/entertainment/shows
Navigation
Zoom Photo Festival Saguenay

Plus de 30 000 personnes à l’horizon

World Press Photos
Photo: Tom Core Comme chaque année, l’exposition de World Press Photo qui se tient à La Pulperie de Chicoutimi dans le cadre du Zoom Photo Festival Saguenay contribue également à faire un succès de l’événement régional.

Coup d'oeil sur cet article

Le Journal a appris que le public est plus nombreux à participer aux diverses activités et à fréquenter les salles d’exposition du Zoom Photo Festival Saguenay qu’à pareille date l’an dernier.

«On est en avance sur l’année dernière. Tellement que nous sommes confiants de dépasser les 30 000 personnes. Notamment en raison de l’exposition mobile que nous avons créée en partenariat avec la Société de transport de Saguenay», explique le relationniste du Zoom Photo Festival Saguenay, Max-Antoine Guérin. Comme chaque année, l’exposition de World Press Photo qui se tient à La Pulperie de Chicoutimi dans le cadre du Zoom Photo Festival Saguenay contribue également à faire un succès de l’événement régional. «C’est le plus important concours de photographie au monde. Il s’arrête seulement dans quelques villes en Amérique du Nord, dont Montréal et Saguenay. Il faut dire aussi que chaque année, les représentants de la Word Press Fondation sont présents durant le festival, ce qui nous confère énormément de notoriété», indique Max-Antoine Guérin.

Semaine achalandée

Plus de 1000 entrées ont également été comptabilisées dans les divers événements de la semaine professionnelle qui a pris fin jeudi avec la présentation du vernissage de Michel Tremblay et Mélissa Bradette à Jonquière intitulé Les combattants du stress post-traumatique. «Ç’a été une édition sous le signe de la nouveauté et de l’émulation professionnelle. Par exemple, on a fait un déjeuner portfolio où 50 photographes ont pu montrer leur travail aux directeurs de plusieurs grands magazines et journaux comme Paris Match ou Reporters sans frontières. Ça a vraiment été apprécié par les jeunes artistes», mentionne fièrement le relationniste du Zoom Photo Festival Saguenay.

Pour ce qui est de la Bourse Zoom Photo Festival Saguenay/Reporters sans frontières USA 2014, elle a été accordée au photographe français Romain Laurendeau pour son travail dans le quartier populaire algérien de Bab El Oued. «C’est à l’unanimité que le jury l’a choisi. Il remporte ainsi une bourse de 5000 $ et son travail fera l’objet d’une exposition lors du Zoom Photo Festival Saguenay 2015», dit Max-Antoine Guérin. La Bourse Zoom Photo Festival Saguenay/Reporters sans frontières USA est remise à un photojournaliste déjà établi afin de lui permettre de terminer son photo­reportage.

Bourse essentielle

Le directeur général du Zoom Photo Festival Saguenay, Michel Tremblay, considère d’ailleurs cette bourse comme capitale. «Ce genre d’initiative est essentiel puisque, de plus en plus, les photojournalistes ont de la difficulté à financer ce type de reportage plus ambitieux. Nous sommes donc très heureux de permettre à un journaliste de talent de continuer un travail de fond et nous avons très hâte de voir le résultat l’année prochaine au festival», commente-t-il.

 

Commentaires