/travel/outdoors
Navigation
Vacances

42 heures à l’Anse-Saint-Jean

Coup d'oeil sur cet article

Situé entre le majestueux fjord du Saguenay et les montagnes de l’arrière-pays, le petit village de l’Anse-Saint-Jean fait partie des Plus beaux villages du Québec. Charmant en été, il devient féerique sous son manteau de neige, il séduit par son patrimoine historique, son mont Édouard qui célèbre son 25e anniversaire et son spa nordique des plus innovateurs. À l’approche de Noël, une petite visite là-bas permet de se plonger dans l’Esprit de Noël en visitant l’une des plus importantes et des plus magnifiques collections de crèches de Noël extérieures au monde, celle de Rivière-Éternité.

Situé entre le majestueux fjord du Saguenay et les montagnes de l’arrière-pays, le petit village de l’Anse-Saint-Jean fait partie des Plus beaux villages du Québec. Charmant en été, il devient féerique sous son manteau de neige, il séduit par son patrimoine historique, son mont Édouard qui célèbre son 25e anniversaire et son spa nordique des plus innovateurs. À l’approche de Noël, une petite visite là-bas permet de se plonger dans l’Esprit de Noël en visitant l’une des plus importantes et des plus magnifiques collections de crèches de Noël extérieures au monde, celle de Rivière-Éternité.

 

Vendredi

13 h

Après toute cette route, il fait bon entrer au 1- Restaurant l’Islet qui offre une vue imprenable sur l’Anse et les maisonnettes pour la pêche blanche installées sur l’eau glacée du fjord. Dans l’ambiance familiale et chaleureuse de ce petit resto, dégustez leur spécialité: le rouleau de truite fumée ou, mieux encore, une tourtière du Lac Saint-Jean et la tarte aux bleuets. www.restaurantlislet.com

14h30

Histoire de digérer ce copieux repas, on enfile manteau, tuque, bottes, foulard et mitaines pour une promenade en direction du 2- Pont couvert du Faubourg (1929), aussi appelé le «Pont couvert du mille dollars» parce que, pendant près de 40 ans, ce pont a illustré les billets de 1000 $ canadiens. Un peu plus loin, on se rend à la 3- Pâtisserie Louise pour faire provision de pains et de tarte aux bleuets et pour saluer cette pâtissière qui régale ses clients depuis déjà 30 ans. Sur le chemin du retour, on fait un arrêt à la boutique 4- Rebelle des bois où l’on trouve des créations du Québec et un petit marché où l’on peut faire ses provisions.

16h

Après avoir déposé nos achats dans l’auto, on peut entrer à nouveau se réchauffer dans le restaurant l’Islet avant de repartir sur le fjord pour se balader à travers les maisonnettes colorées de la pêche blanche (selon le temps de l’année, il peut y en avoir jusqu’à 200). Il ne faut pas hésiter à interpeller les pêcheurs que l’on croise, leur demander de nous enseigner cet art ou de visiter leur cabane. (www.saguenaylacsaintjean.ca/pecheblanche)

18h

On pose ses valises à 5- La Maison de Vébron qui fait partie d’un vaste complexe récréo-touristique offrant également la location de condos à la base de la montagne. Se situant à mi-chemin entre une auberge et un refuge en montagne ou un chalet, La Maison de Vebron dispose de deux pavillons de neuf chambres qui toutes possèdent leur salle de bain privée, un téléviseur avec lecteur DVD, et un petit frigo. Chaque pavillon comprend également une cuisine permettant de préparer ses repas, une salle à manger et une salle de séjour. Un service de buanderie, un vestiaire, un service internet sans fil et des casiers à ski sont également mis au service des clients.

20h

Dans la grande cuisine, on prend son repas en compagnie d’autres invités avec qui on sympathise et l’on se couche tôt pour être fin prêt à affronter le mont Édouard au petit matin.


 

Samedi

Située au pied de la 6- Station de ski du Mont-Édouard, la 6e plus haute montagne au Québec et la 5e en importance pour sa dénivellation (450 mètres), la Maison de Vébron permet de partir les skis au pied vers le remonte-pente. À l’occasion de son 25e anniversaire, la Station du Mont-Édouard qui possède de belles pistes de ski et où l’on peut également pratiquer la raquette, innove cet hiver en offrant du ski de haute-route (un sport que jusqu’à maintenant on ne pouvait pratiquer qu’en Gaspésie) et qui ne s’adresse qu’aux sportifs possédant une forme excellente et désireux d’affronter la poudreuse. Possibilité de louer ce type de skis sur place. www.piededouard.com

17h

Sans même retourner à sa chambre, on dépose ses skis à l’extérieur du 7- Spa nordique Au pied d’Édouard. C’est le moment de reposer ses muscles en alternant le chaud et le froid, en relaxant dans les aires de repos dont une grotte décorée de fresques illuminées ou en s’offrant un bon massage.

20 h

On termine la soirée au 8- Café/bistro Les Elfes du Fjord au cœur de ce charmant petit village alpin pour une nourriture régionale réconfortante (fondue, cerf, etc.)


 

Dimanche

10h

Après une bonne nuit de sommeil et un généreux petit-déjeuner, on reprend la route en direction de Rivière-Éternité, étape incontournable de la Route du Fjord, dont les crèches séduisent les visiteurs depuis 25 ans. Chaque année, les habitants rivalisent d’imagination pour installer sur leur terrain des crèches originales qu’ils illuminent en soirée. Un parcours d’environ 100 crèches à faire en roulant doucement ou en marchant.

11h

Arrêt spécial au 9- Parc des Artistes, un petit sentier en bordure de forêt où l’on trouve de véritables œuvres d’art, illuminées en cette période. En tout, plus de 25 crèches grandeur nature réalisées par des artistes et artisans québécois. www.creches.qc.ca

11h30

Il ne faut, bien sûr pas oublier d’entrer dans le sous-sol de l’église pour 10- l’Exposition internationale des crèches de Noël du monde qui présente quelque 400 crèches, sélectionnées dans la vaste collection qui comprend maintenant près de 1000 pièces uniques provenant de partout dans le monde. Jusqu’au 4 janvier (Ainsi que les mois de juillet et août).

Midi

Avant de quitter l’endroit, poussez la porte de l’église pour admirer la Crèche éternitoise. Commandée pour le 10e anniversaire de cet événement et sculptée par Victor Dallaire, elle revisite la crèche traditionnelle en y insérant des références régionales. Ainsi, en lieu et place de Bethléem, on trouve Cap-Éternité. Marie et Joseph, couverts de peaux d’animaux, sont penchés sur l’enfant posé sur une peau d’ours que réchauffent un orignal et un chevreuil. Près d’eux un berger porte une gerbe de bleuets tandis qu’un bûcheron avec une scie mécanique rappelle l’importance de cette industrie pour la région. Quant aux rois mages, l’un d’eux porte un cornet de sucre, l’autre une miche de pain et le troisième une perdrix. Véritable splendeur, cette œuvre d’art a obtenu une permission spéciale de l’Évêché afin qu’elle puisse demeurer toute l’année à l’intérieur de l’église.

Une seconde œuvre, celle de l’Atelier Thermic de Saint-Fulgence représente un village et ses artisans. Une troisième, réalisée par un frère de l’Oratoire Saint-Joseph représente un village québécois et on peut également admirer deux autres crèches, l’une de Marseille et une d’Espagne.

 

Note: Pour les groupes de plus de 15 personnes, réservation nécessaire et possibilité de service de traiteur : Reina Simard 418-608-2414 ou 608-8441.

 

Commentaires