/news/health
Navigation
Pour voir un médecin de famille

Prendre rendez-vous avec un médecin par Internet

Hôpital de Val-d'Or
Photo d’archives Un système de rendez-vous centralisé devrait éviter que les patients aient à attendre plusieurs heures à l’urgence d’un hôpital.

Coup d'oeil sur cet article

Le ministère de la Santé souhaite implanter un système de prise de rendez-vous centralisé pour les patients qui doivent voir rapide­ment un médecin de famille plutôt que de se retrouver à l’urgence de l’hôpital.

Le ministère de la Santé souhaite implanter un système de prise de rendez-vous centralisé pour les patients qui doivent voir rapide­ment un médecin de famille plutôt que de se retrouver à l’urgence de l’hôpital.

L’idée est simple. Lorsqu’un patient est malade, il n’aurait qu’à s’inscrire sur internet ou via un système de réponse voca­le.

Grâce à une liste d’attente centralisée, le malade obtiendrait un rendez-vous rapidement dans une clinique proche de chez lui. Gratuit, le système viserait autant les patients qui ont un médecin de famille que ceux qui n’en ont pas.

Éviter l’urgence

«Le but est d’éviter que les gens qui ont besoin d’une consultation, pour une otite par exemple, se retrouvent à l’urgence de l’hôpital. On évite aussi la contamination possible lorsqu’on attend trois heures dans une salle d’attente et qu’on a la grippe», explique Stéphanie Ménard, responsable des communications au ministère de la Santé (MSSS).

Présentement, certains patients réussissent à obtenir un rendez-vous d’urgence avec leur médecin de famille. Mais, trop souvent, les gens doivent attendre plusieurs heures dans une clinique sans rendez-vous.

Avec un tel système, les gens n’auraient qu’à se présenter à l’heure prédéterminée. Et pas nécessairement dans une clinique où ils ont un dossier.

Base volontaire

À noter que l’adhésion des médecins et des cliniques médicales se ferait sur une base volontaire. Interrogé à ce sujet, le président de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec voit ce projet d’un bon œil.

«Au lieu de faire le pied de grue à la clinique, ils sont envoyés dans un endroit où ils n’attendent pas, résume le Dr Louis Godin. C’est intéressant pour les patients et les médecins, qui n’ont pas à gérer 25 personnes dans la salle d’attente.»

Entreprises recherchées

Le 14 octobre dernier, la Régie de l’assurance-maladie du Québec a lancé un appel d’intérêt pour trouver une entreprise capable de développer et de gérer la plateforme de prise de rendez-vous. On souhaite implanter le projet de façon graduelle d’ici deux ans.

D’ailleurs, le MSSS exige que le système puisse s’intégrer aux différentes technologies du Dossier médical électronique en place.

Dans l’appel d’intérêt, on indique même que la solution de prise de rendez-vous pourrait éventuellement aussi s’appliquer aux consultations chez des spécialistes.

 

QUI Le projet vise-t-il ?
7,9
millions de patients potentiels
5000
médecins de famille
1000
cliniques médicales
65 %
des Québécois ont un médecin de famille
Entre
35 % et 41 %
des omnipraticiens utilisent un dossier médical électronique
Commentaires