/entertainment/music
Navigation
Chaque seconde

Marie-Ève Côté a plus d’un talent

Avec son album Chaque seconde Marie-Ève Côté se met à nu et livre 12 douces compositions lumineuses
Photo Pierre-Luc Desbiens Avec son album Chaque seconde Marie-Ève Côté se met à nu et livre 12 douces compositions lumineuses

Coup d'oeil sur cet article

De passage récemment à Chicoutimi pour faire la promotion de son nouvel opus Chaque seconde, l’ex-académicienne Marie-Ève Côté a ainsi dévoilé d’autres facettes de son talent: l’écriture et la composition.

De passage récemment à Chicoutimi pour faire la promotion de son nouvel opus Chaque seconde, l’ex-académicienne Marie-Ève Côté a ainsi dévoilé d’autres facettes de son talent: l’écriture et la composition.

«J’ai tout composé mon album moi-même au piano et à la voix. Ça donne donc un album un peu plus nostalgique avec plusieurs ballades. Par contre, les textes sont très positifs et c’est un disque très lumineux», explique-t-elle.

Chaque seconde compte au total 12 pièces et est un album conceptuel. «La pochette passe du noir à la couleur comme du négatif au positif ou du passé au présent. De plus, étant donné que le mot seconde se retrouvait dans toutes mes chansons, j’ai décidé d’appeler mon album Chaque seconde. C’est thématique, car le temps m’affecte beaucoup et on en a de moins en moins», dit Marie-Ève Côté qui a écrit son disque très rapidement.

Important exutoire

«J’ai écrit ma première chanson, il y a environ un an. J’ai commencé avec une chanson et d’autres se sont ajoutées graduellement. C’est mon mari et gérant qui m’entendait composer et qui m’a dit que c’était différent et que ça me ressemblait. Ça me faisait un bien fou. Je retrouvais enfin la passion», raconte-t-elle.

Marie-Ève Côté s’est fait connaître en 2004 grâce à Star Académie. Bien qu’elle a apprécié son passage à la populaire émission, les dix années suivantes ont été très difficiles pour elle malgré les rôles impressionnants dans les comédies musicales comme, entre autres, Un violon sur le toit mis en scène par Denise Filiatrault en 2010. «Avant Star Académie, on m’a fait miroiter plein de belles choses pour ma carrière. Le problème, c’est qu’il y a trop de monde et après je me suis retrouvée seule. À notre sortie, on prend trop de place et les gens ne nous veulent plus. Et ce, même si tu as fait de la musique toute ta vie et que tu as étudié là-dedans. Je n’ai donc finalement pas pu accéder à l’industrie et j’ai même reculé comme artiste», confie-t-elle.

Lumière au bout du tunnel

Marie-Ève a donc essayé de produire elle-même ses affaires, mais s’est brûlée. Jusqu’au jour où son mari a pris la relève et lui a permis de se concentrer sur la musique. «Je dois dire que si c’était à refaire, je referais le même parcours, car ça m’a permis de livrer mon premier album en tant qu’auteure-compositrice-interprète. De toute façon, peu importe ce qui va arriver, je chanterai encore et j’y croirai encore», conclut-elle.

Pour ce qui est des dates de spectacle dans la région pour découvrir Marie-Ève Côté, l’auteure-compositrice-interprète, des annonces devraient jaillir d’ici juillet 2015.

 
Commentaires