornade, je n'ai aucun plaisir à prédire quels résultats aura la Charte sur tel ou tel litige...

Et de deux, c'est pas parce que j'ai une réputation de tolérance que j'accepte le niqab et la burqa. Si une niqabée s'était présentée devant le Tribunal administratif que je présidais, je n'avais pas le pouvoir de refuser d'entendre son témoignage mais j'avais le pouvoir de juger de sa crédibilité... et TOUS les juges vous diront que le body language est un élément important dans l'appréciation de la crédibilité. d'un témoin. Et ça inclut l'expression du visage et des yeux.

Perso, va pour le voile, le turban et la kippa au travail, mais NON au voile intégral, que ce soit au travail, chez WalMart ou sur un trottoir de la rue Ste-Catherine. Ouin... à cet égard, Drainville n'allait pas assez loin, alors que le fait d'interdire à mon médecin de porter la kippa, ça, c'était bête à en pleurer de honte.

carlos dit :
19 octobre 2014 à 14 h 57 min

À cet égard il n'y a pas comme le sens pratique des américains qui n'ont pas fait de cet affaire une question d'identité sinon de sécurité. La charte des valeurs était en soit une aberration !

Benton Fraser dit :
19 octobre 2014 à 15 h 09 min

@ Onesime , le probleme n est pas la liberté religieuse , car d imposer la foi n est pas la méthode a adopter , on devient chrétien par choix et non pas tellement par adoption , certains oui mais pour la plupart de la majorité imposée ça ne fais pas une foi bien forte .

Si nous étions une proportion significative de chrétiens impliquée dans des oeuvres de charité , en science , dans les arts , ect... nous pourrions influencer la société a bon escient , batir des familles plus stables et fertiles , orienter les politiques d immigration vers des immigrants de souche judéo-chrétienne , si nous voulons un retour a nos racine chrétienne , ça prends un réveil spirituel .

Le contrat qu avaient les hébreux avec Dieu résultait en une théocratie mais il n en est pas ainsi sous Christ , la foi n est pas imposée , elle est choisie .

Danielle Drolet dit :
19 octobre 2014 à 15 h 10 min

Il y a un principe fondamental inaliénable et c'est celui du privilège qui est accordé en échange de répondre à ce qui est demandé.

Ainsi quelque soit l'arrivant qui reçoit le privilège de partager NOTRE territoire et devenir un membre de ce peuple et quelque soit le nombre d'années (10,20,30ans)qu'il s'y est engagé ,s'il ne s'intègre pas voir m^me devient nuisance ou toxique à la société d'accueille celle-ci a tous les droits et devoir de retourner cette personne .Car ce n'est pas un droit de devenir Québecois et cela ne le sera jamais. De facto quelque soit le temps et les naissances qui n'ont pas choisis cette état, l'échec d'intégration et le coup investi grassement pour le permettre et qui plus est à nos frais(Ps savez-vous que chaque immigrant recoin 8,000$de plus par année que nos personnes âgés qui eux ont contribué toute leur vie!!! Belle façon de vider les coffre Québécois pour nous maintenir dépendant du Fédéral puisque les immigrante préfère les avantage du Québec en grande majorité Génocide identitaire par excellence signée PET) justifie de jeter toute immigrant qui échoue ou ne veulent pas l'intégration.NOUS EN AVONS TOUTE LÉGITIMITÉ L'enfant bien que né ici n'est pas et ne sera jamais un québécois puisque ses parents eux même rejette l'identité du Québec. Donc, il n'est pas en droit plus que ses parents pire, il est la victime d'être q'un bojet d'usage utilitaire à obtenir un moyen de pression légal futur pour que les parents ne se fassent pas retourner.C'est une d'incrustation de type parasitaire comme un métastase un nid qui prend encrage et permet au reste de se développer par opportunisme toxique.De facto c'est un viole de confiance, un détournement de l'objectif dans son essence et une agression envers notre Nation.

La porte se passe dans l'autre sens. Suffit de le faire pour faire de la place et assainir en rectifiant l'erreur d'avoir mal évaluer le potentiel de toxicité de groupe sectaire de mauvaise-foi.

Nicolas dit :
19 octobre 2014 à 15 h 24 min

J'habite en Californie et suis allé plusieurs fois au quebec que j'appreciais. Je n'y retourne plus quand je vois les Quebecois tout comme les Francais baisser leur cullottes devant les islamistes car il ne faut surtout pas se tromper , le voile tout comme le niquab ne sont ni plus ni moins que les etendards des eclaireures d'une armee islamiste d'invasion.

Georges dit :
19 octobre 2014 à 15 h 30 min

Partout où l’Islam s’est implanté; il y a eu des conflits terribles, avec submersion démographique plus ou moins lente et extermination des autres cultures.

Voyez; les Historiens en sont à vanter le modèle de dhimmitude car malgré les discriminations qu’il revêt ce modèle de cohabitation sous le joug de l’Islam est le moins pire (il n’en demeure pas moins qu’il vise à faire en sorte que l’Islam s’impose à long terme à toute la population).

Regardez ce qu’il est advenu des cultures pré-islamiques en Afrique du Nord et au Moyen Orient. Pourtant elles étaient brillantes mais étrangement ces espaces ont tous été totalement islamisés... oui vous me direz il y a encore une poignée de Coptes dhimmis en Egypte et il y avait encore une poignée d’Assyriens avant cette année...

Le seul territoire qui est sorti du joug de l’Islam c’est l’Andalousie mais au prix d’un long et intense effort; pour au final moins de 6 siècles plus tard être à nouveau en proie à l’Islamisation.

L’Islam a toujours su profiter des moments de faiblesse des civilisations adverses : l’empire byzantin étant le parfait exemple. Quand ils perdent des territoires ils n’ont qu’une seule obsession : les récupérer; confère les royaumes latins du Proche Orient. Alors que nous les Chrétiens avons renoncé à Constantinople (la plus grande ville chrétienne pendant plus de 1000 ans quand même); eux ils en sont encore à interdire aux non-musulmans l’accès de villes soit disant saintes comme La Mecque ou Médine ou à condamner à mort un chrétien qui se promène avec une bible à la main.

C’est comme ça depuis 1 500 ans et ce n’est pas parce qu’il y a la télé et internet que ça a changé.

SI la France n’a jamais été musulmane jusque là c’est parce que toutes nos générations précédentes les ont combattu et vaincu systématiquement.

Dès lors que nous laissons les Afro-Musulmans être 20% de la population et 35% des naissances sans avoir à combattre avec un président qu’il leur dit qu’ils sont chez eux chez...

Daniel dit :
19 octobre 2014 à 15 h 37 min

À un moment donné, la société canadienne devra se brancher et réfléchir le plus sérieusement du monde sur le sens de mot «diversité». On nous parle du niqab comme d'une démonstration de l'ouverture à une soi-disant diversité, au même titre que le voile islamique.

Or, quoi de plus aseptisant en matière de diversité que les symboles islamiques? Leur attribut intrinsèque est précisément de nier la différence, de la gommer et de la cacher. Les barbus d'un côté et les cheveux cachés de l'autre. Si ce n'était que ça, qu'en aurions-nous à cirer?

Le problème est qu'on parle ici d'une religion éminemment expansionniste avec le plus haut taux de natalité. Partout où le voile se diffuse, vous pouvez être certain que la différence disparaitra progressivement. Parlez-en aux peuples du Moyen-Orient et regardez si la différence pullule en leur territoire. Où est la place pour les droits des femmes, des minorités religieuses et sexuelles? Tout ça disparait aussi rapidement qu'apparaissent les symboles.

Si ce n'est pas un joli paradoxe...

Onesime dit :
19 octobre 2014 à 15 h 39 min

@Benton Fraser L'Église catholique reconnait la liberté religieuse au for interne, personne ne doit être forcé à adhérer à la vraie foi. L'Église n'admet pas que cette liberté de l'acte de foi qui concerne le for interne, le rapport de la personne avec Dieu, entraîne comme conséquence une liberté de même amplitude au for externe et public. L'homme n'a pas le droit de manifester en public toutes les conséquences de son éventuel refus de la vraie religion. En d'autres termes : "L'État doit professer la vraie religion ; nul ne doit être contraint à embrasser la vraie foi, mais le culte public ne doit être autorisé que pour la religion catholique.

