/entertainment/shows
Navigation

Cuisine & confession des 7 doigts de la main: un pur festin

La poésie des 7 doigts de la main a encore été au rendez-vous jeudi soir.
Photo Sébastien St-Jean / Agence QMI La poésie des 7 doigts de la main a encore été au rendez-vous jeudi soir.

Coup d'oeil sur cet article

La poésie des 7 doigts de la main a encore été au rendez-vous jeudi soir à la TOHU lors de la toute première représentation médiatique du spectacle Cuisine & confessions.

Les membres de la fameuse du cirque montréalais s’en sont donnés à cœur joie dans cette proposition étonnante et drôle où sont réunies nourriture gourmande et déclarations intimes.

Pour cette treizième production des 7 doigts, le tandem de metteurs en scène, Shana Carroll et Sébastien Soldevila, s’empare de l’univers culinaire. Avec comme décor une véritable cuisine aux proportions plus grande que nature, les neuf artistes-acrobates qui se dévoilent tour à tour mettent la main à la pâte et font des recettes sur place. Entre chansons et rythme endiablé, chacun apporte son savoir-faire.

Le résultat est franchement réussi. Certains membres chanceux du public ont été invités au hasard à se rendre sur scène pour goûter quelques spécialités faites maison – dont un pain aux bananes tout chaud sorti du four et une omelette dite parfaite– avant de regagner leur siège.

Captivant et original

Spectacle ludique et participatif, Cuisine & confessions est un moment de pure créativité, surtout lorsque les acrobates accumulent numéros et chorégraphies sans jamais perdre de vue leur tablier ou leur casserole. À ce titre on retiendra le numéro de haute voltige réalisé par le duo Sidney Iking Bateman et Melvin Diggs.

Plusieurs numéros individuels sont également brillants. On pense à la prestation solo pleine de charme interprétée dans les airs par l’acrobate Anna Kichtchenko. Les jambes agrippées par un long drap aux couleurs délavées d’un linge de cuisine, l’artiste agile a offert un beau moment de grâce. Le spectacle se démarque aussi par son inventivité et son originalité.

Le pastiche d’une populaire émission de cuisine permet la fabrication d’une recette sans queue ni tête. La troupe a su manier détente et sérieux tout en conservant leur signature qui combine comme toujours intelligence théâtre, arts du cirque et musique.

On l’aura compris, le spectacle est ici l’opportunité de s’amuser et de retourner à l’époque de l’enfance où les goûts se mélangent aux souvenirs qu’ils soient bons ou mauvais. Une histoire touchante est d’ailleurs racontée par l’un des artistes qui a grandi sans papa.

Ainsi, les histoires sont relatées pendant que l’on demeure captivé par les performances des jeunes artistes d’origines diverses qui, au micro, racontent à la manière d’une recette nostalgique leur vie et leur expérience personnelle. En français, en anglais, en espagnol ou en suédois, qu’importe la langue, le courant passe.

La finale faite de farine répandue sur le plancher est l’occasion pour le public mis en appétit de venir déguster les mets préparés tout au long du spectacle.

Accompagné par une musique originale créée à plusieurs mains, Cuisine & confessions se déguste avec un grand plaisir et l’on en redemande.

Cuisine & confessions est présenté à Montréal du 28 octobre au 16 novembre à la TOHU.

Commentaires