/news/consumer
Navigation
Drogue | Criminalité

Facile d’acheter de la drogue sur le web

Il est presque aussi simple de se procurer un gramme de cocaïne en ligne que d’acheter des chaussures

Pills
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Avec la multiplication des sites web de ventes de drogues, il devient pratiquement aussi facile de se procurer un gramme de cocaïne sur internet qu’une paire de chaussures​.

Avec la multiplication des sites web de ventes de drogues, il devient pratiquement aussi facile de se procurer un gramme de cocaïne sur internet qu’une paire de chaussures​.

«Les plateformes à utiliser pour faire les transactions ressemblent à celles que l’on utilise tous les jours. Il ne faut absolument pas avoir une grande connaissance en informatique, juste un peu de patience», indique David Décary-Hétu, professeur adjoint en criminologie, qui présente aujourd’hui les premiers résultats de son étude sur le commerce de la drogue en ligne lors d’une conférence offerte à l’Université de Montréal.

Les sites d’achat de drogues en ligne fonctionnent sur le même principe que les sites Amazon ou Ebay.

Tout comme on achète le dernier livre de Stephen King sur Amazon ou encore un sac à main de la dernière collection de Michael Kors, les sites de vente de drogues nous permettent de choisir parmi une gamme de produits.

On y retrouve principalement des drogues dites «récréatives», telles que du cannabis, de la cocaïne ou de l’ecstasy, et des médicaments légaux, vendus sous ordonnance, comme du viagra par exemple.

Qualité évaluée

Selon des informations fournies par la Sûreté du Québec, les produits les plus achetés seraient les drogues légales qui se trouvent facilement dans le pays expéditeur ou encore des précurseurs de drogues de synthèse, qui servent de base à la fabrication de ses drogues.

Une description du produit offert et de sa provenance, le pays où se trouve le vendeur et le nombre de transactions qu’il a déjà effectuées sont inscrits sous le nom du produit.

«Il est aussi possible d’avoir une idée de la qualité du produit grâce aux évaluations et aux commentaires laissés par les clients précédents», explique M. Décary-Hétu.

La transaction se fait avec de la monnaie virtuelle, appelée Bitcoins, sur un réseau anonyme. La commande est ensuite expédiée par la poste comme n’importe quel article directement à la maison ou encore dans une boîte postale.

Marginal

Tout comme les commerces d’articles en ligne, la dizaine de sites les plus populaires tentent d’attirer les clients.

«Ils vantent la qualité de leur produit ou diminuent les frais d’administration», cite en exemple le chercheur.

Ces sites se multiplient, mais demeurent tout de même marginaux au sein des grands réseaux de trafic de drogues.

«On n’a pas d’équipe dédiée uniquement à la vente sur internet, mais nos agents qui travaillent à la lutte au trafic de stupéfiants et au crime organisé connaissent le phénomène et s’y attaquent», assure la porte-parole de la Sûreté du Québec, Geneviève Bruneau, ajoutant que le corps de police a déjà mené des enquêtes sur le sujet par le passé.

Même si les sites se perfectionnent pour déjouer les autorités, M. Décary-Hétu croit que leur expansion demeure limitée.

«C’est une tranche du marché de la drogue qui touche plus particulièrement les petits vendeurs ou les intermédiaires, car on ne peut pas faire livrer une tonne de cocaïne par la poste», cite-t-il en exemple.

Par contre, les sites du genre ne manquent pas d’imagination pour conquérir de nouveaux marchés.

Qu’est-ce que le commerce de drogues en ligne ?
Commande en ligne effectuée via un réseau qui efface toute trace de connexion
Le paiement s’effectue en Bitcoins, une monnaie virtuelle qui effectue la transaction sans preuve
Le prix d’un gramme de cannabis est entre 18 et 19 $, comparativement à 10 $ dans la rue.
Plus la quantité commandée augmente, plus le prix diminue. Il peut descendre jusqu’à 4 $ le gramme.
Il y aurait entre 200 et 225 vendeurs canadiens actifs sur ces sites
La qualité serait aussi meilleure afin de conserver la clientèle
Livraison effectuée en un à trois jours selon le lieu d’expédition
La sécurité de la transaction est un avantage, mais la quantité est limitée
L’envoi par la poste comporte des risques, mais l’utilisation d’une boîte postale est de plus en plus courante
Il n’y aurait pas de portrait type de l’acheteur, mais surtout des gens entre 25 et 50 ans
Les clients ne seraient pas de grands dépendants à la drogue étant donné le délai pour recevoir la commande
Commentaires