Julien David dit :
19 octobre 2014 à 15 h 43 min

Jusqu"où ira-t-on? Extraits du message de Dieu livré par Djibril, (l'Archange Gabriel) à Mahomet ; Chaque sourate du Coran commence par :" Au nom de Dieu Clément et Miséricordieux- Qu"est-ce qu'il en serait sans cette précaution oratoire? 1- Le Coran - Sourate 4 -18 - "Celui qui désobéira à Dieu et qui transgressera les lois de Dieu, sera précipité dans le feu où il restera éternellement, livré à un châtiment ignominieux" 2- Le Coran Sourate 4.38 :" Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci. (...) les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises.(...) Vous réprimanderez celles dont vous avez à craindre la non-obéissance; vous les relèguerez dans des lits à part, VOUS LES BATTREZ, mais aussitôt qu'elles vous obéissent ne leur cherchez point querrelle. Dieu est élevé et grand. Un hadith, un propos attribué au Prophète Mahomet en dehors du Coran, rapporte que celui-ci aurait dit :" Celui qui change de religion, tuez-le." Pas étonnant que les Musulmanes et les Musulmans croyants obéissent scrupuleusement à cette idéologie terrorisante.

franck dit :
19 octobre 2014 à 15 h 48 min

Je suis enfin content de voir un québecois dire à la population qu'elle se fait diriger par des élites qui veulent changer leur comportement et les changer ethniquement. Je viens de France et je l'ai fui à cause de la politique du multiculturalisme que nos gouvernements appliquent depuis 35 ans. Mais ce phénomene se retrouve partout en Occident, nos gouvernements veulent que nous nous adaptions à ceux que nous accueillons. Mais personne ne se demande pourquoi nous accueillons tant de gens alors que nous avons des taux de chomage réels importants. De plus je peux vous assurer que les extraeuropéens que vous accueillez au Canada ne viennent pas par amour de votre pays, par amour de votre culture. Demandez aux Francais, aux allemands, aux anglais, aux belges, aux hollandais,.. ..ce qu'ils pensent réellement de cette immigration extraeuropéenne. Dans moins de 20 ans vous verrez les conséquences de ce multiculturalisme et de cette immigration invasion. En Europe, nous sommes de plus en plus à vouloir leur retour, la remigration, chez eux même s'ils sont la bas depuis 40 ans. C'est effarant que vous importiez ces gens là sans prendre en conséquence des énormes problemes en Europe depuis 25 ans ( cette immigration nous coute beaucoup d'argent, cette immigration est violente voire ultra violente, raciste anti blanc, impose leur religion progressivement,......) On nous a volé notre liberté, il faudra la reconquérir. Vive le Québec,vive le Canada, vive l'Occident.

Nicolas dit :
19 octobre 2014 à 16 h 10 min

Nous sommes face à un islam de conquête dont ces voilées ne sont que les éclaireurs

Serge Montambault dit :
19 octobre 2014 à 16 h 12 min

Qu'ils y aient des québécois qui prêchent la tolérence en faveur de gens qui ne veulent pas accepter nos valeurs me dépasse. Oui les immigrants ont le droit de garder leurs coutumes et leurs religions mais pas de nous les imposer. C'est pas dure à comprendre me semble. Sortez de votre Québec et regardez ce qui se passe dans le monde à cause de la religion. Meutres, assasinats, tortures etc... Au Québec on s'est débarrasser du catholicisme ce n'est pas pour nous en faire imposer d'autres. Je le répète : A chacun sa religion et laisse vivre ton voisin dans ses convictions à moins qu'il veule te les imposer.

denissera dit :
19 octobre 2014 à 16 h 12 min

@Guy Landry

"L’uniformité c’est la mort, la diversité c’est la vie» Mikhaïl Bakounine"

Utiliser les paroles d'un anarchiste athéiste pour défendre les niqabés, c'est presque comique.

Vous rendez-vous compte que ce niqab représente non pas la diversité, mais le système religieux et social le plus uniformiste et conformiste qui existe sur terre présentement?

Bakounine, qui entrait en convulsions à la vue d'un chapelet, n'aurait certainement pas défendu le niqab.

De toute manière, personne ne parle contre la diversité, puisque le Canada et l'Occident vivent déjà en harmonie avec 100 autres cultures et religions.

Robert Bonneau dit :
19 octobre 2014 à 16 h 19 min

Entièrement d'accord avec votre texte Mathieu. Vous définissez des éléments auquel personne n'avais pensez . Merci de nous ouvrir de nouveaux horizons sur la question.

Mme Lise ( Sterling ) Lemieux dit :
19 octobre 2014 à 16 h 25 min

Bonjour, Voici.... il y a une une trentaine d'années, je suis allée avec un groupe visiter l'un des pays arabe, soit, c'était à l'époque du port des jupes à la mi-jambe, nous étions à visiter des boutiques et tout à coup deux policiers arabes nous interpellent pour mesurer la longueur de nos jupes, car pour des femmes arabes habillées de vêtements longs et chapautées de leurs nicabs avaient avertis ces policiers de notre très grossière indécence, donc ils nous ont amené au poste de police, et chacun d'eux en riant de nous trois mesuraient notre longueur de jupe, et nous y sommes demeurées près de 3 heures avant de nous libérer et insistant de ne plus porter ce genre de vêtements, nous étions à nos toutes premières journées de visite, imaginez-vous comment on a eu toutes hates de quitter ce pays arabe et arriéré, et toutes on s'est carrément senti tellement espionnées que jamais aucun de ces pays arabes on y retournera, et surtout avec cette population arabe si peu accueuillante, essayez donc de les saluer , jamais elles ne vous répondront, donc j'ai un souvenir très amer de ces pays là et aussi amère de cette population...donc pour moi le niqad au Québec, c'est non et encore non, je me souviens bien trop de cet affront faite il y a 30 ans..déjà....merci de m'avoir lu.....

Ginette Clairoux dit :
19 octobre 2014 à 16 h 52 min

Je partage l'avis de L. Dubuc. On apprend ceci en introduction à la gestion du changement, qu'on peut appliquer à l'intégration multiculturelle. Plus les valeurs fondamentales des différentes parties sont semblables, plus l'intégration sera facile du côté de l'immigrant et du côté de la société d'accueil. L'inverse est aussi vrai. Or, les valeurs fondamentales des personnes de religion musulmanes sont loin des valeurs de la majorité des québécois. Pire, l'Église catholique prône certaines valeurs similaires à celles des musulmans, mais celles-ci ont été rejeté en bloc par les québécois parce qu'elles les oppressaient. Dans un reportage de l'armée canadienne, j'ai entendu un soldat ayant œuvré en Afghanistan, expliquer la difficulté de mener à bien une mission, car suivre les ordres d'un capitaine n'est pas une de leurs valeurs. S'ils décident d'aller à gauche, ils vont à gauche même si les ordres formels sont d'aller à droite. Alors, que faire avec des gens qui refusent toutes autorités ?

lison dit :
19 octobre 2014 à 16 h 52 min

Les Musulmans sont des DÉMOPATHES, car ils utilisent le language de nos démocraties, afin de réclamer des droits, qu'ils ne sont pas prêt a donner aux autres dans leurs pays, d'ailleurs Mme Asia Bibi, chrétienne, vient d'être condamnée a mort au Pakistan, pour avoir bu de l'eau dans un puits considéré appartenant a des musulmans, et Mme Bibi ne pouvait boire de l'eau d'un puits musulman, car elle est considérée comme IMPURE dans leurs coran et autres livres sacrés. Un Extrait: Démopathes : démopathes y a des gens qui utilisent le langage démocratique et droits de l'homme appellent seulement quand cela sert leurs intérêts, et non pas quand il appelle à l'auto-critique ou la maîtrise de soi. Démopathes exigent des niveaux rigoureux de «droits» humains, mais ne s'appliquent pas à ces normes de base pour les «autres» à leur propre comportement. Les démopathes plus meurtrières utilisent les droits démocratiques pour détruire la démocratie.

Démopathes diffèrent de la société civile resquilleurs; ces derniers jouissent de plus de droits qu'ils accordent à d'autres simplement par égoïsme ou la paresse. Démopathes sont fondamentalement hostile à l'octroi des droits d'autrui, et secrètement méprisent les valeurs de la société civile (qui exige qu'elles tolèrent et respectent les autres). Au lieu de venir le long de la balade, ils veulent faire couler le bateau.

Démopathes dans le jargon de la société civile et les droits de convaincre leurs cibles. Grâce à ce discours progressiste, démopathes exploiter sur les personnes avides de croire que les valeurs civiques peuvent résoudre le problème. Parfois démopathes sont totalement hostiles à la culture dans laquelle ils vivent, et de manipuler des droits de l'homme comme un cheval de Troie pour entrer dans la ville et piller. Lire la suite....................... Web: Theaugeanstables . com Titre: Demopath & Dupes Augean Stables

Diane H. dit :
19 octobre 2014 à 17 h 00 min

Onésime dit:

"Oseriez-vous aller à l’encontre des Droits de l’Homme, fruits de la Raison ?"

