/news
Navigation
Dossier Gallant

Du jamais-vu en 50 ans

Un reportage papier et interactif qui en dit long sur ce qui attend nos lecteurs

Coup d'oeil sur cet article

Pierre Péladeau n’en reviendrait pas, même s’il était un visionnaire exceptionnel. Personne n’aurait pu penser qu’un jour, à son cinquantième anniversaire de fondation, Le Journal de Montréal publierait sur un site web, accessible à partir d’un téléphone cellulaire, d’une tablette ou d’un ordinateur, un reportage interactif d’une profondeur comme celui que nous vous présentons ce matin.

Notre reportage sur les incroyables confessions du tueur à gages le plus dangereux parmi ceux reconnus coupables devant les tribunaux du Québec, Gérald Gallant, est d’une ampleur sans précédent, même pour notre journal papier.

À compter d’aujourd’hui (pages 18 à 21) et pour les six prochains jours, à raison de quatre pages par jour, nous vous ouvrons la porte vers le monde obscur et interdit de Gérald Gallant. Il raconte en détail comment il a commis, en 25 ans, 28 meurtres de sang-froid, principalement au sein du crime organisé.

Ce que vous lisez ce matin est gigantesque et sans précédent dans l’histoire du Journal de Montréal, mais c’est encore peu par rapport à ce que notre site web www.journaldemontreal.com nous permet aujourd’hui de diffuser.

Au cours de la semaine, nos lecteurs pourront visionner rien de moins que 90 extraits vidéo percutants, 274 photos inédites et 168 pages de documents judiciaires, tous placés pour appuyer et étoffer le propos du texte.

La force du numérique

Ce reportage est une démonstration du potentiel inouï des nouvelles plateformes numériques. C’est aussi un avant-goût de ce qui attend très bientôt nos lecteurs.

Aux fins de démonstration d’ailleurs, ce reportage en profondeur est disponible à tous, gratuitement, sur notre site internet (et pas seulement à nos abonnés VIP).

Mieux encore, vous pouvez consulter dès maintenant, sur www.journaldemontreal.com, les deux premiers chapitres de cette série de sept jours (le deuxième chapitre sera publié demain dans l’édition papier).

Travail journalistique

Rarement – sinon jamais – a-t-on eu accès à autant d’informations sur un sujet inaccessible comme celui des tueurs à gages: des cinquantaines d’heures de confessions en vidéo, des dizaines de milliers de documents et de photos.

Je tiens d’ailleurs à féliciter le journaliste de TVA et de notre Bureau d’enquête, Félix Séguin, ainsi que son collègue Éric Thibault du Journal de Montréal, pour avoir réussi à colliger, analyser et résumer cette mer de données. Ils y ont mis des centaines d’heures de travail. Le reportage diffusé hier soir à ce sujet à l’émission d’affaires publiques J.E. et rediffusé à 15 h et 19 h aujourd’hui et demain à LCN vaut vraiment la peine d’être vu.

Bonne lecture et bon week-end.

Commentaires