/news/society
Navigation
Policiers

Les policiers de Montréal garderont leurs pantalons de camouflage

bloc Police Montreal SPVM policier
Photo Archives / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Les policiers de Montréal n’ont pas l’intention de regagner leur uniforme de travail à la suite de l’attentat survenu mercredi à Ottawa.

Le syndicat des policiers a publié un communiqué jeudi pour indiquer qu’ils continueront à utiliser leurs pantalons comme moyen de visibilité et de protestation contre le projet de loi 3 sur les régimes de retraite.

Pour les funérailles des victimes militaires, les policiers ont confirmé qu’ils reviendront à l’uniforme réglementaire, précisant qu’«il s’agira toutefois d’une exception».

«Notre priorité est la protection des citoyens et citoyennes et nous l’assurerons en redoublant d’ardeur, mais sans changer nos moyens d’expression vestimentaires, qui relèvent de nos droits dans une société libre et démocratique, dont nos défendrons toujours les valeurs avec acharnement», a déclaré le président de la Fraternité des policiers de Montréal, Yves Francoeur,

En après-midi, le maire de Montréal, Denis Coderre, a demandé sur Twitter aux policiers de Montréal de mettre de côté leurs pantalons de camouflage et de regagner leur uniforme.

«Pour des raisons de sécurité, de vigilance et de solidarité, il est temps de revenir à l'uniforme intégral pour nos policiers et policières», a mentionné M. Coderre sur son compte.

Il a aussi écrit saluer d’avance la coopération des policiers.

«Je salue le professionnalisme et la solidarité démontrés par nos policiers et policières et les remercie à l'avance», a-t-on pu lire.

Ailleurs au Québec, les syndicats des policiers de certaines municipalités ont dit laisser le choix à leurs membres de revenir ou non à l’uniforme intégral. C’est notamment le cas à Trois-Rivières.

Commentaires