La loi est pourtant claire: Le visage doit être à découvert, pour voter, et aussi pour que l'officier des douanes, celui de l'Immigration voit à quelle personne il a affaire.

Espérons que si cette histoire se rend au tribunal, que les juges se serviront de leur Gros Bon Sens!

Ça serait beau si on ne pouvait même plus contrôler qui entre au pays...

lison dit :
19 octobre 2014 à 17 h 06 min

Un auteur élabore une analyse psychologique de la culture de l'honneur et de la honte dans la psyché arabo-musulman. Il explique la dynamique de la culture de l'honneur et de la honte de la dernière partie de la carrière de Mahomet, quand il se tourna vers le djihad comme un moyen de punir et d'humilier les non-croyants et faire honneur aux croyants et cela se répercute encore aujourd'hui, car les musulmans n'ont rien inventé, ni crée depuis au moins 5 siècles. Un extrait: Le monde arabe est en proie à une crise de l'humiliation. Leurs armées sont acheminés non seulement par les Américains, mais aussi par de minuscules, Israël juif; et comme Arthur Koestler a déjà fait remarquer, le monde arabe n'a pas, dans les 500 dernières années, produit beaucoup plus de tapis, cartes postales, élaborations sur l'esthétique danse du ventre (et, bien sûr, certaines pratiques terroristes innovantes). Ils n'ont pas la science à proprement parler, pas d'art, pratiquement aucune industrie, sauf l'huile, très peu de littérature, et de la musique de mauvais augure qui se compose essentiellement de chants lugubres célébrant le massacre des Juifs .... Lire la suite................. Web: Theaugeanstables . com Titre: Honor-Shame: Comments on Dr. Sanity (long)

joe blow dit :
19 octobre 2014 à 17 h 09 min

ce que tous ceux qui voulait une charte des valeurs avait peur arrive. ceci n est pas un referendum sur l independance mais des gens avec des croyances des homme de cromagnon qui tourne les lois canadiennes contre les canadiens. si cela ce produit ce seras l guerre civile comme au temp des barbares.

holosan dit :
19 octobre 2014 à 17 h 15 min

Trop d'immigrants et mal choisis, qui se cantonnent dans des ghettos où ils vivent connectés par satellite à l'actualité et à la culture de leurs pays d'origines desquels ils sont toujours citoyens, puisqu'ils cumulent les passeports. Bref, la recette d'une catastrophe annoncée comme les émeutes des banlieues françaises. Mais si on propose autre chose, on se fait accuser de racistes...

Guy Guay dit :
19 octobre 2014 à 17 h 17 min

Denis825 ; 19 octobre 2014 à 10 h 44 min

Le principe derrière l’exigence de prêter serment, selon une méthode ou l’autre, est selon moi que si ce serment n’est pas respecté, les autorités judiciaires peuvent décider de sanctionner la personne qui a prêté le serment. Or avec un niquab on n’a aucune certitude de l’identité de la dite personne et advenant une poursuite, la personne poursuivie pourrait toujours nier que c’est elle qui a prêté ce serment.

Alors je crois que lorsque vous arguez : «C’est peut-être tout simplement une personne que les cérémonies intimide, il n’y a pas lieu de se croire envahi par le Pakistan ou de changer la constitution du Canada pour ça.», je ne crois pas que vous soyez sérieux et comme vous aimez avant tout la provocation, je pense que vous êtes cohérent avec ce que vous nous avez fait connaître de vous, mais pas très logique. GG

UnFrançais dit :
19 octobre 2014 à 17 h 25 min

«L’inversion du devoir d’intégration» existe aussi en France, en Belgique, en Italie... Soyons unis contre ce fléau et contre nos gouvernants traîtres à leur pays, amis Canadiens, ou nous en crèverons très rapidement. En Europe, nous sommes déjà moribonds et au bord de l'implosion.

Guy Guay dit :
19 octobre 2014 à 17 h 29 min

Re : Onesime ;19 octobre 2014 à 15 h 39 min Quand on lit les textes de ce curieux personnage on constate objectivement que l'intégrisme ne concerne pas seulement l'Islam. Une chance du Bon Dieu ;-) que l'on n'élit pas ces huirluberlu à la tête de nos gouvernements. Quoique dans le cas de Harper j'ai mes doutes. Et dire que nous sommes au XXI ème siècle !

Vaillancourt Sylvie dit :
19 octobre 2014 à 17 h 33 min

C est immigrants = immigre en grand Ici chez nous .Suggestions pour avoir droit a nos privilèges les immigrants devrait êtres obligés de travailler 10 ans avant d avoir droit a la pension de vieillesse parce que c est nos VIEUX QUI ONT COTISER ILS ARRIVENT ICI ET ONT PLUS DE PRIVILÈGES que notre peuple Ils devrait payer pour entrer ici et vos foulard aux recyclages merci bonsoir pis la CROIX A RESTE LA tu veux pas la voir ben regarde la pas Mettre des culottes c est pas si difficile que ça Gouvernement Je peux vous l apprendre .

Onesime dit :
19 octobre 2014 à 17 h 34 min

Le Canada a signé la Déclaration des Droits de l'Homme dont l'article 18 stipule:

Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites.

L'Église catholique condamnait cette liberté religieuse : "Non ,de par la justice, non, de par la raison, l'État ne peut être athée, ou, ce qui reviendrait à l'athéïsme, être animé à l'égard de toutes les religions, comme on dit, des mêmes dispositions, et leur accorder indistinctement les mêmes droits." (Libertas)

Le Québec a rejeté la tiare, il va subir le joug du turban.

Guy Guay dit :
19 octobre 2014 à 17 h 46 min

@ Ginette Clairoux ; 19 octobre 2014 à 16 h 52 min «Or, les valeurs fondamentales des personnes de religion musulmanes sont loin des valeurs de la majorité des québécois.»

Cette déclaration est à sa base même fausse par généralisation. Il est complètement faux d'affirmer que les «personnes de religion musulmanes sont loin des valeurs de la majorité des québécois.» Je connais plusieurs personnes musulmanes qui ne correspondent absolument pas à votre affirmation. Je les considère autant Québécoises que vous et moi quant aux valeurs que nous partageons. Cette prémisse de votre raisonnement étant fausse, il est difficile d’adhérer à l’ensemble de votre raisonnement. En fait je pense que vous nous faites part ici de vos propres démons, de vos propres peurs GG

Marc dit :
19 octobre 2014 à 17 h 50 min

tu aurais pu mentionner les juifs..... nombreux sont les accommodements de leurs part....

Cyril Dionne dit :
19 octobre 2014 à 17 h 59 min

Encore une fois, un excellent texte. Tout est dit en si peu de mots.

poutine dit :
19 octobre 2014 à 17 h 59 min

À l'époque Sarkozy voulait relier la délinquance urbaine et la criminalité aux banlieues peuplés d'immigrants. Pour cela il avait ordonné une étude secrète pour prouver que la criminalité a pour source l'immigration et agir ainsi fermement. Quelle fut sa surprise quand il a apprit que les banlieues n'y sont pour rien dans la criminalité et l'insécurité croissante dans l'hexagone. Par peur d'être confronté à un scandale, il a passé à autre chose.

Diane H. dit :
19 octobre 2014 à 18 h 03 min

Onésime dit:

"« L’État doit professer la vraie religion ; nul ne doit être contraint à embrasser la vraie foi, mais le culte public ne doit être autorisé que pour la religion catholique."

J'espère que vous ne croyez pas que l'État d'ici (Québec et Canada) va cautionner la seule religion catholique comme la seule autorisée dans les aires publiques!

Vous serez amèrement déçu, car en 2014 dans notre pays, c'est le multiculturalisme qui prévaut. Blâmez donc Trudeau, car il n'est pas près le jour où une prière arabe sera totalement interdite dans un parc, par exemple...

Pour ce qui est des entreprises privées comme La Ronde, c'est à ces organismes seuls de prendre leur décision, car ils sont, comme le nom l'indique, "privés".

