/news/currentevents
Navigation
Saint-Jean-sur-Richelieu

Treize balles pour freiner Martin Couture-Rouleau

Martin Couture-Rouleau
Photo Agence QMI, Maxime Deland

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU - Martin Couture-Rouleau aurait reçu 13 balles dans le corps. Ce seraient finalement les deux projectiles qu'il a reçus en pleine tête qui ont freiné sa charge vers les policiers, a appris l'Agence QMI.

Il semble que le jeune homme de 25 ans, qui s'était converti à l'islamisme radical, était plus déterminé que jamais à s'en prendre aux forces de l'ordre.

Quelques minutes après avoir foncé délibérément sur deux militaires au volant de sa voiture, Martin Couture-Rouleau s'est engagé dans une poursuite policière qui s'est étendue sur plusieurs kilomètres, jusqu'à ce qu'il soit victime d'une violente sortie de route.

Malgré les nombreux tonneaux effectués par son véhicule, le suspect est parvenu à sortir lui-même de la carcasse de sa voiture. Armé d'un long couteau, il s'est rué vers les policiers qui s'étaient approchés pour aller lui porter secours.

Devant la menace, ils ont dégainé leur arme de service. Quatre d'entre eux ont ouvert le feu en direction de Couture-Rouleau. Selon nos sources, le suspect aurait continué d'avancer vers les policiers, et ce, même s'il avait reçu plusieurs balles.

Au total, il aurait été touché 13 fois, dont deux à la tête.

Toujours selon nos informations, près d'une vingtaine de coups de feu pourraient avoir été tirés lors de l'intervention qui a s'est soldée de manière dramatique.

Depuis les événements, cinq policiers sont en arrêt de travail.

Commentaires