/news/society
Navigation
Collusion à Gatineau

Des amendes salées pour les ingénieurs fautifs

bloc situation justice marteau
Photo Archives

Coup d'oeil sur cet article

GATINEAU – Les deux ingénieurs ex-employés de Dessau qui ont participé à un système de partage des contrats permettant de contourner le processus d'appels d'offres à la Ville de Gatineau ont reçu des amendes totalisant 2000 $ dans un cas, et 3000 $ dans l’autre.

Le Conseil de discipline de l'Ordre des ingénieurs du Québec a rendu lundi des décisions sur sanction à l'égard de Maxime Asselin et Dave Boulay. Le premier s’est vu remettre deux amendes de 1 000 $, tandis que le second a écopé de trois amendes de 1000 $.

Les deux ingénieurs devront également payer l'ensemble des déboursés relatifs à l'instruction des plaintes.

«M. Asselin a été reconnu coupable d'avoir omis de sauvegarder son indépendance professionnelle et d'avoir manqué d'intégrité en participant à une occasion à un système de collusion, alors qu'il était responsable de programmes pour la firme Dessau, entre 2004 et 2005», a indiqué l’Ordre des ingénieurs du Québec, dans un communiqué.

Ancien directeur pour la firme Dessau, de 2006 à 2009, M. Boulay fait face aux mêmes chefs, auxquels s’ajoute une accusation d'avoir omis de s'acquitter de ses obligations professionnelles en participant à ce système de partage de contrats.

Les deux ingénieurs ont agi «sous la contrainte de leurs supérieurs hiérarchiques», précise néanmoins l’Ordre des ingénieurs du Québec.
 

Commentaires