Guy Guay dit :
19 octobre 2014 à 18 h 08 min

@ poutine ; 19 octobre 2014 à 14 h 11 min

Quand vous évoquez les pays racistes incluez-vous les USA ? Ce pays a réussi en misant sur l’esclavage des noirs. Que serait aujourd’hui les USA s’ils n’avaient pas pu bénéficier de l’esclavagisme ? Encore aujourd’hui, il y a une disproportion effarante entre le taux de scolarisation des blancs et des noirs, entre le taux d’incarcération des blancs et des noirs, entre le nombre de condamnés à la mort blancs et noirs, entre l’espérance de vie des blancs et des noirs, etc. Bref les USA c’est un pays très raciste mais qu’hypocritement les américains nient. Alors je ne crois pas que les pays développés soient moins racistes. GG

Réjean Guay dit :
19 octobre 2014 à 18 h 40 min

@Alain Marorani Votre texte ne cherche qu'à faire une diversion . On peut être pour l'Islam et contre l'islamisme . Vous me semblez avoir un talent pour la confusion des genres : oui , on doit relever les tares économiques ; sans pour autant accepter qu'un certain prosélytisme religieux, perçu comme radical , veule nous ã accepter ses valeurs . Par ailleurs , on sent bien que beaucoup de tribunes publiques sont actuellement prises d'assaut par des militants d'une cause venue d'ailleurs : c'est la politique de se faire voir et entendre , celle des petits pas . Ces gens ne comprennent pas , qu'au Québec , religion et politique sont séparées . J'aime les immigrants qui ne cherchent pas à nous imposer leurs coutumes et leurs valeurs ; et qui nous respectent en parlant notre langue , celle de la majorité . Quand je vais vivre dans une autre pays , je m'adapte ou je pars .

Diane Beaudoin dit :
19 octobre 2014 à 18 h 52 min

Je suis tellement écoeurée de toutes ces histoires. Il commencerait à être temps que le Gouvernement mette ses culottes. Si nous allons vivre dans un pays musulman nous devrons suivre leurs Nous sommes au Canada, un pays libre, et nous ne devrions pas avoir à endurer les femmes voilées, parce que je ne crois pas que c'est un libre choix pour elles. Je travaille dans le commerce de détail et lorsqu'on voit la façon dont les hommes traitent ces femmes, on ne devrait pas endurer ça ici.

Guy Guay dit :
19 octobre 2014 à 19 h 03 min

Pet était un provocateur dans l’âme. On l’a vu clairement un certain soir du 24 juin sur la rue Sherbrooke refuser de quitter les estrades et provoquer les manifestants. Il n’a pas agit autrement quand il a fait adopter SA charte, instituant du coup ce multiculturalisme qui pourrait bien, à terme, détruire le Canada tel que certains se plaisent encore è l’imaginer. Cette triste provocation n’avait qu’un but : couper les ailes du Québec vers une émancipation logique et normale. Comme ce que je perçois comme une évidence n’est certainement pas le fait du ROC, je ne serais pas surpris que la décision de la Cour suprême du Canada n’ose pas aller contre la pensée de PET devenue un dogme aussi puissant que le sont ceux régissant l’Islam. Plutôt que de voir une certaine réalité poindre à l’horizon, les fédéralistes et les ultras démocrates aveuglés par leurs doctrines désincarnées ont préféré « diaboliser » toutes les idées issues de la Charte proposée par l’ex Gouvernement Marois. On a eu tort. Le prochain jugement de la Cour suprême remettra sûrement le sujet à l’ordre du jour. Et alors peut-être que tous les Taylor du pays et autres beaux penseurs devront reconnaître que le Québec aura été prophète en son pays. À moins que l’arrivée du fils du père aux commandes du pays jettent tous les canadiens dans un nirvana ostentatoire. GG

joe blow dit :
19 octobre 2014 à 19 h 12 min

donc pour etre simple tous le monde qui veut effectuer un mauvais coup , un attentat, un vol doit se vetir comme les femme musulman avec niquab au lieux d un habit de jesse james.

Fredéric Collin dit :
19 octobre 2014 à 19 h 40 min

Une personne qui vient ici sachant sciemment qu'elle ne partagera pas nos valeurs vient donc coloniser.

La colonisation: il n'a pas juste les français et les anglais qui en sont capable.

Réjean dit :
19 octobre 2014 à 19 h 55 min

Té mon homme Mr Bock-Coté, je trouve que tu fais de la belle ouvrage, pas une job de cochon

Pierre Bouchard dit :
19 octobre 2014 à 20 h 01 min

La pensée rationnelle connaît sa tendance totalitaire avec le tout psychiatrique: traque des phobies dont islamophobie, agoraphobie, etc. Selon des pages web qui établissent la liste des phobies, vous serez frappés de la liste des phobies recensées!

Voici un aperçu: Cardiophobie Peur des maladies de coeur. Carpophobie, Peur des fruits. Chaetophobie Peur des cheveux (on trouve aussi : peur du froid). Cheimophobie Peur des tempêtes, des orages. Chérophobie. Peur de la gaieté. Chionophobie Peur de la neige. Chrométophobie. Peur de l'argent. S'il y a un islam politisé qui verse dans le fanatisme pour la charia, dans un angle pas si lointain ne faisons pas le déni d'un monde occidental qui fait de la psychiatrie un outil fondamental pour dresser la voie d'une -normalité- qui ne souffre pas de discussions. L'être humain est confronté à une vie pleine de mystères, de difficultés fortes ce qui explique entres autres le succès des religions. La psychiatrie face à l'islam ou tout autre phénomène n'a pas à établir ce qui est recevable ou ce qui n'est pas recevable. La complexité de l'univers, du monde déborde de loin les normes et interdits de la psychiatrie qui cherche à forcer le -bonheur- dans le monde libéral multiculturel commercial de la non parole, psychiatrie multiculturaliste qui confond parmi d'autres choses les libertés des individus avec les pratiques de religions qui sont nées au sein de tribus et de clans d'hommes et femmes marquées par l'expérience du désert. La liberté serait la voie sacrée du monde occidental libéral contemporain celui ci allant jusqu'à dans la tentation de faire de la religion une stricte expérience personnelle lorsque l'islam fondamentaliste comme toutes religions orthodoxes se caractérisent par le primat du collectif sur toutes autres considérations dont celles exemple du droit des femmes. Or la psychiatrie par le diagnostic prétendu d'islamophobie sanctionne justement le libre débat.

Benton Fraser dit :
19 octobre 2014 à 20 h 40 min

@ Lison , elle est bien bonne celle-la : démopathes , je navais jamais entendu ce mot . malgré que de tolérer ces intégristes revient a tolérer l intolérable , accorder la liberté a des gens qui nous l enleveraient sans broncher et ce avec violence .

jacques landry dit :
19 octobre 2014 à 20 h 43 min

Ah que le peuple québécois est émancipé, accueillant, ouvert sur le monde tout en étant fier de bientôt faire son pays. Nah! Poisson d’avril!!! Les commentaires reflètent de la confusion, de la frustration ou de la simple ignorance? Pour la confusion, c’est la totale. Une musulmane teste sa cause devant les juges, de ce geste insensé on invoque l’invasion de la culture islamiste. Si je vous suis bien, en gagnant sa cause, nos femmes vont être obligé de porter le niqab elles aussi ? Passons pour la confusion, c’est réglé. La frustration d’être un petit peuple minoritaire, conquis et soumis, toujours dépendant des décideurs de l’autre peuple, lui majoritaire, est plus vraisemblable. Cette fois-ci, on ne lâchera pas nos restants de culture au dépend de ces hordes musulmanes envahissantes. Mais dans le fond, si on respirait par le nez et qu’on prenait notre propre place au sein de l’assemblée des nations, on aurait la confiance en soit nécessaire pour ne pas avoir peur de perdre notre identité parce qu’on respecte d’autres façons de penser dieu. Mon dieu pardonnez leur ... Ou, quand on veut tuer son chien...

Elise B. dit :
19 octobre 2014 à 20 h 48 min

@Lise Lemieux: Je ne sais pas dans quel pays arabe vous êtes allée il y a 30 ans, mais j'étais en Jordanie, l'année dernière, et au Maroc, récemment, et je peux vous assurer qu'on n'y mesure pas la longueur des jupes. J'ai vu nombre d'Occidentales en shorts ou en jupes très courtes sans qu'elles soient inquiétées. Pour ce qui est du niqab, je m'étonne qu'une Pakistanaise insiste pour le porter, car il ne fait pas partie de sa culture. Il vient plutôt des pays du Proche et du Moyen Orient. Les Pakistanaises musulmanes portent un foulard qui laisse voir les cheveux - voir, par ex., les photos de Benazir Bhutto ou de Malala. Quand à renvoyer les musulmanes qui portent le foulard (hidjab) dans leur pays, que pouvons-nous dire aux Québécoises converties à l'islam et qui insistent pour porter le hidjab et même le niqab?

