/news/society
Navigation
New York | Urbanisme

Urbanisme : des idées pour Montréal

La plus grande ville américaine a réussi la transformation son patrimoine industriel

Coup d'oeil sur cet article

NEW YORK, États-Unis  |  Ces dernières années, New York transforme son patrimoine industriel et multiplie les grands projets d’urbanisme. Certains, comme le High Line Park, font l’envie du monde entier. La ville la plus populeuse des États-Unis mise plus que jamais sur les espaces publics et l’accès aux berges. Voici cinq projets dont pourrait s’inspirer Montréal.
 

1
La piétonnisation de Times Square
En 2009, le maire Bloomberg a annoncé que Times Square, l’endroit le plus achalandé et chaotique de New York, allait être fermé à la circulation automobile. L’annonce a créé un tollé chez les commerçants qui craignaient de voir leurs chiffres d’affaires diminuer. C’est plutôt le contraire, depuis 2009, leurs revenus ont augmenté de 71%. Times Square est aujourd’hui une grande place publique de la grandeur de trois terrains de football, qui accueille 460 000 piétons par jour. L’espace est utilisé pour accueillir des installations artistiques, concerts, «food trucks» et mobilier urbain.
2
L’usine Domino
Ouverte en 1882, la «Domino Sugar Refinery» était à l’époque la plus grande raffinerie de sucre au monde. Laissée à l’abandon depuis 2004 sur le bord d’East River, elle rappelle l’usine Five Roses à Montréal. Le site est en train d’être converti en immense complexe comprenant des immeubles à logements, une école publique, un centre des loisirs, plusieurs parcs et une esplanade. Le projet s’élève à 1,5 milliard de dollars. Le complexe comprendra 700 habitations à loyer modique, une condition imposée par le maire Bill de Blasio. Des espaces à bureaux pour les compagnies de technologie seront construits dans l’ancien bâtiment de la raffinerie et la fameuse enseigne jaune de l’usine sera préservée.
3
Le high line park
Ce parc linéaire de 3 km est la plus grande réussite de New York ces 10 dernières années. Près de cinq millions de personnes le visitent chaque année. Le parc est aménagé sur un ancien chemin de fer suspendu dans le sud-ouest de Manhattan. Il a été abandonné dans les années 1950. Pendant longtemps, le maire Rudy Giuliani a voulu le démolir. Des citoyens ont formé un organisme pour le sauver en 1999. L’arrivée de Bloomberg à la mairie a catalysé le projet. La première section du parc a ouvert en 2009 et la dernière le mois dernier. Il s’agit d’un projet de 223 M$ financé en partie par la Ville de New York. Le parc a entraîné un boom immobilier dans le secteur et l’ouverture de nombreux commerces, de restaurants et d’un musée d’art moderne. Grâce au parc, les investissements dans le secteur s’élèvent maintenant à 2,2 milliards $. ​
4
governors island
La petite île, située à 800 mètres au sud de Manhattan, est le nouveau havre de paix des New-Yorkais. Pendant près de deux siècles, Governors Island a servi de base militaire. L’endroit était donc fermé au public. En 2005, la ville de New York a entrepris de transformer l’île en espace public (un projet de 250 M$). On retrouve aujourd’hui plusieurs aires de jeux, pistes cyclables, installations artistiques, terrain de baseball, labyrinthe de haies, une plaine de hamacs, des sentiers pédestres. On projette y construite un hôtel et des logements pour étudiants. On est aussi en train de construire des collines à partir des déchets de la démolition de 18 bâtiments abandonnés. Une d’elle fera 24 mètres de haut et permettra d’avoir un panorama à 360 degrés sur Manhattan, Brooklyn et la Statue de la Liberté.
5
Les berges
En 2011, la ville de New York s’est donnée comme mission de réaménager ses 800 kilomètres de berges d’ici 2020 et redonner ainsi aux New-Yorkais accès à l’eau. En tout, on compte 50 hectares de nouveaux parcs riverains et 14 nouvelles esplanades.Plusieurs zones sont déjà complétées, c’est le cas de plusieurs quais (piers) qui encerclent Manhattan, de la piste cyclable qui longe le fleuve Hudson de South Street Sea Port et de Brooklyn Bridge Park, où une transformation majeure est en cours. Les quais de cette ancienne zone portuaire près du pont de Brooklyn sont transformés en belvédères, aires de jeux d’eau et pique-niques. On retrouve des terrains de basketball, soccer, handball et football.
Commentaires