/sports/hockey
Navigation
Hockey | LHJMQ

Daniel audette revient en force

HKO-SHERBROOKE-PHOENIX-V-GATINEAU-OLYMPIQUES
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Si Daniel Audette a connu un lent début de saison à son retour du camp des recrues du Canadien en septembre, il n’a pas mis de temps à se mettre en marche et à en mettre plein la vue en octobre.

Si Daniel Audette a connu un lent début de saison à son retour du camp des recrues du Canadien en septembre, il n’a pas mis de temps à se mettre en marche et à en mettre plein la vue en octobre.

L’attaquant du Phoenix de ­Sherbrooke a inscrit 11 buts et amassé autant de mentions d’aide pour décrocher la troisième étoile d’octobre dans la LHJMQ en contribuant aux succès de son équipe.

Au terme de sa première expérience dans le giron d’une équipe professionnelle, l’espoir du CH sélectionné au 147e rang l’été dernier a éprouvé quelques difficultés en revenant chez les juniors, selon ses dires et ceux de son entraîneur.

«C’était difficile au début, mais ça allait de mieux en mieux. Ce n’est pas évident de revenir d’un camp pro. C’était une belle expérience. Je me suis rapproché de mon rêve», a fait savoir le jeune Audette.

Il lui aura fallu une performance de quatre points, dont trois buts, face aux Cataractes à Shawinigan un mois plus tard pour se remettre sur les rails.

«Cette soirée a été l’élément déclencheur, a noté son entraîneur Judes Vallée. On dirait que ça l’a remis en confiance. Il se mettait beaucoup de pression en essayant de trop en faire.»

Renfort

Et comme il n’est plus le principal élément offensif du Phoenix, une première depuis l’arrivée de la formation des Cantons-de-l’Est il y a deux ans, Audette peut souffler un peu même s’il ­n’accepte pas la demi-mesure.

Il a vu la filiale suisse prendre la relève avec brio. Kay Schweri et Tim Wieser amassent les points à un rythme effréné. Le vétéran qui dispute sa troisième campagne dans le circuit Courteau ne se laisse toutefois pas damer le pion. Ayant disputé deux matchs en moins, il accuse un léger retard de cinq points sur ­Wieser qui compte déjà 22 buts.

Il a l’opportunité d’évoluer avec eux au sein de la première unité de l’attaque massive, pendant laquelle il a fait secouer les cordages à six ­occasions.

«Ça m’enlève un peu de pression. Nous avons maintenant quatre lignes dangereuses, a mentionné celui qui évolue dorénavant avec Vincent Deslauriers et Charles-Éric Légaré. Je ne pense pas vraiment à mes statistiques personnelles. J’ai des choses à améliorer et je me concentre sur la victoire.»

Poids à porter ?

Audette est l’un des rares joueurs de la LHJMQ à avoir été repêché par le Canadien au fil des 11 dernières années. Malgré un blitz en 2013, les dirigeants de la formation montréalaise ont sélectionné 17 patineurs du circuit québécois depuis le repêchage de 2004.

Puisque la majorité des jeunes Québécois rêvent un jour de porter le chandail bleu-blanc-rouge, ­Audette se dit privilégié d’appartenir à cette organisation. Il ne veut surtout pas brûler les étapes qui pourraient l’amener jusque-là.

«C’est un honneur et une fierté d’avoir été sélectionné par le ­Canadien. J’essaie de ne pas trop y penser pour que ça ne me nuise pas. Je me concentre sur le travail que j’ai à accomplir.»

Il sera l’un des trois représentants du CH qui participera à la ­Super Série face aux Russes la semaine prochaine. Le gardien ­Zachary Fucale sera d’office pour l’un des deux matchs alors que ­Jérémy Grégoire regardera les duels depuis les gradins, ennuyé par une blessure au poignet.