Angéline dit :
19 octobre 2014 à 20 h 58 min

Je ne comprend pas pourquoi on continue de laisser entré des gens d'ailleurs à venir habiter ici. Ouvrez les yeux les amis on laisse entrer les loups dans la bergerie. Fermer les frontières. Ces gens là ne savent pas apprécier la chance qu'on leur donne de venir ici, cessons de ce fendre le derrière pour ces races là.

Rienquemoi dit :
19 octobre 2014 à 21 h 09 min

Vous mélangez tout. Rien à voir avec le multiculturalisme à la Trudeau, tout à voir avec les valeurs fondamentales de liberté d'expression et de conscience.

Si vous voulez argumenter pour une restriction de l'immigration, c'est autre chose. On ne peut pas inciter les gens à venir ici, puis leur dire que cette liberté dont on se targue, eh bien, elle ne s'applique pas à eux.

alain maronani dit :
19 octobre 2014 à 21 h 20 min

@Réjean Guay

'Ces gens ne comprennent pas , qu’au Québec , religion et politique sont séparées'

Ah oui...4 exemples...

Que fait le crucifix a l'Assemblée Nationale ? Pourquoi les congrégations religieuses sont-elles exemptes d'impôts ? Pourquoi l'état assume t-il le coût des facultés de théologie ? Pourquoi l'hurluberlu du lac St-Jean est-il autorisé a dépenser plus de 400.000 $ pour aller en Cours Suprême afin d'imposer la prière a l'ensemble du conseil municipal. Un autre maire a manifesté bruyament, la semaine dernière, son intention de faire la même chose...

Mon texte ne fait pas diversion, il ramène les choses a leur perspective, rien ou pas grand chose...nous sommes dans un état de droit, en quoi le fait qu'une femme porte un nikab, un hijab empêche t-elle un citoyen de vivre ?

On vous impose le ramadan ?

Votre sommeil est troublé par les appels du muezzin pour la prière du soir ?

Quel prosélytisme ? Le seul que je subis ce sont les illuminés des Témoins de Jeovah qui viennent régulièrement sonner chez moi..jamais vu un Imam sonner a ma porte..ces gens qui passent leur temps a fantasmer sur la menace musulmane, je me demande toujours s'ils ont une fois dans leur vie parlé a une de ces femmes ? S'ils connaissent un seul musulman ?

On assiste encore au délire 'période charte', a chacun de ces articles, nous allons vivre dans un état musulman, demain la charia, on paye une taxe pour la nourriture hallal (ou casher pour ceux qui visent les juifs...), le Québec va se couvrir de mosquées, etc...et pour la langue les musulmans parlent le francais presque tous, ils proviennent du Mahgreb pour la plupart...

leo boyer dit :
19 octobre 2014 à 21 h 34 min

ma mere allai a l'église voiler il y a 60 ans

leo boyer dit :
19 octobre 2014 à 21 h 37 min

pouquois se petter les bretels

Claude Bernard dit :
19 octobre 2014 à 21 h 53 min

Qu'attend Québec pour instaurer l'OVLIQ...Office des Valeurs Laïques et de l'Intégration du Québec...elle aurait des inspectrices du respect des nos valeurs qui mesureraient l'intégrations des immigrantes... un score insuffisant...expulsion....nous serons enfin chez nous...à l'abri du monde extérieur...et les aveugles qui ne peuvent savoir si les gens ont le visage à découvert...ils ne pourraient être juges, avocats, notaires, peintres, sculpteurs, officiers à l'assermentation...etc.., ni aller au cinéma comme j'en ai vu un récemment au Beaubien à la projection de Mommy... film subversif qui attaque la belle langue française...que fait l'OLFQ...

Martin Gagné dit :
19 octobre 2014 à 22 h 32 min

Lire et relire les mêmes bêtises est devenu tellement épuisant!

Alors que l'auteur ne cherche qu'à réveiller ses concitoyens face au danger qui les guette - il s'en trouve encore pour faire l'apologie de la complaisance! Et qui sont tous ces apôtres du déni de soi? Des salopards de canadien-français fédéralistes bien sûr, encore et toujours!

Là où il y a corruption on peut être certain d'y trouver une concentration de ces parasites; que celle-ci soit de nature économique, politique, morale, légale, philosophique - peut importe - les fédérastes y seront toujours partie prenante. En fait on peut les comparer aux asticots qui infestent une pièce de viande avariée - l'un n'allant pas sans l'autre. Voilà où mène la haine de soi; à s'agglutiner aux causes les plus viles...

Quant aux propos de MBC dans ce billet, et pour quiconqe ne s'est pas totallement livré à la mauvaise foi d'usage, je dirai simplement que toutes les cultures ne s'équivalent pas; qu'il en est des meilleures et des pires. Et qu'il ne faut pas mélanger les deux sortes.

MG, Mtl

Claudine Dallaire dit :
19 octobre 2014 à 23 h 07 min

Je pense que cette personne aurait dû se renseigner c'était quoi les lois avant de venir dans notre pays . Nous sommes aller en vacance en Égypte il y a une dizaine d'année et on s'étaient renseigné des lois du pays et on les a respecté . Donc si nos lois ne te conviennent pas reste dans ton pays , si tu préfères les lois de ton pays pourquoi veux tu en sortir parce qu'on t'a dit que tu seras mieux chez nous ? Probablement que oui et nous ne sommes pas allé te chercher tu as fait ton choix toi même alors respecte nos lois ou retourne chez toi ou tes lois te conviennent mieux . Et ne vient pas nous faire payer pour faire respecter tes droits qui sont valables dans ton pays car tu n'es pplus dans TON pays mais dans le nôtres .

Oscar Chica dit :
20 octobre 2014 à 0 h 15 min

Ce dont le Canada a besoin, c'est d'un Geert Wilders pour dire les choses telles quelles sont, quitte à déplaire à certaines personnes.

Max dit :
20 octobre 2014 à 0 h 47 min

Wow! Ça chauffe par là. J'aime bien voir les gens s'exprimer, mais dans le respect. Personnellement, je suis pour le visage découvert, et les parties intimes couvertes. Nous vivons dans un pays de droit. La justice va trancher, pour ou contre moi, dans cette affaire. Mais de là, aller plus loin dans la critique d'une religion bien spécifiée, je trouve que c'est malhonnête. Quand le premier Ministre actuel ou celui qui était avant lui, que je les respecte, tous les deux, se présentent en gros plan d'image, au parlement, avec un honorable député en tenue asiatique (couvre chef), je comprends que c'est un message clair en disant que ce député est dans son plein droit de s'habiller ainsi. Je veux aussi donner mon point de vue sur l'intégration. D'abord, j'ai l'impression que certains commentateurs et MBC, mélangent les esprits en ne sachant pas s'ils parlent d'intégration ou d'assimilation. L'intégration c'est quoi d'abord, quelqu'un peut il la définir pour qu'on sache de quoi on parle. Ce machin là, appelant le "intégration" est elle obligatoire? Prenant le sens commun du mot "intégration", ces commentateurs et MBC, sont ils intégrés dans le pays? Je ne pense pas! Alors comment se fait-il qu'on demande à quelqu'un de s'intégrer alors qu'on ne l'est pas. Est-ce qu'on se pense supérieurs aux autres, pour leur demander à faire (ou être) des choses, alors que la majorité du pays, from cost to cost, n'y voit aucun problèmes avec ces gens. Une minorité parmi les québécois veut imposer leur point de vue à 35 millions de canadiens, est-ce que c'est ça la démocratie? Dernier point, l'affaire de cette femme est très ancienne, au moins un an. Alors pourquoi, vous, monsieur MBC, vous en parlez aujourd'hui? Votre stratégie d'indépendantistes (pas tous en passant) a déjà été utilisée et elle a foiré. Qu'espérez vous aujourd'hui? Remonter les sondages qui sont inférieures à 18%?

Ghislain Deschenes dit :
20 octobre 2014 à 0 h 53 min

C' est à n'y rien comprendre de voir que l'on puisse seulement penser accepter une telle situation! .Comment pouvons-nous nous laisser sans avoir envie de crier haut et fort qu'au Canada, tu vis comme les canadiens comme à Rome et les romains. Il serait scandaleux que l'on donne la nationalité canadienne à une personne qui nous défie avant même de l'être...On n'a pas à chercher de midi à quatorze heure pour comprendre qu'elle est une fanatique et que le meilleur pour elle et pour nous: qu'elle soit retournée dans son pays et lui donner la possibilité de comprendre la chance qu'elle a perdue de pouvoir vivre dans un pays tel que le nôtre:Le Canada.

laurent01200 dit :
20 octobre 2014 à 4 h 59 min

On est exactement dans la même situation en France, reniement des valeurs au profit des nouveaux arrivants . Nos politiques, à court d'arguments pour nous faire accepter ce flot incessant de gens qui ne viennent que pour profiter d'une politique sociale avantageuse, nous disent que c'est une "chance" et une "richesse" que d'accueillir des gens qui n'apporteront rien que misère et frustration .

