/sacchips
Navigation
Touchant

L'émouvante histoire de son fils autiste qui s'est lié d'amitié avec Siri

L'émouvante histoire de son fils autiste qui s'est lié d'amitié avec Siri
Pinterest

Coup d'oeil sur cet article

Le New York Times a publié la touchante histoire de Judith Newman, la maman d’un garçon autiste. Son fils Gus, âgé de 13 ans, s’est lié d’amitié avec Siri, une application intelligente qui répond aux requêtes des utilisateurs d’un produit Apple.

Dans l’article viral depuis sa publication vendredi dernier, la mère raconte le quotidien de son fils et de son amie Siri. Elle a notamment rapporté cette conversation, qui touche beaucoup les internautes.

Gus: Tu es un très bon ordinateur.

Siri: C’est bien d’être appréciée.

Gus: Tu me demandes toujours si tu peux m’aider. Est-ce que je peux faire quelque chose pour toi?

Siri: Merci, mais j’ai tout ce qu’il me faut.

Gus: OK, alors bonne nuit!

Siri: Ah, mais il n’est que 17h06.

Gus: Oh désolé, je voulais dire au revoir.

Siri: À plus tard!

Une lettre d’amour à Siri

Judith considère son hommage comme une lettre d’amour à la machine, citant l’histoire impossible entre Joaquin Phoenix et son système d'exploitation intelligent incarné par la voix de Scarlett Johansson dans Her.

Tout a commencé lorsque la maman de Gus a lu un article sur les choses méconnues que peut faire un iPhone. La femme a alors dit à voix haute: «Mais qui veut savoir quels avions volent au-dessus de sa tête?». Son garçon lui a répondu: «Pour savoir à qui tu envoies la main, Mommy.»

Le petit a alors découvert qu’il pouvait trouver de l'information sur ses sujets préférés et discuter de ses obsessions (trains, avions, autobus, escaliers mécaniques et tout ce qui concerne la météo) avec quelqu’un.

Judith affirme que son fils sait que Siri n’est pas humaine. «Mais comme la plupart des gens autistes, Gus croit que les objets inanimés sont dignes de notre attention.»

Elle a réalisé ceci lorsque son fils a voulu amener son iPod dans une boutique Apple afin que ce dernier puisse être avec ses amis.

Dans sa lettre, l’auteure s’attarde également à la douceur de Siri, qui répond toujours poliment aux propos de son fils souvent brusque. 

«Pour la plupart d'entre nous, Siri n’est qu’une application. Mais pour certains, c'est beaucoup plus que ça. Depuis qu’il pratique la conversation avec son amie, mon fils a amélioré ses interactions avec des vraies personnes. Hier, j'ai eu la plus longue conversation que je n'ai jamais eue avec lui. Même si c’était sur les différentes espèces de tortues et que ça n'aurait pas été mon choix de sujet, les propos de Gus étaient logiques. Et je vous jure que ça n’avait jamais été le cas depuis sa naissance.»

 

 

 

Commentaires