/lifestyle/food
Navigation
Saveurs resto

La Méditerranée gourmande

Ikanos
Photo Le Journal de Montréal, Pierre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

Depuis huit ans déjà, il est rare que je vous présente, des restaurants de cuisine grecque, car je suis souvent déçu. C’est donc un peu à reculons que je me suis dirigé vers le restaurant de cuisine grecque et méditerranéenne Ikanos, pourtant j’en suis ressorti satisfait.

Depuis huit ans déjà, il est rare que je vous présente, des restaurants de cuisine grecque, car je suis souvent déçu. C’est donc un peu à reculons que je me suis dirigé vers le restaurant de cuisine grecque et méditerranéenne Ikanos, pourtant j’en suis ressorti satisfait.

Style de restaurant

Cuisine méditerranéenne plutôt que typiquement grecque, me dit le serveur. Ce sont des plats un peu plus gros que des entrées (mezzés)... Vous devriez donc en prendre six! Ouf! Calmons-nous, les clients feront bien ce qu’ils veulent, à eux de décider si deux, trois, quatre ou plus de plats devraient leur convenir. J’ai eu le sentiment que l’on poussait un peu à la consommation, que ce soit pour l’eau en bouteille, les plats, les vins. Mon ton de voix a fini par être compris et j’ai pu ensuite me détendre pour bien profiter de la soirée.

Décor

Ma-gni-fi-que! À l’entrée il y a un joli encadrement avec des hameçons de pêche. Superbes colonnes en bois, plafond original, le local est grand, tout en longueur. Un très joli bar sépare les deux salles à manger sans toutefois casser l’espace. Banquettes, tables bien espacées, de grands tableaux de couleur bleu azur, tout est très bien fait. Bravo! De la rue, on peut aussi apercevoir les cuisiniers par une grande baie vitrée qui donne au sous-sol.

Ambiance

Si vous n’êtes pas un critique culinaire, vous passerez un bon moment. Bon là, je les taquine un peu, car ils étaient tendus, stressés et maladroits, pas méchants pour un sou et moi non plus d’ailleurs. C’est important de le mentionner, car à trop vouloir en faire, parfois on fait mal.

Clientèle

Des clients en moyen, chic, majoritairement anglophone, des couples, des petits groupes. Beaucoup de touristes aussi le soir de ma visite. Nous sommes sur la magnifique rue McGill, en face d’un bel hôtel, le St Paul, ceci explique peut-être cela. Il y avait aussi un grand groupe de jeunes gens qui festoyaient dans la seconde partie du restaurant.

Le repas

Nous commençons par le flétan grillé au Josper, poêlée de courgettes, épinards, mini poireau grillé. Poisson parfaitement cuit, servi avec un délicat bouillon que le serveur verse dans le creux d’une jolie assiette.

Loup de mer (bar) en croûte de pain. Délicieux! Chanterelles et rabioles poêlées, consommé de chanterelles, purée d’ail. J’avais bien vu le bouillon annoncé sur le menu pour accompagner le bar, mais pas pour le flétan, j’étais donc un peu surpris... Deux plats, deux bouillons! Heureusement, les deux sont délicieux, je ne boude donc pas mon plaisir. Là encore, le poisson est très frais, parfaitement cuit. Manifestement, le chef maîtrise bien ses techniques et a un plaisir évident à faire la cuisine. Ça sent l’amour du travail bien fait et moi je m’éclate. Rouget poêlé, tortellinis de fenouil braisés à l’orange, fumet de poisson au safran. Le plat de la soirée, un plat quatre étoiles et plus, tout était très bon dans cette préparation. Le poisson encore, mais les tortellinis au fenouil braisés étaient incroyablement savoureux. Bravo !

Ballottine de lapin de Stantead bardé de lardo de bellota, ragoût de maïs grillé et courgettes, purée de maïs, sauce à l’estragon. Le lapin est bon, mais la sauce est trop réduite, trop puissante et donc trop salée. C’est bien dommage, car il y a beaucoup de travail. Le chef se donne du mal pour épater les clients, cette fois-ci, cet excès aura eu l’effet contraire. Le loupé de la soirée maintenant. Gnocchis à la betterave, féta fumé, raisins confits et vinaigrette aux poireaux grillés. Bon, que dire, les gnocchis étaient en purée, tout mou, sans saveur, bref, raté. Deux desserts simples pour conclure, moelleux au citron sans grand attrait. Sympathique beignet et panacotta.

Le service

Gentil comme tout, mais beaucoup d’erreurs, beaucoup d’oublis et manques d’attention...

Carte des vins

Belle carte des vins grecs. Demandez aux serveurs, ils sont intéressés à vous en parler.

 

Commentaires