/news/health
Navigation
Malaise cardiaque

Administrer de l’oxygène devrait être proscrit

Rescue workers drills move hurt person with a stretcher
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

MELBOURNE, Australie – Administrer de l’oxygène à un patient qui vient de faire une crise cardiaque pourrait augmenter les risques que celui-ci en ait une autre.

Appliquer un masque à oxygène est pourtant une pratique courante des services d’urgence lorsqu’ils prennent en charge une personne cardiaque.

Or, les victimes de crise cardiaque à qui on a donné de l’oxygène présenteraient 25 à 30 % plus de dommages du muscle cardiaque que les patients qui n’en ont pas reçu, les rendant ainsi plus à risque de faire une autre crise cardiaque.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs du Baker IDI Heart and Diabetes Institute à Melbourne, en Australie, ont analysé les données relatives à 441 patients ayant eu un malaise cardiaque.

Ils ont constaté que de trop hauts niveaux d’oxygène dans le sang peuvent causer une contraction des artères et une réduction de la pression artérielle. La quantité de sang pompé dans le coeur étant moins grande, cela peut endommager le muscle cardiaque.

Selon l’auteur principal de cette étude, le Dr Dion Stub, si les niveaux d’oxygène dans le sang sont normaux chez un patient qui vient de faire une crise cardiaque, on devrait éviter de lui en donner.

Il ajoute qu’administrer de l’oxygène ne va pas non plus réduire les symptômes de douleur à la poitrine ressentis lors d’un malaise cardiaque.

Commentaires