John Vallotton dit :
20 octobre 2014 à 5 h 35 min

Je suis un Suisse qui aime le Canada et spécialement le Québec. Quel article magnifique, équilibré et plein de bon sens ! Merci Matthieu Bok-Coté pour votre bon sens, j'ai très souvent aprécié vos articles et jamais je ne vous avais dit mon appreciation, cette fois c'est fait. Et dire que si j'avais été Québecois, j'aurais voté avec les 2 mains pour la Charte des Valeurs Québecoises. Ce n'est pas du racisme mais uniquement du bon sens. Le Canada devrait mieux ouvrir les portes à ceux qui partagent déjà les mêmes valeurs chrétiennes et sociétales.

manu dit :
20 octobre 2014 à 7 h 15 min

Chers cousins canadiens, je viens de lire cet article, et visiblement vous commencez a avoir les mêmes problèmes que chez nous en France. Je suis a vos côtés en tout cas. Courage

Mercy Emile dit :
20 octobre 2014 à 8 h 33 min

C'est à celui ou celle qui souhaite s'installer dans un pays à s'intégrer à ce pays et à y respecter les institutions, les loi, les coutumes, le mode de vie, sinon, qu'il, qu'elle retourne dans le sine

Réjean Asselin dit :
20 octobre 2014 à 8 h 36 min

Pour nos fédéralistes il n'y a qu'une priorité dans l'intégration des immigrants , qu'ils s'intègrent a la culture anglo-saxonne point . En autant que ces nouveaux arrivants deviennent de fiers '' canadians '' ils peuvent en toute quiétude imposer leurs croyances religieuse et leur valeurs archaïques .

La réputation de mollesse du Canada est très populaire dans les pays ou la culture et la religion ne font qu'un . Ces immigrants savent très bien que le Canada tolère facilement la mentalité '' tasse toué avec ta culture car j'arrive avec la mienne '' et que la fameuse charte de PE Trudeau avait comme objectif de nuire a la nation francophone au Canada !

Gabrielle Rochon dit :
20 octobre 2014 à 8 h 49 min

Diane H. dit : 19 octobre 2014 à 17 h 00 min Onésime dit:

« Oseriez-vous aller à l’encontre des Droits de l’Homme, fruits de la Raison ? »

La loi est pourtant claire: Le visage doit être à découvert, pour voter, et aussi pour que l’officier des douanes, celui de l’Immigration voit à quelle personne il a affaire.

Espérons que si cette histoire se rend au tribunal, que les juges se serviront de leur Gros Bon Sens!

Ça serait beau si on ne pouvait même plus contrôler qui entre au pays...

Mais les Droits de l'Homme ne connaissant pas de limite dans son essence même, alors, on se retrouve avec des cas comme celui-là.

Le visage cachée est un symbole religieux or le défendre en une circonstance particulière montre bien, que les Droits de l'Homme tant chéri de notre siècle , est un nid de guêpe.

Faillait y penser avant d,en faire un "dieu" et de rejeter Dieu.

Diane H. dit :
20 octobre 2014 à 9 h 04 min

Léo Boyer dit:

"ma mère allait à l’église voilée il y a 60 ans".

Heuuuu.....quel est le rapport??

Ma mère aussi. Sauf que l'église était un lieu de culte, comme les mosquées le sont.

Sauf qu'on ne fait plus cela ici, dans les églises catholiques.

Sauf que la religion islamique intégriste force dans certains pays intégristes les femmes à TOUTE se voiler, que ce soit dans les lieux de culte, dehors en public, chez elle même, si elle sont en présence d'hommes, autres que mari et fils, etc.

Sauf qu'ici dans les communautés autrefois, les femmes entrant volontairement en religion le faisait, mais ce n'était pas imposé aux autres femmes dans le civil...

Voyez-vous la différence?

Diane H. dit :
20 octobre 2014 à 9 h 09 min

G. Rochon dit: "Le visage caché est un symbole religieux, or le défendre en une circonstance particulière montre bien, que les Droits de l’Homme tant chéri de notre siècle , est un nid de guêpe."

Comme vous dites, un vrai nid de guêpe!

Faudrait réviser bien des pans de ces Droits de l'Homme, y rajoutant aussi les responsabilités de la personne réclamant ces droits peut-être?

Surtout que lors de l'assermentation par un officier d'une personne désirant être citoyenne canadienne, comment peut-on concevoir vérifier l'identité de cette femme si elle refuse de montrer son visage? Comment peut-on alors lire ses expressions?

C'est tout de même la sécurité du pays qui est en jeu, ce n'est pas rien.

Cela devrait primer sur le droit religieux même!

Benton Fraser dit :
20 octobre 2014 à 9 h 21 min

Le probleme Mr Maronani que vous ne semblez pas comprendre est qu il y a une tres grande différence entre les intégristes chrétiens et les intégristes musulmans ; si vous chialez contre les chrétiens , il ne vous arrivera rien , un crucifix dans l urine , la vierge Marie sculptée de merde d éléphant , rien d autre que des critiques . Mais je vous mets au défi de critiquer mahomet , meme pas de facon si vulgaire , juste faire une caricature de lui dans un hebdo , remettre en question son inspiration dans un roman , désacrer un coran publiquement et ce sans un pseudonyme , publiquement . Et je vous suggere d avoir de bons gardes du corps avec vous pour le restant de vos jours ; elle est la toute la différence !

Non nous ne serons pas submergés par des hordes de fondamentalistes islamiques , mais nous allons perdre le droit de critiquer cette religion parce que nos vies seront en péril , en plus de tous les autres problemes qui viennent avec une de plus en plus forte concentration de ces hurluberlus , quartiers ghettoisés , attentats a la bombe , problemes et poursuites aux employeurs pour accomodements , anti sémitisme , marriages pré arrangés et violences contre les femmes , ect , ect ...

Pourquoi endurer cela , fermons nos portes a ce que l Europe vit déja avant que nous le regrettions amerement .

Ourga dit :
20 octobre 2014 à 9 h 27 min

Martin Gagné

faut vous rappeler que toute cette polémique provient de la décision de Jason Kenny ministre fédéral conservateur ? vous trouverez les amoureux des sacs à déchets chez les libéraux de justin .

concernant , niqab , burqa et autres sacs à patates , simplement googlez , burqa bandit pour accéder à l'impressionnant palmarès des hold up , actes de terrorismes , kidnapping effectués par des porteurs de burqa , ici et ailleurs , en Ontario même un jeune de 13 ans a pu se procurer de la bière déguisé en burqa , les employés n'osant refuser de le servir , au cas où que vraiment ce soit un ou une disciple de mahomet soudainement assoiffé , et foin du c'est criant que c'était pas une musulmane , car en plus faut devenir musulman connaitre leurs us et coutumes , pour savoir ou ne pas confondre qui et qui ?

merci M. Bock Coté pour ce billet et ce que votre discernement soulève , il y a une crise avec ces gens d'une ampleur qui dépasse tout les problèmes que nous aurions ou avons pu avoir dans le passé ou dans un quelconque futur antérieur avec d'autres cultures et religions .

John Doe dit :
20 octobre 2014 à 10 h 43 min

Votre meilleur texte depuis les quelques derniers mois, M. Côté: Un message clair, visiblement motivé mais sans zèle. Et comme preuve, les 124 et quelques commentaires affichés ici au moment de l'écriture de ces lignes.

Soit dit en passant... je vous trouve vachement optimiste: Je ne suis pas strictement contre l'idée de démocratie au niveau national mais sachant que c'est elle (mais plus précisément le suffrage universel) qui nous a conduit dans cette situation déplorable, j'ai des doutes quant à la guérison de ses symptômes. On veut la sauver, c'est bien, mais si on va "all-in," sans d'abord la réinventer, on risque de la perdre au final.

danielg dit :
20 octobre 2014 à 10 h 59 min

Si Canada accepte la demande de Mme, donc il y aurait un problème. Mais pour l’instant, on parle juste d’une personne dérraisonnable. On ne peut pas juger tout le système multiculturaliste à partir de cet incident. Ou vous jugerait le nationalisme seulement à partir des groupuscules d’extrême droite, comme la fédération des québécois de souche?

H. Viger dit :
20 octobre 2014 à 11 h 09 min

Pour illustrer la logique du Niqab et les droits réclamés pensons un peu aux femmes Québécoise ou Canadiennes de souche judéo-chrétiennes, ou athées. Comment leur demander de tolérer la vue d'une femme issue de la Charia ?

