/misc
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

Assassin's Creed: Unity vs Assassin's Creed: Rogue

Coup d'oeil sur cet article

Mardi le 11 novembre 2014 marque un étrange début pour la franchise Assassin's Creed alors que deux titres sont sortis en même temps. Avec comme désir d'offrir une nouvelle expérience pour tous les amateurs de la série, peu importe leur entrée ou non dans le marché PlayStation 4 et Xbox One, fait est de constater que la plupart d'entre nous ne pourront se procurer qu'un seul des deux. La question est lequel? Eh bien, après avoir goûté à chacun pendant plus d'une dizaine d'heures, mon opinion sur le sujet risquerait de vous surprendre...

Assassin's Creed: Unity

Offrant une expérience visuelle à couper le souffle, Unity démontre la qualité du travail des artistes chez Ubisoft. Le jeu nous offre un véritable carré de sable avec comme fond la ville de Paris en pleine révolution française. Amateurs d'architecture et d'histoire soyez avertis, l'importance du détail peut saisir alors que certains bâtiments ont été construits presque à l'échelle avec certains artistes pouvant passer plus d'un an sur un seul monument important. Visuellement, Unity est très satisfaisant à regarder et je lève mon chapeau à chaque artiste ayant participé à ce titre. Dommage que l'aspect technique semble avoir été mis de côté...

Tout simplement: Unity semble avoir été sorti du four trop rapidement. La performance laisse énormément à désirer et il est impossible de jouer plus d'une heure sans rencontrer une panoplie de problèmes techniques et de bogues forçant l'utilisateur à redémarrer son système. PlayStation 4 et Xbox One ne sont pas épargnés tandis que les utilisateurs de PC se retrouvent avec une version manquant fortement d'optimisation. Chaque éditeur de Tous des Gamers m'a rapporté une liste de problèmes techniques rendant certains incapables d'y jouer. Le signe ici est clair: Ubisoft aurait fortement eu intérêt à retarder la sortie du titre pour ainsi donner plus de temps aux équipes de développement pour corriger et améliorer les divers problèmes présents. Les mises à jour importent peu, l'expérience de jeu se retrouve gâchée pendant plusieurs semaines et le fait est que lorsque les mises à jour apparaîtront, la majorité des gens auront terminé le jeu ou auront passé à autre chose.

Unity offre aussi selon moi la plus faible expérience Assassin's Creed que j'ai pu avoir le plaisir de jouer depuis le premier titre de la franchise. La qualité des missions offertes me semble vraiment basse et il est souvent beaucoup trop facile de "foncer dans le tas" plutôt que de prendre bien son temps pour aller chercher sa cible. J'ai souvent eu l'impression qu'il était impossible de ne pas me faire voir pendant une mission plutôt que de me sentir en plein contrôle. Ce problème vient aussi du fait que se certaines actions que j'ai souvent utilisées dans les titres précédents sont maintenant absentes. Impossible par exemple de cacher un cadavre ou encore d'enchaîner la mort de plusieurs adversaires: pourquoi? Ceci rend effectivement chaque mission et combat plus difficile que par le passé, mais je ne crois pas pour autant que l'idée entraîne une expérience plus satisfaisante. En fin de compte, le problème d'Unity se résume au fait qu'il s'agisse du douzième titre de la franchise, le septième si on ne considère que les plus majeurs. Assassin's Creed: Unity est un bon titre en soi, il est par contre impossible de ne pas le comparer à ses pairs, qui selon moi offrent de meilleures expériences.

Assassin's Creed Rogue

Rogue est une valeur sûre avec une tournure attirante pour les amateurs de la série. Avez-vous aimé Assassin's Creed IV: Black Flag? Si oui, Rogue est la continuité chronologique du titre qui nous met dans la peau cette fois de Shay Cormac. Shay éventuellement se retournera contre l'ordre et deviendra un chasseur d'assassins. Je dois avouer m'être senti beaucoup plus interpellé par l'histoire de Rogue que Unity. Je dois aussi avouer avoir énormément apprécié Black Flag et il me faisait plaisir de revenir aux commandes d'un navire. Parler de jouabilité s'avère énormément simple ici, Rogue est très semblable à Black Flag mis à part le fait que le joueur doit chasser des assassins plutôt que des templiers.

Côté technique, Rogue n'est disponible que sur PlayStation 3 et Xbox 360 mais reste très beau visuellement. Ayant joué à Black Flag sur PlayStation 4, je demeure impressionné de retrouver pratiquement la même expérience visuelle mis à part un manquement côté textures et effets visuels. À noter aussi qu'après une bonne dizaine d'heures de jeu, je n'ai rencontré aucun bogue avec Rogue et l'expérience a tenu la route sans aucune fluctuation au niveau technique. Clairement l'engin derrière Rogue a traversé beaucoup plus d'assurance-qualité que Unity.

En conclusion, il ne peut y avoir de véritable gagnant, chaque titre n'étant pas disponible sur les mêmes plateformes. À expériences égales par contre, je crois que Rogue est un meilleur titre que Unity. Malgré la qualité des visuels de Unity, l'expérience se retrouve enbourbée dans une panoplie de bogues et de décisions étranges côté jouabilité. En contrepartie, Rogue se tient peut-être trop près des sentiers battus mais dans la mesure où il s'agit de sentiers appréciés par le passé, vous vous retrouverez satisfait de votre expérience. Il est par contre primordial pour Ubisoft de ne pas perdre la balle au niveau de l'assurance-qualité. Peu importe leur plateforme, chaque "gamer" mérite une expérience stable et de qualité, encore plus lorsque le prix d'entrée est de 70 dollars. En tant que géant de l'industrie, Ubisoft doit se démarquer par son excellence et non pas par leur habileté à tourner les coins ronds pour assurer une date de sortie. Une première impression gâchée n'est jamais oubliée et aucune mise à jour ou "patch" ne peut la corriger.