 

phoenix Eagles CONTRE Armada
Sherbrooke
14 - 7
Bl.-Boisbriand
12 - 6 - 0 - 2
Établir un record
L’Armada est en mission alors qu’un record de franchise est à sa portée si elle signe une 11e victoire de suite. ­Danick Martel, Nikita Jevpalovs, ­Philippe Sanche et Samuel ­Montembeault sont sur une véritable lancée. Les attaquants sont de constantes menaces et le gardien fait les arrêts clés derrière une brigade ­défensive étanche. Le Phoenix voudra certainement freiner l’Armada, qui est à sa poursuite, 2 points derrière au classement. Tim Wieser, Kay Schweri et Daniel Audette seront à surveiller. Ce dernier connaît du succès quand il débarque dans sa région. Mon choix: ARMADA
olympiques CONTRE océanic
Gatineau
10 - 9 - 0 - 4
Rimouski
15 - 6 - 1 - 1
Face à l’adversité
C’est sans son entraîneur-chef Benoit Groulx et plusieurs éclopés que les Olympiques débarqueront dans le Bas-Saint-Laurent. La seule bonne nouvelle, c’est qu’Alexis Pépin pourrait prendre part à l’affrontement. Malgré les nombreux blessés, les Piques ­devront faire face à l’adversité dans cette épreuve après leurs exercices de renforcement collectif du week-end dernier. Ils n’ont remporté que 2 de leurs 8 huit matchs face à des équipes de la division Est. La machine offensive de l’Océanic a redémarré avec une production de 13 buts la semaine passée. Mon choix: OCÉANIC
cataractes CONTRE huskies
Shawinigan
11 - 9 - 1 - 1
Rouyn-Noranda
10 - 10 - 1
Retrouver son flair
Bien qu’ils n’aient pas été outrageusement dominés, les Huskies traversent une séquence de 4 défaites. Un retour devant leurs partisans à l’aréna Iamgold où ils connaissent du succès leur fera le plus grand bien. Alexandre ­Bélanger a accordé plus de 5 buts à ses 3 plus récents départs. Il devra ­retrouver son aplomb pour donner une chance à son équipe de l’emporter. Les Cataractes ont débloqué à l’attaque, ce qui explique pourquoi ils ont remporté leurs trois derniers matchs. Anthony Beauvillier cherchera à s’inscrire au pointage dans un 9e match de suite. Mon choix: VOLTIGEURS
voltigeurs CONTRE titan
Drummondville
9 - 9 - 0 - 2
Acadie-Bathurst
6 - 15 - 1 - 1
Adversaire de choix
Les Voltigeurs ont quitté Drummondville pour leur premier long périple à l’étranger de la saison. C’est le moment idéal pour eux de se réunir et de retrouver le chemin de la victoire après trois sorties infructueuses, dont deux se sont terminées par un écart de 4 buts et plus. Le Titan est un adversaire de choix, lui qui croupit au dernier rang du classement général avec 14 points. Il éprouve autant de difficultés à l’attaque qu’à la défense. Mark Simpson et Raphaël Corriveau sont les éléments offensifs les plus menaçants à la disposition de Mario Pouliot. Mon choix: VOLTIGEURS
tigres CONTRE Wildcats
Victoriaville
12 - 6 - 0 - 3
Moncton
14 - 8
affrontement de matous
Ce premier match promet de créer des flammèches. Les Tigres soufflent dans le cou des Wildcats au classement ­général, à un point derrière. Avec une victoire, ils passeraient devant et porteraient à trois leur séquence victorieuse tandis qu’ils freineraient celles des Cats à quatre. Pour y arriver, ils devront rester disciplinés face à la 2e attaque massive plus productive de la ligue. Le gardien François Tremblay devrait obtenir un premier départ. Chez les Wildcats, Conor Garland a été nommé le joueur de la semaine dans la LCH et affiche 33 points au ­compteur. Mon choix: WILDCATS
sea dogs CONTRE saguenéens
Saint John
8 - 5
Chicoutimi
8 - 12 - 1 - 0
Une bouchée
Après la visite du Drakkar hier, les Sags doivent se mesurer aux surprenants Sea Dogs. Et comme ceux-ci n’ont pas perdu deux fois de suite depuis le 14 septembre et que les Bleus ­éprouvent toutes sortes d’ennuis, ils devraient quitter Chicoutimi avec deux points en banque. La formation de Patrice Bosch a baissé les bras à deux reprises le week-end dernier. Les visiteurs représentent la 7e puissance offensive du circuit et occupent le 2e rang du classement général. À ses débuts à Saint John, Adam Marsh compte déjà 22 points, un sommet dans son équipe. Mon choix: SEA DOGS
Commentaires