Si les petits garçons perdaient leur organe sexuel de jouissance (car le clitoris est son équivalent chez la femme), combien d'hommes auraient cette arrogance de défendre ces mœurs??? et ce n'est qu'un exemple de cette loi favorable à 800,000,000 de Musulmans dans le monde. Combien de temps et de vies brimés pour comprendre que ce n'est pas un Droit de pratiquer des valeurs qui vont à l'Encontre de nos valeurs? Et les Hommes continuent à "aimer" les femmes? Et les féministes défendent encore ces insultes anti-femmes .

claudine parise dit :
20 octobre 2014 à 12 h 30 min

moi la solution qu elle retourne ou elle a le droit de le porter son niqab qu elle se plie a nos us et coutumes si elle a choisis le canada et bien elle choisit tout ce qui viens avec point final claudine

Benton Fraser dit :
20 octobre 2014 à 12 h 38 min

Et voila Mr Max avec son relativisme moral : « Est-ce qu’on se pense supérieurs aux autres, pour leur demander à faire (ou être) des choses, »

Vous vous n avez pas de problemes avec le clitoris excisé de ces pauvres femmes ? la violence menacée ou exécuté de ces intégristes ? de la menace terroriste qui pese contre le Canada et autres pays de la coalition qui osent se lever contre ce barbarisme ?

Oui on est supérieur a eux , c est tellement clair que c est en est pas drole , vous etes vraiment pathétique !

mimi37 dit :
20 octobre 2014 à 12 h 45 min

Retournez-moi cette conne au Pakistan son mari avec sans aucun délai!

Martin Gagné dit :
20 octobre 2014 à 12 h 50 min

@Ourga 20 octobre 2014 à 9 h 27 min

Je ne fesais pas référence spécifiquement à cet incident mais plutôt à un état d'esprit.

Nous somme toujours enfermés dans cette fédération bancale, à subir ce genre de multiculturalisme toxique - entre autres choses, en raison des carences morales et intellectuelles qu'on observe chez la plupart des francophones fédéralistes. Ma hargne viens du fait qu'ils sont fort à l'ouvrage pour déconstruire le Québec et que, à l'instar du climat, il ne nous reste plus beaucoup de temps avant que les dommages dont ils sont et continueront d'être responsables ne deviennent irréversibles.

MBC est l'un des rares qui sonnent l'alarme et on cherche à le discréditer de manière plus ou moins subtile. Parce qu'évidemment cette 'oeuvre' de démentèlement profite et continuera de profiter aux mêmes individus. Ce sont bien là les 'vraies affaires' qui excitent tant les canailles libérales et leurs partisans.

MG, Mtl

MG, Mtl

Nelson dit :
20 octobre 2014 à 13 h 46 min

Cacher la face violé tous nos Lois, est contraire à la loi de la sécurité publique, nos Chartes quintetdissent discriminer les femmes, la séparation églises--État, etc.

Est même contraire à la Constitution Canadienne.!!!!!

alain maronani dit :
20 octobre 2014 à 14 h 41 min

@Martin Gagné

Puisque vous parlez de manière fort peu chatiée d'asticots...

Souvenez-vous que sur un cadavre, ce sont toujours les asticots qui triomphent.

Je vous laisse nommer ce cadavre...

Max dit :
20 octobre 2014 à 18 h 26 min

@Benton Fraser Je dénonce toute forme d'intimidation, quelque soit la raison. C'est ce que font certains, malheureusement. Du respect svp. Je refuse le deux poids deux mesures, basé sur la race, la religion, au nom de la civilisation,.. Je vais être clair, si quelqu'un (une), a de quoi se reprocher, en particulier le terrorisme, la loi doit être impitoyable. La face doit être découverte et les parties intimes doivent être couvertes. Cependant, si tu te penses supérieur à un autre être humain, quelqu'il soit, tu as un sérieux problème. Je pense qu'il y a eu dans l'histoire humaine, il y a 60 ans environ, des gens qui pensaient comme toi, ont fini par enlever la vie à 6 millions d'innocentes victimes. Ils disaient des choses comme toi, l'écrivaient partout comme toi, plusieurs personnes qui ne voyaient que le bout de leurs nez ont suivi aveuglément, jusqu'à la catastrophe. Reprends-toi, pour toi et pour ceux que tu aimes. Les victimes dont j'ai parlé ont été victimes des même stéréotypes, de préjugés, pour les diaboliser et les rendre indéfendables, avant de passer à la solution finale. Sois-heureux si tu n'as pas eu parmi tes ancêtres, quelqu'un d'un bord ou de l'autre. Rappelles-toi, qu'on a un système de sécurité et une armé, pour lesquels on donne nos impôts et nos taxes, pour faire justement leur travail et je crois qu'ils le font bien, pour que tu dormes tranquille.

Gilles Barrique dit :
20 octobre 2014 à 19 h 58 min

Il faudrait savoir dire quelque chose comme «le niqab n’est pas canadien et ne le sera jamais», dites vous.

mos maiorum : la coutume des ancêtres, donc .... mais dans les faits, la fameuse coutume des ancêtres n'est jamais que celle de la majorité : mos majoritatis ...

Peu importe ... quand la majorité de la population canadienne sera afro-musulmane, ces deux notions divergentes convergeront ... --------

Ce n'est pas la culture qui fait les gens, ce sont les gens qui font la culture ! Ouvrez les yeux ! --------- PS : Quand l'Afrance sera faite, moi le maudit Français, je prie Dieu qu'il reste au moins quelque chose des Gens de France au Québec ... Mais si vous commencez, vous aussi, à discuter chiffons plutôt que de regarder la réalité anthropologique qu'ils habillent ...

tony cappella dit :
20 octobre 2014 à 20 h 03 min

tres beau texte entierement d,accord avec vous..

Suzanne Gagnon dit :
20 octobre 2014 à 20 h 18 min

Bravo pour votre article, Monsieur Côté! Le port du niqab est pour moi un signe flagrant de refus des valeurs occidentales, un refus de s'intégrer à la société d'accueil, un geste d'abord politique, arrogant et provocateur. Le niqab n'est pas un vêtement ordinaire quand on sait ce qu'il symbolise, c'est-à-dire le statut de la femme selon la charia, quand on sait qu'il est obligatoire de le porter dans les pays où l'Islam orthodoxe et la charia dominent. La police des mœurs de ces pays parcourent les rues pour sanctionner les femmes qui oseraient ne pas le porter. Je parle de pays comme l'Arabie saoudite et toute la péninsule arabique, l'Irak, l'Iran, le genre de pays qui sert de modèle au nouvel État islamique qui veut instaurer la charia partout. Le niqab, comme tout voile islamique, est un signe de ségrégation et est contraire à la vision d'égalité hommes-femmes que les démocraties occidentales essaient de mettre en œuvre depuis des décennies. Contrairement à ce que prétendent les multiculturalistes et les inclusifs, le voile divise la société entre femme musulmane et femme non-musulmane, sur un axe ethno/religieux.

Benton Fraser dit :
21 octobre 2014 à 0 h 09 min

Mr Max , je n ai pas appelé au génocide , j ai bien écrit fermons notre immigration a ces intégristes , et oui ces barbares sont inférieurs de par leurs croyances et leur culture ; on a qu a observer les fruits qui sortent des pays ou la sharia domine , fruit intélectuels et scientifiques a peu pres non existants , fruits des droits de l homme qui ne sont pas appliqués envers les minorités et les femmes et ce n est pas par racisme que j observe cela , c est malheureusement le constat évident point .

La violence endémique , la haine entre sunnis et shiites , les inégalités sociales ; pas exactement des destinations vacances . Et je ne dis pas non plus que nous sommes absents de tout blame , envers eux et entre nous , mais je préfere de beaucoups vivre ici plutot que la bas .

Christophe dit :
21 octobre 2014 à 1 h 11 min

Je suis juste a moitié d'accord.

Le vrai problème c'est qu'elle se sert du niquab pour contourner des lois. On a juste à s'assurer que nos lois forcent les gens à enlever leur niquab/casque/chapeau dans certain situations, pis l'appliquer sérieusement. Par exemple: - pour l'identification (prendre des photos de passeport/permis de conduire/etc. - pour identifier la personne en question avec une carte à photo (police qui vérifie le permis de conduire, commis qui vérifie l'âge pour sortir de l'alcool, carte-soleil à l'hôpital, etc.)

