/sports/soccer/impact
Navigation
Impact

Ferrari voulait partir depuis un mois

Matteo Ferrari.
Photo d’archives Matteo Ferrari.

Coup d'oeil sur cet article

Le défenseur Matteo Ferrari avait demandé un échange à l'Impact de Montréal il y a un mois.

C’est ce qu’a révélé l'Italien lors d’une conférence de presse d'adieux aux partisans, samedi à l'hôtel Ritz Carlton.

Visiblement, la séparation entre Ferrari et le onze montréalais n'est s'est pas réalisée dans les meilleurs termes.

«J'aurais eu besoin d'avoir des réponses sur le plan de l'équipe, a-t-il dit. Je n'en ai pas eu.

«Je crois que je méritais un meilleur au revoir», a indiqué Ferrari pour justifier la convocation des médias.

D'après ses dires, l'entraîneur-chef Frank Klopas aurait refusé son départ sous prétexte qu'il était trop important pour le club.

L'Impact n'a pas renouvelé le contrat de l'arrière de 35 ans en vue de la saison 2015 du Major League Soccer.

Ferrari, qui a touché 355 475 $ cette année, aurait eu une augmentation de salaire l’année prochaine.

L’arrière a aussi dévoilé que le club italien de la Fiorentina avait cherché à l'obtenir, il y a deux ans, mais que l'Impact avait refusé.

Ferrari était avec l’Impact depuis 2012. Cette année, il a disputé 25 matchs, étant partant à chaque fois, passant un total de 2148 minutes sur le terrain. Il n’a pas compté ni fourni d’aide, mais a dirigé trois tirs cadrés.

Commentaires