/world
Navigation
Black Panthers

Décès en France de l'ex-militante Jean Mc Nair

Ali Muhammad, of the Revolutionary Black Panthers, leads a black power chant in the crowd during an NAACP march and rally in front of the Sanford Police Department for Trayvon Martin in Sanford
Photo David Manning / Reuters Des militants des Black Panthers.

Coup d'oeil sur cet article

RENNES – Jean Mc Nair, une ex-militante des Black Panthers, le mouvement radical noir de lutte pour les droits civiques aux États-Unis, condamnée pour le détournement d'un avion en 1972, est décédée vendredi à Caen, dans le nord-ouest de la France, a-t-on appris auprès de la mairie.

Jean Mc Nair, 68 ans, est décédée d'une crise cardiaque, a-t-on précisé auprès de la mairie, confirmant une information de la presse locale.

Le 31 juillet 1972, Jean Mc Nair, avait détourné en compagnie de son mari Melvin, 66 ans aujourd'hui, de leurs deux enfants et de trois autres militants des Black Panthers, un avion assurant la liaison Detroit-Miami.

Les passagers avaient tous été libérés contre une rançon d'un million de dollars à Miami et les pirates de l'air s'étaient rendus en Algérie pour y rejoindre d'autres militants des Black Panthers.

Le couple, originaire de Caroline du Nord, avait été arrêté en France en 1976. Alors que les États-Unis demandaient leur extradition, ils avaient été condamnés par la Cour d'assises de Paris en novembre 1978, lui à 5 ans de prison, elle a 2 ans et demi mais remise en liberté.

Melvin et Jean Mc Nair s'étaient installés à Caen au milieu des années 80 dans le quartier populaire de la Grâce-de-Dieu. Ils étaient fortement impliqués auprès des jeunes du quartier, assurant cours de soutien scolaire et de base-ball, dont Melvin fut un joueur de haut niveau.

L'américaine Maia Wechsler avait consacré un film de 52 minutes au parcours de ces deux militants des droits civiques aux États-Unis dans les années 60 et 70, Melvin et Jean, la révolte et l'exil, diffusé en octobre 2012.

Commentaires