/news/society
Navigation
Centre Claude-Robillard

Fini la musculation pas chère au centre Claude-Robillard

Musculation
Photo le journal de Montréal, Fanny Arnaud À compter du 30 novembre prochain, la salle de musculation servira exclusivement aux athlètes de haut niveau.

Coup d'oeil sur cet article

Les habitués du centre sportif Claude-Robillard à Montréal pleurent la fermeture imminente de la salle de musculation qu’ils fréquentent depuis 1976.

«On y va depuis tellement longtemps, c’est comme si cette salle de musculation était à nous», dit Jules Maucieri, 72 ans, qui s’y entraîne cinq fois par semaine.

«C’est méchant de fermer et de nous dire d’aller ailleurs», ajoute-t-il.

Le 30 novembre prochain, la salle fermera au grand public pour servir exclusivement aux athlètes de haut niveau.

En effet, Isabelle Poulin, porte-parole de la Ville, explique que le centre sportif a pour principal mandat d’accueillir des événements sportifs de haut niveau et que les quelques services offerts au grand public viennent uniquement s’ajouter à ce premier mandat.

«Ils s’en foutent de nous autres, c’est le dernier de leurs problèmes», dit Mamadou Barry, 54 ans, qui s’entraîne là depuis 22 ans.

Payer plus

Les habitués pourront toujours se rendre à l’Option Santé, une autre salle de musculation dans le même centre sportif.

Mais le prix à payer pour les abonnés passera de 258 $ par an à 455 $, car Option Santé n’est pas gérée par la Ville, mais par un organisme à but non lucratif, Sport Montréal inc.

Mme Poulin explique que cette décision a été prise parce que le centre avait deux salles de musculation.

«Il est vrai que les coûts de l’Option Santé sont un peu plus chers, mais ceux-ci sont justifiés», dit-elle, en évoquant les moniteurs et l’équipement.

Mais pour les habitués, l’Option Santé ne peut pas remplacer l’ancienne salle de musculation.

«Je ne sais pas si je vais aller à Option Santé, c’est beaucoup plus cher et les équipements ne sont pas les mêmes», dit M. Maucieri.

Commentaires