/entertainment/movies
Navigation

Mommy devient le film québécois le plus lucratif de 2014

Xavier Dolan et la productrice du film, Nancy Grant
Photo Tzara Maud / Agence QMI Xavier Dolan et la productrice du film, Nancy Grant.

Coup d'oeil sur cet article

Mommy, de Xavier Dolan, est devenu ce week-end le film québécois le plus lucratif de 2014. Les 202 377 $ amassés de vendredi à dimanche ont porté ses revenus d’exploitation à 2 417 041 $ en cinq semaines. Et le compteur tourne toujours, car il demeure à l’affiche sur près de 70 écrans.

Le long métrage du jeune prodige du cinéma québécois s’est adjugé le 2e rang du palmarès de la fin de semaine, selon les chiffres fournis par la firme Cinéac, derrière Fury qui, à son premier week-end en salle et avec une grosse vedette comme Brad Pitt, a récolté 372 209 $ dans la Belle Province.

Jusqu'ici, c’était la comédie 1987 de Ricardo Trogi, avec ses 2 414 134 $ recueillis en 12 semaines, qui dominait l’année pour les productions québécoises. Les «sceptiques ont été confondus» pourrait dire le personnage campé par Anne Dorval, Diane «Die» Després. Les deux autres acteurs principaux du long métrage sont les comédiens Antoine Olivier Pilon et Suzanne Clément.

En France, où Mommy a pris l’affiche le 8 octobre, les cinéphiles sont nombreux à se glisser dans les salles obscures pour voir ce drame comportant aussi son lot de moments drôles et lumineux.

Rappelons que Mommy a remporté le Prix du jury à Cannes le printemps dernier. Le cinquième film de Xavier Dolan représente le Canada dans la course à l’Oscar du meilleur film en langue étrangère.

Présenté dans les festivals de Telluride, Toronto et Québec, Mommy doit sortir incessamment aux États-Unis.

Commentaires