Une fois que ces limites la sont placées et enforcées, qu'elle porte un niquab dans la rue ou chez elle, on s'en fou, c'est de ses affaires. Je peux porter un casque de moto sur le trottoir pis personne va se plaindre.

Monique Bédard dit :
21 octobre 2014 à 2 h 34 min

Vous faites une analyse fort judicieuse du multiculturalime de désagrégation à savoir, la destruction de nos principes d'unté et de cohésion sociale. Cette démocratie occidentale s'en devient invivable à cause de la primauté outrancière des droits individuels sur les droits collectifs et à cause également de l'instauration progressive de la démocratie judiciaire où ce sont les juges qui décident. Nous sommes aux confins de la contradiction multiculturelle. Comment se sortir de cet impasse que nous impose la dictature de la Charte canadienne des droits et liberté? Droits et liberté de tous et chacun selon de multiples systèmes de valeurs complexes et ce, aux dépens de la collectivité. Dès qu'on parle du droit collectif, nous sommes accusés de racisme et de xénophobie. La Charte canadienne est devenue la source de l'aliénation du sentiment patriotique. On a l'impression qu'on doit s'effacer, disparaître même pour ne pas choquer le nouvel arrivant. Les droits individuels ouvrent la porte à tant d'abus! J'appuie Jason Kenney et j'espère que les tribunaux vont trancher en sa faveur, en notre faveur.

Gabrielle Rochon dit :
21 octobre 2014 à 10 h 15 min

"Diane H. dit : Comme vous dites, un vrai nid de guêpe!

Faudrait réviser bien des pans de ces Droits de l’Homme, y rajoutant aussi les responsabilités de la personne réclamant ces droits peut-être?

Surtout que lors de l’assermentation par un officier d’une personne désirant être citoyenne canadienne, comment peut-on concevoir vérifier l’identité de cette femme si elle refuse de montrer son visage? Comment peut-on alors lire ses expressions?

C’est tout de même la sécurité du pays qui est en jeu, ce n’est pas rien.

Cela devrait primer sur le droit religieux même!"

Le hic, c'est que toute la société est basée sur ces "droits" en rejetant les droits divins et en les remplaçant par ceux de l'homme, il se produit une destruction de la société.

L'homme n'a pas que des droits, il a aussi des devoirs et l'un de ses premiers est de faire respecter les droits de Dieu sur l'homme, l'inversion produit le chaos comme nous le constatons.

Comment un homme peut-il imposer à un de ses semblables une contrainte, de quel droit et au nom de quel principe fondamental cette contrainte restrictive peut-elle être? La société est basée sur la liberté sans limite, alors, s'il y a égalité de religion il doit y avoir égalité d'expression.

Il est difficile et même à la limite ridicule de toujours évoqué la crainte du terrorisme, cette femme, qui n'a probablement pas l'intention mauvaise de nuire, ne pourra jamais admettre que sous le prétexte de sécurité on viole sa croyance.

Fallait y penser avant de faire de l'homme un dieu, nous voilà au prise avec des millions de dieux et aucun n'a d'autorité sur l'autre et chacun a raison, selon le pseudo-concile Vatican 2 qui est le jumeau de la Chartre des Droits de l'Homme.

Nous plus que quiconque avons le culte de l'homme. dixit Jean-Baptiste Montini alias Paul VI.

Cette révolution, cette inversion sacrilège nous nageons en plein de dedans et faut pas se surprendre de s'y noyer.

Vincent Lauzon dit :
21 octobre 2014 à 12 h 00 min

Je vois le titre. Je note le nombre de commentaires. J'aime mon Québec braillard.

Benton Fraser dit :
21 octobre 2014 à 12 h 51 min

Mme Rochon , ne croyez vous pas que vous y allez un peu fort ? le Japon n est pas chrétien et je ne vois pas cette société s écrouler sous le poids du boudhisme ou du sécularisme , des conflits il y en a a l interne entre chrétiens , tout ne baigne pas dans l huile ; le gros du brobleme ici est l islam fondamentaliste , ce sont des démopathes , pour reprendre l expression de Lison , démopathes violents , et ce cancer est identifié par les japonais ; ils limitent l importation de ce groupe et interdisent la construction de mosquées sur leur sol , pas compliqué et efficace .

Monique Bédard dit :
21 octobre 2014 à 13 h 44 min

Je ne suis pas assez naïve pour croire qu'une femme soumise au diktat de l'homme musulman et de la charia, puisse spontanément et à elle seule, défier le ministre Jason Kenney, chargé de présider la cérémonie officielle au serment d'allégeance des Néo-Canadiens,  derrière le geste de cette femme se dissimule une volonté politique étrangère dont le but est de tester les limites de notre système judiciaire. Tout se déroule au nom de la liberté en toute légétimité dans notre État de droit. Pouvons imaginer une Quebécoise défier la décision d'un ministre en Iran ou en Arabie Saoudite? L'arrogante effronterie de cette femme prouve hors de tout doute l'anomalie juridique de la Charte canadienne qui ne fonctionne que dans un monde idéal. De cette utopie juridique nous sommes à la veille de sombrer dans le chaos juridique, politique et social. Notre bien naïve Chari-té va permettre l'entrée à petits pas, de la Chari-a.

Gaëlle Beaulieu dit :
21 octobre 2014 à 15 h 02 min

Je vous adore -----------mon père était dévoré par ce mal l'intégrisme religieux --------chez nous les messes étaient dites en latin et j'ai à peine 50 ans et presque tout était satanique ------j'ai appris l'hypocrisie et j'ai détesté ça ---------alors je suis très vigilante avec les religions. Je ne parle pas des croyants car je suis croyante je serais païenne selon nos critères. ----------- Merci beaucoup vous dites tout haut ce que l'on pense tout bas :-)

Sylvie Millette dit :
21 octobre 2014 à 15 h 03 min

Il est grand temps qu elle soit changée un peu la chartre des droits et libertées....le monde a beaucoup changé depuis. Il faudrait clarifier à l arrivée que oui ils ont droit à leur religion, mais non , ils ne peuvent nous l imposer...

guigui169 dit :
21 octobre 2014 à 19 h 03 min

C'est toujours frappant pour le Français que je suis de constater que les problèmes que nous avons chez nous sont sensiblement les mêmes que sur des terres qu'on pensait jusqu'ici à peu près épargnées. Le Canada n'abrite que 2% de musulmans, le Québec peut-être un peu plus, mais on est encore loin des chiffres délirants de certains pays de la vieille Europe.

Alors je ne saurais que trop vous conseiller, amis Québécois, de voir les choses ainsi : considérez votre "retard" comme une chance, car il vous donne le recul nécessaire pour choisir en conscience votre avenir. Vous avez encore une marge importante pour éviter que votre pays ne se transforme en merdier identitaire à l'européenne (à la française surtout). C'est-à-dire une société fragmentée par les revendications communautaires et le séparatisme culturel.

Choisissez le bon bulletin de vote.

Annie Bériault dit :
21 octobre 2014 à 20 h 31 min

Hé bien on aura tout entendu! Est-ce que nous devront aussi accepter l'excision? La lapidation, la pédophilie, car nous vous méprenez pas dans certain pays ses geste sont encouragé et son aussi prétexte à interprétation religieuse. Une loi est une loi et si nous commençons à laisser les gens la contourner sous tout les prétexte ou seront nous dans 10 ans. Et pour ceux qui croit que se sont des paroles de souverainiste divague complètement ce sont des paroles de gros bon sens tout simplement.

Martin Gagné dit :
21 octobre 2014 à 20 h 39 min

@Sylvie Millette 21 octobre 2014 à 15 h 03 min

Il n'y a qu'une seule façcon de sortir de l'emprise de cette charte maudite - c'est de quitter ce pétrolier à la dérive qu'est le Canada. Tant et aussi longtemps que le Québec sera soumis aux diktats du régime constitutionnel de 1982 nous n'aurons pas les moyens de prendre les mesures nécessaires pour endiguer toutes les gangrènes que la mondialisation a engendré un peu partout.

MG, Mtl

mimi37 dit :
22 octobre 2014 à 8 h 19 min

@Martin Gagné le 21@20h39

Vous pouvez toujours aller vivre sur une ile déserte!

gérard boudreau dit :
23 octobre 2014 à 22 h 34 min

«...des radicaux qui veulent profiter du confort matériel et juridique des sociétés occidentales...»

Si ce n'était que ça! Juste à regarder les ghettos musulmans de l'Angleterre avec leurs «Parlements islamiques» dans des villes comme Bradford et Leicester devenues des territoires fascistes régis par la charia... L'Obscurantisme s'infiltre aisément en dévorant les restes agonisants du néo-libéralisme occidental.